Retour au secteur des arts
Retour à la page d’accueil

 

 

 

SECTEUR : ARTS

NIVEAU D’ÉTUDES :

FORMATION PROFESSIONNELLE OU

ENSEIGNEMENT COLLÉGIAL

  

PHOTOGRAPHE

DIPLÔME D’ÉTUDES PROFESSIONNELLES D.E.P. OU

DIPLÔME D’ÉTUDES COLLÉGIALES D.E.C. OU

BACCALAURÉAT SPÉCIALISÉ B.F.A.

 

Voir aussi la section "liens recommandés" (dont des vidéos de photographes qui parlent de leur travail).

 

TÂCHES ET RESPONSABILITÉS :

 

En tant que photographe; tu seras de réaliser et de produire des prises de vue pour des projets de l’un des secteurs de la photographie.

Tu auras pour tâches de :

Tu pourras travailler dans divers secteurs de la photographie :

 

En vente de produits photographiques : tu vendras auprès de la clientèle divers produits (caméras, pellicules, produits d’entretien, logiciels d’édition d’images et photos, matériel de support, etc). Tu devras leur présenter les divers produits en leur expliquant les caractéristiques et les particularités des appareils et fournitures et tu leur conseilleras ce qui répondra le mieux à leurs besoins et à leurs attentes. Tu pourrais aussi être représentant(e) des ventes auprès d’un grossiste ou d’un fabricant de produits photographiques. Tu pourrais travailler dans les commerces de produits et matériels photos, les grands magasins, les studios de photographie, les grossistes et les fabricants de produits en photographie. Plusieurs diplômés(es) occupent un poste en vente de produits photographiques.

 

En laboratoire de développement photographique : tu auras pour tâches d’effectuer le traitement et le développement des photographies pour la clientèle en utilisant divers procédés de traitement conventionnels ou spécialisés selon les besoins. Tu travailleras pour des laboratoires de développement de photos, des commerces de produits et matériels photo ou pour des studios de photographie. Plusieurs diplômés(es) occupent un emploi de technicien(ne)  en développement de photos.

 

En photographie aérienne : tu réaliseras des clichés de villes, de forêts, de montagnes ou autres paysage pour la réalisation d’expositions artistiques, de projets scientifiques ou de dépliants touristiques. Tu pourrais aussi photographier des espaces urbains, des routes, des cours d’eau afin d’aider des ingénieurs, des géologues ou des chercheurs à réaliser des projets spécialisés. Ce pourrait être aussi des photographies pour des prévisions météorologiques ou des recherches astronomiques. Tu travailleras à bord d’un avion ou d’un hélicoptère pour des entreprises spécialisées en photographie aérienne, pour les gouvernements ou pour les Forces armées.

 

En photographie médicale ou scientifique : tu auras à réaliser des clichés spécifiques pour divers domaines scientifiques (médecine, foresterie, urbanisme, physique, etc). Tu photographieras par exemple des marques de blessures ou de maladies en médecine, des clichés de la lune, des nuages ou du ciel en astronomie, des photographies d’arbres ou de plantes en forêt ayant des traitements particuliers en foresterie, effectuer des photos d’espace urbains en urbanisme afin de faciliter la réalisation de projets d’aménagement et de développement urbain, etc. Tu travailleras généralement pour des gouvernements, des organismes de recherche ou à ton propre compte.

 

Photographe de presse : tu effectueras des clichés afin de couvrir divers événements de l’actualité  comme  des accidents, des descentes de police, des comparutions au Palais de justice, des prises d’otages, des manifestations, des conférences de presse, des compétitions sportives, des spectacles ou autres événements. Tu travailleras pour des journaux, magazines ou à ton propre compte.

Pour devenir photographie de presse tu peux aussi étudier dans le cadre du programme d’arts et technologies des médias – option presse écrite, pour plus de détails sur ce programme clic ici.

 

Photographe publicitaire : tu effectueras divers clichés pour la conception et la réalisation d’annonces publicitaires qui seront affichées dans des magazines, des journaux, des dépliants ou pour des affiches. Tu photographieras toutes sortes de sujets (personnes présentant un article, objet ou paysage, etc). Tu travailleras pour des agences de publicité, des agences de marketing, des journaux, des magazines, des studios de photographie ou à ton propre compte.

Pour devenir photographie publicitaire tu peux aussi étudier dans le cadre du programme d’arts et technologies des médias – option publicité, pour plus de détails sur ce programme clic ici.

 

Photographe portraitiste : tu réaliseras des portraits de tes clientes et de tes clients selon leurs goûts et intérêts. Tu utiliseras aussi des talents et ta créativité afin de satisfaire ta clientèle, mais aussi pour mettre ta touche personne aux photos. Tu seras appelé(e) à photographier toutes sortes de personnes (bébés, enfants, couples d’amoureux, étudiants, finissants, familles et même des animaux de compagnie). Tu travailleras pour des studios de photographie, des grands magasins ou pour ton propre compte.

 

Photographe paysagiste ou photographe animalier : tu réaliseras des photographies de différentes types de paysages (lacs, montagnes, prairies, parcs, terrains d’amusement d’enfants, forêts, villes, animaux, etc) à des fins artistiques, scientifiques ou touristiques. Tu travailleras pour les gouvernements, des studios de photographie, des magazines touristiques ou à ton propre compte.

 

Photographe de mode : tu réaliseras des projets photographiques pour défilés de mode, présentations dans les magazines de mode ou pour des publicités de vêtements ou d’accessoires mode. Tu photographieras des mannequins dans diverses positions présentant les différents vêtements. Tu pourras travailler pour des agences artistiques, des magazines, des studios de photographie ou à ton propre compte. Ce secteur est très difficile d’accès.

 

Photographe en multimédia : Tu réaliseras des projets de photographie qui seront utilisés lors de la réalisation et la production de documents multimédias comme des Cdroms, DVD, jeux vidéo ou sites Internet. Tu travailleras au sein d’entreprises de multimédia ou à ton propre compte.

Voir aussi le métier de technicien(ne) en multimédia.

 

Photographie en cinéma ou télévision : tu réaliseras des séquences photographiques qui serviront au montage numérique lors de la réalisation et de la production d’un document audiovisuel, une émission de télévision ou d’un film. Tu auras à photographier les comédiens et les décors lors de tournages. Ce domaine demande autant des compétences techniques et des talents artistiques. Tu travailleras pour des producteurs cinématographiques, des stations de télévision ou pour des producteurs audiovisuels et télévisuels. Ce secteur est difficile d’accès.

Pour devenir photographe à la télévision tu peux aussi étudier dans le cadre du programme d’arts et technologies des médias – option télévision, pour plus de détails sur ce programme clic ici.

 

APTITUDES ET QUALITÉS REQUISES :

-         Bonne perception des couleurs et des formes

-         Créativité et imagination pour réaliser des prises de vue jolies et originales

-         Sens de l’observation et l’esthétique pour réaliser des photographies qui attireront le regard de la clientèle

-         Souci du détail et de la précision pour réaliser des prises de vue en tenant compte de détails importants

-         Excellentes réflexes et esprit vif pour être en mesure de capter rapidement un geste, un mouvement ou une expression

-         Autonomie, bon jugement et débrouillardise pour être en mesure de pouvoir travailler et régler seul(e) certains problèmes

-         Sens de l’initiative et audace pour ne pas avoir peur d’essayer de nouvelles choses

-         Aimer travailler avec le public car tu auras des contacts à établir avec des clientes et clients

-         Facilité à communiquer et entregent notamment pour mettre à l’aise les personnes que tu auras à photographier

-         Sens de l’organisation pour être capable de planifier ton travail et respecter les échéanciers

-         Capacité de travailler en équipe car parfois tu auras à collaborer avec des publicistes, mannequins, journalistes, cadreurs (caméramans), réalisateurs en télé ou cinéma, d’autres photographes, etc.

-         Bonne résistance au stress car le métier exige souvent de longues heures de travail et de courts échéanciers (mode, presse et publicité surtout)

-         Être ouvert aux nouvelles technologies car tu auras à utiliser des appareils photo de plus en plus modernes, mais aussi divers logiciels spécialisés en édition d’images

-         Aptitudes pour la vente car tu pourrais être appelé(e) à vendre du matériel et fournitures photographiques

PROFESSIONS APPARENTÉES :

-    Conseiller(ère) en vente de matériel photographique

-        Directeur(trice) de photographie (après expérience)

-        Maître photographe

-        Photographie (portraitiste, paysagiste, publicitaire, de presse, de mode, scientifique, aérien, pour le multimédia, pour la télévision, pour le cinéma, etc)

-    Professeur(e) de photographie de loisir

-    Professeur(e) de photographie en formation professionnelle ou technique (après expérience)

-    Technicien(ne) en imagerie numérique

-        Technicien(ne) en laboratoire de développement de photographies

-        Technicien(ne) en imagerie et photographie (Forces armées) formation offerte par les Forces

EMPLOYEURS POTENTIELS :

-        À ton propre compte à contrat ou à la pige (pour la majorité)

-        Agences artistiques

-        Agences de marketing

-        Agences de publicité

-    Centres de loisirs municipaux et privés (cours de photo de loisir)

-    Commerces de matériel photographique

-    Entreprises de graphisme

-        Entreprises de magazines

-        Entreprises de production audiovisuelle et télévisuelle

-        Entreprises de production cinématographique

-        Entreprises en multimédia

-        Entreprises en photographie aérienne

-        Forces armées canadiennes (voir section professions apparentées)

-        Gouvernements

-        Laboratoires de développement de photos traiditionnelles et traitement de photos numériques

-        Quotidiens

-        Stations de télévision

-        Studios de photographie

ASSOCIATION PROFESSIONNELLE :

 

Si tu le désires, tu pourras devenir membre de la Corporation des maîtres photographes du Québec afin d'obtenir le titre de "photographe agréé(e)".

 

EXIGENCES DES EMPLOYEURS :

-        Bon portfolio

-        Connaissance de logiciels d’édition d’images parfois exigée

-        Polyvalence

-        Travail souvent à temps partiel, à contrat ou à la pige

-        Horaires de travail parfois variables

-        Longues heures de travail (notamment en photo de mode, de presse et au cinéma)

PLACEMENT :

 

Pour le D.E.P.

 

Selon les données disponibles au 1er juin 2017 :

Le placement est moyen, 55 % des répondants(es) qui se sont dirigés vers le marché du travail ont obtenu un emploi relié à leurs études dont la majorité, soit 61 % sont à temps complet.

Quelques répondants(es), soit 13 % ont poursuivi leurs études au collégial en photographie.

NOMBRE DE  RÉPONDANTS

NOMBRE EN EMPLOI RELIÉ

NOMBRE EMPLOI À TEMPS COMPLET

NOMBRE
 AUX
ÉTUDES

38 18 11 5

 

Note : hausse assez importante du taux de placement par rapport aux années précédentes (était de 62 % en 2015; 36 % en 2013 et 39 % en 2011).

 

Pour le D.E.C. :

 

Selon les données disponibles au 31 mars 2018 :

Le placement est moyen, 50 % des répondants(es) qui se sont dirigés vers le marché du travail ont obtenu un emploi relié à leurs études dont la majorité, soit 69 % sont à temps complet.

Quelques répondants(es), soit 23 % travaillent à leur propre compte, souvent à contrat.

Quelques autres répondants(es), soit 24 % ont choisi de poursuivre leurs études à l'université au bacc en design d’intérieurs, au design de l'environnement au bacc en arts visuels.

NOMBRE DE  RÉPONDANTS

NOMBRE EN EMPLOI RELIÉ

NOMBRE EMPLOI À TEMPS COMPLET

NOMBRE
 À LEUR COMPTE

NOMBRE
 AUX
ÉTUDES

34 13 9 3 8

Note 1 : légère baisse du taux de placement par rapport aux années précédentes (qui était de 54 % en 2016; 53 % en 2014; 22 % en 2013; 26 % en 2012 et 39 % en 2011).

Note 2 : hausse importante du nombre de répondants(es) poursuivant des études universitaires (était de 45 % en 2016; 21 % en 2014; 21 % en 2012 et 22 % en 2011).

SALAIRE :

 

Selon les données en 2018 :

 

Le salaire moyen en début de carrière était de :

 

Autres secteurs :

-    12,00 $/heure (40 hres/sem) au sein des PME (avec le D.E.P.)

-    15,76 $/heure (40 hres/sem) au sein des PME (avec le D.E.C.)

-        17,15 $/semaine (28 à 37,5 hres/sem selon les milieux) en moyenne au sein des hebdos ou quotidiens régionaux

-     17,90 $/heure (40 hres/sem) en tant qu'artiste junior (photographe) dans l'industrie du jeu vidéo

-    21,28 $/heure (40 hres/sem) au sein des PME (avec le baccalauréat)

-        21,70 $/heure (35 ou 37,5 hres/sem selon les milieux) en moyenne au sein des quotidiens et hebdos régionaux et magazines (bien que la plupart font affaires avec des photographes pigistes)

-         21,90 $/heure (35 hres/sem) en tant que photographe médical dans le réseau hospitalier

-     20,76 $/heure (35 hres/sem) en moyenne en tant que photographe dans les musées publics québécois (Musée d'art contemporain de Montréal, Musée national des beaux-arts du Québec et Musée de la Civilisation du Québec)

-        23,73 $/heure (35 ou 37,5 hres/sem selon les milieux) en moyenne au sein des grands quotidiens

-    26,67 $/heure (37,5 hres/sem) en moyenne en tant quephotographe dans les musées publics canadiens (Musée des Beaux-arts du Canada, Musée d'histoire du Canada, Musée des sciences et technologie du Canada, Musée canadien de la nature, Musée de la Guerre, Musée de l'Homme, Musée d'aviation du Canada)

-     28,27 $/heure (40 hres/sem) en tant que photographe au Musée des beaux-arts de Montréal

-    2 985 $/mois (grade de soldat) avec le grade de caporal) au sein des Forces canadiennes (Force régulière)

-         96,06 $/jour avec le grade de soldat (et augmente à 138,38 $/jour après 3 ans avec le grade de caporal) (Réserve)

Note 1 : baisse de la moyenne salariale au sein des PME par rapport aux années précédentes pour les titulaires du DEP (était de 12,58 $ en 2015; 12,68 $ en 2013).

Note 2 : baisse de la moyenne salariale au sein des PME pour les titulaires du DEC (était de 16,93 $ en 2016; 16,75 $ en 2014; 13,80 $ en 2013 et 12,43 $ en 2012.

Note 3 : hausse de la moyenne salariale au sein des PME par rapport aux années précédentes pour les titulaires du baccalauréat (était de 628 $ en 2011 et 606 $ en 2009 pour les titulaires du baccalauréat).

Secteur du cinéma, télévision, multimédia et vidéo :

(tarifs minimums)

 

-    18,37 $/heure (37,5 hres/sem) en tant que photographe scénique à la SRC (incluant son canal spécialisé ArtTV)

 

-    21,88 $/heure (37,5 hres/sem) en tant que photographe scénique à la CBC (réseau anglais)

 

-    23,10 $/heure (40 hres/sem) en moyenne en tant que photographe de plateau au sein des grands télédiffuseurs privés

 

-    24,08 $/heure (40 hres/sem) en tant que photographe à la Télévision francophone de l'Ontario TFO

 

-    26,00 $/heure en tant que photographe de plateau pigiste (émission NON dramatique - durée de 15 à 30 min ou budget de moins de 50 000 $) chez les producteurs privés de télévision membres de l'AQPM

 

-    26,00 $/heure en tant que photograhe de plateau pigiste pour une production multimédia (ex : spectacle multimédia, webmagazine, webtélé, site web interactif, jeu vidéo, etc.) chez un producteur multimédia membre de l'AQPM

 

-    27,00 $/heure en tant que photographe de plateau pigiste (émission NON dramatique - durée de 31 à 60 min ou budget de moins de 99 000 $) chez les producteurs privés de télévision membres de l'AQPM

-    27,00 $/heure en tant que photographe de plateau pigiste (émission dramatique - budget de moins de 200 000 $) chez les producteurs privés de télévision membres de l'AQPM

 

-    28,35 $/heure (40 hres/sem) en tant que photographe à TVA (incluant ses canaux spécialisés tels que : CASA, Moi et Cie, Yoopa !, TVA Sports, etc)

 

-    28,50 $/heure en tant que photographe de plateau pour un long métrage (budget de moins de 3 millions $) chez les producteurs privés de cinéma membres de l'AQPM

 

-    29,00 $/heure en tant que photographe de plateau pigiste (émission dramatique - budget de 200 000 $ à 499 999 $) chez les producteurs privés de télévision membres de l'AQPM

 

-    31,84 $/heure ou montant forfaitaire de 445,77 $/jour en tant que photographe de plateau pour une production publicitaire (cinéma, télé, web, spectacle multimédia) chez les producteurs privés de publicité membres de l'AQPM

 

Secteur de la scène (théâtre, cirque, danse, musique, chanson, humour) :

(tarifs minimums)

 

-    502,38 $ pour 30 heures  à  1 004,75 $ pour 60 heures de travail en tant que concepteur(trice) d'éclairages pour un spectacle chez un producteur membre de l'ADISQ

 

-    1 715,90 $ en moyenne (+ redevances moyennes de 2 %) en tant que concepteur(trice) d'éclairages chez un producteur privé de théâtre jeune public

-    1 717,50 $ en moyenne (+ redevances moyennes de 2 %) en tant que concepteur(trice) d'éclairages chez un producteur privé de théâtre (salles de moins de 200 places)

-    2 006,35 $ en moyenne (+ redevances moyennes de 2,1 %e) en tant que concepteur(trice) d'éclairages chez un producteur privé de théâtre (salles de 200 places et +)

 

Sources :  Ministère de l'Éducation du Québec, Ministère de l’Enseignement supérieur du Québec, Conseil du Trésor du Québec, Forces canadiennes, Alliance québécoise des techniciens de l'image et du son AQTS, Association des professionnels des arts et de la scène du Québec APASQ, Syndicat des techniciens et artisans du Espace musique ou Première Chaîne de la SRC, Guide canadienne des médias - section locale CBC, Syndicat de la fonction publique du Québec (sections locales musées publics québécois), Syndicat des employés de TVA, conventions collectives des employés de plusieurs grands quotidiens et conventions collectives des employés de plusieurs grands télédiffuseurs privés.

 

PORTRAIT DE LA PROFESSION :

 

Selon Emploi-Québec; il y avait plus de 3 500 photographes (tous domaines confondus) dans l'ensemble du Québec en 2018.

 

Plus de 55 % des membres de la profession étaient des hommes, alors que les femmes représentaient 45 %.

 

Plus de 63 % occupaient un poste à temps complet.

 

La répartition selon l'âge était :

La répartition selon le type d'employeur était :

PERSPECTIVES D'AVENIR :

 

C’est en grande partie la demande de portraits qui garde les photographes occupés. Les gens désirent toujours avoir des souvenirs des événements importants de leur vie : mariage, remise de diplôme, galas, etc.

 

Malheureusement, ces événements ont lieu surtout lorsqu’on est jeune, et les jeunes ont diminué au sein de la population. C’est en grande partie ce qui explique la baisse de la demande de portraits et du nombre de photographes

 

De plus, avec l'arrivée des outils intelligents comme les cellulaires et les tablettes dont leur technologie se perfectionne d'année en année et permettent de réaliser des photographies et des vidéos quasi professionnelles. Donc, les gens embauchent moins de photographes professionnels lors d'événements comme les mariages, les baptêmes ou fêtes d'anniversaire.

 

Plusieurs ont cru que la demande de photographies pour illustrer les sites web viendrait combler la baisse de demande de portraits. Çe n’est pas été le cas. Les sites internet se servent de grandes banques d’images.

 

Les médias d'information, principalement les journaux et les magazines sont en déclin et n'embauchent presque plus de photographes.

Le secteur de la production médiatique (cinéma, télévision, spectacle, théâtre) n'emploient que rarement des photographes, d'autant plus qu'il y a de nombreux photographes expérimentés à la recherche de contrats.

 

Le secteur de la publicité reste une bonne avenue pour les photographes professionnels

 

La tendance est de combiner une formation en photographie avec une formation dans une autre discipline (graphisme, cinéma, production audiovisuelle, etc.), ce qui facilitera le placement.

 

Malheureusement, les perspectives d'emploi pour les photographes professionnels sont en déclin depuis quelques années.

 

LES PROGRAMMES D’ÉTUDES :

 

Quel programme choisir entre le D.E.P., le D.E.C., l'A.E.C. ou le Bacc ?

 

Tu devrais choisir le D.E.P. :

 

Tu devrais choisir le D.E.C. :

 

Tu devrais choisir le D.E.C. :

 

Par contre, ces 3 programmes programmes offrent :

 

Tu devrais choisir le Baccalauréat :

 

Le Diplôme d’études professionnelles en photographie D.E.P. a une durée totale de 1 800 heures, c’est-à-dire 2 ans (15 ou 16 mois) offert à temps complet seulement. Il est divisé en 4 étapes correspondant à chacune des sessions : la 1ere session est consacrée aux notions de base en photographie et les principes de la lumière, la 2e session est consacrée aux notions d'éclairage, les notions de prise de vue, les notions en traitement de l'image et les techniques de photographie commerciale, la 3e session est consacrée presqu'entièrement à la réalisation de portraits et au traitement de l'image et la 4e session est consacrée à la prise de vue en plan rapproché, à la prise de vue pour les domaines publicitaires, architecturaux et artistiques et la réalisation d'un portfolio.

 

Il comporte des cours la prise de vue hors studio, la prise de vue en studio, notions d'éclairage, utilisation de logiciels d'application et de gestion de documents photographiques, la composition des images, traitement des fichiers photographiques à l'état brut, gestion de couleurs en photographie, correction des photographies, diffusion des photographies, relations professionnelles en photographie, ventes de services et produits photographiques, traitement avancé des photographies, assistance technique au traitement des images, assistance technique pour les prises de vue, photographies d'événements spéciaux, pratique de la fonction de technicien(ne) en imagerie photographique, photographies publicitaires et commerciales, photographies de portraits, photographies industrielles, gestion et promotion de carrière, projet photographique personnel et élaboration du portfolio, ainsi qu'un stage en milieu de travail d'une durée de 3 semaines.

 

Pour plus de détails sur ce programme, regarde les vidéos suivants :

Le Diplôme d’études collégiales en photographie D.E.C. a une durée totale de 3 ans offert à temps complet. Il comporte des cours en théorie de la couleur appliquée la photographie, histoire de l'image, la photographie : un milieu, des outils, la lumière : ville et nature, l'image numérique en noir et blanc, dessin appliquée, photographie : art et société 1, la nature morte en studio, approche artistique en photographie, laboratoire en traitement d'images noir et blanc, organisation picturale appliquée à la photographie, la photographie : art et société 2, la photographie de portrait, la photographie reportage, laboratoire en traitement d'images couleur 1, organisation spatiale appliquée à la photographie, concepts et techniques d'éclairage, photojournalisme, photographie d'architecture et approche corporative, laboratoire en traitement d'images couleur 2, photographie de mode, photographie d'illustration et publicitaire, photographie argentique, laboratoire en traitement d'images couleur 3, élaboration du portfolio professionnel, image créative et standard de production, mise sur pied d'une entreprise en photographie, ainsi qu'un projet de fin d'études en photographie.

 

Pour plus de détails sur ce programme, regarde les vidéos suivants :

Le Baccalauréat avec majeure en photographie B.F.A. offert à Concordia a une durée totale de 2 ans offert à temps complet, mais peut aussi être suivi à temps partiel. Tu auras des cours sur les fondements de la vision en photographie, photographie noir et blanc, photographie digitale, introduction au contexte contemporain en photographie, développement des traditions photographiques, projet en photographie, ainsi que le choix de cours optionnels parmi des listes proposées en photographie, infographie, histoire de l'art, autres disciplines des arts visuels, etc.

 

PASSERELLES :

 

Un programme passerelle permet aux titulaires du DEC dans une discipline en particulier de se faire reconnaître un certain nombre de crédits par une université dans cadre de son programme de baccalauréat. Par contre, aucune garantie d'admission est faite lors de la demande et aucune préférence ou priorité n'est accordée à l'admission.

 

Pour plus de détails, consulte la page suivante

 

Voici les ententes actuellement offertes :

ÉTUDES SUPÉRIEURES et PERFECTIONNEMENT :

 

Pour les titulaires du D.E.P. qui désirent poursuivre leurs études au collégial, les programmes tels que les suivants sont possibles :

Note : aucune préférence n'est accordée aux titulaires de ce D.E.P. lors de l'admission, puisque aucun portfolio n'est nécessaire pour être admis.

 

Pour les titulaires du D.E.C. qui désirent poursuivre leurs études à l'université, les programmes tels que les suivants sont possibles :

Note : aucune préférence n'est accordé aux titulaires de ce D.E.C.. Par contre, certaines universités exigent un portfolio à présenter. Plusieurs de ces programmes sont également contingentés.

 

Pour les titulaires du Baccalauréat :

EXIGENCE D’ADMISSION :

 

Pour le D.E.P.

 

-         Soit détenir le D.E.S.

-          Soit avoir 16 ans réussi les cours de français, anglais et mathématiques de 4e secondaire ou leurs équivalents

-         Soit avoir 18 ans et posséder des connaissances équivalentes

 

Pour le D.E.C. et les A.E.C..

 

-         Détenir un D.E.S. ou un D.E.P.

 

Pour le Baccalauréat :

 

       -    Soit détenir un DEC en arts plastiques ou en arts et lettres

       -    Soit détenir un DEC en photographie ou l'équivalent

       -    Soit posséder les connaissances appropriées et une expérience jugé pertinente

 

AUTRES EXIGENCES À L'ADMISSION :

 

Pour le D.E.P.

 

-    Assister à une séance d'information obligatoire (CFP Maurice-Barbeau)

 

Pour le D.E.C. et les A.E.C..

 

-    Aucune exigence (pas d'entrevue, aucune présentation de travaux) (tous les cégeps)

 

Pour le Baccalauréat :

 

       -    Soumettre un portfolio (Concordia)

 

STATISTIQUES D’ADMISSION :

 

Pour le D.E.P. :

 

Aucun contingentement à ce programme

 

Les candidats(es) admissibles (qui répondent aux exigences d'admission) sont généralement admis.

 

Pour le D.E.C. et l'A.E.C:

 

Il y a contingentement à Vieux-Montréal :

 

aucune donnée disponible sur les admissions

 

Admissions ouvertes au trimestre d'automne seulement

 

Aucun contingentement à Matane :

 

Les candidats(es) admissibles (qui répondent aux exigences d'admission) sont généralement admis.

 

Admissions ouvertes à l’automne et à l'hiver

 

Pour le Baccalauréat :

 

Aucun contingentement, mais les admissions sont basées sur le portfolio

 

ENDROITS DE FORMATION :

 

Pour le D.E.P. :

Demande d’admission via Internet, consulte le SRAFP

 

-       Centre de formation professionnelle Bel-Avenir, Trois-Rivières (C.S. Chemin-du-Roy, région de la Mauricie), offert en enseignement individualisé, entrées continues à tous les mois au cours de l'année scolaire

 

-    Centre de formation professionnelle de Lachine, Montréal (C.S. Marguerite-Bourgoys, région de Montréal), admissions de jour à l'automne et admissions de jour ou de soir à l’hiver

 

-    Centre de formation professionnelle de Verdun, Montréal (C.S. Marguerite-Bourgoys, région de Montréal), admissions de soir à l'automne et admissinos de jour à l'hiver

-       Centre de formation professionnelle Maurice-Barbeau, Québec (C.S. des Découvreurs, région de Québec), admissions de jour à l’automne

 

Pour le D.E.C. :

 

-         Cégep de Matane, possibilité de réaliser un projet professionnel jumelé avec l’ESMA de Montpellier en France, admissions de jour à l'automne et à l'hiver
 

-         Cégep du Vieux-Montréal, site du département de photographie, admissions de jour à l'automne seulement
 

-    Cégep Dawson, site du département de photographie, admissions de jour à l'automne seulement

 

-         Cité Collégiale d’Ottawa (collège public de l’Ontario), Diplôme d’études collégiales de l’Ontario en techniques de photographie

 

Pour les A.E.C. :

destinés aux personnes ayant quitté les études à temps complet depuis au moins 1 an ou qui a complété au moins 2 sessions consécutives d'études post-secondaire (formation professionnelle ou collégiale).

-         Cégep Dawson college à Montréal : A.E.C. en photographie commerciale (840 hres à temps complet de soir)

-        Collège de photographie Marsan à Montréal :  A.E.C. en photographie commerciale (1020 hres, 14 mois à complet)

-    Collège Inter-DEC à Montréal : AEC en photographie professionnelle (1020 hres, 45 semaines à temps complet)

Pour le Baccalauréat :

 

            - Université Concordia

 

LIENS RECOMMANDÉS : 

 

Tu veux l'avis de photographes sur leur profession ?, alors regarde les vidéos suivants :

  • l'entrevue avec Daphné Pageau, étudiante au DEP en phtographie au CFP Maurice-Barbeau et réalisée par les Productions Nücom;

  • l'entrevue avec Julie Shelleau, étudiante au DEC en photographie au Cégep de Matane et réalisée par le Cégep de Matane;

  • les entrevues avec François Nicolas Dionne, Daphnée, David, Léa et Thibault; le premier est enseignant et les suivants sont étudiants au DEC en photographie au Cégep de Matane et réalisées par le Cégep de Matane;

  • l'entrevue avec Caroline Bolieu, diplômée du DEC en photographie, artiste-photographe dans la région de Kamouraska dans le Bas-St-Laurent et réalisée par la Télévision communautaire de Kamouraska;

  • l'entrevue avec Cindy Boyce; diplômée du DEC en photographie, photographe pigiste à Montréal surtout spécialisée dans les domaines culinaire et du voyage et réalisée par le Cégep du Vieux-Montréal;

  • l'entrevue avec Claude Dagenais (et la vidéo suivante pour la suite de l'entrevue), photographe portraitiste et proprio de son studio Two Humans à Sutton en Estrie et réalisée par Cybercap, un organisme sans but lucratif d'aide à l'intégration socioprofessionnelle de jeunes en difficultés à Montréal dans cadre de son site TechnoZone.tv;

  • l'entrevue avec Jean-François Dupuis, photographe-illustrateur et proprio de son studio à Sherbrooke et réalisée par Cybercap, un organisme sans but lucratif d'aide à l'intégration socioprofessionnelle de jeunes en difficultés à Montréal dans cadre de son site TechnoZone.tv;

  • l'entrevue avec Daisy Grenier, photographe d'événements et proprio de son studio mobile et réalisée par le Réseau Écoles-Médias du Québec;

  • l'entrevue avec Karine Richer, biologiste, plongeuse et photographe de plein air et réalisée et diffusée par Météo Média;

  • l'entrevue avec Johanne Brunet, photographe animalière (animaux de compagnie) et proprio de son studio Brunet Photo à Candiac en Montérégie et réalisée par Viva Média dans le cadre de l'émission "Vie de chien" diffusée sur Canal Vie;

  • l'entrevue avec Éric, photographe animalier (animaux de compagnie) et proprio de son studio à Paris et réalisée par TV5 dans le cadre de l'émission "Hélène et les animaux";

  • l'entrevue avec John E. Marriott, photographe naturaliste en Alberta et réalisée par CTV dans le cadre de l'émission "Alberta Primetime" (en anglais);

  • l'entrevue avec Bernard Brault, photographe sportif pour Ici Radio-Canada télé et réalisée par la SRC;

  • l'entrevue avec Francis Vachon, photojournaliste et chroniqueur au Journal de Montréal et réalisée par le Réseau Écoles Médias du Québec;

  • l'entrevue avec Andréanne Gauthier, photographe réputée des personnalités du showbiz québécois et propriétaire du studio de photo Andréanne Gauthier réalisée par Nerds est un média lifestyle qui s’adresse aux jeunes femmes;

  • l'entrevue avec Nicolas Aubry, photographe-propriétaire de Zoom Studio Photo de Mont-Laurier dans les Laurentides et réalisée par le Portail entrepreneurial j'entreprends.ca";

  • les entrevues avec caporal-chef Ronald Duchesne et caporal-chef Issa Paré; le premier est technicien en imagerie au sein de l’Unité de Caméra de combat des Forces canadiennes à Ottawa et la seconde est technicienne en imagerie au Quartier général de l'Armée de terre à Ottawa et réalisées par les Forces canadiennes;

  • les entrevues avec caporal Evan Kuelz et caporal Marcie Lane; le premier est technicien en imagerie au Centre d'imagerie des Forces conjointes interarmées des Forces canadiennes à Ottawa et la seconde est technicienne en imagerie au QG du 2e Groupe-Brigade du Canada de l'Armée de terre à la base militaire de Petawawa en Ontario et réalisées par les Forces canadiennes (en anglais);

  • l'entrevue avec Christian Rerat; photographe culinaire en France et réalisée par le canal Food Planet France;

  • l'entrevue avec Laurent Denis, photographe de plateau au cinéma en France et réalisée par Benoit Michel du site Web "Le Déclencheur";

  • la vidéo promotionnelle du métier de "technicien en imagerie" réalisée par les Forces canadiennes.

autres liens :

        -  Corporation des maîtres photographes du Québec : regroupement de photographes professionnels 

        - Association des photographes amateurs de St-Laurent : site de ce club de photo

        - Association des photographes artisans de Laval : site de ce club de photo

        - Association Longueuilloise des photographes amateurs : site de ce club de photo

        - Club de photographie mauricien : site de ce club de photo

        - Montreal Camera Club : site de ce club de photo

        - Photo Club Arémac : site de ce club de photo situé à Montréal

        - Club de photographie Dimension : site de ce club de photo situé à Québec

        - Club de photographie Chaudière-Appalaches : site de ce club de photo

        - Club de photographie de Repentigny : site de ce club de photo

        - Association québécoise des spécialistes en photographie incendie : site de cette association professionnellle

        - Association canadienne des photographes et illustrateurs en communication (chapitre de Montréal)

        - Société d'histoire photographique du Canada (en anglais)

        Musée de la photographie contemporaine du Canada : site de ce musée situé à Calgary en Alberta

 

Retour au secteur des arts
Retour à la page d’accuei