Retour à la page d’accueil
Retour à la page sur les études supérieures
Pour consulter la page de professeur d’université

Pour consulte la page de professeur au collégial

Pour consulter la page du secteur sciences humaines

 

RÉPERTOIRE DES MAÎTRISES ET DES DOCTORATS

OFFERTS AU QUÉBEC

 

SECTEUR DES SCIENCES HUMAINES :

 

Consulte également le répertoire des organismes de recherches en sciences humaines

 

Légende :

 

Profil recherche = prépare à entreprendre des études de doctorat ou se diriger vers le marché du travail

 

Profil professionnel ou axé sur les cours  permet de perfectionner ou acquérir des connaissances pour le marché du travail, ne permet pas d'accéder au doctorat


 

 

-         Anthropologie : Le principal objectif de ce programme est d’initier et de préparer à entreprendre des travaux de recherches en anthropologie et à poursuivre au niveau du doctorat. Il prépare également à accéder à une carrière au sein de musées, de sites historiques, d’agences de coopération internationale, de centres culturels, de ministères ou à l’enseignement collégial ou universitaire. Il peut comporte un cours obligatoire en méthodologie de la recherche et/ou un séminaire de recherche, quelques cours optionnels parmi une liste proposée et selon les intérêts des étudiants, mais la plus grande partie est consacrée à la réalisation d’un projet de recherche appelé « mémoire » dans l’un des principaux champs de l’anthropologie.

Voici quelques exemples de domaines de recherche : anthropologie visuelle, sociétés de la modernité, anthropologie industrielle, anthropologie biologique, anthropologie médicale, anthropologie critique, anthropologie politique, anthropologie linguistique, anthropologie de l’environnement, anthropologie maritime, anthropologie historique et religieuse, anthropologie de la modernité, cinéma ethnographique, muséologie, classes sociales et mouvements sociaux, études féministes, ethnodéveloppement, ethnolinguistique, ethnohistoire, études autochtones, l’Amérique du Sud, les Antilles, le Canada nordique, le Québec et le Canada,  l’Asie du Sud Est, le Moyen-Orient, l’Europe occidentale, etc. Les domaines suivants ne s’appliquent pas à Laval car un autre programme est offert en archéologie :  archéologie préhistorique, archéologie, environnementale, paléoécologie, archéologie nord-américaine, etc.

Endroits de formation :

Laval (sans concentration)
Montréal (sans concentration)
Mcgill (sans concentration, voir aussi l'
option bioéthique, option études du développement, l'option enviroinnement et l'option études féministes et des genres)
Mcgill (anthropologie médicale sans concentration)
Concordia (anthropologie sociale et culturelle)

Études doctorales possibles à
 : Laval, Montréal, Mcgill et Concordia (analyse sociale et culturelle)

 

-         Archéologie : Le principal objectif de ce programme est d’initier et de préparer à entreprendre des travaux de recherches en archéologie et à poursuivre au niveau du doctorat. Il prépare également à accéder à une carrière au sein de sites historiques, d’organisations internationales, de gouvernements ou vers l’enseignement collégial ou universitaire. Il comporte des cours optionnels parmi une liste proposée et selon les intérêts des étudiants, mais la grande partie du programme est consacrée à la réalisation d’un projet de recherche appelé « mémoire » dans l’un des principaux champs de l’archéologie.

Voici quelques exemples : archéologie préhistorique, archéologie, environnementale, paléoécologie, archéologie nord-américaine, archéologie du Proche-Orient, archéologie de l’Asie du Sud-Est, archéologie urbaine et environnementale, archéologie des contacts, histoire de l’archéologie, etc. 

Endroit de formation : Université Laval
Voir aussi les programmes d'anthropologie et études anciennes ou classiques où des recherches peuvent aussi être effectuées en archéologie.
Études doctorales possibles à
Laval

 

-    Archivistique : voir Sciences de l'information - archivistique à la page suivante.

 

-    Bibliothéconomie : voir Sciences de l'information - bibliothéconomie à la page suivante.

 

-         Bioéthique : tu acquerras des connaissances poussées dans différents domaines multidisciplinaires touchant la bioéthique tels que : l’éthique clinique, l’éthique de la recherche médicale, l’éthique des politiques de la santé, etc.

Endroits de formation :
Université de Montréal (voir aussi la page suivante) et Université Mcgill (option bioéthique intégrée dans les maîtrises en études religieuses, anthropologie, philosophie et droit)
Des études de doctorat sont possibles en sciences humaines appliquées à Montréal.

 

-         Communication : Ce programme te permettra d’acquérir ou d’approfondir tes connaissances concernant les différents phénomènes de la communication, leurs enjeux publics et les problématiques de la communication au sein des médias, mais également au sein des institutions publiques, entreprises, mouvements ou groupes de toutes sortes.

Le cheminement « avec travail dirigé ou essai » est destiné à ceux désirant travailler dans le milieu des communications. Il comporte principalement des cours, mais également la rédaction d’un travail dirigé ou un essai sur une problématique, un enjeu ou un phénomène en communication.

Le cheminement « axé sur la recherche » permet de réaliser un projet de recherche appelé mémoire dans l’un des principaux champs des communications tels que : les pratiques professionnelles de la communication, communication et politique, communication et culture, communication et intervention sociale, les stratégies de communication, le pouvoir des médias, les médias et les relations interculturelles, journalisme et communication internationale, évolution des pratiques journalistiques, les incidences des nouvelles technologies sur la pratique du journalisme, communication et analyse des discours, communication et développement, communication et santé, communication interpersonnelle et organisationnelle, étude des réseaux sociaux, éducation aux médias, communication scientifique, sociologie des médias, etc.

Endroits de formation
 :

Université Laval (communication publique sans concentration avec mémoire, voir aussi la voie sans concentration avec essai ou stage, la concentration en communication internationale et interculturelle avec essai ou stage, la concentration en relations publiques avec essai ou stage, la concentration en journalisme international avec essai ou stage, la concentration en journalisme économique avec essai ou stage, la concentration en journalisme scientifique avec essai ou stage)


Université de Montréal (sciences de la communication - cheminement communication médiatique ou cheminement libre avec mémoire ou avec travail dirigé)

Université Concordia (étude des médias avec mémoire ou avec essai)
Université Concordia (maîtrise en études en journalisme avec essai)

UQÀM (avec mémoire de recherche, avec mémoire d'intervention, avec mémoire de recherhe-action ou avec mémoire de création ou profil recherche-action en média expérimental avec mémoire de création ou concentration en études féministes avec mémoire)

Université Mcgill (études des communications sans concentration avec avec
option études féministes et des genres avec mémoire seulement)

Université de Sherbrooke (maîtrise en communication avec mémoire) NOUVEAU !

U.Q.T.R. (maîtrise en lettres - communication sociale avec essai)
U.Q.T.R. (maîtrise en lettres - communication sociale avec mémoire)

Université d'Ottawa (cheminement communication médiatique avec mémoire ou avec essai).

Études doctorales possibles à
 : programme interuniversitaire offert à Montréal, UQÀM, Concordia, ainsi que Laval (programme indépendant) et Mcgill (programme indépendant).

 

-         Condition humaine : formation non offerte au Québec, voir la page des études supérieures ailleurs au Canada.

 

-         Culture ancienne, religion et ethnicité dans la Méditerranée et le Proche-Orient : formation non offerte au Québec, voir la page des études supérieures ailleurs au Canada.

 

-    Culture, tourisme et loisir : voir Développement du tourisme

 

-         Démographie : Ce programme te permettra d’acquérir une formation multidisciplinaire sur les différentes problématiques reliées aux populations. Il comporte des cours en méthodes d’analyse en démographie, histoire de la population, sociologie et population, économie et population, analyse démographique avancée, compléments d’analyse démographique, ainsi que quelques cours optionnels parmi des listes proposées. La plus grande partie du programme est consacrée à la réalisation d’un projet de recherche appelé « mémoire de maîtrise » sur un domaine de recherche spécifique en démographie.

Endroits de formation : Université de Montréal et I.N.R.S.-Urbanisation-Culture et société.
Études doctorales possibles à : Montréal et I.N.R.S. (programme interuniversitaire conjoint).

 

-         Développement du tourisme: Ce programme professionnel à comme objectif de former ou de perfectionner des gestionnaires de haut niveau pour le secteur touristique, ainsi que des spécialistes en planification et développement touristique.

Exigences d'admission :

Pour la maîtrise en développement du tourisme :

Détenir un diplôme de 1er cycle universitaire dans une discipline en lien avec le secteur touristique (gestion du toruisme et de l'hôtellerie, culture, tourisme et loisirs, plein air et tourisme d'aventure, animation culturelle, communication, loisir thérapeutique, récréologie, intervention sportive, ou en activité physique, histoire, anthropologie, histoire de l'art, cinéma, théâtre, musique, danse, arts visuels, etc),
Avoir une expérience professionnelle d'au moins 2 ans dans le domaine du tourisme (par contre les titulaires d'un baccalauréat en gestion du tourisme
peuvent présenter leur candidature sur la base de leurs réalisations en tourisme même si leur expérience de travail jugée pertinente n'atteint pas deux ans),
Soumettre deux lettres de référence
Se présenter à une entrevue, au besoin.


Pour la maîtrise en culture, tourisme et loisir :

Détenir un diplôme de 1er cycle universitaire dans une discipline en lien avec le secteur touristique (gestion du toruisme et de l'hôtellerie, culture, tourisme et loisirs, plein air et tourisme d'aventure, animation culturelle, communication, loisir thérapeutique, récréologie, intervention sportive, ou en activité physique, éducation, sciences de l'administration, sciences humaines ou sciences sociales).
aucune expérience nécessaire en loisir ou en tourisme
Se soumettre à un questionnaire écrit portant sur certains aspects du projet de formation
Se soumettre à une entrevue, au besoin.

La maîtrise en développement du tourisme comporte des cours sur les aspects économiques du tourisme, cadre institutionnel du tourisme, des cours d’introduction selon les acquis antérieurs de l’étudiant (notamment des cours en gestion), planification et développement stratégiques du tourisme, gestion stratégique des services touristiques, études spécialisées en marketing, méthodologie de la recherche appliquée en tourisme, gestion de projets touristiques, des cours optionnels reliées à la spécialisation choisie, ainsi que la rédaction d’un travail dirigé sur une problématique appliquée en tourisme ou une question d’actualité dans le domaine du tourisme.

La maîtrise en culture, tourisme et loisir comporte des cours sur les méthodes de recherche quantitative appliquée, méthodes de recherche qualitative appliquée, séminaire de recherche préparatoire au mémoire ou à l'essai, séminaire de lecture : fondements et enjeux, des cours optionnels dans la concentration choisie ou en lien avec le projet de recherche (ex : gestion des arts et du patrimoine, tourisme et développement durable, planification touristique locale et régionale, marketing dans l'entreprise récréative, etc), ainsi que la rédaction d'essai OU la réalisation d'un stage au sein d'une entreprise touristique ou récréative ou la recherche et la rédaction d'un projet de recherche appelé "mémoire".

Voici quelques exemples de domaines de recherche : santé et intégration sociale, éducation au loisir, développement touristique régional, gestion et organisation de festivals et événements spéciaux, les idéologies en tourisme et loisir, développement durable du tourisme, gestion des organisations culturelles, marketing et comportement du consommateur dans l'industrie touristique, l'e-tourisme et nouvelle mode de distribution, l'éco-tourisme et tourisme de nature, développement touristique international (UQÀM), etc. 

Endroits de formation
 :

UQÀM (maîtrise en développement du tourisme sans concentration avec stage ou avec mémoire)

UQTR (maîtrise en culture, tourisme et loisir avec concentrations processus d'évaluation et de gestion ou développement des communautés locales avec stage et projet d'intervention)

UQTR (maîtrise en culture, tourisme et loisir sans concentration avec mémoire)

Études doctorales possibles en développement régional, en études urbaines ou en sciences de l’administration.

 

-         Développement international : programme interdisciplinaire permettant d’acquérir des connaissances approfondies sur les différents aspects économiques, politiques, sociaux, culturels, religieux, légaux, ethniques et environnementaux de la mondialisation et leurs impacts sur le développement international. Il couvre 4 champs, soit : économie politique de la mondialisation et du développement; droit, pouvoir et communauté internationale; conflits, sécurité et territorialité dans une société mondialisée; mondialisation, culture et identité. Unique au Canada, ce programme est offert en anglais et en français.

Le cheminement avec stage offert à Laval : vise à former ou à perfectionner des gestionnaires d'organisations humanitaires internationales et autres organisations internationales non gouvernementales. Il comporte des cours obligatoires de base en gestion tels que : le management, comptabilité, les relations humaines dans les affaires internationales, gestion des ressources humaines à l'international, gestion des projets internationaux, pauvreté et développement économique. Il comporte également des cours optionnels en gestion, en droit, en science politique, en sociologie et autres disciplines connexes, ainsi que la réalisation d'un stage à l'étranger au sein d'une organisation humanitaire ou autre ONG.

Le cheminement avec essai offert à Ottawa : Ce cheminement est destiné à ceux désirant faire carrière comme consultant, délégué ou gestionnaire au sein d'une organisation gouvernementale en développement international (ex : ACDI, Ministère des Affaires étrangères), une organisation non gouvernementale ONG (ex : Amnistie, Croix-Rouge), à l'ONU ou l'une des ses organisations affiliées (ex : UNESCO, UNICEF) ou une firmes de consultants en développement international. Tu auras le choix parmi 4 concentrations : économie politique de la mondialisation et du développement; droit, pouvoir et communauté internationale; conflits, sécurité et territorialité dans une société mondialisée ou mondialisation, culture et société. comporte des cours obligatoires sur la compréhension de la mondialisation, la compréhension du développement, questions d’économie mondiale et séminaire de recherche en mondialisation et développement international, quelques cours optionnels parmi une liste proposée dans la concentration choisie, ainsi que la rédaction d'un essai sur une problématique, un sujet d'actualité ou un autre sujet d'intérêt en lien avec la concentration choisie. mais une partie importante du programme est consacrée à la réalisation d’un projet de recherche appelé mémoire dans l’un des principaux champs de recherche mentionnés ci-dessus.

Le cheminement avec mémoire offert à Ottawa est destiné à ceux et celles qui désirent faire une carrière en enseignement universitaire ou comme chercheur au sein d'organisation gouvernementale ou non gouvernementale. comporte des cours obligatoires sur la compréhension de la mondialisation, la compréhension du développement, questions d’économie mondiale et séminaire de recherche en mondialisation et développement international, quelques cours optionnels dans la concentration choisie (voir le cheminement avec essai), mais une partie importante du programme est consacrée à la réalisation d’un projet de recherche appelé mémoire dans l’un des principaux champs de recherche du programme. Voici quelques exemples d'intérêts de recherches :

Anthropologie : la violence ethnique et religieuse, anthropologie urbaine, minorités ethniques
Droit
: les droits humains, droit public international, droit international de l'environnement, droit international du travail, droit international privé, l'aide légale en situation humanitaire
Économique :  l'économie politique de la mondialisation, économie mondiale et relations internationales, le développement économique international, analyse économique des conflits internationaux
Études féministes : les mouvements féministes en Amérique centrale et Amérique du Sud, histoire des femmes en Asie, les femmes et la politique international
Géographie et démographie : la géographie sociale et culturelle de l'espace urbain, le vieillissement de la population mondiale
Histoire
:  histoire africaine, histoire de l'Amérique latine, histoire de l'Europe de l'Est, histoire de l'Asie du Sud-Est, histoire militaire internationale
Sciences des religions : la religion et la globalisation, religions et immigration, les religions du monde
Science politique :  la politique en Europe centrale et orientale, les politiques internationales en matière de développement, les politiques de développement des Pays du Tiers-Monde, les femmes et la politique internationale, politique canadienne en développement international, les relations Nord-Sud, mondialisation et gouvernance mondiale, les politiques et stratégies pour le développement social et économique, les relations internationales avec l'Afrique, les relations internationales avec l'Asie du Sud-Est, es relations internationales en Europe moderne, les relations internationales avec les pays en voie de développement, les politiques internationales en matière de sécurité, analyse des politiques, politique étrangère comparée, analyse des conflits, politique comparée, études comparatives des politiques sociales au niveau international
Sociologie
: dynamiques sociales et systèmes sociosanitaires mondiaux, la gouvernance de l'environnement mondial, démocratie et démocratisation, la citoyenneté et le nationalisme, immigration et relations ethniques, la coopération internationale pour le développement, le développement régional en Asie, études comparatives des politiques sociales au niveau international, immigration et sociétés pluriculturelles, sociologie du développement
Relations internationales : la théorie des relations internationales
Autres : l'éthique internationale

Endroit de formation :

Université Laval (maîtrise en gestion du développement international et de l'action humanitaire avec stage), voir aussi la page suivante NOUVEAU !
Université d'Ottawa (maîtrise en mondialisation et développement international avec mémoire ou avec essai, voir aussi le cheminement interdisciplinaire en études féministes) aussi offert en régime coopératif (alternance travail-études pour le profil avec essai). Voir aussi la page suivante
Voir aussi le programme en études internationales

Études doctorales possibles à : Laval (études internationales) à Montréal (
doctorat individualisé  - recherche dans le domaine des études internationales avec stage et thèse ou avec thèse seulement), à Montréal (doctorat en sciences humaines appliquées - recherches dans le domaine des études internationales).
Études doctorales possibles en sociologie, histoire, science politique, sciences de l'administration, etc.

 

-         Développement régional ou études régionales : Ce programme multidisciplinaire permet d’acquérir des connaissances sur les dimensions culturelles, économiques, sociales, historiques et géographiques du développement régional.

Le cheminement « axé sur la recherche » comporte des cours, un stage optionnel, mais la plus grande partie du programme est consacrée à la réaliser un projet de recherche appelé mémoire dans l’un des principaux axes de recherches du développement régional comme :  le rôle des entreprises coopératives, les impacts sociaux des problèmes environnementaux, les mutations culturelles, les identités régionales et développement, sociologie du développement régional, le développement régional et et les communautés ethniques, etc.

Le cheminement « avec stage » et le cheminement « avec mémoire et stage » permettent de réaliser un stage professionnel a titre de consultant en développement régional.

Endroits de formation
 :

Laval (aménagement du territoire et développement régional avec essai) voir aussi le profil international qui offre la possibilité d'effectuer 1 session d'études à l'étranger

Laval (aménagement du territoire et développement régional avec mémoire)

Montréal (aménagement avec concentrations aménagement avec mémoire, conservation de l'environnement bâti avec mémoire ou avec travail dirigé, gestion de projets  ou design et complexité avec mémoire ou montage et gestion de projets avec travail dirigé ou stage)

UQAR (développement régional avec stage ou avec mémoire)

UQAC (études et interventions régionales avec mémoire ou avec stage et projet)

UQO (développement régional avec mémoire et stage ou avec mémoire seul)

UQÀM (maîtrise en géographie - cheminement en aménagement du territoire et systèmes d'information géographique avec stage et projet d'intervention ou sans cheminement avec mémoire)

Voir aussi les programmes en aménagement, études urbaines, sciences géomatiques et sciences géographiques.

Des études de doctorat sont possibles à : l’UQAR (développement régional, offert conjointement avec l'UQAC), UQAC (développement régional, offert conjointement avec l'UQAR) et Laval (aménagement du territoire et développement régional), Montréal (aménagement).

 

-         Droit canonique : études non offertes au Québec, pour plus de détails consulte la page des études supérieures ailleurs au Canada.

 

-         Éthique : programme pluridisciplinaire unique au Québec couvrant de nombreuses disciplines des sciences humaines, sociales et de la santé comme la psychologie, la sociologie, la philosophie, les sciences religieuses, la science politique, le droit, l'économique, la santé communautaire, les sciences infirmières, les sciences médicales, etc. Il permet d’acquérir des connaissances afin d’effectuer une réflexion critique sur les différentes problématiques, préoccupations et enjeux éthiques d’aujourd’hui.

Il comporte des cours d'introduction aux problématiques de l'éthique, approches modernes et anciennes de l'éthique, méthodologie de la recherche en éthique, approches en éthique appliquée, éthique, sociétés et cultures, théories éthiques contemporaines, bioéthique ou éthique, économique, sociale et politique, ainsi que la réalisation d'un projet de recherche appelé "mémoire" dans l'un des principaux intérêts de recherches interdisciplinaires en éthique.

Voici quelques exemples de domaines de recherche : les questions d'immigration, de la citoyenneté et de la nationalité; l'éthique des relations internationales, de l'humanitaire et des droits de la personne; l'éthique de la gestion dans le réseau de la santé; l'éthique de la gestion en entreprise; l'éthique professionnelle et de l'intervention; l'éthique de la science et de la technologie; l'éthique philosophique; l'éthique biomédicale (incluant l'éthique clinique, l'éthique ds recherches biotechnologiques et génomiques, etc.

Endroits de formation :

UQAR (maîtrise en éthique offerte à Rimouski et à Lévis avec mémoire)

Université de Montréal (maîtrise en bioéthique avec mémoire ou avec travail dirigé), voir aussi la page suivante)

Université de Sherbrooke (maîtrise en philosophie - cheminement en éthique appliquée avec essai ou avec mémoire)

Université d'Ottawa (maîtrise en éthique publique avec mémoire ou avec essai)
Des études de doctorat sont possibles en sciences humaines appliquées (à Montréal), en philosophie, en sociologie, en sciences des religions, doctorat individualisé, etc.

 

-         Ethnologie et patrimoine : ce programme a pour objectif d'approfondir les connaissances dans les domaines de la culture matérielle, de la francophonie nord-américaine, de l’interculturalité et de la médiation culturelle, de l’oralité, des patrimoines, de la ritualité et des pratiques coutumières.  Il comporte des cours optionnels parmi une liste proposée et choisis selon tes intérêts de recherche, mais la grande partie du programme consacré à la réalisaiton et à la rédaction d'un projet de recherche appelé "mémoire" dans l'un des principaux champs de cette discipline, en voici quelques exemples :

muséologie (histoire des musées, politiques muséales, mise en valeur du patrimoine, etc); culture matérielle et champs costumiers (costume textile, intérieurs résidentiels, arts et technologie, etc); culture matérielle du patrimoine historique (tourisme culturel et historique, patrimoine matériel de l'Amérique du Nord, patrimoine matériel de la Méditerranée, patrimoine matériel du Moyen-Orient, etc); patrimoine immatériel (rites, rituels festifs, rituels de loisirs et divertissement, légendes urbaines, culture populaire, etc), relations interethniques et interculturelles (transformations culturelles et adaptation mutuelle des Québécois et des immigrants,
ethnologie de la parole et littérature orale des groupes culturels québécois; influence des discours et des récits traditionnels dans les interactions interpersonnelles, etc); transferts culturels et métissages (alimentation et pratiques alimentaires, ethnologie maritime, patrimoine ethnologique, etc).

Endroit de formation :
Université Laval (sans concentration)
Études doctorales possibles à Laval
, mais aussi en anthropologie, en histoire, en études canadiennes, en études québécoises, en études féministes, en muséologie, etc.

 

-         Études africaines : Études non offertes au Canada, voir la page des études supérieures aux USA.

 

-         Études allemandes : Ce programme permet d’acquérir des connaissances plus approfondies sur monde allemand médiéval et moderne. Il  prépare à une carrière professionnelle comme l’enseignement collégial ou universitaire, comme traducteur ou un poste de conseiller littéraire. Il prépare également à entreprendre des études de doctorat. Il comporte des cours optionnels en littérature allemande, mais la plus grande partie est consacrée à la réalisation d’un projet de recherche appelé « mémoire » dans l’un des principaux champs de recherche sur le monde germanique tels que : civilisation germanique, histoire de la Germanie ancienne, histoire de l’Allemagne contemporaine, histoire de l’Autriche, histoire de la Suisse allemande, sociologie allemande, géographie de l’Allemagne, philosophie allemande, etc.

Endroits de formation :

Montréal (orientations littérature et médias allemands ou civilisation et histoire des pays germanophones avec mémoire)
Mcgill (études germaniques sans concentration avec mémoire).
Études doctorales également offertes à : Montréal (littérature - orientation littérature allemande) et Mcgill (études germaniques).

 

-         Études américaines : Études non offertes au Canada, voir la page des études supérieures aux USA.
 

-         Études anciennes ou classiques : principalement destiné aux titulaires d’un baccalauréat en études anciennes, en études classiques, anthropologie, archéologie, histoire ou philosophie, ce programme a pour objectif d’acquérir une formation plus poussée dans un secteur de la discipline. Il prépare principalement à entreprendre des études de doctorat, mais également à une carrière en enseignement collégial.

Il comporte des séminaires de recherche, quelques cours optionnels parmi une liste proposée dans diverses disciplines des études anciennes, mais la plus grande partie est consacrée à la réalisation d’un projet de recherche appelé « mémoire » dans l’un des principaux champs de recherche de la discipline. Voici quelques exemples en lien avec les sciences humaines :

histoire de la philosophie, histoire et civilisation grecques, histoire et civilisation romaines, historiographie romaine,
histoire chinoise ancienne, histoire islamique pré-moderne, histoire juive, archéologie classique, tradition platonicienne, philosophie grecque, philosophie hellénistique, philosophie juive, présocratiques, philosophie chinoise classique, religion de l'Inde ancienne, etc.


Endroits de formation :

Université de Montréal (études classiques avec options en archéologie classique avec mémoire + un stage pratique en archéologie facultatif ou histoire ancienne avec mémoire + un stage pratique en archéologie facultatif)

Université Laval (études anciennes avec concentrations : christianisme ancien, histoire et archéologie anciennes, littératures anciennes ou philosophie ancienne avec mémoire)

Université Mcgill (études classiques sans concentration avec mémoire)
Université Mcgill (histoire ancienne sans concentration avec mémoire)

Université d'Ottawa (études anciennes sans concentration avec essai ou avec mémoire).

Études doctorales possibles à :  Laval (études anciennes) et Mcgill (histoire ancienne),
mais également en anthropologie, archéologie, histoire, humanités, littérature comparée ou philosophie.

 

-    Études autochtones : Études non offertes au Québec, voir les études supérieures ailleurs au Canada

 

-         Études bouddhistes : Études non offertes au Canada, voir la page des études supérieures aux USA.

 

-         Études canadiennes : études non offertes au Québec, pour plus de détails consulte la page des études supérieures ailleurs au Canada.
Voir aussi les programmes suivants offerts au Québec dont des recherches sont effectuées en études canadiennes : anthropologie, démographie, géographie, histoire, science politique, sciences des religions ou sociologie.

 

-         Études de l’Inde : Études non offertes au Canada, voir la page des études supérieures aux USA.

 

-         Études de l’Orient ancien et Égyptologie : Études non offertes au Canada, voir la page des études supérieures aux USA.

 

-         Études des conflits : études non offertes au Québec, pour plus de détails consulte la page des études supérieures ailleurs au Canada.

 

-         Études des femmes : ce programme interdisciplinaire unique au Canada permet de développer des connaissances plus poussées sur les différentes approches féministes et les problématiques actuelles reliées à la condition des femmes. Il prépare à une carrière au sein d’organismes publics en condition féminine, de mouvements associatifs féministes, d’organismes sociaux, économiques ou culturels intéressés à la condition au au développement des femmes d’ici ou d’ailleurs. La poursuite des études au niveau du doctorat dans une discipline connexe (sociologie, communication, sciences sociales, sciences humaines appliquées, etc) peut aussi être possible.  Tu auras des cours obligatoires en théories féministes, méthodologies féministes, ainsi que quelques cours optionnels dans l’une des nombreuses disciplines participant au programme (criminologie, droit, éducation, english, histoire, lettres françaises, musique, philosophie, science politique, science de l’activité physique, sciences des religions, sciences infirmières, sociologie et sciences pastorales (conjointement avec l’Université St-Paul). Par contre, la majorité du programme est consacré à la réalisation d’un projet de recherche appelé mémoire dans un domaine relié aux études des femmes.

Voici quelques exemples de projets réalisés : les discours sur l’équité salariale au Québec : enjeux politiques et théoriques, le crime de séduction au Canada de 1892 à 1927, le rôle joué par les femmes dans la transmission des valeurs culturelles italo-canadiennes, étude de cas d’un programme éducatif destiné à des travailleuses du sexe, le trafic international des femmes et l’exploitation sexuelle, la violence dans les prisons pour femmes au Canada, l’avortement, la sexualité et politique : la non-reconnaissance de l’individualité des femmes, la sous-représentation des femmes dans les démocraties occidentales, la comédienne de théâtre à Montréal 1840-1876, etc.

Endroits de formation
 :

Université d’Ottawa (études sur les femmes)
UQÀM (concentration en études féministes intégrée à la maîtrise en communication, en sociologie, en sexologie ou en travail social)
Université Mcgill (concentration en études féministes intégrée à la maîtrise en anthropologie, en communication, en histoire, en philosophie, en sociologie, etc).

Études de doctorat possibles en études sur les femmes à
Ottawa, mais aussi en sciences sociales appliquées à l'
UQO
, en sciences humaines appliquées à Montréal, en humanities à Concordia, en sociologie, en anthropologie, en science politique, en sciences des religions, en histoire, en philosophie, en communication, etc.

 

-         Études des génocides : Études non offertes au Canada, voir la page des études supérieures aux USA.

 

-         Études des politiques en Asie-Pacifique : études non offertes au Québec, pour plus de détails consulte la page des études supérieures ailleurs au Canada.

 

-         Études des Premières Nations : études non offertes au Québec, pour plus de détails consulte la page des études supérieures ailleurs au Canada.

 

-         Études du Moyen-Orient : voir études islamiques

 

-    Études du religieux contemporain : Ce programme te permettra de comparer diverses traditions religieuses de manière à permettre une meilleure compréhension de l'environnement dans lequel évoluent les diverses confessions religieuses en Occident. On propose 3 cheminements, soit : axé sur la recherche, axé sur les cours avec essai ou axé sur les cours avec stage et rapport. Dans chacun des cheminements (stage, cours ou recherche) l'étudiant devra se spécialiser à l'intérieur de l'un des trois modules : le pluralisme religieux contemporain, le développement psychoreligieux et intervention oula société et les identités religieuses.

Le cheminement axé sur les cours avec essai
comporte les mêmes cours obligatoires que le cheminement précédent, un choix de plusieurs cours optionnels dans chacun des 3 modules mentionnés précédemment et la rédaction d'un essai sur une problématique ou un enjeu rencontré dans le domaine du religieux contemporain.

Le cheminement axé sur les cours avec stage
comporte les mêmes cours obligatoires que le cheminement précédent, un choix de plusieurs cours optionnels dans chacun des 3 modules mentionnés précédemment, ainsi que la réalisation d'un stage et la rédaction d'un rapport de stage dans un milieu en lien avec le domaine des sciences religieuses (organisme multiethnique, communauté religieuse, diocèse, autre organisme religieux, etc).

Le cheminement recherche comporte les cours obligatoires suivants : méthodologie de la recherche, discours religieux contemporains et identités, la formation des identités religieuses, expérience spirituelles, logiques du croire, ainsi que quelques cours optionnels parmi des listes proposées dans chacun des 3 modules mentionnés précédemment. La plus grande partie du programme est toutefois consacrée à la rédaction et réalisation d'un projet de recherche appelé "mémoire" dans l'un des domaines de recherche interdisciplinaires du programme.

droit des religions, faits religieux et médias, éthique et religions, histoire des religions contemporaines, psychologie et religion, philosophie de la religion, les femmes et les religions contemporaines, les rites et rituels religieux, la pratique religieuse contemporaine, les religions et l'environnement, la santé et les soins spiriturels, guerre, paix et religions,  l'islam dans l'Occident contemporain, les nouveaux mouvements religieux, les rapports interreligieux, etc.

Endroit de formation : Université de Sherbrooke offert à Sherbrooke et à Longueuil.
Études doctorales également possibles à Sherbrooke, mais aussi en sciences des religions, théologie ou sciences humaines appliquées.

 

-         Études en immigration : études non offertes au Québec, pour plus de détails consulte la page des études supérieures ailleurs au Canada.

 

-         Études est-asiatiques : programme multidisciplinaire permettant d’acquérir des connaissances sur les communautés est-asiatiques (Chine et Japon principalement, mais également Corée, Vietnam, Thailande, et Inde). Il couvre les différents aspects historiques, philosphiques, religieux, culturels, littéraires, démographiques, géographiques, politiques, juridiques, économiques et sociaux du monde asiatique. Il permet d’accéder à une carrière en enseignement supérieur, dans le domaine culturel, au sein de la fonction publique, etc. Il prépare également à entreprendre des études de doctorat.  Il comporte des cours optionnels parmi une liste proposée, mais la plus grande partie du programme est consacrée à la réalisation d’un projet de recherche appelé « mémoire » dans l’un des principaux champs de recherches tels que :

histoire traditionnelle chinoise, histoire chinoise ancienne, histoire chinoise contemporaine, histoire chinoise moderne, histoire intellectuelle japonaise, histoire japonaise ancienne, histoire japonaise contemporaine, histoire japonaise moderne, histoire indienne ancienne, histoire indienne contemporaine et moderne, archéologie chinoise, archéologie japonaise, archéologie indienne, ethnologie chinoise, ethnologie japonaise, ethnologie indienne, les traditions et cultures chinois, les traditions et cultures japonaises, traditions et cultures hindous, histoire de la religion bouddhiste, philosophie bouddhiste chinoise et classique, philosophie bouddhiste japonaise, philosophie chinoise classique, philosophie chinoise contemporaine, philosophie japonaise, philosophie indienne, sociologie chinoise, sociologie japonaise, les systèmes éducatifs en Chine, le socialisme chinois, idéologies politiques chinoises, idéologies politiques japonaises, idéologies politiques indiennes, les relations internationales avec la Chine, les relations internationales avec le Japon, les relations internationales avec l'Inde, le développement politique en Chine, les modes de gestion en Chine, la démographie chinoise, la démographie indienne, la démographie japonaise, la géographie chinoise, la géographie du Japon, la géographie de l'Inde, la géographie est-asiatique moderne,  etc.

Endroit de formation : Université Mcgill.
Études doctorales également offertes à Mcgill.

 

-         Études européennes : études non offertes au Québec, pour plus de détails consulte la page des études supérieures ailleurs au Canada.

 

-         Études féministes : ce programme interdisciplinaire unique au Canada permet de développer des connaissances plus poussées sur les différentes approches féministes et les problématiques actuelles reliées à la condition des femmes. Il prépare à une carrière au sein d’organismes publics en condition féminine, de mouvements associatifs féministes, d’organismes sociaux, économiques ou culturels intéressés à la condition au au développement des femmes d’ici ou d’ailleurs. La poursuite des études au niveau du doctorat dans une discipline connexe (sociologie, communication, sciences sociales, sciences humaines appliquées, etc) peut aussi être possible.  Tu auras des cours obligatoires en théories féministes, méthodologies féministes, ainsi que quelques cours optionnels dans l’une des nombreuses disciplines participant au programme (criminologie, droit, éducation, english, histoire, lettres françaises, musique, philosophie, science politique, science de l’activité physique, sciences des religions, sciences infirmières, sociologie et sciences pastorales (conjointement avec l’Université St-Paul). Par contre, la majorité du programme est consacré à la réalisation d’un projet de recherche appelé mémoire dans un domaine relié aux études des femmes.

Voici quelques exemples de projets réalisés : les discours sur l’équité salariale au Québec : enjeux politiques et théoriques, le crime de séduction au Canada de 1892 à 1927, le rôle joué par les femmes dans la transmission des valeurs culturelles italo-canadiennes, étude de cas d’un programme éducatif destiné à des travailleuses du sexe, le trafic international des femmes et l’exploitation sexuelle, la violence dans les prisons pour femmes au Canada, l’avortement, la sexualité et politique : la non-reconnaissance de l’individualité des femmes, la sous-représentation des femmes dans les démocraties occidentales, la comédienne de théâtre à Montréal 1840-1876, etc.

Endroits de formation
 :

Université d’Ottawa (études sur les femmes)
UQÀM (concentration en études féministes intégrée à la maîtrise en communication, en sociologie, en science politique ou en sciences des religions)
Université Mcgill (concentration en études féministes intégrée à la maîtrise en anthropologie, anthropologie médicale, communication, géographie, histoire, études islamiques, philosophie, science politique ou sociologie).

Études de doctorat possibles en études sur les femmes à
Ottawa, mais aussi en sciences sociales appliquées à l'
UQO
, en sciences humaines appliquées à Montréal, en humanities à Concordia, en sociologie, en anthropologie, en science politique, en sciences des religions, en histoire, en philosophie, en communication, etc.

 

-         Études franciscaines : Études non offertes au Canada, voir la page des études supérieures aux USA.

 

-         Études hispaniques : le programme de maîtrise et de doctorat sont principalement concentrés sur la langue et la littérature espagnoles et hispano-américaines. Les différents aspects historiques, culturels, politiques, géographiques, économiques et sociaux ne sont peu ou pas abordés. Consulte plutôt les disciplines telles que : anthropologie, histoire, géographie, sociologie, science politique, etc.

 

-    Études individualisées : ce programme vise à répondre à des besoins ou des objectifs de formation pluridisciplinaires. Il peut notamment répondre aux besoins de clientèles désirant acquérir une formation approfondie dans un domaine interdisciplinaire liée à un plan de carrière bien défini ou des objectifs d'enrichissement d'une culture personnelle, dont n'il n'existe pas de programme existant appproprié. Il s'adresse aussi aux personnes désirant élaborer un cheminement académique menant à l’obtention d’une maîtrise dans plusieurs disciplines (principalement en sciences humaines, sociales, arts, langues, lettres et humanités). Enfin, il peut répondre aux besoins communs de groupes de candidats (provenant, par exemple, d’entreprises, d’associations ou d’organismes) qui définissent un cheminement de formation correspondant au développement de qualifications précises.

En plus de comprendre des cours optionnels provenant des différentes disciplines selon le plan d'études défini, il peut aussi comprendre la recherche et rédaction d'un projet de recherche appelé "mémoire" ou la rédaction d'un court travail de recherche appelé "essai" ou "travail dirigé" sur une problématique, un contexte, un sujet d'actualité ou autre d'intérêt ou la réalisation d'un projet d'intervention dans un milieu en lien avec la formation suivie ou la réalisation d'un stage pratique au sein d'une organisation en lien avec la formation suivie ou tout simplement ne comprendre que des cours.

Exigence d'admission : être titulaire d'un baccalauréat, ou d’un diplôme équivalent, dans un domaine pertinent au champ d’études considéré, ou d’une formation jugée équivalente ET soumettre, avec l’appui d’un professeur intéressé, un projet d’études qui sera évalué par le Comité de gestion académique du programme individualisé.

Endroits de formation :

Université de Montréal (M.A. individualisée)

Université Concordia (M.A. individualisée)

Université Laval (M.A. sur mesure)

Études doctorales possibles à :

Montréal (sciences humaines appliquées)
Montréal (doctorat individualisé)
Laval (doctorat sur mesure)
Concordia (doctorat individualisé)
Concordia (humanités)

UQO (sciences sociales appliquées)

 

-        Études internationales : ce programme pluridisciplinaire permet d’acquérir des connaissances dans les différents domaines et divers aspects reliés aux études internationales et au développement international comme la politique, l’économie, la sociologie, le droit, l’anthropologie, les langues modernes, etc.

La voie « axée sur les cours » est destinée à ceux désirant obtenir des postes de consultant en relations internationales, gestionnaire d'un organisme à vocation international, délégué ou représentant au sein d'un consulat ou d'une ambassade ou autres postes connexes.

La voie « recherche » permet de réaliser un projet de recherche (mémoire) dans l’un des nombreux champs de recherches tels que :

Anthropologie : la violence ethnique et religieuse, anthropologie urbaine, minorités ethniques
Droit
: les droits humains, droit constitutionnel international, droit public international, droit international de l'environnement, droit international du travail, droit international privé, droit pénal international, droit des relations économiques internationales, droit commercial international, l'aide légale en situation humanitaire

Études féministes : les mouvements féministes en Amérique centrale et Amérique du Sud, histoire des femmes en Asie, les femmes et la politique international

Géographie et démographie : la géographie sociale et culturelle de l'espace urbain, le vieillissement de la population mondiale

Histoire
:  histoire africaine, histoire de l'Amérique latine, histoire de l'Europe de l'Est, histoire de l'Asie du Sud-Est, histoire militaire internationale

Sciences des religions : la religion et la globalisation, religions et immigration, les religions du monde

Science politique :  la politique en Europe centrale et orientale, les politiques internationales en matière de développement, les politiques de développement des Pays du Tiers-Monde, les femmes et la politique internationale, politique canadienne en développement international, les relations Nord-Sud, mondialisation et gouvernance mondiale, les politiques et stratégies pour le développement social et économique, les relations internationales avec l'Afrique, les relations internationales avec l'Asie du Sud-Est, es relations internationales en Europe moderne, les relations internationales avec les pays en voie de développement, les politiques internationales en matière de sécurité, analyse des politiques, politique étrangère comparée, analyse des conflits, politique comparée, études comparatives des politiques sociales au niveau international

Sociologie
: dynamiques sociales et systèmes sociosanitaires mondiaux, la gouvernance de l'environnement mondial, démocratie et démocratisation, la citoyenneté et le nationalisme, immigration et relations ethniques, la coopération internationale pour le développement, le développement régional en Asie, études comparatives des politiques sociales au niveau international, immigration et sociétés pluriculturelles, sociologie du développement

Relations internationales : la théorie des relations internationales

Autres : l'éthique internationale

Endroits de formation :

Université Laval (avec stage et essai avec concentrations en relations internationales ou développement international)
Université Laval (avec mémoire avec concentrations en relations internationales ou développement international)

Université de Montréal (sans concentration avec travail dirigé, avec stage ou avec mémoire)

Université d'Ottawa (maîtrise en affaires publiques et internationales avec concentration en affaires internationales avec cheminement régulier avec mémoire ou cheminement coopératif avec 2 stages rémunérés et mémoire)

Université d'Ottawa (maîtrise en mondialisation et développement international cheminement régulier avec mémoire ou avec essai ou cheminement coopératif avec essai, offert en anglais et/ou en français).

Études doctorales possibles à : Laval (études internationales) à Montréal (
doctorat individualisé  - recherche dans le domaine des études internationales avec stage et thèse ou avec thèse seulement), à Montréal (doctorat en sciences humaines appliquées - recherches dans le domaine des études internationales).
mais également en sciences de l'administration, en économique, science politique, etc.

 

-         Études islamiques : programme multidisciplinaire permettant d’acquérir des connaissances sur les différentes aspects des communautés islamiques du monde médiéval et moderne (Israel, Iran, Turquie, Égypte, Pakistan, Algérie, etc). Il couvre les différents aspects historiques, philosphiques, culturels, religieux, géographiques, démographiques, politiques, économiques, juridiques et sociaux du monde islamique. Il permet d’accéder à une carrière en enseignement supérieur, dans le domaine culturel, au sein de la fonction publique, etc. Il prépare également à entreprendre des études de doctorat. Tu auras des cours optionnels en études islamiques et dans les disciplines connexes, mais la plus grande partie du programme est consacrée à la réalisation d’un projet de recherche (mémoire) sur un sujet relié au monde islamique médiéval et/ou moderne.

Voir quelques exemples d’intérêts de recherche : histoire des traditions scientifiques islamiques, droit islamique, anthropologie de l’Iran moderne, histoire islamique pré-moderne, histoire islamique médiévale, politiques islamiques en Afrique, les femmes dans le monde islamique, conflits arabo-israéliens, papyrologie arabe, histoire du pluralisme religieux en Asie du Sud, évolution des politiques en Islam, minorités religieuses en Iran et en Turquie, histoire de l’Islam classique, histoire économique de la Turquie, philosophie islamique, mouvements islamiques modernes, etc).

Endroit de formation
 :
Université Mcgill (sans concentration ou avec option études féministes et des genres avec mémoire).
Études doctorales également offertes à
Mcgill.

 

-         Études italiennes : le programme de maîtrise et de doctorat sont principalement concentrés sur la langue et la littérature italiennes. Les différents aspects historiques, culturels, politiques, géographiques, économiques et sociaux ne sont peu ou pas abordés. Consulte plutôt les disciplines telles que : anthropologie, histoire, géographie, sociologie, science politique, etc.

 

-        Études juives : Ce programme d’acquérir ou d’approfondir des connaissances sur les différents aspects du mon juif (social, culturel, religieux, politique, historique, etc). Il prépare à une carrière dans domaine culturel ou en enseignement ou à entreprendre des études de doctorat. Le programme est offert sous la formule AD-HOC, c’est-à-dire que le cheminement et le contenu sont personnalisés selon les besoins et les intérêts des étudiants.
Le cheminement « axé sur les cours » comporte un séminaire obligatoire en études juives, plusieurs cours optionnels parmi des listes proposées, ainsi que la rédaction d’un essai sur une problématique ou un thème relié aux études juives. De plus, 2 options sont proposées : pensée juive ou histoire juive.
Le cheminement « recherche » comporte un séminaire obligatoire en études juives, des cours en interprétation de la bible juive, quelques cours optionnels, mais la plus grande partie est consacrée à la réalisation d’un projet de recherche appelé « mémoire » dans l’un des principaux champs de recherche de la discipline. Voici quelques de champs de recherches : histoire juive,études bibliques juives, histoire de l'Holocauste, réflexion et philosophie juive, études rabbiniques, iédologies juives modernes, les mouvements juifs en Europe, les mouvements juifs en Amérique, etc.

Endroits de formation : Université Mcgill (études juives) et Université Concordia (études judaïques).
Il n’existe pas de doctorat en études juives offert au Québec, Voir les études supérieures ailleurs au Canada.
Des études sont également possibles en humanités à
Concordia, en sciences des religions, théologie, sociologie, histoire, anthropologie ou philosophie.

 

-         Études latino-amércaines : études non offertes au Québec, pour plus de détails consulte la page des études supérieures ailleurs au Canada.

 

-         Études luso-brésiliennes : Études non offertes au Canada, voir la page des études supérieures aux USA.

 

-    Études pastorales : voir Théologie

 

-         Études portugaises : Études non offertes au Canada, voir la page des études supérieures aux USA.

 

-         Études québécoises : Ce programme multidisciplinaire permet d’acquérir d’une meilleure connaissance du Québec sur divers plans (culturel, social, politique, etc). Il est destné autant aux titulaires d’un baccalauréat en sciences humaines (histoire, anthropologie, sociologie, politique, économique, philosophie, etc) qu’aux titulaires d’un baccalauréat en études québécoises, études canadiennes ou études françaises.

Le cheminement « axé sur les cours » prépare notamment à une carrière en enseignement, dans les domaines sociaux, culturels ou autres. Il comporte un séminaire en études québécoises, quelques cours optionnels parmi de nombreux cours offerts sur le Québec, ainsi que la rédaction d’un essai sur un thème ou une problématique particulière sur le plans social, culturel ou politique du Québec.

Le cheminement « recherche » prépare principalement à entreprendre des études de doctorat, mais également à l’enseignement supérieur. Il comporte un séminaire en études québécoises, quelques cours optionnels, mais la plus grande partie du programme est consacrée à la réalisation d’un projet de recherche appelé « mémoire » dans l’un des nombreux champs de recherche reliés aux études québécoises.

Voici quelques exemples de domaines de recherches  :
histoire religieuse du Québec, le patrimoine culturel du Québec, le patrimoine social du Québec, histoire rurale du Québec, transitions démographiques du Québec, les autochtones et le Québec, les immigrants et le multiculturalisme au Québec, histoire économique du Québec, histoire sociale du Québec, la politique et l’État québécois, sociologie des québécois, le français québécois, traditions et coutumes québécois, les arts québécois, la géographie du Québec, ethnologie des québécois, la place des québécois en Amérique du Nord, les mouvements sociaux du Québec, etc.

Endroit de formation
 : U.Q.T.R. (avec mémoire), U.Q.T.R. (avec essai).
Études doctorales possibles à l’U.Q.T.R.

 

-         Études russes et slaves : programme multidisciplinaire permettant d’acquérir des connaissances du monde russe et slave (hongrie, tchèque, bulgarie, roumanie, pologne, etc). Il couvre les différents aspects historiques, philosphiques, religieux, culturels, littéraires, démographiques, géographiques, politiques, économiques et sociaux de l’Europe de l’Est. Ce programme prépare à une carrière professionnelle comme l’enseignement collégial ou universitaire, comme traducteur ou un poste de conseiller littéraire. Il prépare également à entreprendre des études de doctorat.

Il comporte quelques cours optionnels parmi des listes proposées en études russes et/ou slaves et dans les disciplines connexes, mais la plus grande partie est consacrée à la réalisation d’un projet de recherche appelé « mémoire » dans l’un des principaux champs de recherche des études ou slaves :
Aspects russes : histoire de la Russie ancienne, histoire de la Russie moderne, philosophie russe, économique de la Russie, politique russe, l’influence de la religion en CEI, anthropologie russe, histoire de l’art russe, les cultures et traditions russes, etc, etc.
Aspects slaves
: histoire de la Pologne, histoire de la Bulgarie, histoire de la Roumanie, la politique des pays slaves, économie des pays slaves, les problèmes démographiques en Europe de l’est, etc.

Endroit de formation : Université Mcgill. Études doctorales également offertes à Mcgill.

 

-         Études scandinaves : Études non offertes au Canada, voir la page des études supérieures aux USA.

 

-         Études stratégiques et militaires : études non offertes au Québec, pour plus de détails consulte la page des études supérieures ailleurs au Canada.

 

-         Études sur la conduite de la guerre : études non offertes au Québec, pour plus de détails consulte la page des études supérieures ailleurs au Canada.

 

-         Études urbaines : L’objectif de ce programme est de former des spécialistes en stratégies d’intervention et en analyse des transformations urbaines. Il est autant destiné aux diplômés en sciences économiques et administratives (administration, gestion publique, gestion du tourisme et de l'hôtellerie, économique) qu’aux diplômés des sciences humaines comme anthropologie, géographie, sociologie ou science politique), qu’à ceux en sciences appliquées (architecture, urbanisme, géomatique appliquée à l'enviroinnement, sciences géomatiques, géographie physique ou géophysique, économie et gestion agroenvironnementales, etc).

Le cheminement « professionnel » permet d’accéder à des postes d’analystes, de consultants ou de planificateurs en intervention urbaine. Il comporte les cours obligatoires suivants : regards sur la ville, projet de stage, ainsi que des cours optionnels selon tes intérêts et acquis antérieurs reliés aux études urbaines. De plus, un stage de recherche correspondant à un mandat de recherche doit être réalisé en milieu de travail.

Le cheminement « recherche » prépare et initie à une carrière de chercheur. Il comprend un cours obligatoire sur les regards sur la ville, quelques cours optionnels, mais la plus grande partie du programme est consacrée à la réalisation d’un projet de recherche appelé mémoire dans l’un des principaux axes de recherches en études urbaines : les transformations des environnements naturels et construits, la morphologie et le patrimoine urbains, l’habitat et la dynamique des milieux de vie, phénomènes urbains dans le développement international, l’analyse comparée des villes, la gestion des infrastructures, etc.

Endroits de formation :

UQÀM conjointement avec l’I.N.R.S-Urbanisation, culture et société. (études urbaines avec mémoire ou avec stage de recherche)

Des études de doctorat sont possibles à
 
: l’UQÀM, à l’I.N.R.S, à Concordia à Mcgill

 

-         Géographie (spécialisation géographie humaine) : Ce programme permet d’approfondir ses connaissances dans cette discipline et développer une compétence dans un domaine spécifique de la géographie. Il permet d’accéder à une carrière professionnelle (enseignement collégial ou universitaire, consultant pour une firme spécialisée, une organisation de coopération internationale ou un gouvernement, etc) ou se préparer à entreprendre des études au niveau du doctorat.

Le cheminement « formation pratique » comporte un ou des cours obligatoire(s) (méthodologie de la recherche, séminaire de recherche, épistémologie de la géographie, etc), plusieurs cours optionnels parmi des listes proposées et selon les intérêts des étudiants, la réalisation d’un projet professionnel en géographie, ainsi que la réalisation d’un stage en milieu de travail.

Le cheminement « recherche » comporte un cours en méthodologie de la recherche et/ou un séminaire de recherche, quelques cours optionnels parmi une liste proposée, un stage optionnel, un projet facultatif dans certaines universités, mais la plus grande partie est consacrée à la réalisation d’un projet de recherche appelé « mémoire » dans l’un des principaux champs de la géographie. Voici quelques exemples :

géographie culturelle, géographie historique, géographie du développement, géographie politique, géopolitique de l'eau, géographie rurale, géographie urbaine, géographie des ressources, développement régional et aménagement du territoire, géographie du transport, analyse spatiale, cartographie, évaluation de projets urbains, science de l'information géographiqe, didactique de la géographie (UQÀM seulement), etc.

Endroits de formation
 :

Université Laval (sans concentration avec mémoire)
Université Laval (géographie appliquée sans concentration avec essai)

Université de Montréal (avec mémoire, avec stage ou avec travail dirigé)

Université de Montréal (maîtrise en démographie avec mémoire)

Université de Sherbrooke (cheminement en géodéveloppement durable avec essai ou avec stage offert à Longueuil, cheminements environnements géographiques, géomatique ou télédétection avec mémoire offerts à Sherbrooke)

Université Mcgill (M.A. sans concentration, voir aussi les concentrations en
statistiques sociales, études du développement ou en études féministes et des genres avec mémoire)

UQÀM (profil professionnel en aménagement du territoire et systèmes d'information géographique avec stage et projet d'intervention ou profil recherche sans concentration avec mémoire)

UQÀM (maîtrise en études urbaines avec mémoire ou avec stage de recherche) offert conjointement avec l’I.N.R.S

UQAR (sans concentration avec mémoire)

UQAR (développement régional avec mémoire et stage ou avec mémoire seul)

Université d'Ottawa (sans concentration avec mémoire, avec essai ou avec stage et essai)


UQAC (maîtrise en études et interventions régionales sans concentration avec mémoire ou avec stage et projet)

I.N.R.S.-Urbanisation-Culture et société (maîtrise en études urbaines avec mémoire ou avec stage de recherche) offert conjointement avec l'UQÀM

I.N.R.S.-Urbanisation-Culture et société (maîtrise en démographie avec mémoire)

Des études de doctorat sont possibles en géographie à : Montréal, Laval, Mcgill et Ottawa.
Mais également en aménagement, développement régional, démographie, études urbaines, gestion de projets ou sociologie.

 

-         Histoire : Les objectifs de ce programme varient selon les voies. Le cheminement « axé sur les cours » est destiné aux diplômés(es) en histoire ou dans une discipline connexe possédant une expérience pertinente en histoire (enseignement, conservation, domaine muséal, etc). Son principal objectif est de permettre aux historiens de se perfectionner en développant de nouveaux secteurs ou de nouveaux moyens d’intervention pour leur pratique professionnelle. Certaines universités proposent des profils à leur programme.

À Laval, tu auras le choix entre une option en archivistique avec stage ou une option en archivistique avec essai qui comporte un cours obligatoire en systèmes d’information, un cours d’initiation au management, des cours optionnels reliés à l’archiviste et à l’histoire, ainsi que la réalisation d’un essai ou un stage sur un thème ou une problématique en archivistique.

L’UQÀM offre un profil unique en histoire appliquée qui comporte des cours optionnels parmi des listes proposées, un stage en milieu de travail en lien avec l'histoire, ainsi que la rédaction d’un essai sur un thème historique. On y offre également une concentration en études féministes qui peut être combinée à l'un des programmes de maîtrise en sciences humaines offerte par cette université. Elle comporte un séminaire multidisciplinaire en études féministes : approches, théories et méthodes de recherches en études féministes, un cours optionnel en études féministes dans l'un des programmes participants (sociologie, études littéraires, sciences des religions, etc), au moins 1 séminaire spécialisé optionnel en études féministes, au moins 1 séminaire thématique en études féministes et des cours optionnels en lien avec études féministes. 

À Sherbrooke, on y offre 2 cheminements sans mémoire, soit : concentration en informatique appliquée à l'histoire permet d'acquérir des connaissances plus poussées en intégration des outils informatique à la recherche historique et d'intégrer des notions de gestion de projets. Elle comporte un séminaire de méthodologie, un séminaire en historiographie, méthodologie de la recherche en histoire, la gestion de projet en histoire, atelier d'informatique appliquée à l'histoire, quelques cours optionnels, 2 stages en informatique appliquée à l'histoire ou la rédaction d'un essai sur un sujet d'intérêt relié à l'intégration ou aux applications de l'informatique à l'histoire.
La concentration en histoire et éducation à la citoyenneté vise à perfectionner les enseignants de l'histoire et de l'éducation à la citoyenneté au secondaire. Elle comporte des cours en histoire et les technologies éducatives, outils et ressources documentaires, méthodologie de la recherche en histoire, une activité pratique de mise en scène historique selon les besoins d'un groupe d'étudiants du secondaire, quelques cours optionnels, ainsi que la rédaction d'un essai sur une problématique ou un sujet d'intérêt relié à l'enseignement de l'histoire au secondaire.

À Concordia, un profil unique est offert, mais un grand choix de cours optionnels.

À Ottawa, tu auras le choix entre le profil multidisciplinaire en études sur les femmes qui comporte des cours obligatoires en théories féministes et en méthodologies féministes, des cours optionnels, ainsi que la rédaction d’un essai sur une problématique ou un thème relié l’histoire et études féministes.
Le profil général couvre tous les domaines en histoire et comprend un séminaire de recherche, ainsi qu'un grand choix de cours optionnels en histoire selon tes intérêts,
ainsi que la rédaction d'un essai sur une problématique ou un sujet d'intérêt ou d'actualité en histoire.

Le cheminement « recherche » comporte un séminaire de mémoire, quelques cours optionnels selon tes intérêts de recherches parmi des listes proposées, mais la plus grande partie est consacrée à la réalisation d’un projet de recherche appelé « mémoire » dans l’un des nombreux champs de l’histoire. La plupart des universités n'offrent pas de concentration à ce cheminement.

Voici quelques exemples de champs de recherches : histoire de l’Antiquité, histoire du Moyen-Âge, histoire de la période moderne, histoire de la période contemporaine, histoire de l’Afrique, histoire de la Chine, histoire du Moyen-Orient, histoire de l’Asie du Sud-Est, histoire de l’Europe occidentale moderne et contemporaine, histoire de l’Europe orientale, histoire de l’Amérique latine, histoire des États-Unis, histoire du Canada, histoire de la Nouvelle-France et du Québec, histoire des sciences et technologies, didactique de l’histoire, étude sur les femmes, etc.

Endroits de formation
 :

Université Laval (sans concentration avec mémoire)

Université Laval (concentration en archivistique avec stage ou essai)

Université Mcgill (sans concentration avec mémoire, concentration en études des femmes et des genres avec mémoire ou concentration en études du développement avec mémoire)

Université Mcgill (maîtrise en histoire médicale avec mémoire)

Université de Montréal (sans concentration avec mémoire ou concentration histoire au collégial avec mémoire court)

Université de Sherbrooke (sans cheminement avec mémoire, cheminement en informatique appliquée à l'histoire avec essai ou avec essai ou cheminement en perfectionnement des connaissances en histoire et éducation à la citoyenneté avec essai)

Université Concordia (sans concentration avec mémoire ou avec essai)

Université Concordia (maîtrise en histoire et philosophie des religions avec mémoire)

UQÀM (sans concentration avec mémoire ou avec stage et travail dirigé, voir aussi la
concentration en études féministes)

UQAR  (sans concentration avec mémoire)

Université d'Ottawa (sans cheminement avec mémoire ou avec essai ou cheminement étude des femmes avec mémoire ou essai)

Université de Moncton (sans concentration avec mémoire)

Voir aussi les programmes suivants : études anciennes ou classiques, études médiévales, muséologie ou sciences de l'information - archivistique.

Études doctorales possibles
 :

en histoire à :

Laval

Montréal

Mcgill


Mcgill (histoire ancienne)

UQÀM (voir aussi la concentration en études féministes)

Ottawa

Également à :

Montréal (sciences de l'information - archivistique)

UQÀM
(muséologie)

Laval (archéologie)

Mcgill (sciences de l'information)

Laval (études anciennes)

Concordia (humanités)

U.Q.T.R (études québécoises)

Ottawa (études canadiennes)

Ottawa (études des femmes).

Mais aussi en anthropologie, études juives, philosophie, sciences des religions, didactique, éducation, etc.

 

-         Humanités : voir sciences humaines et sociales appliquées

 

-    Journalisme : voir communication

 

-         Linguistique : ce programme permet d’acquérir une formation plus approfondie en linguistique et de s’initier à la recherche. Il prépare à entreprendre des études de doctorat ou à faire une carrière professionnelle comme conseiller linguistique. Il comporte quelques cours obligatoires et optionnels, mais la plus grande partie est consacrée à la réalisation d’un projet de recherche appelé « mémoire » dans l’un des principaux champs de recherche de la linguistique tels que : philologie de l’ancien français, syntaxe et morphologie génératives, lexicologie, grammaire comparée, morphosyntaxe, grammaire anglaise, grammaire de l’espagnol, sociolinguistique, phonologie, linguistique et informatique, psychomécanique du langage, français québécois, linguistique appliquée, didactique des langues, etc. Certaines universités offrent la possibilité de choisir une concentration et d’axer ses recherches en lieu avec celle-ci. À Laval, tu auras le choix entre : didactique des langues (également accessibles aux titulaires d’un bacc en éducation), langue et société, linguistique théorique et descriptive.

Endroits de formation :

Université Laval (concentrations langues et société, linguistique théorique et descriptive ou traductologie avec mémoire)

Université de Montréal (sans concentration avec mémoire)

UQÀM (profils fondements ou applications avec mémoire)

Université de Sherbrooke (études françaises – concentration en linguistique avec mémoire de recherche ou concentration en communication, rédaction et multimédia avec mémoire de production ou avec mémoire de recherche ou concentration en langue française, socioculture et variation linguistique avec essai)

UQAC (concentrations linguistique théorique et descriptive, langues et société ou didactique des langues avec mémoire)

Université Mcgill (sans concentration avec mémoire)

Université Concordia (linguistique appliquée sans concentration avec mémoire)

Université d'Ottawa (sans concentration avec mémoire)

Université de Moncton (sciences du langage sans concentration avec mémoire)

Université de Moncton (maîtrise en français - linguistique et littérature M.Fr.).

Études doctorales possibles à :

Laval (concentrations en langues et société ou linguistique théorique et descriptive

UQÀM (concentration en sciences cognitives ou sans concentration)

Montréal (option linguistique ou neuropsychologie)

Sherbrooke (études françaises - concentration en linguistique)

Mcgill (sans concentration)

Ottawa (sans concentration)

Moncton (sciences du langage sans concentration)

Voir aussi le doctorat en sémiologie à l’
UQÀM (recherches en sémiologue du langage)

 

-    Loisir, culture et tourisme : voir développement du tourisme

 

-    Médiation interculturelle : Unique au Canada, ce programme vise principalement à former des intervenants de haut niveau afin de répondre aux besoins croissants en médiation interculturelle soulevés par la diversité culturelle au Québec, au Canada, et partout ailleurs dans le monde. Sous l'approche pédagogique interdisciplinaire de ce programme, intégrant notamment la psychologie, le droit, la communication, l'éducation, l'anthropologie et l'administration, l'étudiant sera apte à prévenir d'éventuelles divergences interculturelles, à négocier des compromis et à créer un espace commun de dialogue en situation de conflits. Exigence d'admission : Détenir un grade de 1er cycle dans un domaine pertinent (ex : sociologie, psychologie, service social, communication, droit, relations industrielles, animation culturelle, communication sociale, langues modernes, etc. Il comporte qu'un seul cheminement axé sur les cours avec stage et essai, il comporte les cours obligatoires suivants : introduction à la médiation interculturelle, flux migratoires, rapports et échanges internationaux, citoyenneté et pluralisme, construction identitaire, modèles et approches d'intervention, communication et interculturalité et séminaire en médiation interculturelle. Il comporte 3 projets intégrateurs en médiation, un stage au sein d'un organisme interculturel ou multiethnique, ainsi que la rédaction d'essai sur une problématique spécifique rencontrée dans le domaine de la médiation interculturelle. Note : ce programme ne mène pas au titre de médiateur accrédité au sens où l'entend le Barreau du Québec, ni à celui de médiateur familial tel que reconnu par le gouvernement du Québec. De plus, il ne mène généralement pas aux études de doctorat.

Endroit de formation : Université de Sherbrooke.

 

-    Mondialisation et développement international : voir développement international

 

-         Muséologie : est un programme multidisciplinaire à vocation professionnelle offert conjointement par les Universités de Montréal et l’UQÀM. Il est destiné à tous titulaires d’un baccalauréat désirant faire carrière en muséologie (arts visuels, histoire de l’art, design graphique, architecture, histoire, anthropologie, archéologie, sociologie, biologie, communication, enseignement, philosophie, etc). Son principal objectif est d’initier aux différentes composantes du milieu muséal dans une perspective interdisciplinaire afin de former des intervenants (conservateurs, gestionnaires, consultants, spécialistes en programmation, etc) compétents au sein des institutions muséales. Il comporte des cours obligatoires : histoire et fonctions des musées, collections et conservation, organisation et gestion des musées, exposition, interprétation et diffusion; des cours optionnels en muséologie et dans certaines disciplines connexes; la réalisation d’un stage continu de 3 mois dans un musée; divers projets pour des institutions muséales et la rédaction d’un travail dirigé sur une problématique lié au domaine muséal.

Endroits de formation :

programme interuniversitaire offert par l'UQÀM (avec stages et travaux dirigés) et l'Université de Montréal (avec stages et travaux dirigés).

Voir aussi la maîtrise en études des arts offerte par l'
UQÀM (avec mémoire, recherches en muséologie).

Études de doctorat possibles :

à l'
UQÀM (doctorat en muséologie, médiation et patrimoine, profil régulier)
et dans le cadre du doctorat international en muséologie par l’
UQÀM (doctorat en muséologie, médiation et patrimoine avec profil international Ph.D.) et ce, conjointement avec l’Université d’Avignon et des Pays de Vaucluse en France (doctorat de l'Université en sciences de l'information et de la communication - muséologie, médiation et patrimoine).

 

-         Philosophie : ce programme a pour objectif d’approfondir ses connaissances dans un domaine de la philosophie. Il prépare à l’enseignement collégial ou universitaire ou à entreprendre des études doctorat.

Le cheminement « axé sur les cours » offert dans le cadre d’une concentration en éthique appliquée à Sherbrooke. Il est accessible aux titulaires de tous baccalauréats. Il comporte quelques cours obligatoires (introduction à l’éthique appliquée, analyse du contexte de l’agir moral, séminaire de recherche, etc), ainsi que plusieurs cours optionnels parmi des listes proposées de cours reliés à l’éthique t provenant de diverses disciplines.

Le cheminement « recherche » comporte quelques cours optionnels en philosophie, mais la plus grande partie est consacrée à la réalisation d’un projet de recherche appelé « mémoire » dans l’un des principaux champs de cette discipline. Voici quelques exemples de domaines de recherche : philosophie analytique, philosophie de l’esprit et des sciences cognitives, philosophie de l’action, philosophie du langage, philosophie des philosophies et histoire de la philosophie, éthique traditionnelle, logique aristotélicienne, philosophie antique, philosophie grecque, philosophie médiévale, philosophie moderne, philosophie française, philosophie allemande, philosophie chinoise, philosophie de la nature, philosophie de la culture et des arts, philosophie des sciences et techniques, philosophie de l’éducation, philosophie de la santé, philosophie et psychanalyse, philosophie du droit, philosophie de l’éducation morale, philosophie sociale et politique, philosophie du féminisme, philosophie de la condition masculine, épistémologie, philosophie pour enfants, etc. 

Endroits de formation
 :

Université Laval (sans concentration avec mémoire)

Université Mcgill (options bioéthique, environnement, études féministes et des genres ou sans option avec mémoire)

Université de Montréal (option générale avec mémoire long ou avec mémoire court, option en philosophie au collégial avec mémoire court)

Université de Sherbrooke (cheminement en éthique appliquée avec essai ou avec mémoire offert à Sherbrooke et à Longueuil ou sans cheminement avec mémoire offert à Sherbrooke)

UQÀM (concentration en enseignement collégial de la philosophie,
concentration en études féministes ou sans concentration avec mémoire)

U.Q.T.R (sans concentration avec mémoire)

Université Concordia (sans  concentration avec mémoire)

Université Concordia (maîtrise en histoire et philosophie des religions avec mémoire)

UQAR (maîtrise en éthique, offert à Rimouski et à Lévis)

Université d'Ottawa (sans concentration avec mémoire)

Université d'Ottawa
(sans concentration avec essai)

Université d'Ottawa (maîtrise en éthique publique avec mémoire ou avec essai)

Études doctorales possibles à :

Laval
(philosophie)

Mcgill (philosophie)

Montréal
(philosophie)

Sherbrooke
(philosophie), offert à Sherbrooke et Longueuil offert par extension par l'Université Laval

Concordia (humanities)

Concordia (philosophie de la religion)

UQÀM (offert conjointement avec l’UQTR et avec l'Université de Provence-Aix-Marseille 1 en France, voir aussi la
concentration en études féministes)

U.Q.T.R (offert conjointement avec l’UQÀM)

Ottawa (philosophie)

Voir aussi les programmes suivants :
Université de Montréal (sciences humaines appliquées - option bioéthique).

 

-    Pratiques de recherche et action publique : Cette maîtrise professionnelle vise à former des spécialistes de l’interface entre la recherche sociale et l’action publique dans le champ des sciences sociales. Exigences d'admission : détenir un baccalauréat dans une discipline des sciences humaines ou sociales, posséder de l'expérience pertinente dans sa discipline et présenter lettre de motivation. Il comporte les cours obligatoires suivants : savoirs en action, politiques et pratiques de recherche, méthodes de recherche, action publique, nouvelles régulations économiques et juridiques, mobilisation des connaissances, lien social ou champs culturels, quelques cours optionnels parmi une liste proposée, stage au sein d'une équipe de recherche de l'INRS et la réalisation d'un essai sur une problématique spécifique reliée aux pratiques de recherche et action publique.

Endroit de formation : I.N.R.S.-Urbanisation, culture et société
 

-    Religieux contemporain : voir Études du religieux contemporain
 

-         Science politique : L’objectif de ce programme est de fournir une formation plus poussée et plus approfondie en science politique principalement dans une spécialisation, tout en permettant de rester polyvalent.

Le cheminement « axé sur les cours » comporte un cours en méthodologie de la recherche en science politique, des cours obligatoires de la concentration choisie (s’il y a lieu), des cours optionnels parmi des listes proposées, ainsi que la rédaction d’un essai ou d’un travail dirigé sur une problématique, un sujet d’actualité ou un autre sujet d’intérêt en science politique. Certains cheminements comportent également la réalisation d’un stage en milieu de travail au sein d’une organisation publique ou privée et s’il y a lieu, reliée à la concentration choisie.

Le cheminement « recherche » prépare et initie à la recherche et à une carrière en enseignement collégial ou universitaire dans cette discipline. Il comporte un cours obligatoire en méthodologie de la recherche en science politique, quelques cours optionnels, mais la plus grande partie du programme est consacrée à la réalisation d’un projet de recherche appelé mémoire dans l’un des principaux champs de recherche tels que : idées politiques, politique et management publics, relations internationales, mouvements sociaux, politique étrangère et sécurité, politique canadienne et québécoise, pensée et théories politiques, économie politique, sociologie politique, politique et éthique, partis politiques, études électorales, etc.

Endroits de formation :

Université Laval (sans concentration avec stage et essai)

Université Laval (avec mémoire)

Université de Montréal (concentrations en politique internationale et comparée ou gouvernance et affaires publiques avec mémoire, avec travail dirigé ou avec stage)

UQÀM (concentrations analyse et théorie politiques, relations internationales et politique étrangère, administration et politiques publiques avec mémoire ou avec essai, études féministes avec mémoire ou approfondissement des connaissances - politique internationale/droit international avec essai)

Université Mcgill (sans concentration avec essai ou avec mémoire, options statistiques sociales, études du développement, études féministes ou études européennes avec mémoire ou avec essai)

Université Concordia (maîtrise en administration publique et politiques publiques avec concentrations administration publique et prise de décision, politiques publiques et sociales et théorie politique, politique publique internationale et administration, économie politique et politiques publiques ou politique publique comparée avec stage, avec essai ou avec mémoire)

Université de Sherbrooke (études politiques appliquées avec cheminement en politiques publiques internationales avec stage et essai, cheminement politiques publiques internationales avec essai ou cheminement recherche appliquée avec mémoire
) offert à Sherbrooke et Longueuil

Université d'Ottawa (sans concentration avec mémoire ou avec essai ou cheminement études sur les femmes avec mémoire ou avec essai)

Voir aussi la maîtrise en administration publique et la maîtrise en affaires publiques

Études doctorales possibles à :
Laval, Montréal, Mcgill, UQÀM (voir aussi la concentration en études féministes), Concordia et Ottawa.

 

-    Science, technologie et société : Ce programme permet d'entreprendre des recherches originales et autonomes dans le domaine interdisciplinaire de l'analyse de l'activité scientifique et technologique et de son incidence sur les sociétés contemporaines.
Exigence d'admission : détenir un baccalauréat en science, technologie et société ou dans l'un des domaines suivants : sciences de la nature, mathématiques, ingénierie, sciences médicales, sciences humaines.

Le cheminement recherche
comporte les cours obligatoires suivants : méthodes quantitatives et séminaire de maîtrise et quelques cours optionnels parmi des listes proposées. La plus grande partie est consacrée à la rédaction et à la réalisation d'un projet de recherche appelé "mémoire" dans l'un des principaux champs de recherche de cette discipline tels que : les cadres institutionnels de la recherche, production et diffusion des savoirs et des technologies, innovation, technologie et entreprise, sciences, technologies, éducation et formation.

Le cheminement avec stage comporte les mêmes cours obligatoires que le cheminement précédent, un choix de plusieurs cours optionnels parmi des listes proposées (ex : dynamiques sociohistoriques des sciences et technologies, pratique du transfert technologique, la gestion environnementale dans les organisations, stratégie industrielle et politique de l'innovation dans les entreprises technologiques, etc). Enfin, la plus grande partie de ce cheminement est consacré à la réalisation d'un stage d'une durée d'1 trimestre à temps complet au sein d'une entreprise technologique ou d'une organisation de développement technologique, ainsi que la rédaction d'un rapport de stage.

Endroit de formation  :
Université du Québec à Montréal UQÀM programme unique au Québec.
Études doctorales possibles en science, technologie et société à l'UQÀM, en sociologie, en sciences humaines ou sociales appliquées, etc.
 

-    Sciences de l'information - archivistique : voir la page suivante.

 

-         Sciences de la mission et dialogue interreligieux : études non offertes au Québec, pour plus de détails consulte la page des études supérieures ailleurs au Canada.

 

-         Sciences des religions : ce programme multidisciplinaire permet d’acquérir et approfondir des connaissances sur les différents aspects historiques, anthropologiques, sociaux, culturels, psychologiques, philosophiques et phénoménologiques des religions du monde. Il permet d’accéder à une carrière en enseignement supérieur, dans le domaine culturel ou religieux, en coopération internationale ou prépare à entreprendre des études de doctorat.

Le cheminement « axé sur les cours » comporte des cours obligatoires, des cours optionnels à choisir parmi des listes proposées et la rédaction d’un essai une problématique ou un thème ayant lien avec des sciences des religions. À Sherbrooke, on propose 2 concentrations (formation interculturelle ou sans concentration), alors qu’à Laval aucune concentration n’est offerte, mais un grand choix de cours provenant de plusieurs disciplines est proposé.

Le cheminement en « recherche »  comporte quelques cours obligatoires et optionnels, mais la plus grande partie est consacrée à la réalisation d’un projet de recherche appelé « mémoire » dans l’un des principaux champs de recherche de la discipline. De plus, certaines universités proposent des concentrations :

À Montréal, tu auras le choix entre les options suivantes : anthropologie, histoire, sociologie, philosophie ou sans option. Un partenariat est effectuée avec l'Institut catholique de la Méditerranée à Marseille en France où tu pourras suivre certains.

À l’UQÀM, tu auras le choix entre une concentration en études sur la mort, une concentration en études féministes ou sans concentration.

À Sherbrooke, tu auras le choix entre une concentration en formation interculturelle ou sans concentration.

À Laval, aucune concentration n’est offerte, mais un grand nombre de cours provenant de plusieurs disciplines te sont proposés.

À Ottawa, tu auras le choix entre une concentration en études féministes ou sans cheminement.

Voici quelques exemples de domaines de recherche : épistémologie et concepts fondamentaux des religions, histoire des religions, anthropologie des religions, phénomènes religieux contemporains, philosophie des religions, éthique sociale et religieuse, religion et société, processus de formation morale et religieuse, religions orientales, l’éducation interculturelle, études féministes et religion, concepts et phénomènes moraux et religieux de la mort, etc.

On peut aussi réaliser des projets de recherche en lien avec les sciences des religions dans plusieurs autres programmes tels que : études juives, études judaïques, études islamiques, études est-asiatiques, études russes et de l'Europe de l'Est, anthropologie, philosophie, sociologie, éthique, étude des conflits, etudes anciennes ou classiques, ethnologie et patrimoine, archéologie, didactique, sciences de l'éducation, etc.

 
Endroits de formation :

Université Laval (sans concentration avec essai)

Université Laval (sans concentration avec mémoire)

Université Mcgill (options bioéthique, études féministes et des genres ou sans option avec essai ou avec mémoire)

UQÀM (sans concentration ou avec concentrations en études sur la mort, en études féministes ou sans concentration avec mémoire)

Université de Montréal (options anthropologie, histoire, philosophie, sociologie ou sans option avec mémoire ou sans concentration avec stages et essai)

Université de Sherbrooke (études du religieux contemporain sans concentration avec mémoire, avec essai ou avec stage) offert à Longueuil et à Sherbrooke

Université d'Ottawa (sans concentration avec essai ou avec mémoire)

Voir aussi les programmes suivants :

Concordia (maîtrise en histoire et philosophie des religions avec mémoire)

Concordia (maîtrise en études judaïques avec mémoire)

Ottawa (maîtrise en éducation religieuse avec stage)

Mcgill (maîtrise en études juives avec mémoire)

Mcgill (maîtrise en études islamiques avec mémoire)

UQAR (maîtrise en éthique offerte à Rimouski et à Lévis avec mémoire

Ottawa (maîtrise en études des conflits
avec mémoire ou avec essai) offert conjointement avec l'Université St-Paul à Ottawa

Ottawa (maîtrise en science de la mission et dialogue interreligieux avec essai ou avec mémoire) offert conjointement avec l'Université St-Paul à Ottawa

Études doctorales possibles :

En sciences des religions à Laval, Montréal, UQÀM (voir aussi la concentration en études féministes), Mcgill (voir aussi l'option études féministes et des genres) et Ottawa (voir aussi la concentration en études des femmes).

Voir aussi les programmes suivants :

Concordia (philosophie de la religion)

Sherbrooke (études du religieux contemporain)

Mcgill
(études islamiques)

Concordia (humanities)

Montréal (sciences humaines appliquées avec option bioéthique ou option générale)

mais également en anthropologie, didactique, éducation, études anciennes, sociologie et théologie.

 

-         Sciences humaines ou sociales appliquées : ce programme de doctorat multidisciplinaire permet d’approfondir tes connaissances épistémologiques, théoriques et pratiques sur les phénomènes humains et sociaux dans une perspective multidisciplinaire. Il destiné aux titulaires d’une maîtrise dans une discipline des sciences sociales (sociologie, relations industrielles, service social, droit, etc), des sciences humaines (géographie, développement régional, science politique, éthique, etc) ou des sciences de la gestion (économique, administration, etc).

À l’UQO, le programme quelques cours obligatoires : fondements de l’approche interdisciplinaire, séminaire de tranformations sociales et réponses nouvelles, méthodologies de la recherche avancée en sciences sociales appliquées, laboratoire de recherche et séminaire de thèse. La plus grande partie du programme est consacrée à la réalisation d’un projet de thèse dans un champ de recherche des sciences sociales dans un contexte et une perspective interdisciplinaire.

À Concordia, il comporte quelques cours obligatoires : séminaire en études interdisciplinaires I, séminaire en études interdisciplinaires II, ainsi qu’un séminaire optionnel. La plus grande partie du programme est consacrée à la réalisation d’un projet de thèse dans un champ de recherche des sciences sociales dans un contexte et une perspective interdisciplinaire.

À Montréal, il comporte quelques cours obligatoires : épistémologie : sciences humaines appliquées, méthodologie de la recherche appliquée, séminaire sur l’interdisciplinarité, séminaire de thèse, ainsi qu’un séminaire optionnel dans une disciplines des sciences humaines ou sociales. La plus grande partie du programme est consacrée à la réalisation d’un projet de thèse dans un champ de recherche des sciences sociales dans un contexte et une perspective interdisciplinaire.

Endroits de formation :

Université du Québec en Outaouais UQO (sciences sociales appliquées sans concentration)

Université de Montréal (sciences humaines appliquées avec options générale ou bioéthique)

Université Concordia (humanities sans concentration)

Concordia (analyse sociale et culturelle)

 

-         Sociologie : Dans le cadre de ce programme, tu pourras acquérir des connaissances plus approfondies en sociologie dans un domaine spécifique en lien avec la concentration choisie ou avec ton projet de recherche. Tu auras à suivre un cours en méthodologie avancée de la recherche en sociologie, des séminaires obligatoires de recherche (présentation de tes recherches aux autres étudiants et professeurs), tu auras à choisir quelques cours optionnels en sociologie ayant un lien avec tes recherches; mais la plus grande partie de ton programme sera consacrée à la réalisation, rédaction et présentation d’un projet de recherche d’importance en sociologie appelé « mémoire de maîtrise » dans l’un des nombreux domaines de la sociologie. En voici quelques exemples :

Psychologie sociale, sociologie de la jeunesse, sociologie de la famille, sociologie des personnes âgées, sociologie et relations ethnioques, sociologie des amérindiens, sociologie de la culture, sociologie québécoise et canadienne, sociologie américaine, sociologie allemande, sociologie de la communication, sociologie des organisations, sociologie du travail, sociologie économique, sociologie politique, sociologie de la santé, analyse démographique, sociologie du droit, sociologie de la coopération, sociologie du développement, théorie sociologique, épistémologie et sociologie des sciences, etc.

Endroits de formation :

Université Laval (sans concentration avec mémoire)

Université de Montréal (sans concentration avec mémoire)

Université Mcgill (avec concentrations en statistiques sociales, études du développement, études sur les femmes, environnement, sociologie médicale avec essai ou avec mémoire, concentration en environnement avec mémoire seulement ou sans concentration avec essai ou avec mémoire)

Université Mcgill (maîtrise en sociologie médicale)

UQÀM (avec mémoire ou avec stage de recherche avec concentration en études féministes, concentration en sciences cognitives ou sans concentration)

Université Concordia (avec ou sans mémoire)

U.Q.T.R. (maîtrise en lettres - communication sociale avec essai)

U.Q.T.R. (maîtrise en lettres - communication sociale avec mémoire)

Université d'Ottawa (avec essai ou sans mémoire)

Université d'Ottawa (maîtrise en études sur les femmes avec mémoire)

Université d'Ottawa (maîtrise en mondialisation et développement international avec mémoire, aussi offert en alternance travail-études et offert en anglais et/ou français).

Des études de doctorat sont possibles à :

Montréal (sans concentration)

Laval (sans concentration)

UQÀM (sans concentration, voir aussi la concentration en études féministes)

Mcgill (voir aussi le doctorat en sociologie médicale)

Concordia (doctorat en analyse sociale et culturelle) NOUVEAU !

Ottawa (voir aussi le doctorat en études sur les femmes).

 

-         Théologie : Le principal objectif de ce programme est l’acquisition et le développement d’habiletés et compétences approfondies dans un domaine spécifique des études théologicales. Il permet d’accéder à une carrière en enseignement collégial ou universitaire, dans le domaine culturel ou religieux, en coopération internationale, ou autres. Il prépare également à entreprendre des études de doctorat.
Pour ceux qui se destinent vers une carrière ecclésiastique, consulte plutôt le programme de théologie canonique plus bas dans cette page.

Le cheminement « axé sur les cours »  propose différentes concentrations selon les universités.
À Laval, tu auras le choix entre les concentrations suivantes : accompagnement spirituel, pastorale de la santé, pastorale catéchique ou pastorale et intervention communautaire.

Tu auras des cours obligatoires reliés à la concentration choisie, un choix de plusieurs cours optionnels parmi des listes proposés, la réalisation des stages professionnels (UQAC et Laval pour le cheminement avec stages et essai), ainsi que la rédaction d’un essai ou d’un travail dirigé sur une problématique, un thème en théologie et ayant un lien avec la concentration choisie.

Le cheminement « recherche » comporte des cours obligatoires (séminaire de recherche en théologie par exemple), quelques cours optionnels (dont certains dans la concentration choisie s’il y a lieu), mais la plus grande partie est consacrée à la réalisation d’un projet de recherche appelé « mémoire » dans l’un des principaux champs de la théologie. Certaines universités proposent également une concentration :

Voici quelques exemples de domaines de recherche : théologie féministe, études bibliques et patristiques, analyse du discours chrétien, concepts d’expérience en théologie, anthropologie spirituelle, éthique théologique et fondamentale, bioéthique, éthique sociale, histoire de l’Église ancienne, histoire du christianisme médiéval, histoire religieuse contemporaine, histoire religieuse québécoise, analyse des pratiques ecclésiales et des interventions pastorales, analyse des pratiques en enseignement moral et religieux, counseling pastoral, théologie juive, théologie orthodoxe, théologie Hindou (Mcgill), théologie Bouddhiste (Mcgill), judaïsme gréco-romain (Mcgill), etc.

Endroits de formation :

Université Laval (M.A. théologie - études pastorales avec concentrations en accompagnement spirituel, pastorale catéchique, pastorale de la santé ou pastorale ou intervention pastorale avec stages et essai)

Université Laval (M.A. sans concentration avec essai)

Université Laval (M.A. sans concentration avec mémoire)

Université de Montréal (M.A. concentrations études bibliques, études théologicales, théologie juive ou traduction de la bible avec mémoire)

Université de Montréal (théologie pratique M.A. avec concentrations santé, spiritualité et bioéthique avec stages cliniques en milieu de santé et essai, sans concentration avec stage ou sans concentration avec mémoire)

Université Concordia (M.A. sans concentration avec essai ou avec mémoire)

Université d'Ottawa (M.A. ou M.Th. concentration en études du christianisme oriental ou sans concentration avec mémoire) offert conjointement avec l'
Université St-Paul à Ottawa

Voir également les programmes en sciences des religions, en études du religieux contemporain, en études juives, en études judaïques et en études islamiques.

Voir aussi les programmes la maîtrise en théologie pastorale, la maîtrise en droit canonique, la maîtrise en sciences pastorales, la maîtrise en counseling et spiritualité, la maîtrise en sciences de la mission et dialogue religieux offerts par l'Université St-Paul à Ottawa


Études doctorales possibles à (réguliers) :

Laval (théologie Ph.D)

Mcgill (théologie Ph.D.)

Montréal (théologie Ph.D.)

Montréal (études bibliques Ph.D.)

Sherbrooke (Ph.D. extension du programme offert par l’Université Laval)
Ottawa (Ph.D.)


Études doctorales offertes en théologie pratique à :

Il s'agit de programmes de doctorats de type professionnel dont l'objectif est de former un expert de l'intervention sur un terrain dans les pratiques dans une perspective praxéologique, socioculturelle et théologique situées dans le champ ecclésial ou dans toute autre sphère d'activité où le religieux est concerné.

Laval (D.Th.P.)

Montréal (Ph.D.)

Ottawa (D.Th.T.). offert en français et en anglais

Voir aussi le Doctorat en théologie pratique, le Doctorat en théologie ecclésiastique, le Doctorat en droit canonique et le Doctorat ecclésiastique en philosophie offerts
l'Université St-Paul à Ottawa

 

-         Théologie canonique : Le principal objectif de ce programme est l’acquisition et le développement d’habiletés et compétences approfondies dans un domaine spécifique des études théologicales. Il s'adresse principalement à une clientèle spécifique, en particulier aux personnes désirant poursuivre des études supérieures dans une institution canonique et qui exige un tel grade, mais également destiné à ceux qui se dirigent vers une carrière en enseignement.

À Montréal, la structure de la Licence est organisée comme suit : il comporte les mêmes cours obligatoires et optionnels que le programme de maîtrise en théologie et permet d'obtenir le diplôme et le grade civil M.A. Par la suite, tu choisis des cours optionnels propres au grade canonique parmi une liste proposée, tu auras à réaliser et rédiger un projet de recherche appelé "mémoire" dans un domaine spécifique de la théologie et enfin, tu auras à réaliser un projet de synthèse théologique. La réussite te permettra d'obtenir la Lience de théologie canonique et être admis dans un collège théological.

À Mcgill, le programme en théologie sacrée est destiné à ceux qui se destinent vers l'ordination dans l'église chrétienne (catholique ou protestante). Il comporte les cours obligatoires suivants : théologie biblique, histoire de l'Église, théologie chrétienne, philosophie de la religion, éthique théologicale et religion comparée. Il comporte également des cours optionnels parmi des listes proposées, ainsi qu'un projet de synthèse théologicale préparant à entreprendre les études dans un collège théological.

À Mcgill, le programme de maîtrise en divinité offert conjointement par l'École théologique de Montréal. La première année, correspondant à l'année d'intégration au ministère et comprend des cours optionnels parmi des listes proposées offert à Mcgill, des séminaires et des ateliers offerts par l'École théologique, ainsi qu'un stage dans un ministère. Au cours de la deuxième année, d'autres séminaires et ateliers sont offerts par l'École théologiqe, davantage de temps accordé au stage dans un ministère, la réalisation d'un voyages d'études à l'étranger, ainsi que la rédaction d'un travail de synthèse et d'intégration des apprentissages.

Endroits de formation :

Université Mcgill (maîtrise en théologie sacrée STM offerte conjointement ave le Séminaire Diocésain Anglican de Montréal)

Université Mcgill (maîtrise en divinité M.Div offerte conjointement ave le Séminaire Diocésain Anglican de Montréal, le Séminaire Uni de Montréal et le Collège Presbytérien de Montréal)

Université de Montréal (Licence en théologie L.Th.)

Université d'Ottawa (maîtrise en théologie pastorale avec stages M.Th.P.) offert conjointement avec l'
Université St-Paul à Ottawa

Études doctorales offertes en théologie (grades canoniques) à :

Montréal (D.Th. canonique)

 

 

Retour à la page d’accueil
Retour à la page sur les études supérieures
Pour consulter la page de professeur d’université

Pour consulte la page de professeur au collégial
Pour consulter la page du secteur sciences humaines