Retour à la page du secteur enseignement

Retour à la page d'accueil

 

 

SECTEUR : ÉDUCATION

NIVEAU D’ÉTUDES : ENSEIGNEMENT UNIVERSITAIRE

 

PROFESSEUR(E) D’UNIVERSITÉ

 

Consulte également la page de description de la profession de chercheur(e) d’université 

Consulte également la section "liens recommandés" (dont des vidéos de professeurs d'université qui parlent de leur travail).

Tu aimerais faire une carrière dans l’enseignement universitaire ?

 

Voici des informations pertinentes afin d’atteindre cet objectif.

 

Va voir également la section « liens recommandés » à la fin de cette page.

 

TÂCHES ET RESPONSABILITÉS : 

 

En tant que professeure ou professeur d’université; tu seras responsable d’enseigner auprès d’étudiantes et d’étudiants de niveau universitaire des notions spécialisées dans ton champ de compétence.

Tu leur fourniras les compétences requises pour qu’ils puissent intégrer le marché du travail dans leur domaine et/ou poursuivre des études supérieures dans le but d'effectuer de la recherche.

 

Tu auras pour tâches de :

La plupart des professeurs(es) détiennent un doctorat ou sont en voie de l'obtenir. Plusieurs professeurs(es) détenant de l'expérience professionnelle dans leur domaine sont également recherchés(es).

 

La répartition des tâches des professeurs(es) adjoints(es) sont généralement comme suit (en moyenne) :

 

60 % en enseignement, 25 % en recherche, 15 % en direction et encadrement d'étudiants(es).

 

Il faut prévoir environ de 4 à 5 ans en moyenne avant d'obtenir l'agrégation.

 

Par la suite, les professeurs(es) agrégés(es) se répartissent en moyenne : 40 % en enseignement, 40 % en recherche et 20 % en direction et encadrement d'étudiants(es)

 

QUALITÉS ET APTITUDES NÉCESSAIRES :

-         Aimer travailler avec de jeunes adultes car tu seras constamment en contact avec eux

-         Intérêts pour les études et la recherche car les études pour devenir professeur(e) d’université sont longues et difficiles

-         Aimer se perfectionner constamment pour être à jour sur les nouveaux développements de ta spécialité et pour être en mesure de les enseigner à tes étudiants(es)

-         Grande facilité à communiquer et écouter et entregent pour intervenir plus efficacement auprès des étudiants(es)

-         Sens des responsabilités car tu seras responsable de tes étudiants(es) de ta classe pendant toutes les heures de cours

-         Esprit d’initiative et autonomie pour réussir à emmener tes étudiants(es) à développer leurs connaissances et avoir un intérêt dans la matière enseignée

-         Sens de l’observation et vigilance car tu devras avoir la capacité de détecter les points faibles, mais aussi les points forts de tes étudiants et étudiantes

-         Imagination, débrouillardise, ouverture d’esprit et créativité pour développer de nouvelles approches éducatives

-         Sens de l’organisation pour bien planifier, organiser et animer différentes activités éducatives

-         Facilité pour le travail en équipe car tu auras à collaborer avec tes collègues (autres enseignants, aides pédagogiques, conseillers en orientation, conseillers en formation scolaire, etc)  

PROFESSIONS APPARENTÉES :

-        Chargé(e) d’enseignement

-        Professeur(e) assistant(e)

-    Professeur(e) suppléant(e)

-        Professeur(e) de carrière (ou professeur régulier)

EMPLOYEURS POTENTIELS :

 

-         Universités (partout au Québec, au Canada et même ailleurs dans le monde)

 

LES TITRES DE PROFESSEURS :

 

Chargé(e) de cours (aussi appelé en anglais "part-time faculty")  

Est soit une professionnelle ou un professionnel du milieu qui a été engagé(e) par une université afin d’y enseigner dans un seul cours de 1er cycle ou de 2e cycle par session relié à son domaine de compétence. 

Ce peut être également un(e) diplômé(e) de la maîtrise, un(e) candidat(e) ou un(e) diplômé(e) au doctorat qui obtient ce poste à temps partiel comme premier emploi en enseignement universitaire. 

Les contrats se font par trimestre et n’offrent aucune garantie de renouvellement.

Par contre, chaque université a établi une liste de rappel selon l'ancienneté.

 

Professeur(e) assistant(e) ou Chargé(e) d’enseignement ou Maître de langue (première ou seconde) (aussi appelé en anglais "lecturer") :

 

Ce sont des candidats(es) ou des diplômés(es) du doctorat qui obtiennent ce poste à temps partiel afin d’y enseigner un cours de 1er cycle (généralement de 1re année) relié à son domaine de compétence. Ce sont des contrats se font par année et aucune garantie de renouvellement n’est offerte.

 

Ils effectuent généralement que de l'enseignement de leur discipline et n'ont aucune fonction de recherche, bien qu'ils peuvent tout de même à des travaux de recherche au sein d'une unité de recherche de l'établissement.

 

Professeur(e) adjoint(e) (aussi appelé en anglais "assistant professor") :

 

Première étape de la carrière universitaire en vue d’une permanence. Ce titre est destiné aux titulaires d’un doctorat s’orientant vers la carrière universitaire.

 

Son travail consiste principalement à enseigner au niveau du 1er cycle auprès d’étudiantes et d’étudiants de sa discipline, mais peut également appelé(e) à réaliser des travaux de recherches et superviser les projets de recherches d’étudiants de baccalauréat et/ou de maîtrise.

 

L’engagement initial se fait pour une période d’au plus 3 ans dans le cadre d’un poste à temps complet. Après cette période, Le conseil de la faculté concerné peut concerner la prolongation du contrat pour une période d’au plus 3 ans, soit recommander un promotion au titre d’agrégé ou informer le(la) professeur(e) que son contrat ne sera pas renouvelé.

 

Professeur(e) agrégé(e) (aussi appelé en anglais "associate professor" ou "regular professor") :

 

Deuxième étape de la carrière universitaire et la plus répandue.

 

Les professeurs(es) adjoints(es) ayant démontré des qualités d’enseignant et ayant accumulé un certain nombre d'années d'expérience en enseignement universitaire et contribués au développement de leur discipline par des recherches ET/OU

 

qui possèdent une expérience professionnelle appréciable dans leur domaine peuvent obtenir une promotion pour l’obtention du titre de professeur(e) agrégé(e) et ainsi obtenir leur permanence (temps plein).

 

À ce titre, le ou la professeur(e) agrégé(e) enseigne au niveau du 1er cycle et/ou du 2e cycle dans le cadre de cours reliés à son domaine de compétence, réalise des travaux de recherches dans son champ d’expertise, dirige les projets de recherche auprès d’étudiants(es) des 3 cycles, est membre d’une équipe de chercheurs et s’implique dans les divers comités de son département et de sa faculté.

 

Professeur(e) titulaire (aussi appelé en anglais "full professor" ou "professor") :

 

Troisième, dernier et plus haut niveau de la carrière universitaire.

 

Ce titre est destiné aux professeurs(es) agrégés(es) qui possèdent plusieurs années d’expérience en enseignement universitaire et ayant réalisés et publiés un certain nombre de travaux de recherches.

 

La nomination au titre de titulaire est accordée au professeur(e) qui s’est distingué(e) dans le cadre de son enseignement et de ses recherches, de sa contribution au développement de sa discipline et de son rayonnement à l’intérieur et à l’extérieur de l’Université.

 

Ce titre n’est accordé qu’aux professeurs(e) ayant acquis une certaine réputation dans leur discipline.

 

Professeur(e) émérite :

 

Titre accordé(e) généralement aux professeurs(es) retraités détenant le titre de titulaire ayant fortement contribués au développement et au rayonnement de sa discipline et de l'université par son enseignement et/ou ses recherches.

 

Ils agissement comme consultants(es) auprès du personnel enseignant et de recherche du département et de la faculté.

 

EXIGENCES DES EMPLOYEURS :

-         Doctorat dans une spécialité appropriée (bien que parfois la maîtrise est acceptée dans certaines disciplines, c’est le doctorat qui est généralement exigé)

-         Excellente maîtrise du français parlé et écrit (pour les universités francophones)

-         Très bonne connaissance de l’anglais parlé et écrit (parfois le bilinguisme est exigée par certaines universités comme Mcgill et Concordia)

-         Expérience en enseignement et/ou en recherche sont des atouts (auxiliaire d’enseignement ou de recherche pendant tes études de maîtrise et de doctorat par exemple)

-         Expérience professionnelle dans le domaine est un atout (dans certaines disciplines)

-         Disponibilité 

PLACEMENT :

 

Aucune donnée disponible

 

SALAIRE :

 

Selon les données 2020 :

Le salaire moyen en début de carrière était de :

Note : les professeurs réguliers (aussi appelés adjoints) doivent détenir au moins 3 ans d’expérience en enseignement universitaire.
Il faut généralement accumuler au moins 3 années d'expérience comme professeur(e)-adjoint(e) afin d'aspirer obtenir un poste de professeur(e) agrégé(e) qui vient avec une permanence.

Note : les professeurs assistants, chargés d'enseignement et professeurs adjoints travaillent en moyenne de 49 à 53 heures/semaine (préparation de cours, corrections d'épreuves, de travaux de sessions et d'examens, rencontres et encadrement d'études, réunions pédagogiques s'ajoutent aux temps d'enseignement en classe ou en laboratoire).

 

Sources : Ministère de l’Enseignement supérieur du Québec, conventions collectives des professeurs de la plupart des universités québécoises, conventions collectives des chargés de cours de la plupart des universités québécoises, Association des professeurs de la Faculté de médecine de l'Université de Sherbrooke, Association des médecins cliniciens enseignants des universités de Montréal, Laval et Sherbrooke, Association des dentistes cliniciens enseignants de l'Université Laval, Fédération québécoise des professeurs d'université et plusieurs universités.

 

PORTRAIT DE LA PROFESSION :

 

En 2020; il y avait près de 10 806 professeures et professeurs de carrière à temps complet (excluant les professeurs invités ou visiteurs) dans l'ensemble des universités québécoises, soit :

 

5 % des chargés(es) d'enseignement, professeurs(es) assistants(es) et professeurs(es) subventionnels(les) (ou adjuncts professors dans les universités anglophones)

17 % des professeurs(es) adjoints(es) (ou assitants professors dans les universités anglophones)

36 % des professeurs(es) agrégés(es) (associates professors dans les universités anglophones)

42 % des professeurs(es) titulaires (professors ou full professors dans les universités anglophones).

 

Près de 4 100 professeurs(es) de clinique (incluant les médecins cliniciens enseignants et les dentistes cliniciens enseignants et autres professeurs de clinqiue) dans 5 universités (incluant 3 facultés de médecine, 3 facultés de médecine dentaire, 2 facultés de pharmacie et 1 faculté de médecine vétérinaire, plus département des sciences de la santé de l'UQTR).

 

Ainsi que près de 11 800 chargés(es) de cours (incluant les maîtres de langues, maîtres d'enseignement, les tuteurs Téluq, les professeurs à temps partiel et responsable de la formation pratique) dans l'ensemble du Québec.

 

Plus de 76 % exerçaient dans université francophone et 24 % pratiquaient dans une université anglophone.

 

Plus de 40 % étaient des femmes et 60 % des hommes et cette proportion augmente d'année en année depuis 1999.

(les femmes représentaient 38 % en 2017 et 37 % en 2011).

 

Selon le rang, les femmes représentaient 31 % chez les titulaires, 45 % chez les agrégées, 50 % chez les adjointes et 54 % chez les assistantes et chargées d'enseignement.

 

Les femmes étaient majoritaires (ou du moins assez nombreuses) dans les disciplines des sciences paramédicales (soins infirmiers, ergothérapie, physiothérapie, orthophonie, etc.) avec une proportion de 66 %, en sciences de l'éducation avec 52 %, dans le domaine des lettres avec 48 %, en droit avec 44 % et en arts avec 41 %.

 

Alors qu'en médecine et en génie, elles ne représentaient que moins de 20 % du corps professoral, on peut prévoir que ce nombre augmentera au cours des années puisque les cohortes étudiantes de ces disciplines des universités sont actuellement composées de femmes en majorité.

 

Près de 13 % du corps professoral s'identifiait était d'une minorité visible et moins de 1 % était reconnu autochtone.

 

Plus de 83 % des professeurs(es) de carrière occupaient un poste à temps complet.

 

Plus de 78 % des professeurs(es) de carrière détenaient un doctorat, alors que plus de 40 % détenaient une formation post-doctorale.

 

L'âge moyen était de 51 ans pour les professeurs(es) enseignant à temps complet et de 49 ans pour les chargés(es) de cours.

 

L'âge moyen d'un(e) professeur(e) adjoint(e) était de 39 ans, d'un(e) professeur(e) agrégé(e) de 49 ans et d'un(e) professeur(e) titulaire de 57 ans.

 

La répartition du corps professoral à temps plein selon l'âge était :

  1. 0 % avaient moins de 25 ans

  2. 9 % avaient de 25 à 34 ans

  3. 29 % avaient de 35 à 44 ans

  4. 27 % avaient de 45 à 54 ans

  5. 23 % avaient de 55 à 64 ans

  6. 13 % étaient âgés de 65 ans et +

Source : Statistiques Canada

 

PERSPECTIVES D’AVENIR :

 

Plusieurs ouvertures d’emploi sont à prévoir pour les prochaines dues à l’âge avancé de beaucoup de professeurs(es) qui prendront leur retraite.

 

Les perspectives d'avenir varient selon la discipline d'enseignement :

 

En effet, les disciplines reliées au domaine de la santé (sciences infirmières, médecine, médecine dentaire, médecine vétérinaire, pharmacie, physiothérapie, optométrie, sciences infirmières, sciences neurologiques, etc.) offrent d'excellentes perspectives d'embauche.

 

les disciplines reliées au domaine du génie (génie biomédical, génie civil, génie robotique, génie informatique, génie mécanique, génie électrique, génie indutriel, etc.) offrent d'excllentes possibilités d'embauche.

 

Alors que d'autres disciplines du génie (génie des matériaux, génie géologique, génie chimique, génie alimentaire, etc.) offrent aussi de bonnes perspectives.

 

Les disciplines reliées aux domaines des sciences sociales (psychologie, psychoéducation, travail social, criminologie, sexologie, orientation, droit, etc.) et des sciences de l'éducation (didactique, orthopédagogie, psychopédagogie, etc.) offrent de très bonnes possibilités d'embauche.

 

Les disciplines reliées aux sciences pures comme la chimie, la biochimie, la microbiologie, la biologie, la physique, la biologie cellulaire et moléculaire, etc.);

ET les disicplines reliées aux sciences appliquées (informatique, actuariat, architecture, etc.) offrent de très bonnes perspectives d'embauche.

 

Alors que de bonnes perspectives sont prévues dans d'autres disciplines des sciences pures et appliquées (agronomie, urbanisme, architecture du paysage, géologie, mathématiques, etc.)

 

Les disciplines reliées aux sciences économiques et administratives (sciences comptables, finance, marketing, management, technologies de l'information, etc.) offrent de bonnes possibilités notamment en comptabilité, technologies de l'information et finance, mais moins bonnes en marketing ou management.

 

Enfin, les disciplines aux humanités (ex : anthropologie, histoire, géographie, philosophie, etc.);

celles reliées aux domaines des arts (ex : arts visuels, histoire de l'art, musique, art dramatique, design graphique, etc.);

ainsi que celles reliées aux lettres et langues (ex : littérature française, littérature anglaise, linguistique, littératures étrangères, etc.);

offrent des possibilités d'embauche plutôt moyennes.

 

Le salaire annuel moyen d'un(e) professeur(e) de carrière détenant 10 années d'expérience (titre d'agrégé) au sein d'une université était de 105 900 $.

 

BREF PORTRAIT DU RÉSEAU UNIVERSITAIRE QUÉBÉCOIS :

 

Comprend 18 universités (incluant HEC Montréal et École Polytechnique) et 1 institution gouvernementale (ITHQ).

 

Selon le Portrait du réseau québécois de l'éducation au Québec réalisée en 2017 par le Ministère de l'Éducation, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche du Québec, il y avait au cours de l'année 2016-2017 :

-    plus de 337 900 étudiants(es) inscrits à temps complet ou à temps partiel à l'université dans l'ensemble des 3 cycles (dont plus de 88 000 dans les universités anglophones)

-    dont plus de 241 900 étudiants(es) inscrits à temps complet dans l'ensemble des 3 cycles (incluant les médecins résidents et les postdoctorats)

-    dont plus de 96 000 étudiants(es) inscrits à temps partiel dans l'ensemble des 3 cycles

au 1er cycle :

au 2e cycle :

au 3er cycle :

La diminution de l’effectif au premier cycle est prévue pour les prochaines années et s’explique en grande partie par la baisse de la population du Québec âgée de 20 à 24 ans. En 2025, l’effectif du premier cycle serait en baisse de 6,4 % par rapport à celui de 2015.

 

L’effectif du deuxième cycle prévu pour 2018 sera en hausse de 0,7 % par rapport à 2015. Cette hausse devrait s’estomper pour ramener l’effectif en 2025 au niveau proche de celui de 2012.

 

Quant au troisième cycle, il est prévu que son effectif baissera graduellement d'ici 2025.

 

La répartition selon l'âge (au 1er cycle) était :

La répartition selon l'âge (au 2e cycle) était :

La provenance de la clientèle étudiante  (au 1er cycle à temps complet) était :

  1. étudiants(es) du Québec : 85 %

  2. étudiants(es) des autres provinces et territoires du Canada : 6 %

  3. étudiants(es) de l'étranger : 9 %

La provenance de la clientèle étudiante  (au 2e et 3e cycle à temps complet) était :

  1. étudiants(es) du Québec : 77 % au 2e cycle et 53 % au 3e cycle

  2. étudiants(es) des autres provinces et territoires du Canada : 4 % au 2e cycle et 10 % au 3e cycle

  3. étudiants(es) de l'étranger : 19 % au 2e cycle et 37 % au 3e cycle

Les principaux pays de provenance des étudiants(es) étrangers était :

France (51 %), autres pays d'Europe de l'Ouest et d'Europe du Nord (9 %), Maroc (4 %), Tunisie (4 %), Chine (3 %), autres pays d'Afrique du Nord : 3 % autres pays : 26 %.

 

La répartition selon la famille de disciplines (au 1er cycle) était :

La répartition selon la famille de disciplines (maîtrise) était :

LES PROGRAMMES D’ÉTUDES :

 

Consulte la page suivante afin de consulter mon répertoire des programmes de maîtrise et de doctorats offerts au Québec.

 

Aucune formation en pédagogie de l’enseignement universitaire est obligatoire pour faire carrière en tant que professeur(e) d’université.

 

Seul le diplôme de doctorat dans la discipline approprié est exigé.

 

Par contre, il existe tout de même certaines formations qui permettent aux futurs professeurs de parfaire leurs connaissances spécifiquement au niveau de la pédagogie de l’enseignement universitaire. Voici quelques exemples : 

 

Les microprogrammes ou programmes courts de 2e cycle en pédagogie de l’enseignement supérieur offerts à Montréal, UQAM (voir aussi la page suivante), Sherbrooke (offert à Sherbrooke, Longueuil et à distance, voir aussi la version anglaise pour les collèges anglophones), Concordia et à l'UQAT ont une durée totale de 2 ou 3 trimestres à temps partiel (1 an) t comportent un total  de 9 crédits de cours généralement offerts de soir.

 

Ils sont destinés aux titulaires d’un diplôme universitaire de 1er cycle qui désirent s’orienter vers l’enseignement postsecondaire (collégial ou universitaire), que ce soit en tant qu'enseignant(e) régulier ou en tant que chargé(e) de cours.

 

Si tu occupes déjà un emploi en enseignement depuis peu et/ou que tu occupes un emploi à temps complet dans un autre milieu et/ou que ta situation familiale t'empêche de consacrer du temps et de l'énergie dans un long programme de formation, mais que tu désires acquérir une courte formation de base en pédagogie de l'enseignement postsecondaire; c'est le programme qu'il te faut.

 

Ils comportent des cours obligatoires tels que : la pratique de l'enseignement supérieur, l'apprentissage du jeune adulte,  bases conceptuels de l'apprentissage, le  caractéristiques des étudiants(es) du collégial dans leurs itinéraires de formation, planification des activités de formation, etc.

 

Dans certaines universités, ils comportent également un cours optionnel parmi une liste proposée (ex : la pratique réflexive dans la pédagogie en enseignement supérieur, la communication et les stratégies d'enseignement dans le cadre des moyens et grands groupes, les technologies de l'information et de la communication dans l'enseignement aux moyens et grands groupes, évaluation et compétences, élaboration et évaluation de programmes, laboratoire d'analyse et de conception didactiques, etc.

 

Ils peuvent également comporter un stage facultatif d'insertion professionnel en enseignement collégial ou un stage facultatif d'analyse des expériences pédagogiques (pour les étudiants occupant déjà un poste en enseignement collégial).

 

Les microprogrammes de 2e cycle en pédagogie des sciences de la santé offerts à Montréal (voir aussi la page suivante et le Centre de pédagogie des sciences de la santé); à Laval (voir aussi le centre de formation continue et d'expertise pédagogique en sciences de la santé Pedagogia); à Sherbrooke (offert à temps partiel au campus de la santé de Sherbrooke, voir le Centre de pédaogie des sciences de la santé) et à Ottawa ont une durée totale de 2 ou 3 trimestres à temps partiel (1 an) ou d’un maximum de 3 ans à temps partiel pour compléter le programme et comportent un total  de 9 à 15 crédits crédits de cours généralement offerts de soir.

 

Ils sont destinés aux titulaires d'un grade de 1er cycle ou d'un grade supérieur dans une discipline des sciences de la santé et permet d'acquérir les compétences nécessaires afin d'enseigner sa discipline au niveau postsecondaire (collégial technique ou universitaire) que ce soit en tant qu'enseignant(e) régulier ou en tant que chargé(e) de cours ou en tant que chargé(e) d'enseignement clinique.

 

Ils comportent des cours tels que : enseigner au supérieur, modèles d'enseignement en sciences de la santé, développement des compétences en sciences de la santé.

 

Le microprogramme de 3e cycle en pédagogie de l’enseignement supérieur offert à Sherbrooke (offert à temps partiel au campus de la santé de Sherbrooke, voir aussi la page suivante) ont une durée totale de 2 ou 3 trimestres à temps partiel (1 an) et comportent un total  de 9 crédits de cours généralement offerts de soir.

 

Destiné aux personnes inscrites dans un programme de doctorat, aux titulaires d'un doctorat et aux stagiaires postdoctoraux; ce programme prépare à fournir les outils nécessaires afin d'enseigner au postsecondaire collégial ou universitaire, que ce soit en tant qu'enseignant(e) régulier ou chargé(e) de cours.

 

Ils comportent des cours obligatoires suivants : analyse des pratiques d'enseignement, analyse de pratiques évaluatives et conception d'un projet d'innovation pédagogique.

 

Le microprogramme de 3e cycle en pédagogie des sciences de la santé offert à Sherbrooke (offert à Sherbrooke et Longueuil et à distance, voir le Centre de pédaogie des sciences de la santé) a une durée totale de 2 ou 3 trimestres à temps partiel (1 an) et comportent un total  de 9 crédits de cours généralement offerts de soir.

 

Destiné aux médecins de famille aux médecins spécialistes, aux personnes inscrites dans un programme de doctorat de 3e cycle en sciences médicales ou de la santé, aux titulaires d'un doctorat et aux stagiaires postdoctoraux; ce programme prépare à fournir les outils nécessaires afin d'enseigner au postsecondaire collégial ou universitaire, que ce soit en tant qu'enseignant(e) régulier ou chargé(e) de cours ou chargé(e) d'enseignement clinique ou médecin clinicien(ne) enseignant(e).

 

Ils comportent des cours obligatoires suivants : enseigner au supérieur, ainsi que 2 cours optionnels parmi une liste proposée (ex : apprendre des méthodes pédagogiques actives, évaluer les pratiques pédagogiques et curriculaires, apprendre en enseignement supérieur, professionnaliser en enseignement supérieur, encadrer et accompagner en enseignement supérieur, former en contexte hybride ou à distance, etc.).

 

Le Diplôme de 3e cycle en pédagogie de l'enseignement supérieur offert à l'Université de Sherbrooke  a une durée totale d'1 an à temps complet ou d’un maximum de 3 ans à temps partiel pour compléter le programme et comportent un total  de 30 crédits de cours.

 

Il est destiné aux titulaires d'un diplôme universitaire de 2e cycle ou de 3e cycle et aux stagiaires postdoctoraux et qui se destinent vers l'enseignement supérieur au niveau collégial ou universitaire.

 

Il comporte les cours suivants : interrelation entre recherche, formation et pratique, pratique pédagogique et professionnalisation, planification en enseignement supérieur, intervention en enseignement supérieur, évaluation en enseignement supérieur, pratique professionnelle d'enseignement, séminaire de pratique professionnelle et rapport d'études.

 

LIENS RECOMMANDÉS :

 

Tu veux avoir l'avis de professeurs(es) d'université sur leur carrière ?, consulte les vidéos suivants :

Pour une /span> liste d’organismes de recherche au Québec : en santé, en génie, en sciences pures et appliquées, en sciences sociales, sciences de l’administration ou sciences de l'éducation

 

Pour un répertoire des universités au Québec, consulte la page suivante

Pour un répertoire des universités ailleurs au Canada, consulte la page suivante

Pour un répertoire d'universités ailleurs dans le monde, consulte la page suivante

 

Divers :

Grandes bibliothèques :

-    Library of Congress

-    British Library

-    New York Public Library

-    Bibliothèque nationale de France

-    German National Library

-    Russian State Library

-    National Library of Russia

-    National Diet Library

-    Royal Library of Denmark

-    National Library of China

-    Biblioteca Nacional de España

-    Berlin State Library

-    Boston Public Library

-    New York State Library

-    Harvard University Library

-    Bibliothèque et Archives Canada

-    Biblioteca Nazionale Centrale di Roma

-    Bibliothèque nationale suisse

-    Cambridge University Library

-    Yale University Library

-    Oxford University libraries

-    M.I.T. libraries

-    Caltech Library

-    Stanford University libraries

-    Princeton University Library

-    Imperial College London Library

-    University of California at Berkeley Library

-    University of Chicago Library

-    Bibliothèque de l'École polytechnique fédérale de Suisse

-    U.C.L.A. Library

-    Columbia University libraries

-    University of Penn libraries

-    John-Hopkins University libraries

-    University College London Library

-    Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne

Sites de recherches d'emploi :

Retour à la page du secteur enseignement

Retour à la page d’accueil