Retour à page du secteur santé

Retour à la page d’accueil
 

 

SECTEURS : SANTÉ

NIVEAU D’ÉTUDES : SECONDAIRE TERMINÉ (de préférence)

 

MÉTIERS NON SPÉCIALISÉS

 

Dans le réseau québécois de la santé, il existe de nombreuses carrières nécessitant une formation spécialisée de niveau formation professionnelle, technique ou universitaire.

Mais, il existe également d'autres métiers dont peu de formation ou parfois, aucune formation n'est nécessaire.

Par contre, un diplôme d'études secondaires D.E.S. ou son équivalent est généralement exigé avec quelques connaissances scientifiques de base (pour certains métiers).

Voir également les pages suivantes concernant les différents métiers reliés au secteur de la santé dont une formation de courte durée est offerte :

 

-    Auxiliaire de soins à domicile

-    Assistant(e) dentaire

-    Assistant(e) en optométrie

-    Assistant(e) technique en pharmacie

-    Oculariste

-    Préposé aux bénéficiaires

-    Technicien(ne) en stérilisation

-    Transcripteur(trice) médical

  

Voici une brève description de plusieurs métiers dont aucune formation n'est nécessaire, mais une carrière peut être prometteuse.

 

Il existe plusieurs métiers peu spécialisés dans ce secteur.

Ensuite, consulte les infor mations mentionnées plus bas dans cette page concernant les exigences et qualités requises, les employeurs potentiels, les données salariales, les perspectives d'avenir, etc.

 

Ensuite, bien que la plupart de ces métiers n'exigent pas de formation, il existe tout de même quelques programmes de formation de courte durée proposés par certains établissements de formation. Ils sont décris en fin de page.

 

Voici quelques exemples :

 

Agent(e) de soutien administratif en santé (inclus dans la catégorie "agent - administratif - classe 3" dans le réseau de la santé ou "agent de bureau" dans secteur privé) : tu auras pour tâches d'effectuera des tâches administratives courantes par exemple : la création, de la mise à jour et de l'exploitation de dossiers et de banques de données nécessaires à la réalisation des activités d'un établissement de santé; coordonner et contrôler le cheminement des dossiers et veillre à ce qu'ils contiennent les pièces et les renseignements requis; traiter et analyser différents rapports, formulaires ou autres documents relatifs aux responsabilités de l'organisation (ex : demandes de financement ou de subventions ou d'aide financière du Gouvernement, demandes d'informations sous forme de lettres ou de courriels, etc); analyser et traiter des rapports et autres documents visant l’application de règlements, de directives, de procédures ou de mesures administratives et sur l’exécution de travaux d’écritures liés à la comptabilité, aux statistiques ou à l’approvisionnement; recueillir et compiler différentes données en fait l'analyse et les présente sous les formes appropriées; compléter différents formulaires et rédiger les rapports relatifs à son travail; répondre à des demandes d'informations de la clientèle par téléphone, par écrit, par Internet ou ou en personne ou provenant de collègues, rechercher, diffuser et expliquer les renseignements relevant de son domaine de travail et tient à jour la documentation s'y rattachant; effectuer des tâches générales de bureau telles que l’accueil, la réception des appels, le courrier, le classement, la messagerie, la reproduction de documents et l’entrée de données informatiques, etc.

Exigences : bonne maitrise de la langue francaise parlée et écrite, connaissance de base en anglais (dans certains milieux, une tres bonne maitrisei est exigé, parfois le bilinguisme surtout dans la région de Montréal et de Gatineau), connaissance de base en informatique (logiciels de bureautique), expérience avec le public et se faire vacciner contre différentes maladies. Enfin, cet emploi n'est pas recommandé aux personnes souffrant d'allergies ou certains autres problèmes de santé.

On les retrouve dans tous les hôpitaux de la province, mais aussi dans les CHSLD, certaines cliniques médicales, certains CLSC, au sein des compagnies pharmaceutiques, ainsi qu'au sein des entreprises de recherche clinique.

 

Formation proposée : consulte le programme d'AEP soutien administratif dans le réseau de la santé et des services sociaux dans la section "programmes d'études".

 

Aide-chiropraticien(ne) OU assistant(e) en chiropratique : tu auras pour tâches de préparer le dossier du patient ou de la patiente, informer le ou la patiente sur les étapes du traitement. Tu auras à préparer les outils et le matériel nécessaire, ainsi que planifier les traitements que le chiropraticien ou la chiropraticienne aura à effectuer. Lors des traitements, tu auras à assister le chiropraticien ou la chiropraticienne dans son travail en lui apportant toute l’aide nécessaire qu’il ou elle aura besoin (manipuler les appareils et instruments, préparer le patient à son traitement, faire les radiographies, effectuer des tâches complémentaires aux traitements, etc). Aucune formation n’est disponible au Québec. Certains employeurs recrutement des secrétaires médicaux, mais plusieurs autres n’exigent aucune formation, sauf peut-être un certificat en secourisme et RCR et forment eux-mêmes leurs assistants pour certains aspects techniques. Tu pourras travailler dans les cliniques et les cabinets de chiropratique.

 

Aide-podiatre : tu auras pour tâches d’accueillir la clientèle, préparer les dossiers des clients, préparer le matériel et les instruments nécessaire, assiter le podiatre dans ses traitements, gérer et ranger le matériel, effectuer diverses tâches administratives, entretenir et nettoyer les salles et les instruments, etc. Certains podiatres engagent des secrétaires médicaux, alors que d’autres préfèrent engager du personnel n’ayant qualification spécifique car les tâches administratives ne sont qu’une partie du travail. De l’expérience auprès du public et la connaissance de logiciels de bureautique est par contre nécessaire et ils forment eux –mêmes leurs assistants pour les aspects plus techniques.

 

Aide technique en laboratoire clinique : tu auras pour tâches d’effectuer un support technique et administratif à un laboratoire médical, dentaire, d’optique ou autres. Tes tâches consisteront notamment à préparer le matériel et les agents réactifs, recevoir, vérifier et expédier les produits et le matériel de l’inventaire, assister les techniciens de laboratoire à effectuer certains tests et analyses, aider à préparer les rapports de laboratoire, entretenir les équipements et le matériel, nettoyer et entretenir le laboratoire, etc. Tu devras suivre une courte formation en milieu de travail. Tu travailleras au sein de laboratoires médicaux privés, de laboratoires dentaires privés, de laboratoires d’optique privés, d’entreprises privés en recherche médicale ou dans certains hôpitaux.

Assistant(e) administratif en recherche médicale: tu auras pour tâches d'assister principalement des médecins spécialistes ou des chercheurs(euse) en sciences médicales dans la préparation et l’exécution de leurs travaux spécialisés reliés notamment à la recherche et à l’information clinique. Cependant, tu ne participeras pas à la conception du travail professionnel.

À l’intérieur d’un plan de recherche prédéterminé, tu t’occuperas d’appliquer des méthodes et des  techniques scientifiques pour recueillir des données, les colliger, effectuer les opérations arithmétiques ou statistiques requises et reproduire ces données sous forme particulière.

Tu travailleras au sein des unités de recherche clinique en milieu hospitalier ou sein d'un centre de recherche médicale.

 

Assistant(e) en chiropratique : tu auras pour tâches d'assister le chiropraticien ou la chiropraticienne dans les opérations courantes de la clinique notamment en préparant le matériel nécessaires pour les séances de traitement, accueillir et recevoir la clientèle, donner de l'information téléphonique ou en personne sur les services offerts et prendre les rendez-vous, assurer la gestion et le bon fonctionnement administratif de la clinique (gestion des fournitures, effectuer la comptabilité, rédiger les rapports, préparer les factures pour les clients et les assureurs, entretenir la clinique, etc).

 

Il n'existe pas de formation pour ce métier. Seule, une formation en cours d'emploi est offerte.

 

Assistant(e) en optométrie (aussi appelé "assistant technique en santé oculaire") : tu auras pour tâches d’accueillir les clients, de préparer les dossiers des clients, assister les clients dans le choix de montures, procéder aux examens préliminaires pour faciliter le travail des optométristes, effectuer diverses tâches administratives, recevoir, vérifier et ranger les montures, les verres et les produits d’optique, entretenir et nettoyer les lieux de travail, etc. Bien que certains employeurs recrutent des opticiens d’ordonnance (mais dans certains cas, il n’y a pas assez de travail pour avoir un opticien), une secrétaire médical(e) (mais dans certains les tâches administratives ne sont qu’une partie du travail), alors dans ces situations on préfère engager du personnel ne possédant aucune qualification spécifique. Par contre, on exige de posséder de l’expérience dans le service à la clientèle et/ou en vente et la connaissance de logiciels de bureautique. Tu pourras travailler dans les centres d’optique, les cliniques d’optométrie et les cabinets d’optométristes.

 

Formation proposée : certaines écoles privées non subventionnées offrent de courtes formations d'assisants(es) en optométrie, bien qu'aucune formation n'est généralement exigée par les employeurs. Pour plus de détails, consulte : Académie d'optique Bourgault et Consultation paramédicale en santé oculaire.

 

De plus, l'Association des optométristes du Québec offre des formations aux personnes déjà en emploi au sein d'une clinique ou un cabinet d'optométriste.

 

Assistant(e) en réadaptation : Dans un hôpital ou un centre de réadaptation, tu auras pour tâches de participer à l’élaboration des programmes de réadaptation par l’activité thérapeutique. Tu animeras des activités individuelles ou de groupe, tu participas à l’évaluation des comportements et des attitudes, tu auras à rédiger des rapports d’observations. Tu prépareras le matériel et l’équipement nécessaires, tu tu assisteras le technicien en réadaptation à appliquer les programmes de réadaptation ou de rééducation, tu aideras les bénéficiaires à effectuer les exercices appropriés et ce, avec la collaboration de l’équipe multidisciplinaire médicale et de réadaptation. Il faut détenir le D.E.S. et expérience souhaitable auprès de personnes handicapées est nécessaire afin d’occuper cet emploi.

Il n'existe pas de formation pour ce métier. Seule, une formation en cours d'emploi est offerte.

 

Assistant(e) technique de radiologie : tu auras pour tâches d’assister un(e) technologue en radiodiagnostic à produire des images médicales à l’aide de divers appareils radiologiques très spécialisés, assister dans la chambre noire et au développement des films, entretenir les équipements et les appareils, recevoir et ranger les produits radiologiques, nettoyer et entretenir les lieux, effectuer d’autres tâches connexes. Tu devras suivre une courte formation en milieu de travail. Tu travailleras principalement dans les cliniques privées de radiologie, dans les grands centres médicaux privés ou dans certains hôpitaux.

Il n'existe pas de formation pour ce métier. Seule, une formation en cours d'emploi est offerte.

 

Assistant(e) technique en laboratoire médical : tu auras pour tâches d'assister un technologue en laboratoire médical en exécutant certains travaux restreints en laboratoire tels que : des analyses ou épreuves simples de laboratoire, la manipulation de certaines substances, l'opération et l'entretien simple de l'appareil à développer des films, entretien de locaux et équipements de laboratoire, etc. Tu devras suivre une courte formation en milieu de travail. Tu pourras travailler dans un hôpital ou dans un laboratoire médical privé.

 

Il n'existe pas de formation pour ce métier. Seule, une formation en cours d'emploi est offerte.

 

Assistant(e) technique en soins de santé : tu auras pour tâches d’assister les techniciens(es) et les technologues en santé dans le cadre de leurs fonctions reliées aux activités cliniques, aux examens, aux analyses etc. Tu recevras et entreposera l’inventaire du matériel, effectueras la stérilisation du matériel requis, entretiendras le matériel et les instruments, nettoyeras les lieux de travail, ainsi d’autres tâches connexes. Tu devras suivre une courte formation en milieu de travail. Tu travailleras au sein d’un hôpital.

Il n'existe pas de formation pour ce métier. Seule, une formation en cours d'emploi est offerte.

 

Commis d’unité de soins : tu auras comme responsabilités d’assurer un support administratif dans les différentes unités de soins d’un hôpital. Tu auras pour tâches d’accueillir la clientèle de l’unité en leur donnant les informations nécessaires sur les services offerts, les formulaires à compléter et renseignements appropriés, tenir un inventaire des fournitures et des équipements de l’unité, coordonner le calendrier des activités, assurer un suivi des procédures médicales, effectuer les tâches d’ouverture, de mise à jour et de fermeture des dossiers cliniques, effectuer la gestion des dossiers sur l’admission, du congé, du transport, du transfertou du décès des patients de l’unité, etc.

Exigences : bonne maitrise de la langue francaise parlée et écrite, connaissance de base en anglais (dans certains milieux, une tres bonne maitrisei est exigé, parfois le bilinguisme surtout dans la région de Montréal et de Gatineau), connaissance de base en informatique (logiciels de bureautique), expérience avec le public et se faire vacciner contre différentes maladies. Enfin, cet emploi n'est pas recommandé aux personnes souffrant d'allergies ou certains autres problèmes de santé.

Formation proposée : consulte le programme d'AEP soutien administratif dans le réseau de la santé et des services sociaux dans la section "programmes d'études".

 

Commis en pharmacie : Dans une pharmacie d’hôpital ou dans une pharmacie communautaire, tu auras pour tâches de t’occuper de la clientèle au guichet, répondre au téléphone, recevoir, étiqueter et ranger le matériel et les produits pharmaceutiques dans la réserve, nettoyer et entretenir la pharmacie, effectuer la distribution des médicaments au service concerné de l’hôpital en opérant les pneumatiques, convoyeurs et autres moyens de livraison.


Note : Ce métier est différent de celui d’assistant(e) technique en pharmacie qui prépare les médicaments selon les prescriptions du pharmacien.

Exigences : bonne maîtrise du français écrit et parlé, connaissance de base en anglais écrit (les étiquettes des produits pharmaceutiques sont dans cette langue), connaissance de base en informatique, ainsi que de l'expérience avec le public. Une connaissance de base des termes pharmaceutiques est un atout.

 

Il n'existe pas de formation pour ce métier. Seule, une formation en cours d'emploi est offerte.

 

Préposé(e) à l’admission (inclus dans la catégorie d'emploi appelé "agent de soutien administratif - classe 3" dans le réseau de la santé) : tu auras pour tâches d’accueillir les bénéficiaires, faire et compléter le dossier d’admission, fixer les rendez-vous aux consultations externes et s’occupe de la perception. De l’expérience dans le service à la clientèle ou autre expérience avec le public est nécessaire. Tu travailleras au sein d’un hôpital.

Exigences : bonne maitrise de la langue francaise parlée et écrite, connaissance de base en anglais (dans certains milieux, une tres bonne maitrisei est exigé, parfois le bilinguisme surtout dans la région de Montréal et de Gatineau), connaissance de base en informatique (logiciels de bureautique), expérience avec le public et se faire vacciner contre différentes maladies. Enfin, cet emploi n'est pas recommandé aux personnes souffrant d'allergies ou certains autres problèmes de santé.

On les retrouve dans tous les hôpitaux de la province, mais aussi dans les CHSLD, certaines cliniques médicales, certains CLSC et au sein des entreprises de recherche clinique.

 

Formation proposée : consulte le programme d'AEP soutien administratif dans le réseau de la santé et des services sociaux dans la section "programmes d'études".

 

Préposé(e) au soutien clinique : Au sein d’entreprises privées en recherche médicale, tu auras pour tâches de traiter les divers échantillons biologiques comme plasma, les sérums, le sang et l’urine; prendre les signes vitaux, ECG, poids, taille et mesure l’ossature des sujets; Faire la répartition du médicament de l’étude et l’administre aux sujets; surveille les activités de jour, de soir ou de nuit afin d’assurer la sécurité et le confort des sujets; effectuer d’autres tâches connexes de soutien aux activités cliniques.

 

Exigences : Généralement, le D.E.S., une très bonne connaissance de l’anglais, une expérience avec le public, un certificat en secourisme et RCR sont nécessaires afin d’occuper cet emploi.

Il n'existe pas de formation pour ce métier. Seule, une formation en cours d'emploi est offerte.

 

Préposé(e) aux autopsies : tu auras pour tâches de d’assister le pathologiste et son assistant dans les manœuvres nécessaires à une autopsie, préparer les solutions, les pièces anatomiques, entretien l’équipement et les instruments, nettoyer et entretien les lieux de travail, etc. Tu travailleras au sein d’un hôpital.

Il n'existe pas de formation pour ce métier. Seule, une formation en cours d'emploi est offerte.

 

Préposé(e) en électrocardiographie : tu auras pour tâches d’opérer un électrocardiographe servant à effectuer divers examens sur la fonction cardiovasculaire des patients, effectuer diverses tâches reliées à la vectocardiographie et phonocardiographie qui sont d’autres examens complémentaires, entretenir l’appareil, ainsi qu’assister le technicien en électrocardiographie dans le cadre de son travail. Tu devras suivre une formation en milieu de travail. Tu travailleras au sein d’un hôpital.

Il n'existe pas de formation pour ce métier. Seule, une formation en cours d'emploi est offerte.

 

Préposé(e) en électro-encéphalographie EEG : tu auras pour tâches d’assister la technicienne ou le technicien en électro-encéphalographie à effectuer des examens à l’aide des divers appareils du laboratoire d’EEG. Tu devras préparer les appareils aux examens, effectuer les manœuvres de base de fonctionnement des appareils, entretenir les appareils, nettoyer et entretenir le laboratoire, ainsi qu’effectuer certaines tâches connexes. Tu devras suivre une formation en milieu de travail. Tu travailleras au sein d’un hôpital.

Il n'existe pas de formation pour ce métier. Seule, une formation en cours d'emploi est offerte.

 

Préposé(e) en ergothérapie : au sein d’un centre de réadaptation ou d’un hôpital, tu auras pour tâches d’assister les éducateurs spécialisés et les ergothérapeutes à appliquer un programme de réadaptation ou de rééducation psycho-motrice auprès de personnes handicapées suite à un accident, une maladie ou une anomalie génétique. Tu auras à préparer le matériel et l’équipement nécessaire à la réadaptation, aider les bénéficiares à exécuter leurs exercices et à se déplacer, ainsi qu’effectuer d’autres tâches connexes non techniques.

 

Tu recevras une formation pratique en milieu de travail, mais il est recommandé d’avoir de l’expérience auprès de personnes handicapées.

 

Préposé(e) en inhalothérapie : tu auras pour tâches d’administrer certains traitements d’inhalothérapie sous la surveillance d’un(e) inhalothérapeute ou d’un(e) technicien(ne) de la fonction respiratoire, distribuer et entretenir le matériel et les instruments servant à l’inhalothérapie, nettoyer et entretien les salles du service. Tu devras détenir un D.E.S., détenir un certificat en secourisme et en RCR et tu recevras une formation théorique et pratique en milieu de travail. Tu travailleras au sein d’un hôpital.

Il n'existe pas de formation pour ce métier. Seule, une formation en cours d'emploi est offerte.

 

Préposé(e) en orthopédie : tu auras pour tâches d’appliquer, réparer et enlever des plâtres ou des appareils orthopédiques sous surveillance d’un(e) infirmier(ère), maintenir la réserve de matériel et des produits, entretenir et ranger les instruments et les lieux de travail. Tu devras suivre une courte formation en milieu de travail. Tu travailleras au sein d’un hôpital.

Il n'existe pas de formation pour ce métier. Seule, une formation en cours d'emploi est offerte.

 

Préposé(e) en physiothérapie OU préposé(e) en réadaptation : tu auras pour tâches d’aider les physiothérapeutes dans le cadre de leur travail comme : préparer le matériel nécessaire à la réadaptation, aider les patients à se déplacer (si nécessaire), manipuler les équipements selon les indications du physiothérapeutes, aider les patients à effectuer leurs exercices, assister le physiothérapeute dans toutes autres tâches, entretenir les équipements, ranger le matériel et nettoyer les lieux. Parfois, les cliniques de physiothérapie et les centres de réadaptation emploient des secrétaires médicaux en leur demandant des tâches connexes, mais d’autres préfèrent engager un(e) préposé(e) dont son travail sera entièrement consacré à assister les physiothérapeutes. Généralement, un D.E.S. est exigé au minimum.

Il n'existe pas de formation pour ce métier. Seule, une formation en cours d'emploi est offerte.

 

Préposé(e) à la stérilisation : tu auras pour tâches d’effectuer la stérilisation du matériel et des équipements d’une salle de chirurgie et ce à l’aide d’appareils spécialisés, entretenir les appareils de stérilisation et effectuer toutes autres tâches connexes au sein d’une centrale de stérilisation d’un hôpital.

 

Pour plus de détails, consulte la page de technicien en stérilisation.

 

Surveillant(e)-sauveteur(e) : tu auras pour tâches de surveillance les baigneurs lors d’activités récréatives dans la piscine. Tu devras à veiller au respect des règlements de sécurité de la piscine et les informer sur ces sujets, effectuer le sauvetage des personnes en détresse selon les techniques reconnues, les réanimer au besoin et prodiguer les premiers soins requis. Tu auras également à vérifier la température de l'eau, soumettre l'eau aux essais du pH et du chlore résiduel libre, et voit à ajouter à l'eau les produits chimiques nécessaires pour obtenir la qualité requise. Enfin, tu devras rédiger des rapports, entre autres, sur la qualité de l'eau, les accidents et le respect des règlements. Tu pourras travailler dans une école secondaire, un cégep, un collège privé, un hôpital (servant pour la réadaptation) ou au sein du centre sportif d’une municipalité. 

 

EXIGENCES REQUISES : Détenir le certificat de sauveteur national délivré par la Société de sauvetage ou l’Académie de sauvetage du Québec OU le certificat de moniteur en sécurité aquatique et sauvetage délivré par la Croix-Rouge et la Société de sauvetage OU les certificats de moniteur en natation et moniteur en sauvetage délivrés par un YWCA ou par un YMCA. Tu devras au sein d’une école secondaire publique ou privé, au sein d’un cégep ou dans un collège privé.

 

APTITUDES ET QUALITÉS REQUISES :

 

-         Bonne santé

-         Aptitudes et facilité à travailler avec le public car tu seras constamment en contact avec de la clientèle

-         Bon équilibre émotif pour certains emplois, tu seras en contact des patients ayant des problèmes graves de santé

-         Être à l’écoute du patient (calme, patience et discrétion) est nécessaire pour être en mesure de soutenir et rassurer les patients (certains emplois)

-         Sens des responsabilités et bon jugement car tu seras responsable d’effectuer des tâches dont les erreurs peuvent apporter des conséquences graves

-         Capacité à travailler en équipe car tu travailleras constamment avec d’autres collègues (autres assistants et préposés en santé, techniciens et technologues en santé, infirmiers auxiliaires et infirmiers, etc)

-         Très bonne résistance au stress et à la fatigue, car dans plusieurs cas tu devras être alerte et prêt(e) à intervenir même après de longues heures de travail

 

EMPLOYEURS POTENTIELS :

 

Pour plusieurs de ces emplois, ce sont les hôpitaux qui sont les principaux employeurs.

 

-         Centres de réadaptation

-         Centres de services sociaux

-         Centres hospitaliers de soins de longue durée CHSLD

-         Cliniques privées (médicales, dentaires, physiothérapie, chiropratique, podiatrique)

-         Etc.

 

EXIGENCES DES EMPLOYEURS :

 

-         Polyvalence

-         Longues heures de travail pour certains emplois (surtout en milieu hospitalier)

-         Travail temporaire, sur appel ou en remplacement de longue durée en début de carrière (en milieu hospitalier, CLSC et CHSLD)

-         Expérience avec le public

 

SALAIRE :

 

Selon les données 2012 :

(données de 2013 dans le secteur public et chez les grands employeurs privés)

 

Le salaire moyen en début de carrière était de :

-         11,00 $/heure (40 hres/sem) en tant qu’assistant(e) en chiropratique dans le secteur privé

-    12,38 $/heure en moyenne en tant que surveillante-sauveteur(euse) au sein des grandes municipalités (100 000 habitants et plus)

-    13,00 $/heure en tant qu'assistant(e) en optométrie dans le secteur privé

-         13,68 $/heure (40 à 50 hres/sem) en tant qu' auxiliaire en santé et services sociaux (soins à domicile) dans le secteur privé

-    14,08 $/heure en moyenne en tant que surveillante-sauveteur(euse) au sein des petites municipalités (moins de 20 000 habitants)

-    14,23 $/heure (40 hres/sem) en moyenne en tant que surveillante-sauveteur(euse) au sein des grands hôtels 4 ou 5 étoiles (extérieur de Montréal)

-    15,78 $/heure en moyenne en tant que surveillante-sauveteur(euse) dans les municipalités de moyenne dimension (20 000 à 99 999 habitants)

-    16,11 $/heure (36,25 hres/sem) en tant que brancardier(ère) dans le réseau hospitalier

-    16,11 $/heure (36,25 hres/sem) en tant que préposé(e) au matériel et équipement thérapeutique dans le réseau hospitalier ou dans les centres de réadaptation

-    16,11 $/heure (36,25 hres/sem) en tant que préposé(e) au transport dans les centres de réadaptation ou centres jeunesse

-    16,11 $/heure (36,25 hres/sem) en tant que préposé(e) aux autopsies dans le réseau hospitalier

-    16,11 $/heure (36,25 hres/sem) en tant que préposé(e) en orthopédie dans un hôpital

-    16,11 $/heure (36,25 hres/sem) en tant que surveillant(e) en établissement dans le réseau hospitalier

-    16,57 $/heure (35 hres/sem) en tant qu'assistant(e) technique de laboratoire à Héma-Québec

-    16,75 $/heure (36,25 hres/sem) en tant que préposé(e) aux élèves handicapés dans une commission scolaire (école spéciale)

-    16,75 $/heure (35 hres/sem) en tant que surveillante-sauveteur(euse) dans les commissions scolaires et les cégeps

-    16,80 $/heure (32,5 ou 35 hres/sem) en tant qu'agent(e) administratif - classe 3 (préposé à l’admission) dans le réseau hospitalier

-    16,82 $/heure (36,25 hres/sem) en tant que préposé(e) en ophtalmologie dans un hôpital

-    16,92 $/heure (36,25 hres/sem) en tant que préposé(e) à la centrale des messagers dans le réseau hospitalier

-    17,20 $/heure (35 hres/sem) en moyenne en tant que surveillante-sauveteur(euse) au sein des universités

-    17,47 $/heure (35 hres/sem) en tant qu' assistant(e) en laboratoire médical dans un hôpital

-    17,47 $/heure (35 hres/sem) en tant qu' assistant(e) en radiologie dans un hôpital

-    17,47 $/heure (36,25 hres/sem) en tant qu' assistant technique en soins de santé dans un hôpital

-    17,47 $/heure (36,25 hres/sem) en tant que préposé(e) à l'accueil dans le réseau hospitalier

-    17,49 $/heure (35 hres/sem) en moyenne en tant qu'assistant(e) technique ou appariteur(trice) en laboratoire médical ou commis aux affaires cliniques ou commis d'une clinique universitaire ou aide de clinique au sein des universités

-    17,65 $/heure (35 hres/sem) en tant que préposé(e) en physiothérapie ou en ergothérapie dans un hôpital, CHSLD ou centre de réadaptation

-    18,03 $/heure (35 ou 36,25 ou 38,75 hres/sem selon les municipalités) en moyenne en tant que surveillante-sauveteur(euse) dans les grandes municipalités

-    18,05 $/heure (36,25 hres/sem) en tant que préposé(e) à la stérilisation dans le réseau hospitalier

-       18,20 $/heure (37,5 heures/sem) en tant que répartiteur(trice) médical d'urgence pour une entreprise de service ambulancier

-    18,34 $/heure (36,25 hres/sem) en tant qu' auxiliaire en santé et services sociaux (soins à domicile) pour un CLSC

-    18,73 $/heure (40 hres/sem) en moyenne en tant que surveillante-sauveteur(euse) au sein des grands hôtels 4 ou 5 étoiles (Île de Montréal)

-    18,82 $/heure (36,25 hres/sem) en tant qu’assistant(e) en réadaptation dans un centre de réadaptation + prime de psychiatrie dans les établissements psychiatriques

-    19,14 $/heure (36,25 hres/sem) en tant que surveillante-sauveteur(euse) dans le réseau de la santé (hôpitaux, centres de réadaptation)

-    19,09 $/heure (35 ou 38,75 hres/sem) en tant que préposé(e) au transport des bénéficiaires handicapés physiques dans les centres de réadaptation

-    19,51 $/heure (35 ou 36,25 ou 37,5 ou 38,75 hres/sem selon les milieux) en moyenne en tant qu'aide aux diètes au sein des grands établissements privés d'hébergement pour aînés

-    20,85 $/heure (35 hres/sem) en moyenne en tant que surveillante-sauveteur(euse) au sein des écoles primaires et secondaires privées 

Sources : Conseil du Trésor du Québec, Emploi-Québec, Syndicat des assistants techniques de laboratoire d'Héma-Québec, conventions collectives des employés de soutien de la plupart des universités, conventions collectives des fonctionnaires municipaux de la plupart des grandes municipalités, conventions collectives des employés municipaux de plusieurs moyennes municipalités, conventions collectives des employés municipaux de plusieurs petites municipalités, conventions collectives des employés de plusieurs écoles primaires et secondaires privées, conventions collectives des employés de plusieurs grands établissements privés de soins et d'hébergement pour aînés et conventions collectives des employés de plusieurs grands hôtels 4 ou 5*.

 

PERSPECTIVES D’AVENIR :

 

Difficile à prévoir. Depuis quelques années, les hôpitaux ont coupé des postes du personnel d’assistance technique. Bien que présentement les hôpitaux embauchent davantage du personnel infirmier, il commence à manquer de personnel de soutien aux activités médicales.

 

Pour plus de détails, consulte le Portrait du réseau québécois de la santé

 

PROGRAMMES D’ÉTUDES :

 

Bien qu’aucune formation n’est nécessaire pour occuper l’un de ces métiers, une formation peut t’apporter des compétences techniques dans le domaine et te permettre de mieux t’intégrer sur le marché du travail.

 

Voici quelques exemples de programmes d’études recommandés et qui sont de courte durée :

 

L'Attestation d'études professionnelles en soutien administratif en établissement de santé A.E.P. a une durée totale de 465 heures, soit 4 mois à temps complet. Elle prépare à des fonctions administratives dans un établissement de santé (ex : procédures d'admission des patients aux urgences ou en consultations externes, traitement des dossiers des patients dans une unité de médecine ou de chirurgie, gestion des fournitures médicales et autres tâches connexes dans une unité de médecine, assistance administrative auprès des médecins, chirurgiens ou autres professionnels, etc.).

Elle comporte des cours d'introduction au réseau de la santé et des services sociaux, communications professionnelles et interpersonnelles, notions d'informatique dans la réseau de la santé, communication orale en français, terminologie médicale, notions de secourisme + R.C.R., gestion du dossier de l'usager en établissement de santé, gestion des fournitures médicales, gestion et utilisation de bases de données en santé, ainsi qu'un stage de 3 semaines en milieu hospitalier.

 

Exigences d'admission :

 

ENDROITS DE FORMATION :

L'Attestation d'études collégiales A.E.C. en répondant d'un centre d'appels d'urgence a une durée totale variant de 720 à 765 heures, soit 29 à 32 semaines à temps complet de jour (Montmorency et Beauce-Appalaches) ou 64 semaines à temps partiel de soir (Beauce-Appalaches). Il comporte des cours d'introduction à la profession, introduction à l'informatique, anglais intermédiaire 1, anglais intermédiaire 2, répartition assistée par ordinateur, outils de télécommunication, la géomatique (outils de localisation), français appliqué, communication en situation d'urgence, anglais spécifique au milieu de travail 1, anglais spécifique au milieu de travail 2, prises d'appels dans un centre primaire 9-1-1, protocoles et procédures des appels en répartition santé, protocoles et procédures des appels en répartition incendie, protocoles et procédures des appels en répartition policière, ainsi qu'un stage d'intégration au milieu de travail de 4 semaines. Par la suite, il faudra ajouter environ 30 heures de cours si tu désires te spécialiser en répartition médicale (ambulancier).

Pour plus de détails, consulte la page du métier de répartiteur(trice) des urgences.

EXIGENCES :

AUTRES EXIGENCES :

ENDROITS DE FORMATION :

 

-         Cégep Montmorency à Laval (section formation continue) formation offerte en classe
 

-         Cégep Beauce-Appalaches à St-Georges (section formation continue) formation offerte en ligne sur Internet

-    Cégep John-Abbott à Montréal (section formation continue), offert à temps partiel de soir et les fins de semaine en classe

-    Cité collégiale (Ottawa, Ontario) certificat d'études collégiales de l'Ontario en communication d'urgence 9-1-1

 

L’Attestation d’études collégiales en transcription médicale A.E.C. a une durée totale de 975 heures (43 semaines) à temps plein. Il comporte des cours en terminologie médicale, méthodes de doigté au clavier, notions de biologie, notions de pharmacologie, notions de médecine générale, médecine clinique, données médico-administratives, révision à la grammaire française, logiciels d’applications, grammaire française avancée, saisie de données, transcription médicale, saisie spécialisée de données, enjeux éthiques et légaux, stage en milieu de travail, etc.

 

Pour plus de détails, consulte la page du métier de transcripteur(trice) médical.

 

EXIGENCES : Détenir un D.E.S. et avoir un niveau fonctionnel en anglais.

 

ENDROITS DE FORMATION :

L'Attestation d'études collégiales Préposé(e) aux bénéficiaires en établissements de santé A.E.C. a une durée de 765 heures, soit 26 semaines à temps complet. Il comporte des cours sur les rôles et fonctions du préposé aux bénéficiaires en institution de santé, besoins fondamentaux et sénescence, besoins fondamentaux et manifestations cliniques, psychologie de l'adulte, réanimation cardiorespiratoire et premiers soins, l'observation et ses principes, communication et relation interpersonnelle, accompagnement des mourants et soutien aux proches, notions de travail d'équipe, soins d'assistance de base, principes de déplacement sécuritaire des personnes, mesures d'hygiène, d'asepsie et de sécurité au travail, stage d'intervention en soins de longue durée de 3 semaines, ainsi qu'un stage d'intervention en soins de courte durée de 3 semaines.

 

Pour plus de détails, consulte la page de description du métier de préposé aux bénéficiaires.

 

Le Diplôme d’études professionnelles en assistance à la personne en établissements de santé D.E.P. a une durée totale de 750 heures, c’est-à-dire environ 7 mois offert à temps plein. Il comporte des cours d'introduction au métier, besoin des clientèles, infection et contamination, éthique du préposé aux bénéficiaires et des métiers connexes, relation aidante, interaction en équipe, maladies et incapacités physiques, approches en santé mentale, procédés de soins d'assistance, premiers secours, soins palliatifs, procédés en unité de soins, soins et services d'assistance en soins de longue durée (stage de 3 semaines), soins et services d'assistance en santé mentale (stage de 2 semaines) et soins et services d'assistance en soins de courte durée (stage de 2 semaines).

 

Pour plus de détails, consulte la page de description du métier de préposé aux bénéficiaires.

 

Le Certificat de formation de transcripteur médical a une durée totale de 490 heures offert à temps plein. Il comporte des cours en terminologie médicale, méthodes de doigté au clavier, révision à la grammaire française, logiciels d’applications, grammaire française avancée, transcription médicale, stage en milieu de travail.

 

EXIGENCES : Détenir un D.E.S. et avoir un niveau fonctionnel en anglais.

 

ENDROIT DE FORMATION :

 

 

Retour à page du secteur santé

Retour à la page d’accueil