Retour à la page du secteur sciences naturelles

Retour à la page d’accueil

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

SECTEUR : FORESTERIE ET SCIENCES NATURELLES

NIVEAU D’ÉTUDES : FORMATION PROFESSIONNELLE

 

AGENT(E) DE CONSERVATION DE LA FAUNE

DIPLÔME D’ÉTUDES PROFESSIONNELLES  D.E.P.

 

Va voir également la section  « liens recommandés » à la fin de la page (dont des vidéos d'agents de la faune qui parlent de leur travail).

 

TÂCHES ET RESPONSABILITÉS :

 

En tant que patrouilleuse patrouilleur des parcs (anciennement connu sous "agent de la conservation de la faune"); tu auras pour tâches de patrouiller, d’inspecter et de surveiller les territoires fauniques (parcs, réserves ou ZEC) afin d’assurer la sécurité des usagers, des équipements et bien sûr des animaux. Tu devras faire observer et appliquer les lois et règlements en matière de protection de la faune, de chasse, de pêche et de piégeage auprès des usagers des territoires fauniques afin de prévenir ou d’éviter le braconnage, les accidents, les incendies, les abus (quotas autorisés) ou autres incidents, dangers ou actes illégaux qui risquent de se produire en forêt.

 

Ton travail ne sera que de la surveillance en agissant comme « police de la faune », car tu auras à porter assistance à toute personne blessée, malade ou égarée en forêt, tu participeras aux opérations de recherche de personnes disparues ou égarées en forêt. Tu auras à fournir de l’information et toute aide nécessaire aux usagers (chasseurs, pêcheurs, piégeurs, campeurs, excursionnistes, cyclistes de montagne, etc) qui feront appel à toi, accompagner et guider à l’occasion certains groupes de touristes effectuant des excursions en forêt, ainsi qu’à intervenir lors de tous autres incidents ou situations d’urgence qui se produiraient en forêt (accidents, incendies, bagarres, etc).

 

Tu seras également appelé(e) à assister divers spécialistes en aménagement de faune comme des biologistes, ingénieurs forestiers, techniciens de la faune, techniciens en foresterie, etc. Tu participeras par exemple à inventorier les espèces animales du territoire, à observer les comportements et les endroits où vivent les animaux, à détecter des animaux malades, blessés ou tués, etc.

 

APTITUDES ET QUALITÉS REQUISES :

-      Aptitudes en sciences biologiques et naturelles

-      Intérêts pour les animaux, l’environnement et le travail en plein air

-      Bonne condition et endurance physique car tu auras à l’occasion à parcourir à pied les sentiers d’un parc ou d’une réserve faunique et aussi à travailler en plein air même lors de mauvaises températures

-      Aimer travailler avec le public car tu seras constamment en contacts avec le public (chasseurs, pêcheurs, campeurs, excursionnistes, etc)

-      Bon contrôle et très bonne confiance en soi pour intervenir efficacement dans les situations d’urgences

-      Facilité à communiquer et entregent car tu auras à communiquer avec des personnes dans des situations pas toujours agréables (ex : tu as surpris un braconneur à l’action....)

-     Très bon sens de l’observation et de la mémoire pour réussir à déceler des situations potentiellement dangereuses ou à déceler des situations qui risquent de troubler l’ordre

-      Être éveillé à tout changement pour être prêt à intervenir à tout moment à toute situation

-      Bon jugement pour être en mesure d’identifier  les situations ou événements qui devenir dangereux ou s’aggraver

-      Civisme, discipline, honnêteté pour agir avec professionnalisme

-      Autonomie, initiative et débrouillardise pour être en mesure de régler seul(e) des problèmes dans certaines situations

-      Sens des responsabilités car tu seras responsable d’assurer la sécurité tant des personnes, des biens, ainsi que la protection des animaux du parc ou de la réserve

-      Facilité à travailler en équipe car tu auras à collaborer avec d’autres agents de conservation de la faune, avec de technciens de la faune et des garde-forestiers.

-      Facilité d’adaptation à divers milieux car tu pourrais être appelé(e) à travailler dans de petits parcs de conservation comme dans les grandes réserves fauniques, près des centres urbains ou à des kilomètres de la civilisation

PROFESSIONS APPARENTÉES :

-       Animateur(trice) d’activités en sciences naturelles

-    Assistant(e) à la protection de la faune

-    Contremaître forestier (avec le double D.E.P.)

-    Conseiller(ère) en vente de produits de chasse et pêche et de plein air

-       Éducateur(trice) en environnement

-    Estimateur(trice) en inventaire forestier (avec le double D.E.P.)

-       Exterminateur(trice)

-       Gardien(ne) d’animaux de zoo

-       Guide de chasse et pêche

-       Guide des activités récréatives en plein air

-       Guide-interprète de la nature

-    Marteleur(euse) (avec le double D.E.P.)

-    Mesureur(euse) de bois (avec le double D.E.P.)

-    Patrouilleur(euse) de territoire faunique 

EMPLOYEURS POTENTIELS :

-       Pourvoiries chasse et pêche (Fédération des pourvoiries du Québec), majoritairement

-        Zones d’exploitations contrôlées ZEC (ZEC Québec, le regroupement de toutes les ZEC),  majoritairement

-       Centres d’interprétation de la nature

-       Centres éducatifs forestiers

-    Détaillants de produits de chasse et pêche et de plein air

-       Entreprises d’animation en sciences naturelles

-       Entreprises de tourisme d’aventure et de plein air

 -      Gouvernement du Canada : Parcs Canada, Pêches et Océans Canada, Service canadien de la faune, Institut Maurice-Lamontagne

-      Gouvernement du Québec : Ministère des Ressources naturelles et de la faune, Ministère du Développement durable et de l’environnement, Société des établissements de plein air du Québec SÉPAQ

-    Groupements forestiers (consulte le site du Regroupement des sociétés d'aménagement forestier du Québec)

-    MRC (parcs régionaux)

EXIGENCES DES EMPLOYEURS :

-    Bonne connaissance de l'anglais, un atout important

-       Grande disponibilité

-    Longues de heures de travail

-       Mobilité essentielle en régions éloignées

-       Travail saisonnier et horaires variables

PLACEMENT :

 

Selon les données disponibles au 1er juin 2013 :

 

Pour le D.E.P. :

 

Le placement est très faible, seulement 35 % des répondants(es) qui se sont dirigés vers le marché du travail ont obtenu un emploi relié à leurs études dont la presque totalité, soit 84 % sont à temps complet.

 

Quelques autres répondants(es), soit 23 % ont poursuivi leurs études au collégial en techniques du milieu naturel au Cégep de St-Félicien, en techniques d'aménagement cynégétique et halieutique TACH au Cégep de Baie-Comeau ou en techniques de bioécologie ou au DEP en aménagement forestier.

 

NOMBRE DE  RÉPONDANTS

NOMBRE EN EMPLOI RELIÉ

NOMBRE EMPLOI À TEMPS COMPLET

NOMBRE
 AUX
ÉTUDES

118 32 27 27

 

Note 1 : taux de placement comparable aux années précédentes (était de 33 % en 2011 et 35 % en 2009).

 

Note 2 : ce programme prépare très bien à poursuivre des études au collégial.

 

Pour les D.E.C. :

 

En techniques de bioécologie :

 

Plus de la moitié des répondants(es), soit 55 % ont poursuivi leurs études à université, principalement en biologie.

 

Parmi les répondants(es) qui se sont dirigés vers le marché du travail, le placement est faible, seulement 45 % d'entre-eux ont obtenu un emploi relié dont la presque totalité sont à temps complet.

 

Note : certains emplois ne sont pas reliés au domaine de la faune, mais plutôt aux activités de laboratoire de biologie.

 

En TACH :

 

Le placement est bon, 64 % des répondants(es) qui se sont dirigés vers le marché du travail ont obtenu un emploi relié à leurs études dont la totalité sont à temps complet.

 

En techniques du milieu naturel (aménagement de la faune) :

 

Près de la moitié des répondants(es), soit 45 % ont poursuivi leurs études à université, principalement en biologie.

 

Parmi les répondants(es) qui se sont dirigés vers le marché du travail, le placement est faible, seulement 50 % d'entre-eux ont obtenu un emploi relié à leurs études dont la totalité sont à temps complet.

 

En techniques du milieu naturel (aménagement et interprétation du patrimoine) :

 

Le placement est faible, seulement 50 % des répondants(es) qui se sont dirigés vers le marché du travail ont obtenu un emploi relié à leurs études dont 50 % sont à temps complet.

 

Plusieurs autres répondants(es), soit 33 % ont décidé de poursuivre leurs études à l'université en biologie ou dans une autre discipline connexe.

 

PROGRAMMES

NOMBRE DE  RÉPONDANTS

NOMBRE
EN EMPLOI RELIÉ

NOMBRE EMPLOI À TEMPS COMPLET

NOMBRE
AUX
ÉTUDES

Tech bioécologie

84

17

15

46

TACH

14

9

8

0

Tech milieu naturel

(aménagement de la faune)

11

3

3

5

Tech milieu naturel

(interprétation patrimoine)

6

2

1

2

 

Note : le taux de placement est faible depuis quelques temps notamment dû aux coupures de postes ou au gel d'embauche dans la fonction publique fédérale et provinciale.

 

Sources : Ministère de l’Éducation

 

SALAIRE :

 

Selon les données en 2013 :

(données de 2015 dans le secteur public)

 

Le salaire moyen en début de carrière était de :

Sources : Conseil du Trésor du Québec, Commission de la fonction publique du Canada, Syndicat des fonctionnaires municipaux de Montréal et Ministère de l’Éducation

 

PERSPECTIVES D’AVENIR :

 

Avec les récentes coupures budgétaires et gels d'embauche tant au sein de la fonction publique provinciale (parcs et réserves à la SEPAQ) que fédérale (parcs et réserves nationales à Parcs Canada); les perspectives ne sont pas très bonnes puisqu'ils sont les principaux employeurs des agents(es) de la faune.

 

Les emploient seront davantage orientés vers le tourisme de plein air au sein des ZEC, des entreprises de tourisme d'aventure et de plein air, les organismes sans but lucratif en proteciton et aménagement de la faune ou en protection de l'environnement, les stations récréotouristiques et centres d'interprétation de la nature.

 

LES PROGRAMMES D’ÉTUDES :

 

FORMATION PROFESSIONNELLE :

 

Le Diplôme d’études professionnelles en protection et en exploitation des territoires fauniques D.E.P. a une durée totale de 1 320 heures, c’est-à-dire 1½ an offert à temps complet. Il comporte des cours d'introduction au métier et à l'aménagement de la faune, santé et sécurité au travail, utilisation du matériel, de l'outillage et de l'équipement, utilisation du gaz propane, orientation en forêt, déplacement non motorisé en forêt, survie en forêt, communication en milieu de travail, pathologie animale, identification des espèces fauniques, préparation des équipements, bâtiments et infrastructures, notions de biologie animale, utilisation d'armes de chasse, techniques de pêche, de chasse et de piégeage, interprétation des lois et règlements relatifs à la conservation de la faune, accompagnement des usagers, patrouille du territoire, assistance aux personnes en difficulté, assistance aux spécialistes en aménagement de la faune, techniques d'enquête, gestion d'un poste d'accueil, ainsi qu'un stage non rémunéré en conservation de la faune d'une durée de 4 semaines. (cheminement régulier) OU 1 stage non rémunéré en milieu de travail d'une durée de 8 à 16 semaines offert au trimestre d'été.

 

Tu aimerais combiner une formation en protection et exploitation de territoires fauniques avec une formation en aménagement forestier ?

 

Le Centre de formation professionnelle en foresterie de l'Est-du-Québec à Causapscal dans le Bas-St-Laurent et l'École de foresterie de Duchesnay à Ste-Catherine-de-la-Jacques-Cartier dans la région de Québec proposent un double cheminement en aménagement des ressources fauniques et forestières qui te permet d'obtenir les 2 D.E.P. en 2 ½ ans.

 

Le Double Diplôme d’études professionnelles en aménagement faunique et forestier D.E.P. a une durée totale de 2½ ans offert à temps complet. Il combine le DEP en aménagement de la forêt avec le DEP en protection et exploitation des territoires fauniques permettant une meilleure polyvalence avec un plus grand choix possibles d'emplois notamment au sein des parcs et réserves, obtenir des connaissances tant sur le milieu forestier que le milieu faunique. De plus, tu seras exempté des cours reliés aux arbres et au domaine forestier dans le cadre du second DEP.

 

Tu auras des cours du DEP en aménagement forestier : introduction au métier et au domaine forestier, organisation et contexte législatif de la foresterie au Québec, cartes et boussoles, principaux végétaux des forêts au Québec, équipement léger motorisé et non motorisé en forêt, techniques de secourisme, survie en forêt, techniques de dendrométrie (mesure des arbres), notions d'informatiques appliquées en foresterie, mesurage de bois tronçonnés, mesurage de bois non tronçonnés, qualité des bois abattus, mesurage de bois par la méthode de masse/volume, photo-identification des arbres, notions de sylviculture, inventaires forestiers, modalités d'intervention en milieu forestier, communication en milieu de travail, éclaircies précommerciales, techniques d'abattage et de débardage des bois, travaux préparatoires de récolte des bois, inspection des travaux de récolte des bois, ainsi qu'un stage en milieu de travail d'une durée de 2 semaines.

Ensuite, tu auras les cours du DEP en protection et exploitation des territoires fauniques : introduction au métier et à l'aménagement de la faune, notions de biologie animale, pathologie animale, identification des espèces fauniques, préparation des équipements, bâtiments et infrastructures, utilisation d'armes de chasse, utilisation du gaz propane, techniques de pêche, de chasse et de piégeage, interprétation des lois et règlements relatifs à la conservation de la faune, accompagnement des usagers, patrouille du territoire, assistance aux personnes en difficulté, assistance aux spécialistes en aménagement de la faune, techniques d'enquête, gestion d'un poste d'accueil, ainsi qu'un stage non rémunéré en conservation de la faune d'une durée de 4 semaines.

FORMATION TECHNIQUE

L'Attestation d'études collégiales en protection de la faune A.E.C. a une durée totale de 56 semaines (16 mois) offert à temps complet seulement. Elle comporte les cours suivants : introduction à la profession, rôles et responsabilités légales de l'agent de la protection de la faune, biologie de la faune, cartographie, habiletés physiques 1, anglais 1, techniques de rédaction, mesures d'urgence et bio-protection, entretien du matériel, techniques d'auto-défense, planification d'opérations, anglais 2, rédaction de rapports, habitats fauniques, patrouille en milieu naturel, habiletés physiques 2, maîtrise d'une personne violente, techniques de communication, stage d'observation, la faune et son milieu, inspections d'habitats fauniques, infractions, obligations juridiques, communication spécialisée, contrôle d'animaux inopportuns, séjour en milieu naturel estival, conduite d'une enquête, exécution d'un mandat de perquisition, principes et techniques d'arrestation, séjour hivernal en milieu naturel.

 

ÉTUDES SUPÉRIEURES :

 

Par la suite, tu pourras intégrer le marché du travail ou de poursuivre tes études dans l'un des programmes suivants :

 

Note : plusieurs de ces programmes exigent des cours préalables en mathématiques et/ou sciences du secondaire

EXIGENCES D’ADMISSION :

 

Pour le D.E.P.

-         Soit détenir le D.E.S.

-         Soit avoir 16 ans et avoir réussi les cours de français, anglais et mathématiques de 3e secondaire ou leurs équivalents  et et suivre en même temps que les études de DEP les unités manquantes suivantes de secondaire 4 :

Mathématiques, français, anglais 

-         Soit avoir 16 ans et avoir réussi les cours de français, anglais et mathématiques de 4e secondaire ou leurs équivalents

-         Soit avoir 18 ans et posséder des connaissances équivalentes

Pour l'A.E.C

-    Soit avoir interrompé tes études pendant au moins 2 trimestres consécutifs ou une année scolaire complète

-    Soit avoir complété au moins 1 année d'études post-secondaires échelonnée sur une période d'1 année ou plus

 

-    Soit bénéficier d'un programme gouvernemental (ex : via Emploi-Québec)

Pour le D.E.C.

 

-         Soit détenir  un D.E.S. et avoir réussi les cours suivants ou leurs équivalents :

mathématiques 436

sciences physiques 436

-         Soit détenir un D.E.P. en aménagement de la faune ou en protection de territoires fauniques ou l’équivalent

 

AUTRES EXIGENCES PARTICULIÈRES À L’ADMISSION :

 

Pour le D.E.P. et l'A.E.C. :

 

Tous les futures agentes et futurs agents de conservation de la faune sont soumis aux mêmes exigences que les policiers(ères) selon la Loi de police du Québec.

 

Tu devras rencontrer toutes les exigences suivantes :

-         Être de citoyenneté canadienne ou avoir le statut de résidant permanent

-         Être âgé d’au moins 18 ans à l’embauche

-         Ne pas jamais été déclaré coupable d’une infraction criminelle

-         Répondre aux normes médicales d’embauche (examens médicaux et visuels requis)

Pour le D.E.P. :

Pour l'A.E.C. :

 

Pour les D.E.C. (TACH et techniques du milieu naturel) :

 

-         Aucune autre exigence

 

STATISTIQUES D’ADMISSION :

   

Pour le D.E.P.

 

Ce programme n’est pas contingenté

 

Les candidats(es) répondant aux conditions d'admission sont généralement admis.

 

Pour l'A.E.C

Aucune donnée disponible

Pour les D.E.C.

 

Ces programmes ne sont pas contingentés

 

Les candidats(es) admissibles (c'est-à-dire détenant les préalables requis) sont généralement admis.

 

ENDROITS DE FORMATION :

 

Pour le D.E.P. :

 

Demande d’admission via Internet, consulte le SRAFP

 

-         Centre de formation en foresterie de l'Est du Québec, Causapscal (près d'Amqui), (C.S. des Monts-et-des-Marées, Bas-St-Laurent), double DEP en aménagment faunique et forestier offert au campus de Causapscal et Dégelis, admissions de jour à l'automne

 

-         Centre de formation professionnelle Harricana, Amos (C.S. Harricana, Abitibi-Témiscamingue), admissions de jour à l'automne

 

-         Centre de formation professionnelle de La Baie, Saguenay (C.S. des Rives-du-Saguenay), offert en alternance travail-études, admissions de jour à l’hiver et à l'été

 

-         Centre de formation professionnelle de Mont-Laurier, Mont-Laurier (C.S. Pierre-Neveu, Laurentides), double DEP en aménagement faunique et forestier également offert, admissions de jour à l'automne et à l’hiver

 

-         École de foresterie et de technologie du bois de Duchesnay, Ste-Catherine-de-la-Jacques-Cartier  (C.S. de la Capitale, région de Québec), NOUVEAU !, voir aussi le double DEP en aménagment faunique et forestier, admissions de jour à l’hiver

 

-         École forestière de La Tuque, La Tuque (C.S. de l’Énergie, Mauricie), admissions de jour à l’automne et à l’hiver

 

Pour les D.E.C

 

-         Cégep de Baie-Comeau  offert en alternance travail-études, note : l'Université Laval reconnaîtra 6 crédits au Baccalauréat en biologie aux titulaires de ce DEC, programme unique au Québec, site du département
 

-         Cégep de St-Félicien (techniques du milieu naturel avec spécialisation en aménagement de la faune ou avec spécialisation en aménagement et interprétatin du patrimoine naturel),  note : l'Université Laval reconnaîtra 6 crédits au Baccalauréat en biologie aux titulaires de ce DEC, site du département programme unique au Québec

Pour l'A.E.C

 

-         Cégep d'Alma, centre de formation continue (protection de la faune, 16 mois), offert en partenariat avec le Cégep de St-Félicien et le Cégep de Baie-Comeau

 

LIENS RECOMMANDÉS :

 

Tu veux l'avis d'agents(es) de la faune sur leur profession ?, alors regarde les vidéos suivants :

De nombreux sites d'informations sur les animaux, les végétaux et autres sites de biologie sont répertoriés à la page de la profession de biologiste

 

Pour consulte le répertoire des parcs (régionaux, provinciaux et nationaux), réserves fauniques et autres territoires fauniques protégées situés au Québec, consulte le Portrait du secteur de l'aménagement du territoire

 

Retour à la page du secteur sciences naturelles

Retour à la page d’accueil