Retour à la page du secteur
Retour à la page d’accueil

Les militaires du rang :

Ce sont des soldats, des ouvriers, des techniciens, des employés de bureau affectés à des tâches et fonctions précises (ex : soldat d’artillerie, soldat d’infanterie, conducteur de véhicule, technicien en armement, policier militaire, technicien en systèmes aéronautiques, mécanicien de marine, etc.). Dans les Forces armées, les fonctions militaires sont organisées de façon hiérarchique, c’est-à-dire par les niveaux de grades qui s’obtiennent par le degré de spécialisation que tu suivras et au mérite. Plus tu as un grade élevé, plus tes tâches sont plus spécialisées, tes responsabilités sont augmentées et tu obtiens un salaire plus élevé. En t’enrôlant, tu obtiens tout d’abord le grade de recrue pendant ta formation et ensuite tu obtiens le cadre de soldat et ensuite à celui de caporal et ce, peut importe le métier choisi. Par la suite, tu auras des possibilités d’être promu aux grades de caporal-chef (chef d’équipe), sergent (chef d’une petite unité) et adjudant (chef d’une grande unité) et même adjudant maître ou adjudant-chef (assistants aux colonels).

Qu'en est-il de la carrière d'une femme officier dans les Forces canadiennes ?

Comme dans de nombreuses carrières, les femmes ont maintenant des opportunités aussi grandes que les hommes.

Pour plus de détails, consulte la page suivante des Forces canadiennes et le vidéo suivant sur Youtube.

Comme par exemple :

Ainsi que :

PROGRAMMES D’ENRÔLEMENT :

Pour les programmes d'enrôlement au sein de la Réserve, consulte la page suivante

Il existe plusieurs programmes qui permettent de s’enrôler dans les Forces armées canadiennes. Voici les principaux concernant la Force régulière :

 Note : pour plus de détails, consulte la page suivante du Recrutement des Forces canadiennes

-         Programme de formation des militaires de rang pour postulants sans service militaire antérieur : permet de s’enrôler dans les Forces canadiennes (Force régulière ou Force de réserve) dans un métier de militaire du rang dont la formation est offerte et payée par les Forces. La formation dure généralement de 3 mois à 2 ans selon le métier  choisi. Voici les exigences requises :

Certains métiers ne sont pas accessibles par ce programme :

police militaire, technicien médical (paramédic), technicien en systèmes aéronautiques, technicien en systèmes avioniques, mécanicien de marine, technicien dentaire, technologue en électronique biomédicale, technologue en radiologie, technologue en laboratoire médical, technicien en recherche & sauvetage, spécialiste du renseignement et musicien.              .

Pour les métiers suivants, bien qu'un secondaire 4 ou son équivalent exigé, l'obtention d'un secondaire 5 complété ou l'équivalent (idéalement, détenir le D.E.S. ou son équivalent) est préférable :

technicien en électronique et optronique, spécialiste en systèmes d'information et de communication terrestre, technicien en génie des systèmes d'armement aérien, technicien en systèmes d'information et de télécommunications aérospatiales, technicien en génie des armes navales, chercheur en communication.

De plus, ils exigent également d'avoir réussi un cours de mathématiques et/ou de physique. Pour plus de détails, consulte le métier concerné : air, mer, terre, santé.

Pour les autres métiers, on exige au minimum un secondaire 4 complété ou l'équivalent.

ET répondre aux exigences d’enrôlement des Forces canadiennes (subir et réussir des tests médicaux, physiques et psychologiques et des entrevues de sélection) et suivre et réussir la qualification militaire de base des recrues offerte à l'École de leadersphip et des recrues des Forces canadiennes à St-Jean-sur-Richelieu.

Après avoir terminé ta formation, tu recevras ta première affectation dans le métier choisi avec le grade de soldat.
Tu devras t’engager à effectuer un service obligatoire pendant au moins 2 ans.

-         Programme d'instruction et d'études subventionnées des militaires du rang : Ce programme permet à un(e) candidat(e) admis(e) dans les Forces d’entreprendre des études collégiales techniques dans un établissement d’enseignement postsecondaire public reconnu par les Forces canadiennes afin de rencontrer les exigences de formation requises pour le métier choisi.
Ces études sont d’une durée maximale de 4 ans et sont payées par les Forces armées.
Ce programme est généralement offert aux candidats(es) de la Force régulière seulement.

tu devras détenir au minimum un secondaire 5 (ou l'équivalent), mais il est préférable d’avoir obtenu ton D.E.S. ou son équivalent 

Plusieurs de ces métiers exigent également des cours préalables en mathématiques et/ou physique de 4e ou de 5e secondaire.

Ce programme concerne exclusivement les métiers dont une formation technique est nécessaire, soit :

technicien médical (ambulancier paramédic), mécanicien de marine, spécialiste en systèmes d'informations et communications terrestres, technicien en génie des armes navales, technicien de systèmes aéronautiques (maintenance d'aéronefs), technicien de systèmes avioniques, technicien en électronique et optronique (terre), technicien en systèmes d'informations et télécommunications aérospatiales, technicien en systèmes d'armes aériennes, technicien en hygiène dentaire, technologue en radiologie diagnostique, technologue en laboratoire médical et technologue en électronique biomédicale.

tu devras détenir au minimum un secondaire 4 (ou l'équivalent), mais il est préférable d’avoir obtenu ton D.E.S. ou son équivalent.

Des études postsecondaires subventionnées dans une école professionnelle publique reconnue par les Forces canadiennes peuvent aussi concerner les métiers suivants :

électrotechnicien de marine, technicien de véhicules, technicien en distribution électrique, technicien en structures d'aéronefs, technicien en matériaux et cuisinier.

Ce programme N'EST PAS accessible pour les métiers suivants :

police militaire, technicien en recherche & sauvetage, spécialiste du renseignement, musicien.

Enfin, tu devras répondre aux exigences d’enrôlement des Forces canadiennes (subir et réussir des tests médicaux, physiques et psychologiques et des entrevues de sélection) et suivre et réussir la qualification militaire de base des recrues offerte à l'École de leadersphip et des recrues des Forces canadiennes à St-Jean-sur-Richelieu.

Après avoir terminé ta formation, tu recevras ta première affectation dans le métier choisi avec le grade de caporal. Tu devras t’engager à effectuer un service obligatoire pendant au moins 2 à 4 ans (soit 2 mois de service pour chaque mois d'études subventionnées).

-         Programme d’enrôlement direct des postulants semi qualifiés : destiné à ceux et celles qui détiennent un diplôme technique requis pour occuper un métier en tant que militaire du rang au sein des Forces canadiennes (Force régulière ou Force de réserve) et n’ont pas besoin de suivre une formation de base offerte par les Forces, mais devront suivre l’instruction élémentaire des recrues et un cours de langue seconde (s’il y a lieu).

Voici quelques exemples de programmes de formation professionnelle et collégiaux québécois reconnus :

technicien en radiologie diagnostique : DEC en technologie de la radiologie diagnostique;

technicien en laboratoire médical : DEC en technologie des analyses biomédicales;

technicien en électronique biomédicale : DEC en technologie de l'électronique + certificat en électronique biomédicale offert par Polytechnique;

technicien en hygiène dentaire : DEC en techniques d'hygiène dentaire;

technicien médical : DEC en soins préhospitaliers d'urgence ou AEC en techniques ambulancières avec formation complémentaire;

policier militaire : DEC en techniques policières (une formation complémentaire en police militaire devra être toutefois complétée);

chercheur en communications : DEC en informatique (gestion de réseaux);

cuisinier : DEP en cuisine;

électrotechnicien de marine : DEP en électricité ou DEP en électromécanique ou DEC en technologie de l'électronique industrielle;

mécanicien de marine : DEC en mécanique marine;

technicien de véhicules : DEP en mécanique de véhicules lourds ou DEP en mécanique d'engins de chantier;

technicien en structures d'aéronefs : DEP en électromécanique, DEP en électricité, DEP en mécanique industrielle ou DEP en soudage, DEC en maintenance d'aéronefs, le DEC en technologie de la construction aéronautique, le DEC en technologie du génie mécanique, le DEC en technologie du génie industriel, le DEC en technologie du génie métallurgique, le DEC en technologie du génie de la plasturgie, le DEC en technologie des matériaux composites ou le DEC en technologie de la maintenance industrielle;

technicien en systèmes avioniques : DEC en technologie de l'avionique;

technicien en systèmes aéronautiques : DEC en maintenance d'aéronefs;

technicien en systèmes d'informations et de télécommunications aérospatiales : DEC en technologie de l'électronique ou DEC en technologie des systèmes ordinés ou DEC en technologie de l'électronique industrielle;

technicien en distribution électrique : DEP en électricité ou DEP en électromécanique ou DEC en technologie de l'électronique industrielle;

technicien en électronique et optronique (terre) : DEC en technologie de l'électronique ou DEC en technologie des systèmes ordinés ou DEC en technologie de l'électronique industrielle ou DEC en technologie physique;

spécialiste en systèmes de communication et d'information de l'Armée de terre : DEP en installation et réparation d'équipements de télécommunications ou DEP en électromécanique ou DEC en technologie de l'électronique ou DEC en technologie des systèmes ordinés ou DEC en technologie de l'électronique industrielle.

P
ar contre, tu devras répondre aux exigences d’enrôlement des Forces canadiennes (subir et réussir des tests médicaux, physiques et psychologiques et des entrevues de sélection) et suivre et réussir la qualification militaire de base des recrues offerte à l'École de leadersphip et des recrues des Forces canadiennes à St-Jean-sur-Richelieu.

Tu recevras ta première affectation dans le métier choisi avec le grade de caporal. Tu devras t’engager à effectuer un service obligatoire pendant au moins 2 ans.

-         Programme d’enrôlement direct des musiciens militaires : Périodiquement, des concours sont organisés afin de combler tout poste au sein de l'un des 6 corps de musique des Forces canadiennes (Force régulière).

Il est nécessaire de détenir une formation professionnelle en interprétation musicale d'un collège technique (tel que DEC en techniques professionnelles de la musique et de la chanson), d'un conservatoire (tel que le Baccalauréat en musique - spécialisation en interprétation des conservatoires de musique du Québec) ou d'une université (tels que les baccalauréats en musique - interprétation offerts par les universités québécoises).

Ceux et celles détenant tout autre formation ou ne détenant pas de formation musicale, mais qui possèdent une expérience professionnelle significative au sein d'un orchestre sont aussi admissibles.

Voici les 6 corps de musique des Forces canadiennes (Force régulière) :

Musique du Royal 22e Régiment (Québec, Québec);
Musique centrale des Forces canadiennes (Ottawa, Ontario);
Musique de l'Aviation royale canadienne (Winnipeg, Manitoba);
Musique stadacona de la Marine royale canadienne (Halifax, N-É);
Musique Naden des Forces navales du Pacifique (Victoria, BC);
Musique de l'Artillerie royale canadienne (Edmonton, Alberta);

mais également :
Musique The Royal Regiment of Canada (Toronto, Ontario) : corps de musique permanent rattaché à une unité de la réserve
Musique du Collège militaire de St-Jean (St-Jean-sur-Richelieu, Québec) : les musiciens professionnels agissent comme instructeurs auprès des cadets
Musique du Collège militaire royal du Canada (Kingston, Ontario) : les musiciens professionnels agissent comme instructeurs auprès des cadets.

Pour plus de détails sur les auditions pour les musiques des Forces canadiennes, consulte la page suivante.
Consulte également le site de la Branche des services de musique des Forces canadiennes.

-         Les autres programmes sont principalement destinés à ceux et celles possédant de l’expérience militaire.

Pour plus de détails sur les normes et les programmes d'enrôlement et les possibilités de carrière, consulte un agent recruteur du centre de recrutement des Forces canadiennes le plus près de chez toi.
 

LA FORMATION

Lorsque tu seras enrôlé(e) dans les Forces armées, tu devras suivre le cours élémentaire des recrues d’une durée de 10 semaines à l’École de leadersphip et des recrues des Forces canadiennes située à St Jean sur Richelieu. Ce n’est que par la suite que tu pourras entreprendre ta formation dans le groupe professionnel choisi (métier).

La formation est entièrement offerte par les Forces canadiennes dans l’une de ces écoles ou centres de formation situés dans les différentes bases militaires au pays. Selon le groupe professionnel choisi, ta formation aura une durée variant de 4 mois à 2 ans à temps complet.

Par exemple, pour devenir soldat de l’infanterie il faut compter environ 16 semaines de formation, alors que pour devenir technicien des systèmes avioniques d’aéronefs il faut compter environ 12 mois. Pendant toute cette période de formation, tu obtiendras une rémunération attribuée aux recrues. Lorsque tu auras terminé ta formation, tu seras affecté(e) à l’une des unités des Forces armées à travers le Canada. Tu devras respecter un contrat d’engagement d’au moins 3 ans à l’emploi des Forces canadiennes (Force régulièrement seulement).

Pour la liste des listes des écoles et centres de formation des Forces canadiennes, consulte les pages de chacun des éléments (Armée de terre, Force aérienne, Marine Canadienne et Service de santé).

Consulte aussi le site de l'Écoles de langues des Forces canadiennes.

SALAIRE :

Selon les données 2013 :

Pour la Force régulière :

Le salaire d’un(e) militaire de rang en début de carrière était de :

-         2 806 $/mois avec le grade de soldat/matelot 2e classe pour la plupart des métiers (et augmente à 4 714 $/mois après 3 ans avec le grade de caporal/matelot 1ère classe)

-    5 281 $/mois avec le grade de caporal/matelot 1ère classe avec niveau "spécialiste 1" en début de carrière et augmente à 5 295 $/mois après 5 ans avec le grade de caporal-chef/matelot-chef pour les métiers exigeant une formation technique (tels que : mécanicien de marine, technicien en génie des armes navales, technicien en systèmes aéronautiques, technicien en systèmes avioniques, technicien en systèmes d'information et télécommunications aérospatiales, technicien en structures d'aéronefs, technicien en électronique et optronique - terre, technologue en laboratoire médical, technologue en radiologie médicale, technicien dentaire, spécialiste des systèmes d'information et de communication terrestres, technicien médical, etc.

Pour la Réserve :

-         90,30 $/jour avec le grade de soldat/aviateur/matelot 2e classe pour tous les métiers (et augmente à 131,74 $/jour après 3 ans avec le grade de caporal/matelot 1ère classe)

-    147,58 $/jour avec le grade de caporal/aviateur/matelot 1ère classe avec niveau "spécialiste 1" en début de carrière et augmente à 153,16 $/jour après 5 ans avec le grade de caporal-chef/matelot-chef

LES GRADES

Chaque grade est obtenu après un certain nombre d’années d’expérience, des formations avancées ou de perfectionnement reliées à la profession, le nombre et la durée des missions participées et certains autres facteurs. Par contre, plusieurs militaires ne dépassent pas le grade de caporal.

Armée de terre canadienne et Aviation royale canadienne

-         Soldat recrue (Aviateur-trice recrue dans l'Aviation) : premier grade du militaire du rang lors de l’enrôlement et pendant ta formation (air  et terre)

-         Soldat (Aviateur-trice dans l'Aviation) : grade obtenu lors de ta 1ère affectation dans le métier choisi (air et terre) sous les ordres d'un sergent.

-         Caporal : deuxième grade obtenu après 3 ans d’engagement (ou 1er grade pour certains métiers détenteurs d’un diplôme technique) (air et terre) sous les ordres d'un sergent

-         Caporal chef : leader-adjoint d'une section (air et terre) composée de 8 à 10 soldats et sous les ordres d'un sergent et d'un lieutenant

-         Sergent : premier grade de sous-officier occupant les fonctions de commandant d'un section (air et terre) composée de 8 à 10 soldats et sous les ordres d'un adjudant et d'un lieutenant.

-         Adjudant : leader des soldats d'une peloton ou d'une troupe (terre) ou d'un détachement (air) composé de 3 sections totalisant 30 à 36 soldats et principal assistant du commandant (grade de lieutenant) et sous les ordres de ce dernier.

-         Adjudant-maître : leader des soldats d'une compagnie ou d'un escadron (terre) ou d'une escadrille (air) composé d'au moins 3 pelotons ou escadrilles totalisant 102 à 148 soldats et sous les ordres du commandant de l'unité (major) et de son second (capitaine).

-         Adjudant-chef  régimentaire (Adjudant-chef d'escadron dans l'Aviation) : leader des soldats et chef de commandement au sein :
d'un bataillon (Armée de terre) composé de 2 à 5 compagnies totalisant 400 à 850 militaires (soldats, sous-officiers et officiers) et civils;
OU d'un bataillon ou d'un régiment (Réserve de l'armée) composé de 120 à 400 miliciens (incluant soldats, sous-officiers et officiers et quelques civils);
OU d’un escadron de l'Aviation royale (régulière et réserve) composé 3 escadrilles totalisant 200 à 500 militaires (soldats, sous-officiers et officiers) et civils.
Dans tous les cas, il est
sous les ordres du commandant de l'unité (lieutenant-colonel).

-         Adjudant-chef de groupement tactique (Adjudant-chef d'escadre dans l'Aviation) : Il est le leader et le chef de commandement d’un groupe-brigade (Armée de terre régulière) composé de 4 à 8 bataillons et régiments (terre) totalisant 2 000 à 5 000 militaires et civils (incluant les sous-officiers et officiers de divers grades);
OU
d'un groupe-brigade de la  Réserve de l'armée composé de 6 à 12 bataillons et régiments totalisant 1 500 à 3 000 militaires et civils (incluant les sous-officiers et officiers de divers grades);
OU d’une escadre de l'Aviation royale (régulière et réserve) composée de 4 à 12 escadrons + 2 ou 3 escadrilles de la Réserve aérienne  totalisant 1 500 à 3 500 militaires et civils (incluant les sous-officiers et officiers de divers grades);
Dans tous les cas, il est sous les ordres du commandant de l'unité (colonel).

-    Adjudant-chef de commandement (Adjudant-chef de division dans l'Aviation) : il est le leader et chef de commandement des soldats au sein d’un quartier général de commandement, soit d'un secteur de l'Armée de terre ou d'une division de la Force aérienne composé de plus de 4 000 à 9 000 militaires et civils.
Il est sous les ordres du commandant de la formation (brigadier général).

-    Adjudant-chef de branche militaire : il est le leader et le chef de commandement des soldats au sein d’un quartier général de commandement (QG Armée de terre, QG Force aérienne) composée de plus de 35 000 militaires et civils de la Force régulière et de la Réserve (Armée de terre) ou de plus de 20 000 militaires et civils de la Force régulière et de la Réserve (Force aérienne) sous les ordres d'un général.

-         Adjudant-chef des Forces canadiennes : il est le plus sous-officier et leader, chef de commandement des militaires du rang des Forces canadiennes et agit aussi comme principal aviseur auprès du Chef de la Défense concernant les rôles des soldats. Il est responsable de plus de 50 000 soldats et sous-officiers réguliers et 18 000 soldats et sous-officiers réservistes de l'Armée de terre, de la Force aérienne et de la Marine Canadienne.

 Note : il ne faut pas comparer les grades des soldats des Forces armées américaines (U.S. Army, US Air Force et US Marine Corps) OU avec les Forces armées françaises (Armée de terre et Armée de l'air) avec les nôtres, car ils diffèrent.

Marine royale canadienne :

-         Matelot 3e classe = premier grade du militaire du rang lors de l’enrôlement et pendant ta formation

-         Matelot 2e classe = grade obtenu lors de ta 1ère affectation dans le métier choisi sous les ordres d'un enseigne de vaisseau

-         Matelot 1ère classe = deuxième grade obtenu après 3 ans d’engagement sous les ordres d'un enseigne de vaisseau

-         Matelot chef = Chef des marins pendant un quart de travail (section de 12 à 18 marins) sous les ordres d'un enseigne de vaisseau

-         Maître 2e classe = premier grade de sous-officier et Chef des marins au sein du département d’une frégate ou d’un sous-marin (25 à 40 marins) sous les ordres d'un lieutenant de vaisseau.

-         Maître 1ère classe = il est le Chef des marins au sein du département d’un destroyer (20 à 40 marins) sous les ordre du commandant du département du navire (lieutenant de vaisseau);
OU
Chef de navire et Capitaine d'armes à bord d’un navire de défense côtière de la Réserve (31 à 37 membres d’équipage) et il est sous les ordres du commandant du navire (capitaine de corvette).

-         Premier Maître 2e classe = il chef le Chef de navire et Capitaine d'armes à bord d’une frégate (200 membres d'équipage) OU d’un sous-marin (42 membres d'équipage) sous les ordres du Commandant du navire (capitaine de frégate);
OU Chef de navire et Capitaine d'armes à bord d'un navire de défense côtière de la Réserve navale composé de 25 à 35 membres d’équipage et il est sous les ordres du commandant du navire (capitaine de corvette).

-         Premier Maître 1ère classe de navire = il le Chef de navire et Capitaine d'armes à bord d’un destroyer composé de 280 membres d'équipage et sous les ordres du Commandant du navire (capitaine de frégate).

-         Premier Maître 1ère classe de la flotte = il est le Chef de commandement des marins au sein d’une flotte de plus de 3 500 marins. Il est sous les ordres d'un commodore.

-         Premier Maître 1ère classe de commandement = il est le Chef de commandement de plus de 3 500 marins au sein d’un quartier général de commandement de la Marine royale canadienne. Il est sous les ordres du Chef d'état-major de la Marine royale canadienne (vice-amiral).

Note : il ne faut pas comparer les grades des marins des Forces armées américaines U.S. Navy ou françaises Marine Nationale,  avec les nôtres, car ils diffèrent.

LES MÉTIERS

Il existe plusieurs métiers et professions passionnantes, dont certains d’entre eux on a un grand besoin de personnel. Consulte les pages chacun des 3 éléments des Forces armées :

Note : pour les équivalents militaires du métier de ton choix, consulte aussi la page suivante.

               Ø      L'Armée de terre canadienne

               Ø      L'Aviation royale canadienne

               Ø     La Marine royale canadienne

Mais il y a aussi les métiers suivants :

        Ø    Les services de santé

LIENS RECOMMANDÉS :

Pour obtenir une liste d'unités de la réserve au Québec, consulte la page suivante

Pour obtenir une liste d'unités régulière de l'Armée de terre, consulte la page suivante

Pour obtenir une liste d'unités régulière de la Force aérienne, consulte la page suivante

Pour obtenir une liste d'unités régulière de la Marine Canadienne, consulte la page suivante

Pour obtenir une liste d'unités régulière et de réserve des services de santé, consulte la page suivante

Retour à la page du secteur
Retour à la page d’accueil