Retour à page du secteur santé

Retour à la page d’accueil

SECTEUR : SANTÉ

NIVEAU D’ÉTUDES : ENSEIGNEMENT UNIVERSITAIRE

 

PHARMACOLOGUE

BACCALAURÉAT SPÉCIALISÉ B.Sc.

+

Maîtrise M.Sc.

 

+

 

Doctorat Ph.D.

 

Consulte également la page d’informations sur les programmes pré-universitaires en sciences

 

Consulte aussi la section "liens recommandés" (dont des vidéos de pharmacologues qui parlent de leur travail).

 

TÂCHES ET RESPONSABILITÉS :

 

En tant que pharmacologue; tu étudieras les mécanismes d'interactions entre les molécules chimiques ayant une activité biologique et un organisme vivant. Tu étudieras également les moyens d'administration des médicaments, les interactions médicamenteuses, et les effets néfastes de ces médicaments (effets latéraux, effets secondaires).

 

En industrie pharmaceutique, tu réaliseras des projets de recherche en laboratoire afin de découvrir ou de développer de nouveaux médicaments.

 

En industrie biotechnologique, tu réaliseras des projets de recherche en laboratoire afin de développer des composés organiques afin d'améliorer l'efficacité de médicaments ou d'en développer de nouveaux médicaments plus performants.

 

En milieu hospitalier, tu agiras en tant qu'expert-conseil auprès des pharmaciens et des médecins sur les différentes questions relatives aux interactions médicamenteuses lors de traitements thérapeutiques.

 

En milieu gouvernemental, tu agiras comme consultant dans l'élaboration et la gestion des politiques publiques en matière d'administration des médicaments, d'approbation et de certification de médicaments, ainsi que dans l'élaboration de programmes d'information et de référence en pharmacologie auprès des professionnels de la santé.

 

QUALITÉS ET APTTITUDES NÉCESSAIRES :

-         Aptitudes et Intérêts pour les sciences (physiques, chimiques, mais surtout biologiques)

-         Intérêts pour la recherche : aimer chercher et comprendre les causes d’une maladie, d’une anomalie, etc.

-         Capacité d’analyse et de synthèse pour être capable d’analyser un problème pour ensuite chercher des solutions

-         Curiosité scientifique : pour être appelé(e) à chercher des solutions à différents problèmes reliés à la santé

-         Rigueur scientifique et bonne méthode de travail : pour être capable d’appliquer et développer des méthodes de recherche efficace

-         Souci du détail et sens de l’observation : pour être capable de déceler des détails précis lors des expérimentations et recherche

-         Sens de l’organisation : pour planifier et organiser efficacement des projets et programmes de recherches

-         Facilité à travailler en équipe : car tu auras à travailler en étroite collaboration avec d’autres chercheurs dans ta spécialité et de d’autres spécialités connexes, des assistants de recherche, des consultants (médecins spécialistes ou autres), des techniciens de recherche, etc.

-         Sens de l’initiative pour pouvoir t’impliquer activement dans les projets de recherches avec la collaboration de tes collègues

-         Faciliter à communiquer et aptitudes à enseigner car plusieurs chercheurs sont aussi des professeurs  qui enseignent leur discipline à l’université

-         Très bonne maîtrise de la langue anglaise car la majorité des publications scientifiques et des conférences de chercheurs sont dans cette langue

-         Être prêt à entreprendre de longues études supérieures (au niveau de la maîtrise, parfois même au doctorat)

PROFESSION APPARENTÉE :

-    Associé(e) aux affaires réglementaires, étiquetage et conformité

-    Chercheur(e) en pharmacologie

-    Chercheur(e) en génétique

-    Chercheur(e) en chimie pharmaceutique

-    Chimiste pharmaceutique

-    Délégué(e) médical (représentant en promotion des produits ou services auprès des médecins, cliniques et hôpitaux)

-    Représentant(e) aux ventes en produits médicaux, pharmaceutiques ou de laboratoire

-    Scientifique adjoint(e) en recherche pharmaceutique

-    Scientifique en recherche pharmaceutique

-    Technicien(ne) en laboratoire d'études cliniques

-    Technologue en production pharmaceutique

-    Toxicologue en pharmacologie

À NE PAS CONFONDRE :

            -    Médecin spécialiste en pharmacologie clinique (voir la page de médecin et la page sur les spécialités médicales)

            -    Pharmacien

EMPLOYEURS POTENTIELS :

 

Pour une liste d'entreprises, consulte la page du portrait de l'industrie pharmaceutique

-       Compagnies pharmaceutiques (Centre de recherche sur les vaccins GSK Biologics Canada à Laval)

-       Entreprises biotechnologiques

-       Hôpitaux universitaires

-    Entreprises de recherche médicale

-    Gouvernements (Santé Canada, Agence de santé publique du Canada, Institut national de santé publique du Québec)

-    Universités (consulte également le répertoire des organismes de recherche en santé), dont notamment :
Institut de recherche en santé de Mcgill, Centre de recherche du CHUM, Centre de recherche du CHUQ, Centre de recherche Étienne-Lebel du CHUS,
Institut de recherche Lady Davis de l'Université Mcgill, Centre de recherche du CHU Ste-Justine, Institut des recherches cliniques de Montréal,
Centre de recherche de l'Institut de cardiologie de Montréal, Centre de recherche de l'Hopital Maisonneuve-Rosemont,
Centre de recherche de l'Hôpital du Sacré-Cœur de Montréal, Centre de recherche du CHA de Québec, Centre de recherche en neurosciences de Mcgill
Centre de recherhe Fernand-Séguin de l'Institut universitaire en santé mentale de Montréal (Louis-H.-Lafontaine)
Centre de recherche Université Laval-Robert-Giffard de l'Institut en santé mentale de Québec, Groupe de recherche en neurosciences UQTR
Centre de recherche de l'Institut universitaire de santé mentale Douglas, Groupe de recherche sur le système nerveux central de l'Université de Montréal

Institut de recherche en pharmacologie de l'Université de Sherbrooke, Institut de recherche en immunologie et cancérologie de l'Université de Montréal 

EXIGENCES DES EMPLOYEURS :

-    Généralement un doctorat est exigé (parfois même des études post-doctorales, mais certains employeurs acceptent les titulaires de la maîtrise sans le doctorat)

-       Connaissance de l’anglais

-      Connaissance de l’informatique

-    Mobilité un peu partout dans le monde (dans le cas des compagnies pharmaceutiques)

PLACEMENT :

 

Selon les données disponibles au 30 avril 2017 :

 

Pour le Baccalauréat :

La presque majorité des répondants(es), soit 47 % ont poursuivi leurs études au niveau de la maîtrise (pharmacologie, physiologie, sciences pharmaceutiques).

 

Le placement est bon; 75 % qui se sont dirigés vers le marché du travail;  ont obtenu un emploi relié à leurs études dont la totalité sont à temps complet.

 

Les emplois obtenus étaient : technicien(ne) de production, technicien(ne) en contrôle de la qualité, représentant(e) aux ventes, délégué(e) médical (promotion auprès des professionnels de la santé) ou scientifique-adjoint(e) pour des entreprises pharmaceutiques ou entreprises de recherche pharmaceutique.

 

NOMBRE DE  RÉPONDANTS

NOMBRE EN EMPLOI RELIÉ

NOMBRE EMPLOI À TEMPS COMPLET

NOMBRE
 AUX
ÉTUDES

15 6 6 7

 

Source : Enquête relance 2017 de l'Université de Sherbrooke

 

Pour la Maîtrise :

 

Selon les données disponibles au 30 avril 2017 :

 

La presque totalité des répondants(es), soit 86 % ont poursuivi leurs études au niveau du doctorat.

 

Un seul répondant(e) a obtenu un emploi relié à ses études en tant qu'analyste pour un centre de recherche hospitalier.

NOMBRE DE  RÉPONDANTS

NOMBRE EN EMPLOI RELIÉ

NOMBRE EMPLOI À TEMPS  COMPLET

NOMBRE
 AUX
ÉTUDES

7 1 1 6

 

Doctorat en sciences pharmaceutiques :

 

Le placement est EXCELLENT, 100 % des répondants(es) se destinant au marché du travail ont obtenu un emploi relié dont la totalité sont à temps complet.

 

Plusieurs autres répondants(es), soit 50 % ont poursuivi au niveau du stage postdoctoral.

 

NOMBRE DE  RÉPONDANTS

NOMBRE EN EMPLOI RELIÉ

NOMBRE EMPLOI EN TEMPS COMPLET

NOMBRE
EN STAGE POSTDOCTORAL

NOMBRE
 AUX
ÉTUDES

4 2 2 2 0

 

Note : taux de placement comparable aux années précédentes (était de 100 % en 2012 et 100 % en 2010).

 

Sources : Ministère de l'Éducation et de l'Enseignement supérieur du Québec

 

SALAIRE :

 

Selon les données de 2017 :

 

Le salaire moyen en début de carrière était de :  

  • 24,52 $/heure (40 hres/sem) en tant qu'agent(e) de recherche ou assistant(e) de recherche dans le secteur privé (avec le baccalauréat)

  • 24,76 $/heure (40 hres/sem) en tant qu'agent(e) de recherche ou assistant(e) de recherche dans le secteur privé (avec la maîtrise, de préférence)

  • 25,75 $/heure (35 hres/sem) en moyenne en tant que professionnel(le) ou agent(e) de recherche ou assistant(e) de recherche  au sein des universités (avec un baccalauréat)

  • 28,53 $/heure (35 hres/sem) en moyenne en tant que professionnel(le) ou agent(e) de recherche ou assistant(e) de recherche  au sein des universités (avec une maîtrise)

  • 30,64 $/heure (35 hres/sem) en tant que spécialiste clinique en biologie médicale en milieu hospitalier (avec un doctorat)

  • 30,78 $/heure (40 hres/sem) en tant que chercheur(euse) en pharmacologie dans le secteur privé (avec un doctorat + postdoctorat)

  • 31,93 $/heure (35 hres/sem) en moyenne en tant que professionnel(le) ou assistant(e) de recherche au sein des universités (avec une scolarité de doctorat)

  • 40,06 $/heure (35 hres/sem) en tant que conseiller(ère) scientifique ou coordonnateur(trice) de travaux scientifiques en pharmacoéconomie au sein de l'INESS (avec un doctorat)

  • 46,65 $/heure (37,5 hres/sem) en tant que scientifique de recherche dans la fonction publique fédérale (Santé Canada, Instituts de recherche en santé du Canada)

  •  1 406,96 $/semaine (47 à 53 hres/sem) en moyenne en tant que professeur(e) adjoint(e) ou chercheur(euse) adjoint(e) our (universités anglophones) au sein des universités doctorat obligatoire

Sources : Enquête relance 2017 de l'Université de Sherbrooke, Emploi-Québec, Conseil du Trésor du Québec, Commission de la fonction publique du Canada, conventions collectives des professionnels de recherche de plusieurs universités et conventions collectives des professeurs de plusieurs universités. 

PERSPECTIVES D’AVENIR :

 

L'industrie pharmaceutique mondiale subit des transformations importantes avec de nombreuses fusions entre multinationales et des pertes d'emploi ont suivi. Elles préfèrent financer les universités qu'effectuer des recherches en utilisant leurs propres ressources, ainsi que de concentrer leurs recherches dans leurs installations les plus importantes dans le monde.

 

Le Québec a fortement été touché par ces pertes notamment au sein de centres de recherche ayant fermé leurs portes.

 

Bien que cette industrie a subi de nombreux changements au cours des dernières années, principalement dans le développement de brevets pour des médicaments grand public; les perspectives sont surtout orientées vers la recherche et le développement pharmaceutique.dans le développement de produits biologiques dans les domaines de l'oncologie, des troubles immunitaires, des antiviraux, des immunostimulants, des immunosuppresseurs et de la sclérose en plaques, ainsi que dans le développement de nouveaux vaccins.

 

Malgré cela, la demande de diplômés(es) en pharmacologie est moins importante qu'il y a quelques années et la tendance est qu'il y est une baisse de la demande au cours des prochaines.

 

Par contre, le secteur de la recherche universitaire a encore des besoins de chercheurs en pharmacologie, notamment dans les grands centres de recherches des universités McGill, Montréal, Laval et Sherbrooke.

 

Pour plus de détails, consulte le portrait de l'industrie pharmaceutique et biotechnologique.

 

ENTENTES DEC-BAC :

 

Qu'est-ce qu'un programme DEC-BAC ?

 

Consulte la page suivante

 

Il permet de terminer la formation technique ET ton baccalauréat dans un temps plus court, soit 5 ans (au lieu de 6 ans) et obtenir les 2 diplômes.

Voici les ententes actuellement offertes :

DEC-BAC en chimie biopharmaceutique
(DEC en technologie de laboratoire - biotechnologies 210.AA + Baccalauréat en chimie - spécialisation en biopharmaceutique) :

DEC-BAC en chimie biopharmaceutique
(DEC en technologie de laboratoire - chimie analytique 210.AB + Baccalauréat en chimie - spécialisation en biopharmaceutique) :

PASSERELLES :

 

Un programme passerelle permet aux titulaires d'un D.E.C. dans une discipline en particulier de se faire reconnaître un certain nombre de crédits par une université dans le cadre de son baccalauréat. Par contre, aucune garantie d'admission n'est offerte lors de la demande.

  • l'Université de Sherbrooke pourra reconnaître  aux titulaires du DEC en technologie de laboratoire - biotechnologies jusqu'à 31 crédits dans le cadre de son Baccalauréat en pharmacologie

  • l'Université de Sherbrooke pourra reconnaître  aux titulaires du DEC en technologie de laboratoire - biotechnologies jusqu'à 25 crédits dans le cadre de son Baccalauréat en chimie pharmaceutique

  • l'Université de Sherbrooke pourra reconnaître  aux titulaires du DEC en technologie des analyses biomédicales jusqu'à 22 crédits dans le cadre de son Baccalauréat en pharmacologie

  • l'Université de Sherbrooke pourra reconnaître  aux titulaires du DEC en technologie des analyses biomédicales jusqu'à 6 crédits dans le cadre de son Baccalauréat en chimie pharmaceutique

  • l'Université de Sherbrooke pourra reconnaître  aux titulaires du DEC en technologie de laboratoire - chimie analytique jusqu'à 18 crédits dans le cadre de son Baccalauréat en pharmacologie

  • l'Université de Sherbrooke pourra reconnaître  aux titulaires du DEC en technologie de laboratoire - chimie analytique jusqu'à 22 crédits dans le cadre de son Baccalauréat en chimie pharmaceutique

  • l'Université de Sherbrooke pourra reconnaître  aux titulaires du DEC en techniques de santé animale jusqu'à 18 crédits dans le cadre de son Baccalauréat en pharmacologie

  • l'Université de Sherbrooke pourra reconnaître  aux titulaires du DEC en soins infirmiers jusqu'à 7 crédits dans le cadre de son Baccalauréat en pharmacologie

  • l'Université de Sherbrooke pourra reconnaître  aux titulaires du DEC en techniques de diététique jusqu'à 4 crédits dans le cadre de son Baccalauréat en pharmacologie

  • l'Université de Sherbrooke pourra reconnaître  aux titulaires du DEC en techniques de génie chimique jusqu'à 13 crédits dans le cadre de son Baccalauréat en chimie pharmaceutique

  • l'Université de Sherbrooke pourra reconnaître  aux titulaires du DEC en techniques d'assainissement de l'eau jusqu'à 8 crédits dans le cadre de son Baccalauréat en chimie pharmaceutique

  • l'Université de Sherbrooke pourra reconnaître  aux titulaires du DEC en techniques d'environnement, hygiène et sécurité au travail jusqu'à 6 crédits dans le cadre de son Baccalauréat en chimie pharmaceutique

  • l'Université Laval pourra reconnaître  aux titulaires du DEC en technologie de laboratoire - biotechnologies jusqu'à 18 crédits dans le cadre de son Baccalauréat en chimie - spécialisation en biopharmaceutique

  • l'Université Laval pourra reconnaître  aux titulaires du DEC en technologie de laboratoire - chimie analytique jusqu'à 12 crédits dans le cadre de son Baccalauréat en chimie - spécialisation en biopharmaceutique

LES PROGRAMMES D’ÉTUDES :

 

Le Baccalauréat spécialisé en pharmacologie B.Sc. a une durée totale de 3 ans offert à temps complet, mais peut aussi être suivi à temps partiel. Il comporte des cours en cytophysiologie, biochimie générale, laboratoire de biochimie générale, génétique générale, immunologie générale, introduction à la chimie organique, physiologie humaine, introduction à la pharmacologie, principes de pharmacologie, laboratoire de microbiologie en pharmacologie, laboratoire de chimie organique, génie génétique, conformité analytique et réglementaire, pharmacologie générale, antibiotiques et antiviraux, pharmacologie cardiovasculaire, pharmacologie du système nerveux, abus et dépendances des médicaments, pharmacoépidémiologie, radio-isotopes (radiations) en pharmacologie, toxicologie et pharmacovigilance, immunologie moléculaire, pharmacologie expérimentale, laboratoire de pharmacologie avancé, techniques spécialisées en pharmacologie, protocole en pharmacologie clinique, etc. Il comporte également des cours optionnels parmi des listes qui te seront proposées : pharmacologie en cancérologie, pharmacothérapie appliquée, endocrinologie moléculaire, laboratoire de biologie cellulaire, séparation et purification en biotechnologie, etc. Ce programme pourra te préparer à entreprendre des études de maîtrise en pharmacologie ou chimie médicinale, mais également en biochimie, physiologie, biologie cellulaire et moléculaire, etc.

 

Le Baccalauréat spécialisé en sciences biopharmaceutiques B.Sc. a une durée totale de 3 ans offert à temps complet. Ce programme prépare à la fois à une entrée immédiate sur le marché du travail dans l'industrie pharmaceutique, les industries connexes, les organismes gouvernementaux et le milieu hospitalo-universitaire, ainsi qu'à la poursuite d'études supérieures. Il comporte des cours d'introduction à la découverte au développement de médicaments, éléments de chimie pour sciences pharmaceutiques, biochimie et biologie cellulaires, introduction à la biologie moléculaire, microbiologie et immunologie générales, pathologie générale en pharmacie, pathologie spéciale en pharmacie, laboratoire de chimie pour sciences pharmaceutiques, pharmacologie fonctionnelle, compléments de biologie moléculaire et génomique, pharmacocinétique et formulation, innocuité préclinique et toxicité, développement du médicament, projet d'intégration en sciences biopharmaceutiques, ainsi que des cours optionnels en chimie, biochimie, pharmacologie, pharmacie parmi des listes proposées dont des stages facultatifs en laboratoire.

 

Le Baccalauréat spécialisé en chimie pharmaceutique B.Sc. a une durée totale de 3 ans offert à temps complet, mais peut aussi être suivi à temps partiel, ainsi qu’en alternance travail-études. Il comporte des cours en biochimie générale, chimie analytique, analyse organique, chimie au quotidien, chimie minérale, chimie inorganique, chimie organique, travaux pratiques en méthodes quantitatives en chimie, travaux pratiques en chimie organique et inorganique, travaux pratiques en biochimie et chimie organique, travaux pratiques en chimie organique, spectroscopie chimique, synthèse organique, chimie quantique, chimie physique, nouveaux réactifs en chimie organique, travaux pratiques en chimie physique, orbitales moléculaires et modélisation, transformation chimique des substances naturelles, projet de fin d’études, etc. Tu auras également à choisir quelques cours optionnels parmi une liste proposée. Enfin, si tu as choisi la formule alternance travail-études tu devras réaliser 3 stages rémunérés en entreprise d’une durée de 4 mois chacun.

 

ÉTUDES SUPÉRIEURES :

 

La Maîtrise en pharmacologie M.Sc. te permettra d'approfondir tes connaissances en pharmacologie et d'amorcer une spécialisation dans un secteur de cette science, ainsi de t'initier à la recherche et de développer des habiletés propres à la pharmacologie expérimentale. Il comporte quelques cours optionnels selon le domaine de spécialisation choisie, mais la plus grande partie du programme est consacrée à la recherche et rédaction d'un projet de recherche appelé "mémoire" dans un champ de spécialisation de cette discipline.

 

La Maîtrise en sciences pharmaceutiques M.Sc. te permettra d'approfondir tes connaissances en pharmacologie et d'amorcer une spécialisation dans un secteur de cette science, ainsi de t'initier à la recherche et de développer des habiletés propres à la pharmacologie expérimentale.

 

 Le cheminement avec mémoire est destiné à préparer à des études de doctorat ou à carrière de recherche dans l'industrie pharmaceutique ou biotechnologique. Il propose plusieurs orientations possibles, soit : pharmacologie, chimie médicinale, analyse pharmaceutique, technologie pharmaceutique, pharmacogénomique ou santé des populations. Il comporte un cours en analyse des médicaments et un séminaire en sciences pharmaceutiques, quelques cours optionnels, mais la plus grande partie du programme est consacrée à la recherche et rédaction d'un projet de recherche appelé "mémoire" dans un champ de spécialisation de cette discipline.

 

Le cheminement avec stage ou travail dirigé est destiné à une carrière au sein de l'industrie pharmaceutique ou biotechnologique ou au milieu hospitalier universitaire et propose plusieurs orientations, soit : développement du médicament, chimie et fabrication, règlementation, recherche clinique ou pharmacoéconomie/pharmacoépidémiologie. Il comporte un cours en analyse des médicaments et un séminaire en sciences pharmaceutiques, plusieurs cours optionnels, mais une partie importante du programme est consacrée à la réalisation d'un projet (travail dirigé) sur une problématique rencontrée en sciences pharmaceutiques ou à un stage en milieu hospitalo-universitaire, industriel ou gouvernemental d'une durée de près de 3 mois.

 

Il existe également d'autres programmes de possibles de choisir :

  • D.E.S.S. en développement du médicament offerte à Montréal

  • D.E.S.S. en toxicologie et analyse du risque offerte à Montréal

  • Maîtrise en biologie moléculaire et/moléculaire offerte à Laval (biologie cellulaire et moléculaire), voir aussi la page suivante, Montréal (biologie moléculaire), voir aussi la page suivante, Sherbrooke (biologie cellulaire), U.Q.T.R. (biologie cellulaire et moléculaire), McGill (anatomie et biologie cellulaires), Ottawa (médecine cellulaire et moléculaire)

  • Maîtrise en chimie (recherches en chimie pharmaceutique ou chimie thérapeutique et médicinale) offerte à Laval, Sherbrooke, Montréal, Mcgill et Ottawa

  • Maîtrise en génétique ou médecine moléculaire offerte à McGill (génétique),  Laval (médecine moléculaire) et Ottawa (génétique humaine et moléculaire)

  • Maîtrise en pathologie et biologie cellulaires offerte à Montréal

  • Maîtrise en administration des affaires M.B.A. - cheminement gestion pharmaceutique offerte à Laval (voir aussi la page suivante)

EXIGENCES D’ADMISSION :

 

-         Soit détenir le Baccalauréat international B.I. en sciences de la nature (Montréal et Sherbrooke)

 

-         Soit détenir un D.E.C. en sciences-arts-lettres ou en sciences de la nature profil en sciences de la santé (Montréal et Sherbrooke)

 

-         Soit détenir un D.E.C. dans une autre concentration ou autre spécialisation

ET avoir réussi les cours suivants ou leurs équivalents :

maths 103 et 203; chimie 101, 201 et 202; physique 101, 201 et 301;

biologie 301 et 401 (Montréal)
maths 103 et 203; chimie 101 et 201; physique 101, 201 et 301;
biologie 301ou 921 (Sherbrooke)

OU avoir atteint les objectifs et standards suivants :
00UN et 00UP (mathématiques); 00UR, 00US et 00UT (physique); 00UL, 00LM et 00XV (chimie); 00UK et 00XU (biologie)
 

00UN et 00UP (mathématiques); 00UR, 00US et 00UT (physique); 00UL, 00LM et 00XV (chimie); 00UK (biologie) (Sherbrooke)

 

-         Soit détenir un diplôme de 1er cycle universitaire dans une discipline connexe en sciences pures ou de la santé (biologie, microbiologie, biochimie, biophysique, nutrition, etc)

 

-         Soit être âgé d’au moins 21 ans, avoir quitté les études à temps plein, posséder des connaissances équivalentes et avoir une expérience pertinente sur le marché du travail (Montréal et Sherbrooke)

   

STATISTIQUES D’ADMISSION :

 

Ces programmes sont contingentés

 

À l’automne 2019 :

 

UNIVERSITÉ

Nombre total de demandes

CAPACITÉ D’ACCUEIL TOTALE

TAUX D’ADMISSION

En %

COTE R

Dernier candidat admis
(2019)

COTE R

Dernier candidat admis
(2018)

COTE R

Dernier candidat admis
(2017)

COTE R

Dernier candidat admis
(2016)

COTE R

Dernier candidat admis
(2015)

COTE R

en 2014

 

Sherbrooke (pharmacologie)

270

75 *

28

22,600

22,600

22,600

22,600

21,800

22,500

 

Montréal
(sc biopharma)

551

100 **

18

28,026

27,000

27,547

28,015

27,561

28,004

* malgré l'admission de 75 candidats(es), seulement 47 étudiants(es) se sont inscrits, donc la capacité d'accueil n'a été atteinte.

** 11 places ont été retirées en 2019

 

Les admissions sont ouvertes au trimestre d’automne seulement dans toutes les universités

Sources : Université de Sherbrooke, Université de Montréal

 

ENDROITS DE FORMATION :

  • Université Laval (Baccalauréat spécialisé en chimie - biopharmaceutique avec stages optionnels et projet de fin d'études facultatif);

    offert en régime régulier à temps complet OU en alternance travail-études selon la formule SIGMA + à temps complet (avec stages rémunérés, permettant de déterminer le nombre de stages que tu voudras réaliser (jusqu'à une possibilité de 4 stages de 12 à 15 semaines), ainsi que la ou les sessions lors desquelles tu souhaiteras les réaliser et peut se faire au Québec, ailleurs au Canada ou même à l'étranger avec possibilité sur une période d'un an, soit trois sessions consécutives, dans une même entreprise);

    voir aussi le D.E.C.-BAC en chimie - biopharmaceutique pour les titulaires du D.E.C. en technologie de laboratoire - biotechnologies offerts conjointement avec les cégeps Lévis-Lauzon, Shawinigan et Saint-Hyacinthe;
    le D.E.C.-BAC en chimie - biopharmaceutique pour les titulaires du D.E.C. en technologie de laboratoire - chimie analytique offerts conjointement avec plusieurs cégeps,
    les passerelles permettant aux titulaires du D.E.C. en technologie de laboratoire - cbiotechnologies (des cégeps Sherbrooke, Ahuntsic et Outaouais)de se faire reconnaître jusqu'à 18 crédits;

    les passerelles permettant aux titulaires du D.E.C. en technologie de laboratoire - chimie analytique (du Cégep Dawson) de se faire reconnaître jusqu'à 12 crédits;


    consulte également le profil recherche permettant de participer activement à un projet de recherche et rédiger un mémoire de baccalauréat dans un domaine relié aux sciences pharmaceutiques au sein de l'un des groupes de recherche de l'Université Laval;

    le profil distinction offrant la possibilité d'un passage intégré à la maîtrise en chimie ou à la maîtrise en sciences pharmaceutiques permettant d'accélérer ta scolarité de 2e cycle pendant ton programme de 1er cycle (en suivant 12 crédits de la maîtrise) et accélérer ton parcours aux cycles supérieurs;

    et le profil international, permettant d'effectuer un séjour d'études d'une ou deux sessions en France (École nationale du génie de l'eau et de l'environnement de Strasbourg, Université de Strasbourg, Université de Bordeaux I Sciences et technoogie ou l'Université de Clermont-Auvergne);

    possibilité d'un passage intégré à la maîtrise en biologie ou à la maîtrise en biologie cellulaire et moléculaire ou à la maîtrise en biologie végétale permettant d'accélérer ta scolarité de 2e cycle (en suivant les cours obligatoires de la maîtrise pendant ton programme de 1er cycle) et accélérer ton parcours aux cycles supérieurs, pour plus de détails voir la page suivante;

    consulte aussi le profil en développement durable, un cheminement complémentaire de 12 crédits dont un stage (inclus dans les 90 crédits du programme) permettant d'approfondir les concepts du développement durable et comprendre ses enjeux dans un contexte scientifique;

    le profil recherche permettant de participer activement à un projet de recherche et rédiger un mémoire de baccalauréat dans un domaine relié à la biologie au sein de l'un des groupes de recherche de l'Université Laval;

    le profil entrepreneurial, un cheminement complémentaire de 12 crédits (inclus dans les 90 crédits du programme) permettant la réalisation d'un projet de création et démarrage d'une entreprise scientifique;

    et le profil international, permettant d'effectuer un séjour d'études d'une ou deux sessions à l'étranger (Allemagne, Belgique, Canada, Chili, Costa Rica, Espagne, France, Norvège, République Tchèque, Roumanie, Sénégal, Suède, ou Suisse)) dans une université partenaire (dont : Universidad de Chile au Chili, Universidad de Austral au Chili, Universidad catolica del Norte au Chili, Instituto Tecnológico de Costa Rica au Costa Rica, Université de La Réunion aux Îles-de-la-Réunion, Universidad de Jaén en Espagne, Université catholique de Louvain en Belgique, Université de Grenoble - Alpes en France, Université de Clermont - Auvergne en France, Université de Bordeaux I - Sciences et technologies en France, Université de Lausanne en Suisse, Sveriges lantbruksuniversitet en Suède, Université de Rennes 1 en France, Universitetet i Oslo en Norvège, Université de la Nouvelle Calédonie dans le territoire français de la Nouvelle-Calédonie, Vancouver Island University au Canada, University of Alberta au Canada, etc);

    Consulte également les détails sur la maîtrise en sciences pharmaceutiques (sans concentration avec mémoire, voir aussi la page suivante), la maîtrise en biochimie (concentration en bio-informatique ou sans concentration avec mémoire),  la maîtrise en chimie (sans concentration avec mémoire), la maitrise biologie cellulaire et moléculaire (sans concentration avec mémoire, voir aussi la page suivante) et la maîtrise en médecine moléculaire (sans concentration avec mémoire, voir aussi la page suivante);

    réputée mondialement dans les domaines tels que : élaboration de vaccins à base de glucides fluorés, conception et développement de nouveaux composés antipaludiques et antiviraux, identification et synthèse de produits naturels issus de régions nordiques ou arctiques, les marqueurs génétiques qui permettent de maximiser la réponse aux médicaments, identification des biomarqueurs génétiques ou biochimiques qui permettraient de déceler rapidement le cancer, étude des marqueurs afin de développement de nouvelles cibles thérapeutiques de la maladie de Parkinson, identification de nouvelles moléculaires comme approche thérapeutique de maladies hépatiques, identification de nouvelles moléculaires comme approche thérapeutique du cancer de la prostate, identification de nouvelles moléculaires comme approche thérapeutique des maladies cardiovasculaires, identification de nouveaux marqueurs pronostiquesqui serviron au développement de nouvelles approches thérapeutiques de la récidive de cancers, tels les cancers de la prostate, de l’endomètre et de la leucémie lymphoïde chronique, développement de nouvelles approches thérapeutiques de la maladie d'Alzheimer, développement de nouveaux agents anticancéreux, l’identification de marqueurs prédictifs de l’efficacité et de la toxicité aux médicaments et développement de nouveaux agents anticancéreux principalement dans les cancers pédiatriques, etc;

    Site du département de chimie, site de la Faculté de pharmacie, site du site du Centre de recherche du CHU de Québec, site du Centre de recherche CERVO, site du Centre de recherche de recherche de l'Institut universitaire de cardiologie et de pneumologie de Québec, site du Centre d'excellence sur le vieillissement, site du Centre de recherche sur les propriétés des interfaces et la catalyse, site du Groupe de recherche en chimie organique et en chimie médicinale, site du Regroupement québécois de recherche sur la fonction, l'ingénierie et les applications des protéines (PROTEO).

  • Université de Sherbrooke (Baccalauréat spécialisé en pharmacologie sans concentration avec projet de recherche de fin d'études, voir aussi la page suivante);

    Consulte également le Baccalauréat spécialisé en chimie pharmaceutique (cheminement général ou cheminement en chimie médicinale ou cheminement en synthèse organique avec projet de recherche de fin d'études);

    offert en régime coopératif à temps complet (comprenant 3 stages rémunérés en milieu de travail de 4 mois chacun) ou régime régulier à temps complet ou en régime régulier à temps partiel au campus principal (3 premières sessions) et campus de la santé de la Faculté de médecine (3 dernières sessions);

    voir aussi les passerelles permettant aux titulaires du  D.E.C. en technologie de laboratoire - biotechnologie ou technologie de laboratoire - chimie analytique ou technologie des analyses biomédicales de se faire reconnaître 22 à 31 crédits (selon les programmes) dans le cadre du baccalauréat en pharmacologie;
    les passerelles permettant aux titulaires du  D.E.C. en techniques de santé animale, soins infirmiers ou techniques de diététique de se faire reconnaître 4 à 18 crédits (selon les programmes) dans le cadre du baccalauréat en pharmacologie;
    les passerelles permettant aux titulaires du  D.E.C. en technologie de laboratoire - biotechnologie ou technologie de laboratoire - chimie analytique de se faire reconnaître 22 à 25 crédits (selon les programmes) dans le cadre du baccalauréat en chimie pharmaceutique;
    et les passerelles permettant aux titulaires du  D.E.C. en techniques de santé animale, soins infirmiers ou techniques de diététique de se faire reconnaître 6 à 13 crédits (selon les programmes) dans le cadre du baccalauréat en chimie pharmaceutique;


    comporte plusieurs travaux pratiques en laboratoire d'enseignement (biochimie générale, biochimie des protéines, biochimie moléculaire, biologie moléculaire, chimie organique et analytique, microbiologie générale, modélisation moléculaire "drug design", pharmacologie in vivo, pharmacologie in vitro, pharmacologie ex vivo et signalisation cellulaire et moléculaire);
    possibilité d'effectuer des stages de recherche (dans un laboratoire universitaire, hospitalier, gouvernemental ou privé);
    possibilité d'effectuer des stages coopératifs rémunérés d'une durée de 3 à 4 mois chacun en alternance avec les trimestres d'études (dans un laboratoire universitaire, hospitalier, gouvernemental, industrie pharmaceutique, entreprise de recherche clinique, etc.);


    réputée mondialement dans les domaines tels que : métabolisme osseux et nouvelles voies thérapeutiques et diagnostiques des maladies ostéo-articulaires, amélioration de la chimiothérapie dans le cancer du cerveau, mécaniques d'action et nouvelles voies thérapeutiques en contrôle de la douleur, les sérines protéases et leurs rôles dans l’influenza, l’arthrite et l’hémochromatose, mmmunologie et pharmacologie des infections virales respiratoires, signalisation et transport des récepteurs couplés aux protéines G (RCPG) impliqués dans la douleur et dans les maladies rhumatismales, etc, l'optimisation de moléculaires afin de développement des agents thérapeutiques pour les maladies cardiovasculaires, la douleur et les maladies infectieuses, le ciblage pharmacologie d'enzymes pour développer des agents thérapeutiques comme le cancer, les infections virales et bactériennes et les maladies cardiovasculaires, etc;

    Consulte égalementt les détails sur la maîtrise en pharmacologie (profil recherche sans concentration avec mémoire), la maîtrise en chimie (profil professionnel - cheminement en synthèse organique et chimie pharmaceutique avec projet, et de recherche en chimie organique), la maîtrise en chimie (profil recherche sans concentration avec mémoire), la maîtrise en biochimie (profil recherche sans concentration avec mémoire), et la maîtrise en biologie cellulaire (profil recherche sans concentration avec mémoire);

    Site du département de pharmacologie-physiologie, site du département chimie,
    site de l'Institut de pharmacologie de Sherbrooke, site du Centre de recherche sur le vieillissement, site du Centre de recherche en neurosciences, site du Centre de recherche Étienne-Le Bel du CHUS, site du Laboratoire de synthèse des produits naturels.

  • Université de Montréal (Baccalauréat spécialisé en sciences biopharmaceutiques - cheminement régulier sans concentration avec projet intégrateur obligatoire et stages optionnels OU cheminement Honor avec projet intégrateur obligatoire et projet de recherche de fin d'études obligatoire), voir aussi la page suivante);

    offert régime régulier à temps complet seulement;

    programmes de pharmacologie sont classés au 2e rang au Québec, 5e rang au Canada et dans le top 50 en Amérique du Nord selon le classement US News 2018;
    formation multidisciplinaire et intégrée et comporte plusieurs types d’activités d’apprentissage: des cours disciplinaires, multidisciplinaires et d’intégration, des laboratoires, des projets de recherche, des conférences, des ateliers pratiques et des stages;
    comporte plusieurs travaux pratiques en laboratoire d'enseignement (biochimie générale, biochimie des protéines, biochimie moléculaire, biologie moléculaire, chimie organique et analytique, microbiologie générale, modélisation moléculaire "drug design", pharmacologie in vivo, pharmacologie in vitro, pharmacologie ex vivo et signalisation cellulaire et moléculaire);
    possibilité de réaliser un projet de recherche de fin d'études dans le domaine de ton choix;
    possibilité d'effectuer des stages de recherche (dans un laboratoire universitaire, hospitalier, gouvernemental ou privé);
    possibilité d'effectuer un stage de fin d'études en milieu de travailt d'une durée de 3 mois (industrie pharmaceutique, gouvernemental ou autre, au Québec ou à l'étranger);


    réputée mondialement dans les domaines tels que : pharmacologie cérébrovasculaire, pharmacologie des analgésiques locaux, pharmacologie et neurobiologie de la douleur, développement de marqueurs biologiques et moléculaires pour étudier de nouvelles cibles thérapeutiques dans le traitement du diabète et de l’hypertension artérielle, neuropeptides dans les mécanismes centraux de régulation cardiovasculaire, mécanismes électrophysiologiques et nerveux des troubles du rythme cardiaque, action des médicaments anti-arythmiques nouveaux, action médicamenteuse dans l’ischémie myocardique expérimentale et clinique, activité biologique in vivo et in vitro des extraits de plantes réputées anti-diabétiques sur l’action périphérique de l’insuline, identification d’une nouvelle cible pharmacologique dans le cancer du foie, influence de l’insuffisance rénale sur la cinétique des médicaments, interactions entre les médicaments antipsychotiques et les drogues d’abus, pharmacologie des •Médicaments antipsychotiques, mécanismes multiples qui contrôlent le fonctionnement des neurones dopaminergiques afin de découvrir de nouvelles cibles thérapeutiques de la toxicomanie et maladies comme la maladie de Parkinson, la schizophrénie, les troubles de l’attention ainsi que la maladie de Huntington, développement de nouvelles cibles thérapeutiques des troubles anxieux, développement de nouvelles cibles thérapeutiques des troubles du sommeil, développement de nouvelles cibles thérapeutiques de la schizophrénie, découverte de nouvelles molécules épigénétiques contre les neuroblastomes pédiatriques, l’optimisation du dosage des médicaments chez les enfants par l'utilisation de la pharmacogénétique et de la pharmacocinétique, etc;

    Consulte également les détails sur la maîtrise en pharmacologie (profil professionnel - option pharmacologie clinique avec travail dirigé OU profil recherche -options offertes : neuropharmacologie, pharmacogénomique, pharmacologie intégrative cardiovasculaire ou pharmacologie moléculaire avec mémoire, voir aussi la page suivante);la maîtrise en sciences pharmaceutiques (profil recherche - options offertes : analyse, chimie médicinale, pharmacogénomique, pharmacologie ou technologie pharmaceutique avec mémoire, voir aussi la page suivante), la maîtrise en physiologie cellulaire, moléculaire et intégrative (profil recherche - options offertes : physiologie et biophysique moléculaires, physiologie cardiovasculaire ou générale avec mémoire), la maîtrise en biochimie (profil recherche - options offertes : biologie structurale, génétique moléculaire, génomique humaine, biochimie in silico, biochimie appliqué au milieu industriel ou dynamique cellulaire des complexes macromoléculaires avec mémoire),la maîtrise en biologie moléculaire (profil recherche - options offertes : biologie des systèmes, maladies complexes chez l'humain, médecine cellulaire et moléculaire ou générale avec mémoire OU profil professionnel - option biologie des systèmes ou option en médecine cellulaire et moléculaire avec stage), la maîtrise en génie chimique (profil recherche - orientation en bioprocédés pharmaceutiques avec mémoire, offerte par l'École Polytechnique), le D.E.S.S. en développement du médicament (avec travail dirigé facultatif) et le D.E.S.S. en pharmacologie clinique;

    Site du département de pharmacologie et physiologie, site du Centre de recherche du CHUM, site du Centre de recherche du CHU Sainte-Justine, site du Centre de recherche de l'Institut de cardiologie de Montréal, site du Centre de recherche de l'Hôpital du Sacré-Cœur de Montréal, site du Centre de recherche de l'Hôpital Maisonneuve-Rosemont, site de l'Institut de recherche en immunologie et cancérologie de Montréal, site du Centre de recherche de l'Institut universitaire en santé mentale de Montréal, site de l'Institut de recherches cliniques de Montréal, site du Laboratoire de pharmacologie cérébrovasculaire, site du Regroupement québécois de recherche sur la fonction, l'ingénierie et les applications des protéines PROTEO
    .

  • Université McGill (Baccalauréat spécialisé ou avec majeure en pharmacologie sans concentration - cheminement honours avec projet de recherche de fin d'études obligatoire ou cheminement major avec projet de  fin d'études facultatif et/ou stage optionnel);
    offert en régime régulier à temps complet seulement,


    ses programmes de pharmacologie sont classés au 1er rang au Québec, 3e rang au Canada, 33e rang en Amérique du Nord et dans le top 100 mondial selon le classement US News 2018;
    possibilité d'un passage intégré à la maîtrise en pharmacologie permettant d'accélérer ta scolarité de 2e cycle (en suivant les cours obligatoires de la maîtrise pendant ton programme de 1er cycle) et accélérer ton parcours aux cycles supérieurs, pour plus de détails voir la page suivante;
    comprend  un projet de recherche de fin d'études obligatoire (cheminement honours) ou facultatif (cheminement major) dans le domaine de ton choix;


    possibilité d'effectuer 1 ou 2 session(s) dans une université à l'étranger (choix d'une centaine d'universités dans une trentaine de pays dont certaines parmi plus prestigieuses au monde dans cette discipline telles que :  University of North Carolia at Chapel Hill aux USA classée au 3e rang mondial,University of Copenhagen au Danemark classée au 5e rang mondial, University College London en UK classée au 15e rang, University of Nottingham en UK classée au 20e rang, University of Edinburgh en UK classée au 21e rang, Leiden University aux Pays-Bas classée au 26e rang, National University of Singapor à Singapour classée au 27e rang, University of Manchester en UK classée au 28e rang, Uppsala University en Suède classée au 33e rang, University of California at Los Angeles aux USA classée au 34e rang, Freie Universität Berlin en Allemagne classée au 42e rang, University catholique de Louvain en Belgique classée au 49e rang, etc.); pour plus de détails consulte le Bureau des échanges étudiants;


    consulte également les détails sur la maîtrise en pharmacologie (sans concentration avec mémoire), la maîtrise en sciences des ressources naturelles (spécialisation en sciences des sols avec mémoire),  la maîtrise en parasitologie (sans concentration avec mémoire, programme unique au Québec), la maîtrise en génétique (sans concentration avec mémoire), la maîtrise en anatomie et biologie cellulaire (sans concentration avec mémoire, la maîtrise en biochimie (sans concentration avec mémoire) et la maîtrise en chimie (sans concentration avec mémoire);

    réputation internationale dans les domaines tels que : mécanismes moléculaires qui conduisent à la formation de tumeurs et au développement de médicaments anticancéreux, identification de membres de l'épigénome qui pourraient servir de cibles anticancéreuses, la conception de petites molécules (notamment le phosphates d'inositol) et d'analogues de produits naturels en tant que nouveaux médicaments potentiels, les mécanismes comportementaux et pharmacologiques contribuant à la dépendance au tabac, les conséquences de l'exposition paternelle à des agents anticancéreux sur l'intégrité des cellules chez les enfants, la découverte des mécanismes sous-jacents à la douleur chronique afin de développement de nouveaux agents thérapeutiques, les effets des substances toxiques présentes dans l'environnement sur la reproduction masculine, les mécanismes moléculaires des enzymes afin d'identifier de nouvelles stratégies pour traiter les troubles du système nerveux central (telles que : maladie de Parkinson, sclérose en plaques, maladie d'Alzheimer, épilepsie, tumeur cérébrale, accident vasculaire cérébral), les mécanismes impliqués dans le développement et le maintien des synapses excitatrices dans le système nerveux central impliquées dans l'épilepsie et le retard mental,processus dégénératifs et régénérants dans le système nerveux central afin de développer de nouveaux agents thérapeutiques pour la maladie d'Alzheimer et la démence, mécanismes d'action médicamenteuse des agents thérapeutiques cardiaques, développement de nouveaux nouveaux inhibiteurs dans le traitement des tumeurs réfractaires (leucémie, carcinomes de la prostate, des ovaires, du cerveau, du sein et du poumon), la biosynthèse de produits naturels antimicrobiens, l'interaction de petites molécules organiques et inorganiques avec l'ADN afin de concevoir de nouveaux outils de diagnostic de l'ADN, des thérapies antitumorales, etc;

    Site du département de pharmacologie et de thérapeutique, site du département de chimie, site du département de génétique humaine,  site de l'Institut de recherche du CUSM, site de l'Institut Lady Davis pour la recherche médicale, site du Goodman Cancer Research Centre, site du Centre de recherche sur la douleur, site du Centre de recherche de l'Institut universitaire en santé mentale Douglas, site du Groupe de recherche Lumb en chimie médicinale, site du Regroupement québécois de recherche sur la fonction, l'ingénierie et les applications des protéines PROTEO, site du Laboratoire de recherche en épigénétique, site du Laboratoire en toxicologie du développement et de la reproduction, site du Laboratoire de pharmacologie et de toxicologie de la reproduction, site du Laboratoire de recherche sur les médicaments anticancéreux.

  • Université d'Ottawa (Baccalauréat spécialisé en sciences biopharmaceutiques - option chimie médicinale ou option génomique avec ou sans projet de recherche de fin d'études);
    offert en régime régulier à temps complet ou en régime régulier à temps partiel ou en régime coopératif  à temps complet (voir aussi la page suivante), en français ET en anglais;

    Consulte également les détails sur la maîtrise en sciences interdisciplinaires de la santé (profil recherche sans concentration avec mémoire, offert en formation bilingue anglais-français, programme unique au Canada),  la maîtrise en médecine cellulaire et moléculaire (spécialisation en bio-informatique ou sans concentration avec mémoire), la maîtrise en neurosciences (spécialisation en génétique humaine et moléculaire avec mémoire, programme unique au Canada) et la maîtrise en biochimie (spécialisation en génétique humaine et moléculaire, spécialisation en bio-informatique ou sans concentration avec mémoire);


    site de l'Institut de recherche de l'Hôpital d'Ottawa, site de l'Institut de recherche du Centre hospitalier pour enfants de l'Est de l'Ontario, site de l'Institut de recherche Bruyère, site de l'Institut de recherche en santé mentale Royal d'Ottawa, site du Centre de recherche sur les cellules souches Sprott, site de l'Institut de biologie des systèmes de l'Université d'Ottawa, site de l'Institut de recherche sur le cerveau, site du département de chimie et des sciences biomoléculaires;

    réputée dans les domaines suivants : épidémiologie des maladies oculaires, prévention de l'obésité, épidémiologie psychiatrique appliquée, la santé mentale des militaires, la prévention du suicide, la santé mentale en milieu de travail, la schizophrénie, les traumatismes, les troubles de l'humeur, l'intégration et la qualité de vie des nouveaux arrivants ainés, la qualité de vie des personnes âgées dans les établissements de soins de longue durée, la prévention de la démence et des problèmes de mémoire, les soins palliatifs, évaluation et prévention des risques à la santé et sécurité en milieu en milieu de travail, prévention des blessures en milieu de travail, santé environnementale, toxicologie environnementale, biosurveillance humaine, santé environnementale chez les enfants, l'évaluation et la prévention des effets indésirables ou de tout autre problème lié aux médicaments, épidémiologie clinique des maladies respiratoires (notamment l'asthme et la MPOC), l'élaboration de règles de décision clinique imipliquant des patients gravement maladies traités par les services hospitaliers d'urgence, l'utilisation et l'organisation des services de santé maternelle et périnalité, l'épidémiologie clinique périnatale, les alternatives transfusionnelles et l'efficacité des produits sanguins, l'évaluation des aptitudes médicales à la conduite chez les personnes vieillissantes, la gestion de la douleur chez les nourrissons et les enfants, l'épilepsie translationnelle, les prédicteurs de symptômes persistants de commotion cérébrale chez les enfants, évaluation des interventions en santé mentale auprès des enfants et adolescents, etc;

LIENS RECOMMANDÉS :

 

Tu désires avoir l’avis de professionnel(les) en pharmacologie sur leur profession ?, alors va voir les vidéos suivants :

  • l'entrevue avec Marie-Thérèse Bourjeily, étudiante à la maîtrise en sciences pharmaceutiques à l'Université de Montréal et réalisée par la Faculté de médecine de l'Université de Montréal;

  • les entrevues avec Alexandre Thibodeau, Élodie Larouche, Guillaume Larivière-Gauthier, Mohammed Rhouma, Corinne Lafrance-Girard et Nicolas Nantel-Fortier; le premier est B.Sc. biologie, M.Sc. et Ph.D. sciences vétérinaires, étudiant au postdoctorat en salubrité des viandes; la seconde est B.Sc. biologie moléculaire et étudiante à la maîtrise en sciences vétérinaires; le troisième est B.Sc. sciences biologiques (microbiologie), M.Sc. sciences vétérinaires et étudiant au doctorat en sciences vétérinaires; le quatrième est Docteur en médecine vétérinaire, M.Sc. pharmacologie et étudiant au doctorat en sciences vétérinaires; la cinquième est docteure en médecine vétérinaire et étudiante à la maîtrise en sciences vétérinaires; le sixième est B.Sc. pharmacologie, M.Sc. sciences vétérinaires et étudiant au doctorat en sciences vétérinaires au sein de la Chaire de recherche en salubrité des viandes à l'Université de Montréal et réalisées par la Chaire;

  • l'entrevue avec Elodie Lewkowicz, attachée de recherche pharmacologique pour les Laboratoires pharmaceutiques Servier en France et réalisée par les Laboratoires Servier;

  • l'entrevue avec Richard, chargé de recherche pharmaceutique pour une importante entreprise pharmaceutique en France et réalisée par Pôle Emploi;

  • l'entrevue avec Sylvain Foucard, Conseiller affaires médicales et scientifiques, oncologie, urologie et ophtalmologie chez Merck Frosst Canada Ltée et réalisée par la Faculté des études supérieures de l'Université de Montréal;

  • l'entrevue avec Samuel Fortin, Ph.D. en chimie, chimiste, professeur associé en chimie à l'UQAR et président-fondateur de SCF Pharma, une entreprise de Rimouski qui développe un produit dérivé des Oméga 3 et réalisée par l'UQAR;

  • les entrevues avec avec Robert Day et Dr Robert Sabbagh; le premier est Ph.D. pharmacologie, professeur titulaire en chirurgie - urologie à l'Université de Sherbrooke, chercheur au Centre de recherche du CHUS, chercheur principal des subventions de la société canadienne du cancer de la prostate et le second est M.D., chirurgien-urologue, professeur titulaire de chirurgie à l'Université de Sherbrooke et médecin-chercheur au Centre de recherche du CHUS qui nous expliquent leur découverte d'un mécanisme biochimique majeur qui pourrait être au cœur de la progression du cancer de la prostate et réalisées par l'Université de Sherbrooke;

  • l'entrevue avec Louis-Éric Trudeau, Ph.D. pharmacologie, professeur titulaire de pharmacologie à l'Université de Montréal, chercheur au sein du Groupe de Recherche sur le Système Nerveux Central et réalisée par la Faculté des études supérieures de l'Université de Montréal;

  • l'entrevue avec Sylvie Girard, B.Sc. en pharmacologie et Ph.D. immunologie, professeure-chercheure adjointe en obstétrique-gynécologie à l'Université de Montréal et chercheure en immunologie de la reproduction et grossesses à risques au Centre de recherche du CHU Ste-Justine et réalisée par le Centre de recherche du CHU Ste-Justine;

  • les entrevues avec Dr Jean-Claude Tardif et Marie-Pierre Dubé; le premier est M.D., cardiologue, professeur titulaire en médecine à l'Université de Montréal et directeur du Centre de recherche de l'Institut de cardiologie de Montréal et la seconde est Ph.D. biologie, post-doctorat en épidémiologie génétique, professeure agrégée en médecine à l'Université de Montréal et directrice du Centre de pharmacogénomique Beaulieu-Saucier de l’Université de Montréal situé à l'Institut de Cardiologie de Montréal et réalisée par l'Institut de cardiologie de Montréal;

  • l'entrevue avec Guillaume Fortin, Ph.D. neuropharmacologie, agent de formation pour le projet Mieux vivre avec le Parkinson pour la fondation Parkinson Québec et réalisée par Parkinson Québec;

  • l'entrevue avec Mannix Auger-Messier, Ph.D. pharmacologie, professeur adjoint en pharmacologie et professeur adjoint de médecine à l'Université de Sherbrooke et chercheur en insuffisance cardiaque au Centre de recherche du CHUS et réalisée par l'Université de Sherbrooke;

  • la vidéo expliquant la différence en pharmacie et pharmacologie réalisée par le Comité des Étudiants engagés face à la Pratique de la Pharmacie de l'Université de Montréal;

  • la vidéo promotionnelle du Baccalauréat en pharmacologie réalisée par l'Université de Sherbrooke.

Pour une liste d'entreprises, consulte le portrait de l'industrie pharmaceutique

 

Pour une liste d'établissements hospitaliers, voir le portrait du réseau de la santé

 

Pour une liste d'organismes de recherche en santé, consulte le répertoire suivant

 

Pour une liste de liens vers des sites d'infos sur des maladies et problèmes de santé, consulte la page suivante

-         Pharmaceutique.ca : site de recherche d’emploi dans les secteurs de la pharmacie et de l’industrie pharmaceutique

-         Pharmabio : site d’infos sur les carrières dans l’industrie pharmaceutique comprenant une section placement en ligne

-    Canadian Society of pharmacology & therapeutics : regroupement de spécialistes en pharmacologie

-    Compagnies de recherche pharmaceutiques du Canada : répertoire de la plupart des entreprises de recherche pharmaceutique au pays

-    Santé Canada : base de données canadiennes sur les produits pharmaceutiques

-    Food & Drugs Administration FDA : plus grande base données sur les produits pharmaceutiques au monde

-    Association canadienne du médicament générique : importante base de données sur produits pharmaceutiques

-    Pharmacorama : site francophone d'infos sur les médicaments et la pharmacologie

-    Drugbank.ca : importante base de données sur les médicaments expérimentaux, nutraceutiques et produits pharmaceutiques sur le marché

-    Ministère des affaires sociales et santé de France : plus grande base de données publique francophone sur les médicaments

 

Retour à page du secteur santé

Retour à la page d’accueil