Retour à la page de la profession d’administrateur

Retour à la page du secteur administration

Retour à la page d’accueil

 

 

 

SECTEUR : ADMINISTRATION, SECRÉTARIAT ET INFORMATIQUE

NIVEAU D’ÉTUDES : ENSEIGNEMENT UNIVERSITAIRE

 

ÉVALUATEUR(TRICE) AGRÉÉ(E) ou

GESTIONNAIRE EN IMMOBILIER

BACCALAURÉAT SPÉCIALISÉ B.A.A.

 

Consulte également la page d’informations sur les
programmes pré-universitaires en sciences de l’administration

 

Consulte également la page d’informations sur les
programmes pré-universitaires en sciences de l’administration=

Voir aussi la section "liens recommandés" à la fin de cette page (dont des vidéos de spécialistes en immobilier qui parlent de leur travail). 

TÂCHES ET RESPONSABILITÉS :

 

En tant que gestionnaire en immobilier; tu seras responsable de la gestion de tous les services et ressources d’un parc immobilier résidentiel ou commercial. Tu t’occuperas de faire l’acquisition des immeubles locatifs (immeubles résidentiels, locaux commerciaux ou professionnels), négocier des contrats de location et  tu élaboreras et mettras en œuvre les règlements et les politiques relatives à la location des espaces.

 

Tu seras responsable de coordonner et de gérer toutes les ressources humaines, financières et matérielles au sein d’une entreprise de gestion immobilière, d’une compagnie immobilière ou d’un centre commercial.

 

En tant qu’évaluatrice agréée ou évaluateur agrée; tu seras responsable de déterminer de façon précise la valeur marchande de biens immobiliers à une date donnée pour le compte de particuliers, d’entreprises, de municipalités, de compagnies d’assurances, d’institutions financières, un cabinet d’avocats, ou pour des organismes gouvernementaux.

 

À cette fin, tu procèderas à l'évaluation des propriétés résidentielles, commerciales, agricoles, industrielles ou institutionnelles, notamment pour l'établissement de la taxation municipale, de prix d'achat ou de vente des biens immobiliers, pour le règlement de successions, de cas d'expropriation, de faillite, d'assurances ou pour la réalisation d'études de rentabilité.

 

Tu veilleras à tenir compte dans ses évaluations de tous les facteurs susceptibles d'influencer la valeur des biens immobiliers (conditions du marché, nature, état, dimensions des biens, coûts d'entretien, revenus de location, etc.) afin que son jugement soit précis et équitable pour les parties concernées.

 

APTITUDES ET QUALITÉS REQUISES :

 

-         Aptitudes pour les mathématiques; car tu auras besoin d’une formation assez poussée dans cette discipline

-         Facilité à travailler avec les ordinateurs; car tu seras constamment appelé(e) à travailler avec cet outil essentiel de travail (applications bureautique, bases de données, outils spécialisés en gestion des achats ou en gestion des ressources, etc.)

-         Faciliter à communiquer et pour les relations interpersonnelles; car tu devras établir des contacts et effectuer des ententes avec des locataires (commerciaux) et des fournisseurs, par exemple des entrepreurs en construction, des entreprises d'entretien d'immeubles, etc.

-         Sens des responsabilités et bon jugement puisque tu devras assurer les décisions que tu prendras

-         Sens de l’organisation, pour assurer la gestion optimale des bâtiments

-         Bonne capacité à la résolution de problèmes car tu résoudres différents problèmes avec les locataires

-         Esprit d’analyse afin de bien analyser de façon détaillée et établir les besoins de l'organisation en matière immobilière

-         Facilité à travailler en équipe car tu devras travailler constamment en collaboration avec les responsables des différentes unités administratives de l'organisation

-         Esprit d’initiative et Facilité à négocier afin de maximiser le pouvoir d'achat de l'organisation et réduire les coûts

-         Dynamisme et leadership car tu auras plusieurs défis à relever

-         Excellente maîtrise de la langue française parlée et écrite afin de t'exprimer de façon claire et professionnelle au cours des réunions avec les différents responsables et employés du département et avec les membres de la direction et pour rédiger des rapports de qualité

-         Bonne connaissance de l’anglais : afin de t'exprimer de façon claire et professionnelle au cours des réunions avec les différents responsables et employés du département et avec les membres de la direction et pour rédiger des rapports de qualité

PROFESSIONS APPARENTÉES :

-        Administrateur(trice) d’immeubles

-    Agent(e) d'évaluation immobilière

-        Agent(e) d’évaluation foncière

-        Agent(e) de gestion immobilière

-        Conseiller(ère) en gestion immobilière

-        Conseiller(ère) en planification et développement immobilier

-    Consultant(e) en immobilier

-        Coordonnateur(trice) des opérations de gestion immobilière (après expérience)

-        Courtier(ère) en immeubles

-    Estimateur(trice) de biens

-        Estimateur(trice) en immobilier

-        Évaluateur(trice) agréé(e) (É.A.) (site de l'Ordre des évaluateurs agréés du Québec)

-    Évaluateur(trice) commercial

-    Expert(e) en évaluation d'entreprises

-    Gestionnaire de condominiums

-        Gestionnaire de portefeuille immobilier

-    Gestionnaire de propriétés

-        Gestionnaire immobilier

-    Gestionnaire immobilier certifié(e) (site de l'Institut canadien d'immeuble)

-        Négociateur(trice) en immobilier

-    Spécialiste certifié(e) en immobilier

-    Spécialiste en finance immobilière

-    Spécialiste en marketing immobilier 

EMPLOYEURS POTENTIELS :

-        À ton propre compte (évaluateurs, consultant en immobilier)

-    Agences immobilières

-        Centres commerciaux

-        Compagnies immobilières

-        Entreprises de gestion immobilière

-    Institutions financières

-        Firmes d’évaluateurs agréés

-    Firmes de courtage immobilier

-    Sociétés de génie conseil

-    Sociétés d'État (Hydro-Québec, Société immobilière du Québec, Société immobilière du Canada)

-    Municipalités et MRC (dont : Ville de Montréal, Ville de Québec, Ville de Laval, Ville de Gatineau, Ville de Longueuil, Ville de Sherbrooke, Ville de Lévis, Ville de Trois-Rivières, Ville de Saguenay, Ville de Terrebonne, Ville de St-Jean-sur-Richelieu, Québec municipal, le site de recherche d'emplois des municipalités et MRC du Québec)

-   Gouvernement du Canada (Travaux publics et services gouvernements Canada, Agence du revenu du Canada, Société de financement agricole du Cnaada)

-    Gouvernement du Québec (Société d'habitation du Québec, Régie bâtiment, Financière agricole, Ministère des affaires municipales, régions et occupation du territoire, Revenu Québec 

EXIGENCES DES EMPLOYEURS :

-        Excellente maîtrise de la langue française parlée et écrite

-        Connaissance de l’anglais, un atout important

-        Grande facilité d’adaptation aux changements

-        Polyvalence

AFFILIATION À DES ASSOCIATIONS PROFESSIONNELLES :

 

Il est possible de devenir membre de l’une des associations professionnelles suivantes :

 

-         Ordre des évaluateurs agréés du Québec OEAQ : pour devenir évaluateur(trice) agréé(e) (pour plus de détails voir plus bas)

 

-       Institut canadien de l’immeuble : pour obtenir l'un des titres suivants : "Certified Property Manager", "Accredited Commercial Manager ACom", "Accredited Residential Manager ARM", "Certified Leasing Officer CLO" pour le domaine de la location commerciale, "Certified  in Real Estate Finance CRF" après 3 ans d'expérience dans le domaine, "Certified Reserve Planner" pour réaliser des études de fonds de réserve et des rapports d'amortissement d'immeubles

 

-   Institut canadien des évaluateurs (appraisers) : pour obtenir l'un des titres suivants "Accredited Appraiser Canadian Institute AACI" ou aussi appelé "Professionnal Appraiser P.App" et "Canadian Residential Appraiser CRA"

 

-    Institut canadien de gestion des risques : pour obtenir le titre "Canadian Risk Manager CRM"

 

-        Ordre des administrateurs agréés du Québec : pour obtenir l'un des titres suivants "Conseiller en Management Certifié CMC" (après 3 ans d’expérience comme consultant) ou "Administrateur Agréé ADM.A." (après 5 ans d'expérience pertinente en administration)

-    Corporation des officiers municipaux agréés du Québec OMA (après 3 ans d’expérience au sein d'une municipalité ou MRC)

 

EXIGENCES SPÉCIFIQUES POUR ÊTRE ÉVALUATEUR(TRICE) AGRÉÉ(E) :

 

Au Québec, pour devenir évaluateur(trice) agréé(e) tu dois obligatoirement devenir membre de l’Ordre des évaluateurs agréés du Québec OEAQ.

 

Pour obtenir ce titre, tu devras tout d’abord :

 

-         avoir complété le bacc en administration – concentration gestion immobilière

-         compléter un stage de 48 semaines en évaluation immobilière en tant qu’évaluateur (trice)-stagiaire

-         réussir l’examen d’admission de l’Ordre

 

Ce n’est qu’après avoir réussi cet examen, que tu pourras obtenir le permis de pratique donnant droit à partir en portant le titre d’ « évaluateur agréé ».

 

PLACEMENT :

 

Selon les données disponibles au 31 janvier 2015 :

 

Au Baccalauréat (spécialisation en gestion urbaine et immobilière) :

Selon l'enquête relance de l'Université Laval, 90 % des répondants(es) ont obtenu un emploi relié à leurs études dont 89 % étaient à temps complet.

 

Quelques autres répondants(es) ont poursuivi leurs études au niveau de la maîtrise.

 

Aucune donnée disponible pour les diplômés(es) de l'UQAM et de l'UQO

 

Source : Service de placement de l'Université Laval

 

SALAIRE :

 

Selon les données 2015 :

 

Le salaire moyen en début de carrière était de :

 

Pour un(e) évaluateur(trice) stagiaire :

 

-         20,33 $/heure (40 hres/sem) dans le secteur privé

 

-         22,11 $/heure (35 hres/sem) dans la fonction publique québécoise

 

-    22,34 $/heure (35 hres/sem) à la Société immobilière du Québec SIQ

 

-    25,40 $/heure (35 hres/sem) dans la fonction publique fédérale

 

-    26,94 $/heure (35 hres/sem) à la Ville de Montréal

 

-    28,06 $/heure (35 hres/sem) à la Ville de Québec

 

-    30,84 $/heure (33,45 ou 33,75 ou 35 hres/sem) en moyenne au sein des grandes municipalités (100 000 habitants et plus)

 

-    31,00 $/heure (33,45 ou 33,75 ou 35 hres/sem) en moyenne au sein des moyennes municipalités (40 000 habitants et plus)

 

-    42,19 $/heure (33,75 hres/sem) à la Ville de Laval

 

Pour un(e) évaluateur(trice) agréé(e) :

 

-         22,95 $/heure (35 hres/sem) dans la fonction publique québécoise

 

-         23,45 $/heure (35 hres/sem) à la Société immobilière du Québec SIQ

 

-         23,60 $/heure (40 hres/sem) dans le secteur privé

 

-    25,90 $/heure (37,5 hres/sem) dans la fonction publique fédérale

 

-    29,50 $/heure (35 hres/sem) en tant qu'évaluateur(trice) régional à la Ville de Montréal

 

-    30,09 $/heure (35 hres/sem) en tant qu'évaluateur(trice) commercial à la Ville de Montréal

 

-    30,35 $/heure (35 hres/sem) à la Ville de Québec

 

-    32,02 $/heure (33,45 ou 33,75 ou 35 hres/sem) en moyenne au sein des municipalités de taille moyenne (40 000 habitants et plus)

 

-    32,56 $/heure (33,45 ou 33,75 ou 35 hres/sem) en moyenne au sein des grandes municipalités (100 000 habitants et plus)

 

-    43,50 $/heure (33,75 hres/sem) à la Ville de Laval

 

Pour les autres emplois :

 

Dans le secteur privé :

-         20,30 $/heure (40 hres/sem) dans le secteur privé

 

-       26,18 $/heure (37,5 hres/sem) en moyenne en tant que analyste ou gestionnaire en immobilier au sein des grandes entreprises de télécommunications

 

-       26,58 $/heure (40 hres/sem) en moyenne en tant que analyste ou gestionnaire en immobilier au sein des grandes compagnies d'assurances

 

Dans le secteur public et parapublic :

 

-         20,63 $/heure (35 hres/sem) en tant qu'agent(e) des approvisionnements (gestion des ressources immobilières) dans le réseau de la santé et des services sociaux

 

-        21,53 $/heure (35 hres/sem) en tant qu'attaché(e) d'administration (gestion des ressources immobilières) dans les commissions scolaires et les cégeps

 

-         21,74 $/heure (35 hres/sem) en tant qu'agent(e) des approvisionnements (gestion des ressources immobilières) dans la fonction publique québécoise

 

-    21,69 $/heure (35 hres/sem) en tant qu'analyste de la gestion des baux à la Société immobilière du Québec SIQ

 

-         22,11 $/heure (35 hres/sem) en tant qu'agent(e) d'évaluation foncière (gestion de programmes en habitation ou gestion immobilière) dans la fonction publique québécoise

 

-         22,11 $/heure (35 hres/sem) en tant qu'agent(e) de recherche et planification socioéconomique (développement de programmes en habitation ou développement du marché immobilier) dans la fonction publique québécoise

 

-    22,34 $/heure (35 hres/sem) en tant que coordonnateur(trice) de la gestion des baux ou coordonnateur(trice) des documents contractuels à la Société immobilière du Québec SIQ

 

-    22,74 $/heure (35 hres/sem) en tant que conseiller(ère) en planification immobilière à la Société immobilière du Québec SIQ

 

-    23,77 $/heure (35 hres/sem) en tant que coordonnateur(trice) de la gestion des immeubles ou coordonnateur(trice) de la gestion des espaces à la Société immobilière du Québec SI

 

-    24,17 $/heure (35 hres/sem) en moyenne en tant coordonnateur(trice) de l'administration ou attaché(e) d'administration (ressources immobilières) au sein des universités

 

-        24,71 $/heure (35 hres/sem) en tant qu'analyste en baux locatifs à la Société des alcools du Québec SAQ

 

-    24,84 $/heure (37,5 hres/sem) (analyste de programmes à la SCHL, etc) dans la fonction publique fédérale

 

-         25,53 $/heure (35 hres/sem) en moyenne en tant qu'agent(e) des approvisionnements (gestion des ressources immobilières) au sein des universités

 

-    28,06 $/heure (35 hres/sem) en tant que conseiller(ère) en évaluation foncière à la Ville de Québec

 

-    29,07 $/heure (33,45 ou 33,75 ou 35 hres/sem selon les municipalités) en moyenne en tant que coordonnateur(trice) de la gestion des immeubles au sein des grandes municipalités (100 000 habitants et plus)

 

-    30,09 $/heure (35 hres/sem) en tant que conseiller(ère) en évaluation foncière ou conseiller(ère) en immobilier et expertise immobilière ou conseiller(ère) aux rôles d'évaluation ou gestionnaire immobilier à la Ville de Montréal

 

-    30,19 $/heure (32,5 ou 33,45 ou 33,75 ou 35 hres/sem selon les municipalités) en moyenne en tant que coordonnateur(trice) de la gestion des immeubles au sein des municipalités de taille moyenne (40 000 habitants et plus)

 

-    30,28 $/heure (32 ou 35 ou 38,5 hres/sem) en tant qu'agent(e) de gestion des propriétés immobilières chez Hydro-Québec

 

-    30,61 $/heure (36,25 hres/sem) en tant que technicien(ne) en gestion des immeubles à Gaz métro

 

Sources : Ministère de l’Enseignement supérieur du Québec, Conseil du Trésor du Québec, Commission de la fonction publique du Canada, Syndicat des professionnels municipaux de Montréal, Alliance des professionnels de la Ville de Québec, Alliance du personnel professionnel et administratif de la Ville de Laval, Syndicat des professionnels du Gouvernement du Québec (section locale Société immobilière du Québec SIQ), Syndicat des employés des techniques professionnelles et de bureau d'Hydro-Québec, Syndicat du personnel administratif, technique et professionnel de la SAQ, Syndicat des employés professionnels et de bureau - section locale 463 Gaz métro, conventions collectives des professionnels de la plupart des universités, conventions collectives des employés de plusieurs grandes municipalités, conventions collectives des employés de plusieurs moyennes municipalités, conventions collectives des professionnels de plusieurs grandes entreprises de télécommunications et conventions collectives des employés de plusieurs grandes compagnies d'assurances.

 

PORTRAIT DE LA PROFESSION :

 

Selon Emploi-Québec; il y avait plus de 8 000 professionnels(les) en gestion immobilière dans l'ensemble du Québec en 2015.

 

Profession en majorité féminine, puisque les femmes représentaient plus de 67 % des membres de cette profession.

 

Plus de 94 % occupaient un poste à temps complet.

La répartition selon le type d'employeur était :

La répartition selon le type d'employeur était :

Selon l'Ordre des évaluateurs agréés du Québec; ll y avait 1 033 évaluatrices agréées et évaluateurs agréés actifs (soit 8 de plus qu'en 2014; 15 de plus qu'en 2012) dont 29 nouveaux membres dans l'ensemble des régions du Québec au 31 mars 2016.

 

De plus, on y comptait 111 évaluateurs(trices)-stagiaires dont 65 nouveaux membres au cours de cette même année.

 

Plus de 72 % étaient des hommes, alors que seulement 28 % étaient des femmes (était de 23 % en 2014; 23 % en 2012 et 21 % en 2010). Donc, malgré une proportion élevée d'hommes dans cette profession, on y observe une hausse progressive du nombre d'évaluatrices agréées.

 

La répartition des membres selon le milieu pratique était :

La majorité des évaluateurs(trices) agréés(es) pratiquaient dans les grands centres urbains (34 % dans la région de l'Île-de-Montréal, 21 % dans la région de Québec et 12 % en Montérégie, principalement dans l'agglomération de Longueuil). Donc, 33 % d'entre-eux pratiquaient dans les autres régions, alors qu'il y a des besoins dans plusieurs de ces régions.

 

Selon le chapitre du Québec de l'Institut canadien d'immeuble ICI; on comptait une centaine de professionnels(les) en gestion immobilière au Québec détenant l'un des 4 titres professionnels suivants :

"Certified Property Manager", "Accredited Commercial Manager ACom", "Accredited Residential Manager ARM", "Certified Leasing Officer CLO".

 

On les retrouve principalement au sein des grands gestionnaires de parcs immobiliers qui gèrent des immeubles à bureaux, des immeubles commerciaux, des centres d'affaires, des centres commerciaux et autres immeubles semblables.

 

Sources : Ordre des évaluateurs agréés du Québec, Institut canadien d'immeuble et Université Laval

 

Pour plus de détails, consulte le Portrait de l'industrie des produits et services de la construction et Portrait de l'industrie des services financiers

 

PERSPECTIVES D'AVENIR :

 

Seulement 33 % des évaluateurs(trice) agréés(es) travailaient à l'extérieur des grands centres urbains en 2016, mais pourtant les régions comme l'Abitibi-Témiscamingue ou la Côte-Nord qui sont en pleine croissance, ont de la difficulté de recruter des évaluateurs et d'évaluatrices. En effet, chacune de ces régions, pourraient facilement accueillir 3 ou 4 évaluateurs(trices) de plus que le nombre actuel.

 

Alors que les régions des Laurentides, de Québec et de la Montérégie qui se développent beaucoup depuis plusieurs années ont également des besoins d'évaluateurs et d'évaluatrices.

 

Par contre, la situation s'est améliorée au cours des dernières années, puisque les membres hors des grands centres ne représentaient que 22 % des membres en 2014).

 

Il y a plusieurs besoins d’évaluateurs(trices) agréés(es), alors les perspectives semblent excellentes.

 

Le secteur immobilier offre quant à lui beaucoup plus d’avenues qu’il y a dix ans. La mobilité joue aussi un rôle important dans la rapidité du placement. En effet, lorsque les finissants sont mobiles, ils trouvent plus rapidement un premier emploi. Une chose demeure : faire un stage au cours du baccalauréat augmente considérablement la facilité et la rapidité de placement des finissants(es).

 

Plus de 68 % des professionnels(les) de la gestion immobilière commerciale prendront leur retraite au cours des prochaines années et devront être remplacés.

 

L'obtention d'un titre professionnel du domaine de l'immobilier augmente considérablement les possibilités d'emploi, principalement chez les firmes de consultants et les grands gestionnaires de parcs immobiliers et les institutions financières.

 

De plus en plus de professionnels(les) obtiennent un titre professionnel (voir la section "affiliation professionnelle"), ce qui leur permet de faciliter le placement dans le domaine.

 

Le salaire annuel moyen d'un(e) professionnel(le) de la gestion immobilière dans le secteur privé ayant 10 années d'expérience était de 50 000 $.

 

Donc, les perspectives semblent bonnes pour les prochaines années dans le domaine de la gestion immobilière.

 

LES PROGRAMMES D’ÉTUDES :

 

Le Baccalauréat spécialisé en administration des affaires B.A.A. offert par l'Université Laval a une durée totale de 3 ans offert à temps complet, mais peut aussi être suivi à temps partiel. Il débute par un tronc commun au cours des 3 premières sessions où tu devras suivre des cours de mathématiques (probabilités et statistiques) et des cours de base dans les principales disciplines de la gestion : management (l'entreprise et sa gestion, comportement organisationnel, gestion stratégique des organisations), finance (introduction à la gestion financière), comptabilité (comptabilité générale, comptabilité de management, fiscalité 1), marketing (introduction au marketing), gestion des ressources humaines (introduction à la gestion des ressources humaines), technologies de l'information (systèmes et technologies de l’information), gestion des approvisionnements (gestion des opérations et de la production ou opérations de logistique), économie de gestion (économie de l'entreprise, macroéconomie financière, économie internationale), droit (droit des affaires), etc.

 

À partir de la 4e session, tu suivras la grille propre au cheminement spécialisé en gestion urbaine et immobilière; tu auras des cours d'introduction au droit immobilier, promotion et gestion immobilière, gestion municipale et finances locales, investissement immobilier, immobilier et développement durable, économie urbaine et marchés immobiliers, évaluation immobilière : principes et pratiques, concepts et applications en gestion urbaine et immobilière, développement immobilier, ainsi que 4 cours optionnels en gestion urbaine et immobilière et disciplines connexes parmi 20 cours proposés (ex : fondements des systèmes d'information géographique, introduction à la gestion de projet, gestion de la PME et sa croissance, gestion financière de projet, finance immobilière internationale, analyse quantitative des investissements, aménagement durable du territoire, évaluation et traitement des risques, principes et pratiques en gestion des risques, stage en milieu de travail 1, stage en milieu de travail 2, etc.). Enfin, tu devras choisir 3 cours complémentaires au choix en dehors du champ de spécialisation.

 

Si tu as choisi un cheminement autre qu'en gestion urbaine et immobilière; tu devras compléter le programme de Certificat en gestion urbaine et immobilière (ou la version à distance) te permettant également d'accéder à l'Ordre des évaluateurs agréés du Québec.

 

Le Baccalauréat avec majeure en études urbaines avec certificat en immobilier offert par l'UQAM a une durée totale de 3 ans offert à temps complet, mais peut aussi être suivi à temps partiel.  

 

La majeure comporte des cours sur les enjeux du développement urbain, méthodes d'analyse morphologique et environnementale du milieu urbain, dimensions morphologiques et patrimoniales de la ville, histoire de la ville, planification financière en milieu urbain, développement durable et gestion, cadre législatif en urbanisme, dimensions sociales de la ville, dimensions microéconomiques de la ville, théories de l'urbanisme, ainsi qu'une activité de synthèse (séries de séminaires portant sur les problèmes urbains contemporains).

 

Tu devras également choisir 10 cours optionnels parmi une soixantaine de cours proposés (ex : éléments d'évaluation, évaluation immobilière, économie immobilière, géographie du monde rural, démographie, sociologie du développement, gestion des services municipaux, planification financière en milieu urbain, gestion municipale et métropolitaine, principes et techniques de gestion dans le secteur public, histoire de Montréal, etc.).

 

Enfin, tu pourras compléter le programme par un certificat ou une mineure tel que le certificat en immobilier qui comporte les cours suivants : éléments d'évaluation, immobilier durable, méthodes quantitatives architecturales d'évaluation, droit civil et statutaire immobilier, méthodes quantitatives comparatives d'évaluation, gestion des propriétés 1, financière immobilière, marketing immobilier et développement immobilier, évaluation foncière approfondie, ainsi que économie immobilière.

 

Note : les cours obligatoires du certificat qui sont été suivis dans le cadre du baccalauréat pourront être remplacés par des cours complémentaires au choix.

 

Le Baccalauréat spécialisé en administration des affaires B.A.A. - concentration en gestion et évaluation immobilières offert par l'UQO (campus de Gatineau) a une durée totale de 3 ans offert à temps complet, mais peut aussi être suivi à temps partiel.

 

Il comporte un tronc au cours des 2 premières sessions seulement où tu auras les cours suivants : préparation et présentation de l'information comptable, analyse microéconomique, introduction au développement des compétences en gestion, management, outils informatiques, administration financière, gestion des ressources humaines, marketing, systèmes d'information pour gestionnaires et méthodes statistiques.

 

La concentration en gestion et évaluation immobilières débute au cours de la 2e année. Tu auras les cours suivants : information comptable et prise de décision, droit des affaires, éthique des affaires et responsabilité sociale, gestion immobilière, marketing immobilier, analyse macroéconomique, comportement organisationnel, modèles d'optimisation en gestion, finances immobilières, gestion des opérations et de la production, économie immobilière, éléments d'évaluation immobilière, gestion stratégique, méthodes du revenu en évaluation immobilière, méthodes du coût en évaluation immobilière, droit immobilier, méthodes de comparaison en évaluation immobilière, ainsi qu'1 cours optionnel parmi une liste proposée (ex : gestion et innovation en gestion, gestion de la qualité, créativité et innovation en gestion, théories de la finance corporative, principes de droit public, projet d'intervention en gestion, etc.).

 

Si tu as choisi un cheminement autre qu'en gestion urbaine et immobilière; tu devras compléter le programme de Certificat en gestion et évaluation immobilières te permettant également d'accéder à l'Ordre des évaluateurs agréés du Québec.

 

Le Baccalauréat spécialisé en administration des affaires B.A.A. offert par l'UQAM a une durée totale de 3 ans offert à temps complet, mais peut aussi être suivi à temps partiel. Il débute par un tronc commun au cours des 3 premières sessions où tu devras suivre les cours suivants : développement de compétences transversales en gestion, fondements technologiques des systèmes d'information, introduction aux sciences comptables, méthodes statistiques, analyse microéconomique, comportement organisationnel, gestion des organisations : complexité, diversité et éthique, contrôle de gestion, introduction au droit des affaires, analyse macroéconomique, gestion des opérations, gestion financière, introduction à la gestion des ressources humaines et marketing.

 

À partir de la 4e session, tu suivras la grille propre au cheminement choisi (ex : gestion des opérations ou management ou finance).

 

Enfin, tu devras compléter ton baccalauréat par le Certificat en immobilier.

 

Le Baccalauréat en administration des affaires par cumul de certificats B.A.A. offert par l'UQAM a une durée totale de 3 ans offert à temps complet, mais peut aussi être suivi à temps partiel.

 

Il permet de cumul 3 programmes de certificats en gestion de 30 crédits chacun permettant d'obtenir un baccalauréat en administration des affaires et le grade de B.A.A.

 

Premièrement, tu devras compléter l'un des 2 certificats suivants : administration ou comptabilité générale;

 

Deuxièmement, tu devras choisir l'un des 11 certificats proposés (ex : finance, économique, administration de services, technologies d'affaires, etc.)

 

Enfin, tu devras compléter le Certificat en immobilier (permet d'accéder à l'Ordre des évaluateurs agréés du Québec).

 

DEC-BAC :

 

Qu'est-ce qu'un programme DEC-BAC ?

 

Il permet d'entreprendre des études collégiales et universitaires en gestion en 5 ans (au lieu de 6 ans) et obtenir 2 diplômes, soit le D.E.C. et le Baccalauréat.

 

Pour plus de détails, consulte la page suivante

 

Voici les ententes actuellement offertes :

 

Voir aussi d'autres ententes à la page de gestionnaire

 

DEC-BAC en administration des affaires

(DEC en techniques de comptabilité et de gestion 410.B0 + Baccalauréat en administration des affaires - concentration en gestion urbaine et immobilière) :

 

Université Laval

Ententes avec les collèges suivants :

 

Université du Québec à Trois-Rivières UQTR (campus de Trois-Rivières)

Ententes avec le collège suivant :

 

Université du Québec à Trois-Rivières UQTR (campus de Longueuil)

Ententes avec les collège suivant :

 

Université du Québec à Chicoutimi UQAC

Ententes avec les collèges suivants :

PASSERELLES :

 

Un programme passerelle permet aux titulaires du DEC en éducation spécialisée de se faire reconnaître un certain nombre de crédits par une université dans cadre de son programme de baccalauréat. Par contre, aucune garantie d'admission est faite lors de la demande et aucune préférence ou priorité n'est accordée à l'admission.

 

Pour plus de détails, consulte la page suivante

 

Note 1 : dans certaines universités, il y a des cours préalables exigés même une reconnaissance d'acquis est offerte

 

Note 2 : la reconnaissance des acquis n'est pas automatique et le nombre de crédits accordés peut varier selon la qualité de ton dossier scolaire.

 

Voici les ententes actuellement offertes :

 

Voici la seule entente actuellement offerte :

PERFECTIONNEMENT :

 

Si tu désires devenir évaluateur(trice) agréé(e) et obtenir en plus le titre d’ « inspecteur en bâtiment accrédité », tu dois ajouter à tes études de baccalauréat, une Attestation d’études collégiales AEC ou un certificat de 1er cycle universitaire en inspection en bâtiment. Pour plus de détails, consulte la section « autres formations » à la page suivante.

 

ÉTUDES SUPÉRIEURES :

 

Si tu le désires, tu pourras entreprendre des études supérieures au niveau de la maîtrise ou autres programmes de 2e cycle. Voici quelques exemples :

 

Pour plus de détails, consulte la page sur les études supérieures en sciences économiques et administratives.

 

Maîtrises

(avec ou sans expérience) :

Autres programmes :

 

Voir aussi les microprogrammes, programmes courts et certificats de 1er cycle en langues étrangères

  • D.E.S.S. en administration des affaires à Laval

  • D.E.S.S. en administration publique régionale offert à l'UQAR conjointement avec l'ÉNAP

  • D.E.S.S. en analyse de gestion urbaine offert à l'ÉNAP

  • D.E.S.S. en développement régional et territorial offert à l'UQAR

  • D.E.S.S. ou Diplôme en gestion à HEC Montréal, UQÀM, Sherbrooke, Concordia

  • D.E.S.S. en gestion d'entreprises sociales et collectives (ex : coopératives d'habitation ou syndicats de co-propriétaires de condominiums) à l'UQAM

  • D.E.S.S. en gestion de projet offert à l'UQAM, l'UQO (version française), l'UQO (version multilingue), l'UQAC, l'UQAR

  • D.E.S.S. en gestion urbaine pour les pays en voie de développement offert à Montréal

  • D.E.S.S. en analyse de gestion publique offert à l'ÉNAP

  • D.E.S.S. en montage et gestion de projets d'aménagement offert à Montréal

  • D.E.S.S. en planification territorial et développement local offert à l'UQAM

  • D.E.S.S. en pratiques de recherche et action publique offert à l'INRS

  • Diplôme en gestion du développement local offert à Sherbrooke

  • Graduate Diploma in Business Administration à Concordia

  • Microprogramme en développement local à Sherbrooke

  • Microprogramme en entrepreneuriat à Laval et HEC Montréal

  • Microprogramme en géomatique à Laval

  • Microprogramme en gestion du développement à Sherbrooke

  • Programme court en consultation offert à l'UQO

  • Programme court en entrepreneuriat à l'UQAM

  • Programme court en études régionales à l'UQAC

  • Programme court en gestion de l'innovation dans les PME offert à l'UQTR

  • Programme court en gestion de projet offert à l'UQÀM, à l'UQAC, à l'UQAR (à Rimouski et à Lévis) et à l'UQO

  • Programme en gestion des entreprises sociales et collectives à l'UQÀM

  • Programme court en gestion du développement économique urbain à l'UQÀM

  • Programme court en management municipal offert à l'ÉNAP

EXIGENCES D’ADMISSION :

NOTE : les titulaires d'un D.E.C. technique dans une spécialité de la gestion peuvent se faire reconnaître un certain nombre de crédits au baccalauréat en administration des affaires ou en sciences comptables dans certaines universités dans le cadre d'une passerelle. 

STATISTIQUES D’ADMISSION :

 

À l’automne 2016 :

 

Les programmes suivants sont contingentés :

 

COLLÈGES

DEMANDES

ADMIS

TAUX D’ADMISSION

EN %

COTE R

Dernier candidat

admis

COTE R

en 2015

COTE R

en 2014

COTE R

en 2013

AUTRES

DÉTAILS

 

 

UQÀM (B.A.A.)

3 574

300

8

25,700

25,700

25,500

24,500

Ouvert à l’hiver (90 places)  **

UQÀM

(Bacc gestion publ)

168

65

39

24,000

24,150

24,000

PLUS OFFERT à l’hiver

* A.T.E. = également offert en alternance travail-études

N-D = donnée non disponible

** au trimestre d'hiver, les données sont les suivantes : 1 618 demandes, 150 places = taux d'admission de 9 % (cote R de 25,700)

 

Pour le Bacc en études urbaines :

 

Le programme n’est pas contingenté : les candidats(es) admissibles sont généralement admis

 

Tous les autres programmes ne sont pas contingentés :

 

Les candidats(es) admissibles (qui répondent aux exigences d'admission) sont généralement admis

 

La cote R minimale requise en 2015 était de :

  • Concordia (B.com) : 26,000 (était de 26,000 en 2014, 2013 et 2012 et 2011)  cote R minimale requise

  • Laval : 26,000  (était de 26,000 en 2014, 2013 et 2012 et 2011)

  • UQO : aucune donnée disponible

Les admissions sont ouvertes aux trimestres d'automne et d'hiver pour tous les autres programmes dans toutes les universités

 

ENDROITS DE FORMATION :

 

Qu'est-ce que l’alternance travail-études (assi connu sous "régime coopératif") ?

LIENS RECOMMANDÉS :

 

Tu veux l'avis de professionnels(les) en immobilier ?, alors regarde les vidéos suivants :

  • l'entrevue avec Frédéric Labrie, évaluateur agréé pour le Groupe Altus et réalisée par l'UQAM;

  • l'entrevue avec Stephan Roy, évaluateur agréé pour Servitech à Rivière-du-Loup et réalisée par la Ville de Rivière du Loup;

  • une vidéo décrivant la profession d'évaluateur municipal réalisée par la Ville de Trois-Rivières;

  • l'entrevue avec Nathalie Forest, Directrice Québec - Gestion Immobilière chez Timbercreek Asset Management et réalisée par le magazine québécois Premières en Affaires

  • l'entrevue avec Claude Sirois, chef de l'exploitation et vice-président exécutif pour le Québec pour Ivanhoé Cambridge et réalisée par l'UQAM;

  • l'entrevue avec Julie Martineau, vice-présidente - location de bureaux pour le Québec pour Ivanhoé Cambridge et réalisée par l'UQAM;

  • les entrevues avec Annik Desmarteau et Robert Charron, la première est directrice immobilière du Centre CDP Capital et le second chef de la sécurité et des services aux usagers au Palais des congrès de Montréal et réalisées par l'UQAM;

  • les entrevues avec Jean Laurin et Carl Gaudreault, le premier est conseiller en immobilier commercial et président de Devencore et le second est M.B.A. et courtier en immobilier commercial et vice-président chez Devencore et réalisées par l'UQAM;

  • l'entrevue avec Bernard Tremblay, directeur des services techniques au CISSS Chaudière-Appalaches et réalisée par le CISSS.

Pour une liste de municipalités, MRC, sociétés de génie conseil et firmes de consultants en aménagment, consulte le Portrait du secteur de l'aménagement du territoire

 

Pour une liste d'institutions financières et compagnies d'assurance (dont la plupart sont des propriétaires immobiliers commerciaux), consulte le

Portrait de l'industrie des services financiers et assurances

 

Pour une liste d'organismes d'organismes gouvernementaux, consulte la section "employeurs potentiels" au haut de cette page

  • Ordre des évaluateurs agréés du Québec : répertoire des cabinets privés d'évaluateurs agréés partout au Québec

  • BOMA Québec : plus important regroupement des propriétaires et gestionnaires d'immeubles commerciaux du Québec

  • Corporation des propriétaires immobiliers du Québec CORPIQ : plus important regroupement de propriétaires d'immeubles résidentiels du Québec

  • Cadillac Fairview : l'une des plus importantes sociétés de gestion immobilière en Amérique du Nord  dont le siège social est à Toronto (ex : Galeries d'Anjou, Promenades St-Bruno, Carrefour Laval, Fairview Pointe-Claire, Toronto Eaton Centre, RBC Centre de Toronto, Toronto-Dominion Centre,etc)

  • Cogir : important propriétaire et gestionnaire immobilier au Canada dont le siège social est à Brossard (ex : Place Longueuil, Westmount Square, Place des Quatre-Bourgeois à Québec, complexe 440 à Laval, etc)

  • Cominar : le plus important propriétaire d'immeubles commerciaux au Canada dont le siège social est à Québec (ex : 2001 Mcgill College à Montréal, 150 Boul. René-Lévesque E à Québec, 1080, Côte du Beaver Hall à Montréal, Complexe Jules-Verne à Québec, Tour de la Cité à Québec, centre commercial Place la Cité, à Québec, etc)

  • Crofton Moore : entreprise de gestion immobilière propriétaire de quelques immeubles commerciaux de la région de Montréal dont : complexe le 5800 rue St-Denis, Méga-Centre Côte Vertu, Centre commercial de Châteauguay, etc.

  • Desjardins Gestion immobilière : l'un ds plus importants propriétaires d'immeubles commerciaux au Québec dont le siège social est à Montréal (ex : Complexe Desjardins à Montréal, édifices du campus Desjardins du siège social du Mouvement Desjardins à Lévis, édifice du siège de Dejardins Sécurité Financière, à Québec)

  • Devencore : importante entreprise de gestion immobilière, propriétaire de plusieurs immeubles commerciaux et industriels au pays dont : édifice du 2500 Boul. Alfred-Nobel (dans le technoparc de St-Laurent) et complexe industriel du 3655 Boul. Losch à St-Hubert

  • Groupe GCS : gestionnaire immobilier de Québec (ex : Centre commercial Innovation-La Pyramide, 350 Boul Charest E, 989 Rte de l'Église, etc)

  • Groupe Heafey :  important propriétaires d'immeubles commerciaux au Québec et en Ontari dont plusieurs loués par le Gouvernement du Canada (Place Vincent-Massey sur le boul. St-Joseph à Gatineau, Place Montcalm I, II et III sur la rue crémazie à Gatineau, 920 boul. St-Joseph à Gatineau, Édifice Coca-Cola à Gatineau, Galeries Aylmer à Gatineau, etc)

  • Groupe Sterling : propriétaire et gestionnaire immobilier de plus de 70 immeubles résidentiels, commerciaux et industriels à travers le pays (majoritairement à Montréal Laval et Mont-Tremblant) dont le siège social est à Montréal

  • Immeubles Roussin : propriétaire et gestionnaire immobilier situé à Québec (ex : Plaza Laval à Québec, Centre d'affaires Hamel, résidence pour personnes âgées Les Jardins Lebourgneuf, etc)

  • Immex : important propriétaire et gestionnaire immobilier de l'Estrie (ex : 2727 King O à Sherbrooke, usine Domtar à Sherbrooke, édifice de Gaz métro à Sherbrooke, complexe résidentiel Le Bonaventure à Sherbrooke, les Résidences Oxford à Sherbrooke, Les Résidences du Carrefour à Sherbrooke, etc, centre commercial 2960 rue King O à Sherbrooke, centre commercial du 2745 rue King O à Sherbrooke, Édifice de Samson Bélair à Sherbrooke, Édifice du 95 rue Camirand à Sherbrooke, édifice du 3425 King O à Sherbrooke, etc.)

  • Impact Gestion immobilière : propriétaire de quelques immeubles commerciaux de la région de Québec dont le complexe du 1305 Boul. Lebourgneuf, du 6780 1re avenue, du 1285 Boul. Lebourgneuf, du 1535 Ch. Ste-Foy, du 3229 Ch. des Quatre-Bourgeois, etc.

  • Ivanohé Cambridge : l'un des plus importants propriétaires et gestionnaires d'immeubles commerciaux au Canada (ex : 1500 University à Montréal, Centre Eaton de Montréal, Centre Commercial Place Laurier à Québec, Centropolis à Laval, Complexe Les Ailes à Montréal, Galeries de Hull à Gatineau, Place Montréal Trust à Montréal, Place Ste-Foy à Québec, Place Vertu à Montréal, etc)

  • La Capitale Groupe financier (div immobilière) : propriétaire et gestionnaire immobilier dont le siège social est à Québec (ex : 425 Boul de Maisonneuve O à Montréal, Édifice Lomer-Gouin-575 St-Amable à Québec, 525 Boul René-Lévesque E à Québec, Complexe Le Delta à Québec, etc)

  • L'Industrielle-Alliance - Services immobiliers : important propriétaire d'immeubles commerciaux partout au Québec dont le siège social est à Québec (ex : siège social de L'Industrielle-Alliance à Québec, Édifice du siège social de Revenu Québec à Québec, le 1981 Mcgill College à Montréal, 680 Sherbrooke O à Montréal, Complexe La Solidarité à Québec, le 333 Grande-Allée E à Québec, 1055 Boul. des Forges à Trois-Rivières, etc)

  • Logisco groupe immobilier : propriétéaire de quelques immeubles de la région de Québec dont : Complexe des Deux-Rives (Lévis), Complexe Le Boréal (Québec - secteur Sainte-Foy) et Place du Mistral (Lévis)

  • Magil-Laurentienne : entreprise de gestion de plusieurs immeubles commerciaux tels que : Tour de la Bourse - Place Victoria (Montréal), Complexe St-Amable (Montréal), Édifice le Windsor - 1170 rue Peel (Montréal), etc.

  • Oxford Properties : l'un des plus importants propriétaires et gestionnaires immobiliers au Canada dont le siège social est à Toronto (ex : 1250 Boul René-Lévesque à Montréal, 1100 Boul René-Lévesque à Montréal, Tour KPMG à Montréal, Constitution Square Tower à Ottawa, Fairmont Château Frontenac à Québec, Fairmont Reine Elizabeth à Montréal, Fairmont Château Montebello à Gatineau, etc)

  • Redbourne Properties :  l'un des plus importants propriétaires et gestionnaires immobiliers au Canada dont le siège social est à Toronto (ex : 1 Pl Ville-Marie à Montréal, 715 Square Victoria à Montréal, Place du parc à Montréal, Place Telus Quebec à Montréal, Maison Astral à Montréal, Place Agropur à Longueuil, etc)

  • SIDEV : propriétaire et gestionnaire immobilier situé à Montréal (ex : 1440 Ste-Catherine à Montréal-Ville-Marie, 2055 rue Peel à Montréal-Ville-Marie, 400 de Maisonneuve O à Montréal, 507 Pl d'Armes à Montréal, 438-442 Pl Jacques-Cartier à Montréal, etc)

  • SITQ Immobilier : l'un des plus importants propriétaires d'immeubles commerciaux au pays dont le siège social est à Montréal (ex : Place Ville-Marie à Montréal, 1000 de la Gauchetière O à Montréal, Centre de commerce mondial de Montréal, Édifice Price à Québec, etc)

  • SNC-Lavalin O & M (filiale du Groupe SNC-Lavalin) : l'un des plus importants propriétaires d'immeubles commerciaux au pays dont le siège social est à Toronto qui gère notamment les édifices Place du Portage I, II et III  à Gatineau, la gestion du bureau du Québec de la GRC à Montréal pour le Gouvernement du Canada, etc)

  • Société immobilière Dupont : gestionnaire immobilier de Québec (Centre d'affaires Iberville Boul Laurier, Centre commercial Le Petit Quartier, 1100 rue Bouvier, etc)

  • Société immobilière du Québec SIQ : société d'État dont le siège social est à Québec responsable de la gestion du parc immobilier du Gouvernement du Québec (ex : Complexe G à Québec, QG de la  SQ à Montréal, Palais de justice de Montréal, Palais de justice de Québec, Palais de justice de Longueuil, Édifice de la Bibliothèque Nationale du Québec à Montréal, Édifice H du siège social du Conseil du Trésor à Québec, 1200 Rte de l'Église du siège social du Ministère de la Justice à Québec, 1075 Ch. Sainte-Foy du siège social du Ministère de la santé à Québec, Palais de justice de Gatineau, Palais de justice de Sherbrooke, Palais de justice de Trois-Rivières, tous les autres palais de justice, tous les postes locaux et régionaux de la S.Q., tous les centres de détention, etc), ainsi que tous les établissements du réseau de la santé et des services sociaux de la province tels que : CHUM, CUSM, CHU Ste-Justine, CHU de Québec, CHUS, CHA de Québec, Hôpital Charles-Lemoyne, Hôpital Cité de la santé, C.H. régional de Trois-Rivières, Hôpital de Gatineau,  Hôtel-Dieu de Lévis, Hôpital de Chicoutimi, etc.)

  • Société immobilière du Canada : société d'État responsable de la gestion du parc immobilier du Gouvernement du Canada (voici quelques de propriétés au Québec : Complexe Guy-Favreau à Montréal, Édifice du Vieux-Port de Montréal, édifice 330 de la Gare-du-Palais à Québec, 1141 rte de l'Église à Québec, CHSLD Ste-Anne-de-Bellevue, Centre de données fiscales de Shawinigan, Centre de données fiscales de Jonquière, tous les pénitenciers fédéraux, etc)

  • Société d'habitation et de développement de Montréal : organisme de la Ville de Montréal gérant plus d'une vingtaine d'immeubles à logements, des édifices commerciaux historiques (l'ancienne Gare Dalhousie où se retrouve à l'École nationale de cirque, l'ancienne usine de tricot Argmont América, Marché Bonsecours, Monastère du Bon-Pasteur, etc)


Retour à la page de la profession d’administrateur

Retour à la page du secteur administration

Retour à la page d’accueil