Retour à page du secteur santé

Retour à la page d’accueil

 

 

SECTEUR : SANTÉ

NIVEAU D’ÉTUDES : AUTRES

 

OCULARISTE

 

Quelles sont les différences entre ophtalmologiste, opticien, orthoptiste, oculariste et optométriste?

 

Un ophtalmologiste : c’est un médecin qui s’est spécialisé dans le domaine de l’ophtalmologie qui diagnostique et traite des personnes souffrant de maladies de l’œil et les endroits connexes. De plus, il est formé pour effectuer des interventions chirurgicales sur les parties de l’œil. Sa formation universitaire dure environ 10 ans. Pour plus détails, consulte la page de description de la profession de médecin.

 

Un optométriste : Après l’ophtalmologiste, c’est le professionnel de la santé le plus spécialisé dans le domaine de la vision. diagnostiquer et détecter des anomalies ou autres problèmes de vision chez un patient ou une patiente (myopie, hypermétropie, presbytie, strabisme, etc) en effectuer divers examens de la vue et évaluant la fonction visuelle de l’œil. Voir la page d’optométriste.

 

Un opticien : C’est le spécialiste des orthèses visuelles (lunettes et lentilles cornéennes) qui est formé de poser, remplacer, ajuster et vendre des lentilles pour la vue. De plus, il peut réparer et fabriquer des montures de lunettes. Sa formation couvre 3 années d’études collégiales. Voici la description du métier d’opticien.

 

Un orthoptiste : Ce spécialiste évalue la vision et l’alignement oculaire du patient ou de la patiente en utilisant différentes techniques d’examens. Il participe au traitement non-chirurgical qui permettra à la personne d’avoir un meilleur alignement de ses yeux, ce qui améliorera sa vision. La formation nécessaire n’est pas offerte au Québec, mais est offerte par 4 écoles spécialisées au Canada. Voici la description du métier d’orthoptiste.

 

Un OCULARISTE : il est spécialiste de la fabrication des prothèses oculaires. Voir ci-dessous pour plus de détails.

 

TÂCHES ET RESPONSABILITÉS :

 

En tant qu’oculariste; tu auras pour tâches de concevoir et de fabriquer des prothèses oculaires en verre ou en plastique (yeux  artificiels) en fonction des besoins et de la physionomie (mesures) de l’œil de chaque cliente et client. Ensuite, tu devras ajuster sur le client ou la cliente la prothèse afin qu’elle soit le mieux adaptée à la forme de son orbite (contour de l’œil) et qu’elle soit le plus confortable possible. Tu auras également à donner des conseils à ta clientèle concernant la perte de perception de la vision, l’entretien et l’usage de leur prothèse oculaire.

 

Tu veux avoir l'avis d'un oculariste sur son métier ?, alors regarde l'entrevue avec Jean-François Durette, oculariste et proprio de Prothèses oculaires Durette à Montréal et réalisée par AMI-télé.

 

QUALITÉS ET APTITUDES  NÉCESSAIRES :

-         Aimer travailler avec le public et entregent car tu auras des contacts avec la clientèle

-         Excellentes habiletés et dextérité manuelle pour fabriquer et réparer efficacement les prothèses

-         Capacité d’analyse pour être capable d’analyser et mesurer la physionomie du client afin de lui fabriquer la prothèse la mieux adaptée possible

-         Grande minutie, précision et souci du détail pour concevoir, réparer et ajuster de façon précise les prothèses

-         Sens des responsabilités car tu seras responsable de la qualité de ton travail

-         Maturité, empathie et compréhension car tu auras à faire face aux problèmes psychologiques que peuvent avoir tes clients(es) ayant un handicap physique 

PROFESSION APPARENTÉE :

 

Aucune profession n’est apparentée à oculariste

 

EMPLOYEURS POTENTIELS :

 

-         Ateliers d’ocularistes

 

AFFILIATION PROFESSIONNELLE :

 

Tu devras devenir membre de l’American Society of ocularists, la seule association d’ocularistes en Amérique du Nord.

 

PLACEMENT :

 

Aucune donnée disponible

 

SALAIRE :

 

Selon les données de 2013 :

 

-         Le salaire moyen en début de carrière était de 685,00 $/semaine (40 hres/sem)

 

Source : Développement des ressources humaines Canada

 

PERSPECTIVES D’AVENIR :

 

On prévoit  perspectives d’emplois moyennes au cours des prochaines années pour les ocularistes.

Selon la RAMQ, il n'y aurait que moins d'une dizaine d'ocularistes certifiés(es) dans l'ensemble de la province.

Pour plus de détails, consulte le site de la RAMQ

 

LA FORMATION :

 

Il n’existe pas d’école pour devenir oculariste.

 

Afin de faire carrière dans ce domaine, tu dois effectuer un stage d’une durée de 5 ans auprès d’un(e) oculariste d’expérience sous la supervision de l’American Society of ocularists ASO. Par la suite, tu devras réussir les examens pratiques du National examining Board of ocularists NEBO afin d’obtenir la certification nécessaire pour pratiquer en tant qu’oculariste.

 

Consulte le site de l’ASO afin de connaître les coordonnés des ocularistes pratiquant au Québec.

 

EXIGENCE D’ADMISSION :

 

-         Il est préférable de détenir ton D.E.S.

Retour à page du secteur santé

Retour à la page d’accueil