Retour à la page du secteur transport

Retour à la page d'accueil

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

SECTEUR : TRANSPORT

NIVEAU D’ÉTUDES : AUTRES

 

CONDUCTEUR(TRICE) DE CAMION MOYEN

(citerne, porteur ou  à benne basculante)

 

Va voir aussi ma section « liens recommandés » au bas de la page (dont un vidéo d'un conducteur de camion qui parle de son travail).

TÂCHES ET RESPONSABILITÉS : 

En tant que conductrice ou conducteur d’un camion moyen porteur; tu auras pour tâches de conduire un camion ayant deux essieux ou plus et dont la masse nette est de 4 500 kg ou plus (incluant un camion porteur muni d'une remorque ou d'une semi-remorque dont la masse est de moins de 2 000 kg) servant à transporter tous types de marchandises, des matériaux de construction, de l'équipement, de l'outillage, des produits alimentaires de l'ameublement, du courrier, des animaux d'élevage ou tous autres produits pour une entreprise manufacturière, commerciale de gros, commerciale au détail, de déménagement ou une organisation publique jusqu'à sa destination de façon sécuritaire selon un horaire pré-déterminé. Tu auras également à effectuer certaines tâches d’entretien et de dépannage du véhicule au besoin.

En tant que conductrice ou conducteur d’un camion moyen à benne basculante; tu auras pour tâches de conduire un camion ayant deux essieux ou plus et dont la masse nette est de 4 500 kg ou plus (incluant un camion porteur muni d'une remorque ou d'une semi-remorque dont la masse est de moins de 2 000 kg) servant à transporter des matériaux de construction, des minéraux industriels ou granulats sur un chantier de construction ou de travaux publics ou de transporter de la neige lors d'opérations de déneigement. Ton véhicule peut aussi être muni d'équipements (grattes) servant au déneigement de chemins publics ou privés ou de stationnements ou de l'équipement servant au déglaçage ou au nettoyage des routes. Tu auras également à effectuer certaines tâches d’entretien et de dépannage du véhicule au besoin.

En tant que conductrice ou conducteur d’un camion moyen citerne; tu auras pour tâches de conduire un camion ayant deux essieux ou plus et dont la masse nette est de 4 500 kg ou plus (incluant un camion porteur muni d'une remorque ou d'une semi-remorque dont la masse est de moins de 2 000 kg) servant à transporter en vrac des liquides (lait, eau), des produits pétroliers (essence, diesel, kérosène, mazout, lubrifiants), des gaz (gaz naturel, gaz médicaux, gaz industriels), des matériaux de construction tels que le béton ou le ciment ou des engrais d'un manufacturier ou raffineur jusqu'au client (distributeur, transformateur, chantier de construction  de façon sécuritaire selon un horaire pré-déterminé. Une certification en matieres dangereuses est nécessaire pour le transport du pétrole ou de gaz. Enfin, tu auras également à effectuer certaines tâches d’entretien et de dépannage du véhicule au besoin.

Il existe également plusieurs autres types de camions dits "moyens" nécessitant l'obtenir du permis de conduire classe 3, soit :

camions à benne basculante, camions à bétonnière, camions à grue, camions à gros déchets (commerciaux et institutionnels), camions à nacelle, camions à plateforme, camions aspirateurs, camons citernes, camions cubes moyens, camions d'élagage, camions de creusage, camions de déneigement, camions de lignes, camions isothermes, camions manipulateurs de tourets à câble, camions ravitailleurs d'aéroport, camions militaires, camions réfrigérés, camions vacuum, dépanneuses pour véhicules lourds, unités mobiles, etc.

En tant que conducteur(trice) de matériel mobile de soutien (Forces armées) : as-tu déjà conduit un véhicule tout-terrain de type "Jeep" ou autre véhicule semblable dans des chemins et sentiers hors-route ?

Mais tu n'as sûrement jamais conduit des véhicules tout-terrain de type "amphibie" à chenilles tels que le BV 206 qui transporte des charges pouvant atteindre jusqu'à 6 300 kg, transporter jusqu'à 15 passagers et pouvant rouler autant sur route et hors-route que des les marécages dans toutes conditions (neige, sable, gravier, eau, boue, etc.) et même dans les conditions arctiques.

Avec l'arrivée prochaine des nouveaux véhicules logistiques routiers que les Forces canadiennes ont acquis, tu pourras conduire des véhicules tout aussi particuliers que  le Sherpa Carrier 4 x 4 le plus tout-terrain des camions pouvant transporter jusqu'à 4 tonnes (y compris un abri de 10 pieds) notamment utilisé pour transporter des abris, des armes, du matériel d'infanterie, etc. dans les pires conditions hors-route; le Granite Wreckler multi-fonctions -version militaire le plus éco-énergétique des véhicules militaires lourds pouvant servir comme dépanneuse pour camions lourds ou porte-treuil articulé pouvant atteindre 61 mètres, du matériel de déneigement de pistes d'aéroports militaires, etc; le Kerax 8 x 8 pouvant transporter des charges pouvant atteindre 80 tonnes pour des missions tant logistiques que tactiques (armes d'artillerie, moteurs ou trains d'atterissage d'aéronefs, citerne de carburants, etc.) dont certains seront munis d'un système d'auto défense armée blindée; etc. Tu pourrais même opérer des engins tels qu'un bouteur (buldozer), un chargeur sur chenilles (loader), une niveleuse (grader) ou même un autobus.

Si tu aimes la route (conventionnelle ou non conventionnelle), tu seras choyé(e). Une semaine, tu seras appelé(e) à transporter des matériaux de construction sur une base militaire; la semaine suivante, tu participeras aux activités de déneigement des chemins de la base; une autre semaine, on te demanderas de transporter des pièces de l'avion CF-18 ou des pièces du char de combat Leopard d'un dépôt jusqu'au garage de la base; une autre semaine, tes services seront nécessaires pour transporter du kérosène pour ravitailler des hélicoptères Cyclone qui participent à une opération de recherche et sauvetage; le mois suivant, tu transporteras des armes dans un camp d'entraînement dans le Grand Nord en plein mois de février dans de vrais conditions arctiques; alors que le jour où viendras de participer à une mission de soutien de la paix à l'étranger, tu auras la responsabilité de transporter des vivres (denrées alimentaires, vêtements, abris, fournitures médicales, etc.) sur des routes parsemées de pièges auprès de communautés dont leur a été dévasté, etc.

QUALITÉS ET APTITUDES NÉCESSAIRES :

-       Avoir une très bonne vision (aucune restriction médicale ou autre sur ton permis)

-         Bonne endurance physique car tu auras à travailler de longues heures

-         Autonomie et débrouillardise car tu auras à travailler généralement seul(e) (camionnage)

-        Sens de l’organisation pour bien planifier ton voyages selon l’itinéraire prévu en tenant compte des imprévus (circulation dense, mauvaise température, accidents sur la route, routes bloquées, etc)

-         Sens des responsabilités car tu seras responsable de la sécurité des marchandises et du véhicule

-         Sens de l’orientation pour te repérer facilement et rapidement lors de changements imprévus d’itinéraire

-         Aimer travailler avec public car tu auras de fréquents contacts avec la clientèle (camions de livraisaion)

-         Bonne connaissance de la langue anglaise si tu effectues des livraisons chez les clients ou si tu as à te rendre à divers endroits au Canada et aux Etats-Unis (pour certains emplois)

PROFESSIONS APPARENTÉES :

EMPLOYEURS POTENTIELS :

EXIGENCES DE L’EMPLOI :

-         La détention du permis de conduire classe 3 porteur émis par la SAAQ est obligatoire pour conduire tous types camions moyens (porteur, benne basculante, citerne, etc.)

-         Détenir un certificat en transport de matières dangereuses émis par Transports Québec est obligatoire pour transporter de tels produits (pétrole, gaz naturel, propane, produits chimiques, explosifs ou munitions)

CLASSES ET TYPES DE VÉHICULES :

 

en caractère gras italique correspondant à classe d'un(e) conducteur(trice) de camion moyen

 

Dans l'industrie du transport:

Source : SAAQ

 

Dans l'industrie de la construction :

(les classes suivantes correspondent à celles utilisées pour les taux de rémunération)

Après avoir accumulé de l'expérience dans la classe B sur un chantier de construction, tu pourras obtenir ta certification pour la classe AA.

 

Source : Commission de la construction du Québec

 

Au sein de Transports Québec :

(les classes suivantes correspondent à celles utilisées pour les taux de rémunération)

Source : Transports Québec

 

Au sein des municipalités :

(les classes suivantes correspondent à celles utilisées pour les taux de rémunération)

Sources : Ville de Montréal, Ville de Québec et Ville de Laval

 

EXIGENCES DES EMPLOYEURS :

-    Avoir obtenu ton Diplôme d'études secondaires D.E.S. (de préférence)

-         Être âgé d’au moins 21 ans ou 25 ans à l’embauche (selon les employeurs) exigé par certaines entreprises à cause des assurances

-         Avoir un dossier de conduite de comportant pas plus de 3 points d’inaptitude (la plupart des grandes entreprises exigent un dossier

-         Permis de conduite avec la classe appropriée valide et émis par la SAAQ (classe 3 camion moyen)

-         Mobilité souvent nécessaire dans différentes régions (notamment dans l'industrie de la construction et l'industrie minière) ou mobilité à travers le Canada et les USA (pour certains emplois notamment dans les domaines de la messagerie ou du déménagement)

-         Horaires de travail variés

-         Longues heures de travail dans certaines entreprises (camionnage, messagerie, déménagement, construction, minier, etc)

-         Connaissances en mécanique un atout

-         Bonne connaissance de l’anglais (bilinguisme étant un atout)

PLACEMENT 

 

Aucune donnée disponible 

 

SALAIRE :

 

Selon les données 2022 :

Le salaire moyen en début de carrière était de : 

 

Dans le secteur de la construction :

(classe B)

Dans le secteur privé (sauf construction) :

(classe 3)

Dans le secteur  public et parapublic :

(classe 2 ou B dans les grandes municipalités, classe 2 chez Transports Québec, classe 3 dans les autres secteurs)

Sources : Développement des Ressources humaines Canada, Emploi-Québec, Forces canadiennes, Comité sectoriel de la main-d'oeuvre en transport routier, Comité paritaire de l'industrie du camionnage de la région de Montréal, Commission de la construction du Québec, Conseil du Trésor du Québec, Syndicat national des employés du Port de Montréal, SCFP (section locale 375 débardeurs Port de Montréal, section locale 1375 débardeurs Port de Trois-Rivières, section locale 3149 Port de Québec et section locale Aéroport de Québec), Syndicat des employés des Aéroports de Montréal, Syndicat des cols bleus regroupés de Montréal, Syndicat des employés manuels de la Ville de Québec, Syndicat des cols bleus de la Ville de Laval, Syndicat du personnel administratif, technique et professionnel du transport en commun de Montréal STM, Syndicat national des convoyeurs de fonds (section locale 3812 Garda), conventions collectives des cols bleus de plusieurs grandes municipalités, conventions collectives des cols bleus de plusieurs municipalités de taille moyenne, conventions collectives des cols bleus de plusieurs petites municipalités, conventions collectives des employés de plusieurs très petites municipalités,conventions collectives des employés de plusieurs grandes entreprises d'exploitation forestière, conventions collectives des employés de plusieurs grandes entreprises de messagerie, conventions collectives des employés de plusieurs grandes entreprises de camionnage, conventions collectives des employés de plusieurs grandes entreprises de commerce au détail, conventions collectives des employés de plusieurs grandes industries alimentaires, conventions collectives des employés de plusieurs grandes industries de transformation des métaux et conventions collectives des employés de plusieurs grandes compagnies minières.

 

PORTRAIT DU MÉTIER :

Selon Emploi-Québec; il y avait plus de 71 000 conductrices et conducteurs de camion lourd (type semi-remorque classe 1 ou type porteur classe 3) dans l'ensemble des régions du Québec en 2022.

C'est le 10e métier comptant le plus grand nombre de travailleurs(euses) au Québec.

Plus de 96 % étaient des hommes, donc les femmes ne représentaient que 4 %, mais pourrait accueillir davantage.

Plus de 93 % occupaient un poste à temps complet.

Près de 18 % des camionneurs(euses) étaient des travailleurs(euses) autonomes.

L'âge moyen était de 52 ans.

Chez les travailleurs(euses) indépendants(es), l'âge moyen était de 47 ans.

La répartition selon l'âge était de :

La répartition selon le dernier niveau de scolarité était :

La répartition selon le type d'employeur était :

Dans l'industrie de la construction :

En 2022, on comptait  5 680 conductrices et conducteurs de camion (toutes classes confondus) dans l'industrie de la construction.

Ce qui représente près du quart des travailleurs(euses) de la construction ayant une occupation dans l'industrie (autres que les métiers spécialisés comme charpentier, électricien ou opérateur de machinerie par exemple).

Ce sont près de 200 nouveaux camionneurs(euses) qui sont entrés dans l’industrie au cours de cette année.

On dénombrait environ 200 femmes, ce qui en fait le 7e métier de la construction comptant le plus grand nombre de femmes.

L'âge moyen était de 44 ans.

La répartition selon le groupe d'âge était  :

On y comptait plus de 2 800 employeurs qui embauchaient des chauffeurs(euses) de camion (dont les 12 plus importantes ont réalisé plus de 70 % des travaux).

Où retrouvait-on les chauffeurs(euses) de camion en 2022 ?

Plus de 69 % étaient sur des chantiers de construction de génie civil et de voirie (infrastructures routières, infrastructures d'éoliennes, infrastructures des réseaux de distribution ou de transport d'électricité, infrastructures des réseaux de communications, infrastructures maritimes ou infrastructures des pipelines de gaz naturel ou de pétrole)

Un peu plus de 17 % étaient sur les chantiers de construction commerciale et institutionnelle (écoles, résidences pour personnes âgées, magasins, hôtels, restaurants, immeubles à bureaux, immeubles à logement, centres commerciaux, etc);

Environ 11 % étaient sur les chantiers de construction résidentielle lourde (immeubles à condominiums, projets domiciliaires, etc);

Près de 3 % étaient sur les chantiers de construction industrielle (usines, ateliers, entrepôts, installations de raffineries et alumineries, autres bâtiments et installations de complexes industriels).

La répartition selon la région de travail était :

20 % étaient dans les régions de Laval-Laurentides-Lanaudière,
2
0 % œuvraient en Montérégie,
19 % œuvraient dans la région de la Capitale Nationale et Chaudière-Appalaches,
9 % œuvraient dans le Bas-Saint-Laurent;
8 % travaillaient en Mauricie;
près de 6 % étaient au Saguenay-Lac-Saint-Jean;
4 % travaillaient en Côte-Nord;
4 % œuvraient en Outaouais;
12 % étaient dans les autres régions.

Source :Commission de la consttruction du Québec

PERSPECTIVES D’AVENIR :

Dans l'industrie du camionnage :

L’industrie du camionnage est actuellement animée par un nouveau souffle. En effet, le dernier diagnostic fait par CAMO-route sur la main d’œuvre dans le secteur du transport routier de marchandises fait l’état d’une reprise considérable de l’industrie du camionnage.

La baisse du dollar canadien face au dollar américain devrait stimuler les exportations vers les États-Unis et augmenter la demande de transport par camion. Au cours des dernières années, la progression du commerce international et de la consommation des ménages favorisait également le recrutement de ce type de travailleurs. Cependant, l'incertitude mondiale et l'inflation pourraient amoindrir la vigueur de la demande locale et étrangère des biens.

L’industrie du transport par camion présentait un taux de postes vacants de 6,8 % en 2019, soit le double de la moyenne nationale, établie à 3,3 %, et le deuxième plus haut taux des industries canadiennes après l’agriculture.

Le secteur du camionnage et de la logistique emploie 3,6 % de la main-d’œuvre canadienne, ce qui représente plus de 650 000 travailleurs.

Les facteurs identifiés à l’origine de la pénurie de main-d’œuvre actuelle sont le vieillissement de la main-d’œuvre, les idées fausses sur l’industrie chez les femmes et les jeunes ainsi qu’un taux de roulement élevé.

Au Canada, environ 20 000 postes de chauffeurs de camion seraient à pourvoir, selon l’Alliance canadienne du camionnage (ACC). Ce nombre devrait croître dans les prochaines années en raison du départ à la retraite de nombreux vétérans de la route, dont l’âge moyen oscille entre 45 et 55 ans. 

Actuellement, il y a davantage de camionneurs qui quittent le volant (pour la retraite notamment) qu'il y a de nouveaux arrivants...

De plus, près de la moitié des conducteurs de camions âgés de plus de 55 ans devront prendre leur retraite au cours des prochaines années et devront être remplacés.

 

Peu importe le moment de l’année, on dénombre plus de 1 000 postes vacants de camionneurs. Une stratégie de recrutement constant caractérise en partie la demande.

Il y a une forte demande pour des conductrices et conducteurs de camions, notamment ceux et celles qui détiennent la classe 1 (camion-remorque) et qui sont prêts à effectuer du transport aux Etats-Unis.

Dans toutes les régions, on y retrouve de nombreuses entreprises de transport qui sont à la recherche de camionneurs(euse), que ce soit pour du transport local (uniquement dans la région ou partout au Québec) ou national (partout au Québec + les provinces voisines telles que l'Ontario et le Nouveau-Brunswick);

 

Mais, il y a également une forte demande pour le transport interfrontalier vers les États-Unis, notamment dans la région du Nord-Est comme New York, Massauchussets, Maryland, Virginie, Georgie, etc..

 

Selon les données du Ministère de l’Éducation, le métier de routier(ère) est l’un des 25 métiers de la formation professionnelle présentant les meilleures perspectives d’avenir.

 

Une très grande place est accordée aux femmes au sein de cette carrière non traditionnelle.

 

Excellentes perspectives d’avenir pour les prochaines années.

 

La rémunération moyenne après expérience en 2022 :

Par contre, la rémunération des camionneurs est un sujet complexe et épineux. Les modes de rémunération, qui ne sont pas toujours adaptés au contexte de travail, comme la rémunération au kilométrage dans les zones où le trafic est dense, et le paiement ou non du temps d’attente (chargement/déchargement), constituent les principaux irritants. Cet aspect concerne surtout les entreprises du secteur du transport, qui rassemble la plus grande proportion de camionneurs, mais ne concernent pas les camionneurs qui travaillent pour d'autres types d'entreprises.

Près des ¾ des chauffeurs de courte distance sont payés à l’heure, à une moyenne de 23,77 $ l’heure. Environ les deux tiers des conducteurs longue distance sont payés au mille, soit une moyenne de 0,53 au mille. Les autres formes de rémunération vont des taux forfaitaires au pourcentage des revenus et des salaires annuels.

le salaire annuel moyen d'un(e) conducteur(trice) d'un camion de type porteur en transport local ayant 10 ans d'expérience au sein d'une PME était de 40 700 $ .

le salaire annuel moyen d'un(e) conducteur(trice) d'un camion de type porteur en transport local ayant 10 années d'expérience au sein d'une grande enterprise de camionnage était de 52 900 $.

Dans l'industrie de la construction :

Les perspectives d’avenir pour tous les métiers de la construction, varient beaucoup selon la santé économique de l’industrie de la construction. Certaines années peuvent être excellentes pour les emplois avec de nombreux projets, alors que pour d’autres années sont moins bonnes.

Étant principalement actif dans le secteur du génie civil et de la voirie, le travail devrait demeurer important au cours des prochaines années, avec des projets d’importance à venir (notamment en infrastructures routières), par exemple la prolongation de la ligne bleue du métro de Montréal et la construction des infrastructures du tramway à Québec.

En 2022, un(e) camionneur(euse) travaillait en moyenne 1 000 à 1 400 heures par année,

et le salaire annuel moyen d'un(e) conducteur(trice) de camion - classe B (type porteur : benne basculante, à bétnnière, à bras articulé, à plate-forme, de creusage, de lignes, etc.) était de 48 600 $.

La demande est en hausse et le métier est marqué par le vieillissement des travailleurs. Un certain nombre de travailleurs sont cependant disponibles.

Les perspectives d’emploi sont plutôt bonnes pour les conducteurs(trices) de camion.

Le secteur Institutionnel et commercial aura été prolifique en étant le principal moteur de cette croissance des 2 dernières années.la conjoncture économique laisse entrevoir un ralentissement.

La vigueur de l’institutionnel proviendra essentiellement des travaux pour les maisons des aînés et les centres hospitaliers, de même que pour la mise à niveau des infrastructures scolaires.

Le commercial générera un volume d’activité plus élevé qu’en 2021, en raison du retour massif des investissements dans le secteur, notamment sur le plan des commerces et des services.

Le secteur résidentiel a atteint des niveaux records d'heures travaillées en 2021 et 2022.

Le ralentissement économique attendu en 2023 et les hausses de taux amorcées forceront un recul du secteur à court terme.Les futurs propriétaires devront mettre sur pause leur projet d’acheter une nouvelle habitation, le temps que les taux se replacent, et garderont leur statut de locataire encore pour un temps.

Cependant, le tout pourrait n’être que de courte durée, car les facteurs sous- jacents du secteur indiquent des besoins très importants en matière d’habitation. Les taux de disponibilité des logements sont en chute depuis 2017. Le niveau de logements nouvellement construit est à son plus faible niveau depuis les 15 dernières années, et la reprise de l’immigration mettra également de la pression sur le secteur.

L’activité se redresse quelque peu pour le secteur industriel. Cette croissance provient en bonne partie du projet minier Odyssey, par Canadian Malartic (1,4 G$), qui se déroule actuellement en Abitibi-Témiscamingue. À court terme, quelques projets s,ajouteront au cours des prochaines années.

 La transition énergétique qui s’enclenche dans l’économie ainsi que la stratégie sur la filière québécoise de batteries pour voitures électriques pourraient s’avérer favorables pour le secteur, si des projets se concrétisent.

Source :Commission de la consttruction du Québec

Dans le secteur minier :

L’industrie minière connaît actuellement des hauts et des bas dus, en majeure partie, à la baisse de la valeur de certains métaux.

Cependant, ce cycle baissier n’affecte pas l’ensemble des acteurs du secteur minier. Il ne faut pas oublier les projets miniers qui sont sur le point de voir le jour dans un avenir rapproché. Il n’en demeure pas moins que les entreprises du secteur minier québécois font face à des enjeux de taille notamment le vieillissement de sa main-d'œuvre.

Les étudiants(es) obtiennent souvent un emploi avant de terminer leurs études. D'ailleurs, plusieurs entreprises les paient mêmes pendant leur dernière année d'études afin de les fidéliser. De plus, ces entreprises offrent de nombreux avantages et d'excellentes conditions de travail afin d'attirer et de garder leur main-d'œuvre. Par exemple, elles utilisent des services de navette aérienne afin que leurs travailleurs(euses) habitant l'extérieur des régions minières  puissent résider dans la région de leur choix tout en pouvant travaillant dans mines en régions éloignées.

Des appartements ou chambres en maisons de chambres payées par l'employeur avec une multitude de services inclus (ex : Internet, câble, interurbains gratuits, salle de conditionnement physique, salles de loisirs, etc.) sont également laissés à la disposition de leurs travailleurs (qu'ils soient simples ouvriers, superviseurs ou ingénieurs).

On leur offre des horaires organisées en 7 jours de travail + 7 jours de congé OU 14 jours de travail + 14 jours de congé permettant aux travailleurs d'accorder davantage de temps à leur famille et à leurs loisirs. Enfin, l'industrie minière est l'une des industries offrant la rémunération et les avantages sociaux (assurance collective, régime de retraite, etc) les plus avantageux et parmi les meilleurs.

Bien que la situation puisse évoluer rapidement, la récente hausse de prix des ressources naturelles devrait favoriser les investissements dans l'industrie minière, notamment dans l'or, ce qui créera de nouveaux besoins.

En effet, le métier de conducteur(trice) de camions lourds - classe A (semi-remorque) figure au 1er rang des métiers les plus en demande par l'industrie minière.

Selon le Comité sectoriel de la main-d'œuvre des mines du Québec, l'industrie aurait besoin de plus de 1 460 opérateurs(trices) au cours des prochaines années afin de répondre à ses besoins.

Donc, les perspectives d'emploi semblent EXCELLENTES pour les prochaines années.

En 2022, le salaire annuel moyen d'un(e) conducteur(trice) de camion de type porteur ayant 10 années d'expérience au sein d'une grande compagnie minière était de 89 300 $.

Dans le secteur municipal et Transports Québec :

Que ce soit des emplois saisonniers ou permanents, les villes s’arrachent les cols bleus en ces temps de pénurie.

D’ailleurs, dans plusieurs villes du Québec peut importe sa taille, les besoins en main-d’œuvre de cols bleus sont de plus en plus importants pour des emplois non seulement saisonniers mais aussi permanents.

Il y a un vieillissement chez les employés manuels des municpalités et il manque de main-d’œuvre pour combler ce vide.

Plusieurs municipalités ont de la difficulté à recruter, ça risque d’être un enjeu pour les prochaines années.

Parmi ces employés manuels, on retrouve notamment des conducteurs(trices) de camions lourds qui constituent l'un des principaux postes recherchés par ces employeurs.

Elles embauchent du personnel, surtout en période hivernale pour l'entretien et le déneigement des routes, notamment celles qui ont de l'expansion et doivent réhabiliter ou agrandir leurs réseaux d'aqueduc et d'égout et autres infrastructures publiques.

Au sein du Ministère des Transports du Québec, de nombreux travailleurs prendront leur retraite au cours des prochaines années et devront prendre leur retraite, donc les perspectives semblent bonnes, mais difficiles à prévoir pour les prochaines années compte tenu du gel d'embauche dans la fonction publique.

Pour plus de détails, consulte le site de promotion des carrières du Ministère des Transports du Québec.

La rémunération moyenne après expérience en 2022 :

le salaire annuel moyen d'un(e) conducteur(trice) de camion de type porteur (classe 3) détenant 10 années d'expérience au sein de Transports Québec était de 41 900 $;

le salaire annuel moyen d'un(e) conducteur(trice) de camion de type porteur (classe 3) détenant 10 années d'expérience au sein de Transports Québec était de 43 900 $;

le salaire annuel moyen d'un(e) conducteur(trice) de camion de type porteur (classe 3) détenant 10 années d'expérience au sein d'une petite municipalité était de 57 800 $;

le salaire annuel moyen d'un(e) conducteur(trice) de camion de type porteur (classe 3) détenant 10 années d'expérience au sein d'une grande municipalité était de 61 700 $;

et le salaire annuel moyen d'un(e) conducteur(trice) de camion de type porteur (classe 3) détenant 10 années d'expérience au sein d'une municipalité de taille moyenne était de 64 300 $.

Au sein des Forces canadiennes :

Oû peut-on conduire des camions porteurs, des tracteurs, des chargeuses, des chasse-neige, des autobus, des camions citernes, des semi-remorques et des véhicules tout-terrain tout en étant chez le même employeur ?

Qui peut se vaster d'avoir transporter des denrées alimentaires, un jour puis des soldats partant en entraînement l'autre jour puis du kérosène pour les aéronefs et enfin, des armes et explosifs le jour d'après ?

Où peut-on conduire des véhicules dans plusieurs pays différents en quelques années ?

Où peut-on conduire des véhicules autant sur des terrains accidentés, des chemins forestiers que sur des routes conventionnelles ?

Seules les Forces canadiennes peuvent t'offrir ça !

La formation de base et les qualifications supplémentaires sont gratuites et fournies par les Forces canadiennes.

le salaire annuel moyen d'un(e) conducteur(trice) de matériel mobile de soutien (classe 1) détenant 10 années d'expérience au sein des Forces canadiennes était de 67 500 $.

Des défis et un avenir prometteur sont à prévoir si tu choisis la carrière militaire.

Dans les autres secteurs :

Plusieurs entreprises provenant d'autres secteurs emploient des conducteurs(trices) de camions de type porteur (boîte fourgon, à plate-forme, à benne basculante, citerne ou auters), comme par exemple : les entreprisese de courrier et messagerie, les entreprises de commerce au détail, les entreprises commerciales de gros (distributeurs, grossistes et importateurs), les compagnies forestières, les compagnies minières, plusieurs entreprises manufacturières, etc.

Des postes sont offerts autant dans les PME que dans les grandes entreprises, dans toutes les régions du Québec.

Plusieurs organismes publics et parapublics emploient également des conducteurs(trices) de camions lourds comme par exemple : Hydro-Québec, Énergie, SAQ, Parcs Canada, les MRC, les CISSS et CIUSSS, les centers de services scolaires, les universités,les administrations portuaires, les administrations aéroportuaires, la fonction publique québécoise, la fonction publique fédérale, etc.

Les perspectives d'emploi sont très bonnes au sein de ces entreprises et organisations.

La rémunération moyenne après expérience en 2022 :

 le salaire annuel moyen d'un(e) conducteur(trice) de camion de type porteur (classe 3) détenant 10 années d'expérience au sein d'une PME (commerciale ou manufacturière) était de 40 700 $;

le salaire annuel moyen d'un(e) conducteur(trice) de camion à matières recyclables (classe 3) détenant 10 années d'expérience au sein d'une grande entreprise commerciale de gros était de 45 800 $;

le salaire annuel moyen d'un(e) conducteur(trice) de camion de type porteur (classe 3) détenant 10 années d'expérience au sein d'une grande chaîne de détaillants était de 47 800 $;

le salaire annuel moyen d'un(e) conducteur(trice) de camion-grue-(classe 3) détenant 10 années d'expérience au sein d'une grande chaîne de quincaillerie et de centres de rénovation était de 47 800 $;

le salaire annuel moyen d'un(e) conducteur(trice) de camion vacuum (classe 3) détenant 10 années d'expérience au sein d'une grande entreprise de services environnementaux était de 49 800 $;

le salaire annuel moyen d'un(e) conducteur(trice) de camion de type porteur (classe 3) détenant 10 années d'expérience au sein d'une grande entreprise de messagerie était de 50 900 $;

le salaire annuel moyen d'un(e) conducteur(trice) de camion de type porteur (classe 3) détenant 10 années d'expérience au sein d'une grande entreprise commerciale de gros était de 51 200 $;

le salaire annuel moyen d'un(e) conducteur(trice) de camion à bétonnière (classe 3) détenant 10 années d'expérience au sein d'une grand fabricant de béton était de 53 300 $;

le salaire annuel moyen d'un(e) conducteur(trice) de camion de type porteur (classe 3) détenant 10 années d'expérience au sein d'une grande industrie de fabrication d'aliment et boissons était de 56 300 $;

le salaire annuel moyen d'un(e) conducteur(trice) de camion à plate-forme ou à boîte fourgon (classe 3) détenant 10 années d'expérience au sein d'une grande compagnie d'exploitation forestière était de 72 400 $;

le salaire annuel moyen d'un(e) conducteur(trice) de camion citerne ou de camion à granvier (classe 3) détenant 10 années d'expérience au sein d'une grande compagnie d'exploitation forestière était de 72 700 $;

et le salaire annuel moyen d'un(e) conducteur(trice) de camion de type porteur (classe 3) détenant 10 années d'expérience au sein d'une grande industrie papetière était de 74 800 $.

PORTRAIT DE L'INDUSTRIE :

 

Elle comprend les entreprises du camionnage et les entreprises de la messagerie et de la livraison pour le transport de marchandises;

 

Ainsi que les entreprises du transport par autobus et les entreprises de taxi et de limousine pour le transport de passagers.

 

Enfin, elle comprend également toutes les entreprises fournissant des activités de soutien aux entreprises de transport routier de marchandises et/ou de passagers.

 

C'est une industrie parmi les plus importantes tant pour l'économie de la province que pour l'économie des régions qu'elles soient un grand centre ou une région rurale éloignée.

 

Que ce soit pour le transport de marchandises ou le transport de passagers, on retrouve cette industrie partout au Québec, ce qui en fait le second secteur économique le plus important derrière le commerce au détail.

 

En 2015, Elle a généré des revenus totalisant plus de 10,8 milliards $

 

Elle regroupait plus de 45 000 entreprises qui employaient plus de 280 000 travailleuses et travailleurs (chauffeurs, mécaniciens, autres employés d'entretien, répartiteurs, manutentionnaires, spécialistes en logistique du transport, personnel de bureau, gestionnaires, etc).

 

L'industrie du transport routier est divisée en 5 secteurs, dont :

Sources : Camo-route, le Comité sectoriel de la main-d'oeuvre en transport routier, Transports Québec et Statistiques Canada.

 

EXIGENCES D’OBTENTION DE LA CLASSE DE PERMIS

Pour plus de détails, consulte le site de la SAAQ

-         N’avoir aucun antécédent criminel (transport aux USA et transport des matières dangereuses); exigence des employeurs

-         Avoir moins de 4 points d'inaptitude à ton dossier de conduite;

-      N'avoir subi aucune suspension ou révocation de votre permis de conduire au cours des deux dernières années à la suite d'une infraction au Code criminel ou d'une accumulation de points d'inaptitude;

-         Subir un examen visuel auprès de la S.A.A.Q.;

-         Subir un examen médical et faire remplir le formulaire d’évaluation médicale par un médecin;

-         Avoir accumulé une expérience de conduite d’au moins 24 mois comme titulaire d’un permis classe 5 (véhicule de promenade);

-         Réussir l’examen théorique de la SAAQ;

-         Réussir 2 examens pratiques de la conduite d’un camion-porteur;

-         Obtenir le permis d’apprenti-conducteur de la classe 3;

-      Après une période d'apprentissage en tant qu'apprenti depuis 3 mois (ou 1 mois si tu es âgé de 25 ans ou + ET que tu as accumé au moins 60 mois d'expérience comme conducteur(trice) de véhicule de promenade classe 5); tu pourras obtenir le permis classe 3.

LA FORMATION NÉCESSAIRE :

 

Il n'est pas nécessaire de suivre une formation afin d'obtenir le permis de conduire classe 3 exception des examens théoriques et pratiques de la SAAQ.

 

Par contre, une formation te permettra d'acquérir des connaissances relatives à l'entretien mécanique, l'apprentissage de techniques de conduite particulières incluant la conduite préventive en conditions hivernales, les techniques d'arrimage de charges, etc.

 

Ce sont généralement des formations de courte durée dont la plupart sont reconnues et appréciées par les employeurs.

 

PERFECTIONNEMENT :

 

Il te sera possible de suivre certains cours de perfectionnement de quelques heures, comme par exemple :

 

ENDROITS DE FORMATION :

 

Note 1 : Plusieurs grandes entreprises de camionnage ou de livraison offrent eux-mêmes la formation à leurs futurs(es) conducteurs(trices) de camions, mais la formation obtenue dans une école reconnue est également très appréciée.

 

Note 2 : cette liste est à titre informative seulement et ne garantit pas la qualité des formations et des établissements cités.

 

Note 3 : la plupart de ces formations sont offertes à temps partiel de jour

 

Comment choisir une bonne école ? 

Voici quelques écoles :

 

Montréal :

Rive-Nord de Montréal (Lanaudière, Laurentides, Laval) :

Montérégie :

Québec et Chaudière-Appalaches :

Centre et Ouest du Québec (Abitibi-Témiscamingue, Centre-du-Québec, Estrie, Mauricie et Outaouais) :

Est du Québec (Bas-St-Laurent, Côte-Nord, Gaspésie, Saguenay-Lac-St-Jean) :

LIENS RECOMMANDÉS :  

Tu désires avoir l’avis de conducteurs de camion - classe 3 sur leur métier ?, alors va regarder les vidéos et l'entrevue écrite suivants :

Site d’informations sur le métier :

-         SAAQ : section d’infos en conduite de poids lourds

-         TruckNet : site d’infos sur le milieu du camionnage, photos de camions, etc

-         Truck Web : site de ressources dans le domaine du camionnage

-         Visez dans le Mille : site de cette émission de télé à TVA où une entrevue a été réalisée avec Solange, camionneuse.

Organismes reliés au transport :

 

-         Association nationale des camionneurs artisans

-    Commission de la construction du Québec

-         Commission des transport du Québec

-         Ministère des transports du Québec

-         SAAQ

Entreprises de camionnage :  

-    Apex Motor Express : importante entreprise de transport par camion de Montréal qui emploie 135 personnes

-    Blais & Langlois : important entrepreneur en génie civil du Nord-du-Québec, est également la plus importante entreprise de transport routier de vrac solide de cette région

-      Boisjoli Transport : entreprise de transport par camion de Joliette dans Lanaudière

-    Brasseur Transport : importante entreprise de transport par camion de La Prairie en Montérégie notamment spécialisée en transport de vrac liquide et qui emploie 120 personnes

-      Cabano Kingsway : division transport de vrac liquide et de vrac solide du Groupe Transforce qui emploie 140 personnes

-    C.A.T. Transport : importante entreprise de transport par camion au Québec qui emploie près de 200 personnes

-    CHALLENGER MOTOR FREIGHT : l'une des plus grandes entreprises de transport routier au Canada dont le siège social est en Ontario, mais qui emploie plus de 250 personnes dans ses bureaux de Dorval

-    Clan Panneton : l'une des plus importantes entreprises de déménagement au Québec qui emploie plus de 200 personnes à l'année

-    Danfreight : plus importante entreprise de transport par camion de Lanaudière notamment spécialisé en transport à température controlée et qui emploie plus de 230 personnes

-    Déménagement Montréal Express : plus importante entreprise de déménagement résidentiel et commercial de Montréal et l'une des plus importantes au Québec qui emploie plus de 150 personnes  à l'année

-    Déménagement Rapide : plus importante entreprise de déménagement résidentiel, commercial et industriel de la région de Québec et l'une des plus importantes au Québec qui emploie 100 personnes à l'année

-    Distribution Marcel Dion : importante entreprise de transport par camion au Québec

-    Explorer Transport : l'une des plus importantes entreprises de transport par camion de la région de Laval qui emploie 100 personnes

-    Express Mondor : l'une des plus importantes entreprises de transport par camion de Lanaudière qui emploie plus de 80 personnes

-       Excel Transportation (en anglais) : importante entreprise de transport par camion au Québec

-      FT Transport : importante entreprise de transport par camion du Bas-St-Laurent

-    GHL Transport : importante entreprise de transport par camion de Montréal spécialisée en transport de vrac liquide et qui emploie plus de 100 personnes

-   Gosselin Express : l'un des plus importantes entreprises de transport par camion et déménagement en Chaudière-Appalaches qui emploie 90 personnes

-    Groupe Bellemare : plus importante entreprise de transport par camion Mauricie qui emploie plus de 230 personnes

-    Groupe Boutin : quatrième plus importante entreprise de transport par camion au Québec et seconde en Montérégie qui emploie plus de 480 personnes

-    Groupe CTMA : importante entreprise de transport par camion et de transport maritime au Québec, la plus importante en Gaspésie qui emploie plus de 275 personnes (incluant ses 2 divisions)

-    Groupe Desgagnés div Tessier : importante entreprise de Baie-Comeau en Côte-Nord, filiale de l'une des plus importantes compagnies maritimes du Québec spécialisée dans le transport routier de charges hors norme

-    Groupe Gilbert : l'une des plus importantes entreprises de transport par camion du Saguenay-Lac-St-Jean qui emploie 100 personnes

-      Groupe G3 Transport : importante entreprise de transport par camion au Québec

-      Groupe Goyette : importante entreprise de transport par camion  au Québec qui emploie 125 personnes

-      Groupe Guilbault Transport :  cinquième plus importante entreprise de transport par camion au Québec et plus importante de la région de Québec qui emploie plus de 560 personnes

-    Groupe Jules Savard : l'un des plus importantes entreprises de transport par camion au Québec qui emploie plus de 220 personnes

-    Groupe Képa Transport : l'un des plus importantes endtreprises de transport par camion en Abitibi-Témiscamingue qui emploie 105 personnes

-      Groupe Morneautroisième plus importante entreprise de transport par camion au Québec et plus importante du Bas-St-Laurent qui emploie près de 740 personnes

-    Groupe Nadeau : importante entreprise de transport par camion de Lanaudière qui emploie plus de 140 personnes

-    Groupe sgt : l'un des plus importantes entreprises de transport par camion au Québec et la plus importante du Centre-du-Québec qui emploie plus de 550 personnes

-      GROUPE TRANSFORCE TRANSPORT (et ses filiales) : plus importante entreprise de transport par camion au Canada qui emploie plus de 13 400 personnes partout au pays dont 5 600 au Québec

-    Groupe Trans West :  l'un des plus importantes entreprises de transport par camion au Québec

-    Groupe TYT : l'un des plus importantes entreprises de transport par camion du Centre-du-Québec qui emploie plus de 225 personnes

-    J.E. Fortin Transport : importante entreprise de transport par camion au Québec de St-Bernard-de-Lacolle en Montérégie spécialisée en transport de marchandises sous température contrôlée (notamment des produits alimentaires) qui emploie 95 personnes

-    J.M.F. Transport : l'une des plus importantes entreprises de transport par camion en Estrie qui emploie 70 personnes

-    Laidlaw : importante entreprise de transport par camion de St-Mathieu-de-Beloeil en Montérégie qui emploie 160 personnes

-    L. Bilodeau & Fils Transport : importante entreprise de transport par camion de Chaudière-Appalaches, l'une des plus importantes spécialisée en  transport d'animaux vivants au Québec, mais également en transport sous température contrôlée et qui emploie 115 personnes

-    L. Simard Transport : l'un des plus importantes entreprises de transport par camion au Québec

-    Martin Roy Transport :  l'un des plus importantes entreprises de transport par camion en Abitibi-Témiscamingue

-    Normandin Transit : l'un des plus importantes entreprises de transport par camion au Québec et seconde plus importante en Montérégie qui emploie plus de 480 personnes

-      Robert Transport inc.: seconde plus importante entreprise de transport par camion au Québec, mais la plus importante en Montérégie qui emploie plus de 2 200 personnes

-    Simard Transport : importante entreprise de transport par camion et d'entreposage de Montréal qui emploie plus de 250 personnes

-    Transcol : l'une des plus importantes entreprises de transport par camion du Saguenay-Lac-St-Jean qui emploie 80 personnes

-    Transport Alfred Boivin : l'une des plus importantes entreprises de transport par camion du Saguenay-Lac-St-Jean qui emploie 100 personnes

-      Transport Asbestos Eastern : importante entreprise de transport par camion au Québec

-    Transport Bernières : l'un des plus importantes entreprises de transport par camion au Québec et seconde plus importante de la région de Québec qui emploie plus de 200 personnes

-      Transport Besner inc. : l'un des plus importantes entreprises de transport par camion au Québec et plus importante en Chaudière-Appalaches

-    Transport Bessette & Boudreau : l'un des plus importantes entreprises de transport par camion au Québec et plus importante en Estrie qui emploie 220 personnes

-    Transport Bourassa : l'un des plus importantes entreprises de transport par camion au Québec et troisième plus importante en Montérégie qui emploie plus de 350 personnes

-    Transport Bourret : l'un des plus importantes entreprises de transport par camion au Québec qui emploie plus de 450 personnes

-      Transport Couture : importante entreprise de transport par camion au Québec

-    Transport Grégoire : importante entreprise de transport par camion au Québec

-    Transport Gylmir : l'un des plus importantes entreprises de transport par camion au Québec qui emploie plus de 200 personnes

-    Transport Hervé Lemieux : l'un des plus importantes entreprises de transport par camion au Québec qui emploie plus de 350 personnes

-    Transport Idéal : importante entreprise de transport par camion de Québec qui emploie 110 personnes

-      Transport Jacques Auger : importante entreprise de transport par camion au Québec spécialisée en transport en vrac liquide et de produits pétroliers qui emploie près de 230 personnes

-    Transport Jean-Marie Bernier : l'une des plus importantes entreprises de transport par camion du Saguenay-Lac-St-Jean

-    Transport Matte :  importante entreprise de transport par camion au Québec, l'une des plus importantes de la région de Québec qui emploie 125 personnes

-      Transport Nordicité : importante entreprise de transport par camion au Québec spécialisée en transport de produits pétroliers

-    Transport RPM : plus importante entreprise de transport par camion des Laurentides qui emploie 100 personnes

-    Transport Sonar : importante entreprise de transport par camion au Québec et plus importante de la région de Laval qui emploie 200 personnes

-      Transport Vital Côté : importante entreprise de transport par camion au Québec spécialisée en transport de produits laitiers

-    Transports Inter-Nord : l'une des plus importantes entreprises de transport par camion des Laurentides qui emploie près de 80 personnes

-    TST OVERLAND :  l'une des plus importantes entreprises de transport par camion au Canada qui emploie 500 personnes au Québec

-    V.A. Transport : l'un des plus importantes entreprises de transport par camion au Québec qui emploie près de 90 personnes

-      VTL Transport : importante entreprise de transport par camion de Québec qui emploie 60 personnes

-      XTL transport : l'un des plus importantes entreprises de transport par camion au Québec

 

Autres types d’entreprises reliées au domaine du transport :

 

Pour des entreprises spécialisées en travaux publics, voir le Portrait de l'industrie de construction de génie civil

 

Pour des entreprises en construction (commerciale, institutionnelle, industrielle et résidentielle), voir le Portrait de l'industrie de la construction

 

Pour des compagnies minières, voir le Portrait de l'industrie minière

 

-    Agropur, voir aussi sa division Natrel (transport de produits alimentaires)

-      Air Liquide Canada (transport de produits chimiques et gazeux)

-    Canpar (transport de courrier)

-    DHL Canada (transport de courrier)

-    Familiprix (transport de produits pharmaceutiques et produits divers)

-    Fedex (transport de courrier)

-    Groupe BMR (transport de produits divers)

-    Groupe Bonduelle (transport de produits alimentaires)

-   Groupe Dicom (transport de courrier)

-    Groupe Lassonde (transport de produits alimentaires)

-    Groupe pétrolier Olco (transport de produits pétroliers)

-    Groupe RONA (transport de produits divers)

-    Jean Coutu (transport de produits pharmaceutiques et produits divers)

-    Joseph Élie ltée (transport de produits pétroliers)

-    Kraft Canada (transport de produits alimentaires)

-    Labatt (transport de boissons alcoolisées)

-    Loblaw (transport de produits divers)

-    Métro (transport de produits alimentaires et produits divers)

-    Molson Coors (transport de boissons alcoolisées)

-    Nationex (transport de courrier)

    Nestlé Canada (transport de produits alimentaires)

-      Nutrinor (transport de produits alimentaires)

-    Parmalat Canada (transport de produits alimentaires)

-    Pepsico (transport de produits alimentaires)

-    Pétro-Canada (transport de produits pétroliers)

-    Pétroles Irving (transport de produits pétroliers)

-    Pétroles Sonic (transport de produits pétroliers)

-    Postes Canada (transport de courrier)

-    Produits Shell Canada (transport de produits pétroliers)

-    Purolator (transport de courrier)

-    Saputo (transport de produits alimentaires)

-    Shell Canada (transport de produits pétroliers)

-    Sobey's (transport de produits alimentaires et produits divers)

-    Société des alcools du Québec SAQ (transport de boissons alcoolisées)

-    Sodexo (transport de produits alimentaires)

-    Sysco Services alimentaires (transport de produits alimentaires)

-    Ultramar Canada (transport de produits pétroliers)

-    Uniprix (transport de produits pharmaceutiques et produits divers)

-    UPS (transport de courrier)

 

Municipalités :

 

Manufacturiers mondiaux de camions :

-    AM General : manufacturier américain de camions militaires (en anglais)

-    Dailmer Trucks (voir aussi ses filiales : Freighliner, Western Star Trucks, Mercedes-Benz Trucks)  : site de ce manufacturier allemand de camions (en anglais)

-    Ford Trucks : site de ce manufacturier américain de véhicules commerciaux (en anglais)

-    General Dynamics Land Systems Canada : site de ce manufacturier américain de véhicules militaires (en anglais)

-    General Motors : site de ce manufacturier américain de véhicules commerciaux (en anglais)

-    Hino Canada (filiale de Toyota) : site de ce manufacturier japonais de véhicules commerciaux

-    Isuzu Trucks Canada : site de ce manufacturier japonais de véhicules commerciaux

-    Iveco (filiale de Fiat) : site de ce manufacturier italien de véhicules commerciaux

-    KMW : site de ce manufacturier allemand de véhicules militaires (en anglais)

-    Mitsubishi-Fuso Trucks (filiale de Daimler et Mitsubishi) : site de ce manufacturier germano-japonais de camions (en anglais)

-      Navistar International : site de ce manufacturier américain de véhicules commerciaux (en anglais)

-    Paccar Trucks (voir aussi ses filiales Kenworth et Peterbilt) : site de ce manufacturier américain de véhicules commerciaux (en anglais)

-    Rheinmetall Defence : site de ce manufacturier allemand de véhicules militaires (dont des camions de transport) en anglais

-      Sterling trucks (Ford) : site de ce manufacturier américain de camions (en anglais)

-    Terex : manufacturier américain de camions et d'engins qui fabrique notamment des camions militaires

-    Volkswagen Commercial Vehicles (voir aussi sa filiale Scania) : site de ce manufacturier allemand de véhicules commerciaux (en anglais)

-      Volvo Trucks Canada (voir aussi sa filiale Mack Trucks) : site de ce manufacturier suédois de camions

 

Retour à la page du secteur transport

Retour à la page d'accueil