Retour à page du secteur santé

Retour à la page d’accueil

 

 

SECTEUR : SANTÉ

NIVEAU D’ÉTUDES : ENSEIGNEMENT UNIVERSITAIRE

 

AUDIOLOGISTE

BACCALAURÉAT SPÉCIALISÉ B.Sc. et

MAÎTRISE PROFESSIONNELLE M.P.A.

 

 Consulte également la page d’informations sur les programmes pré-universitaires en sciences

 

Consulte également la page d’informations sur d’autres programmes universitaires qui sont suggérés de suivre avant d’entreprendre des études en audiologie.

 

Consulte aussi la section "liens recommandés" (dont des vidéos d'audiologistes qui parlent de leur travail).

 

TÂCHES ET RESPONSABILITÉS :

 

En tant qu’audiologiste; tu seras responsable de prévenir, évaluer et traiter des personnes (enfants, adolescents, adultes et personnes âgées) ayant des troubles auditifs légers ou sévères (ex : surdité, acouphènes) et du système vestibulaire (ex : vertiges) en tenant de leurs capacités et leurs limites auditives.

 

Tu devras tout d'abord, évaluer les besoins de la personne dans différentes situations (à l’école, à la maison, au travail, dans les activités sociales) afin de lui fournir des services adaptés et complets qui favoriseront sa capacité à communiquer, son autonomie et son intégration.

 

Ensuite, tu devras planifier et élaborer un plan de traitement, d'intervention ou de rééducation auditive (appelé "plan d'intervention audiologique) afin de régler ou réduire les effets engendrés par le handicap. Tu mettras en oeuvre, appliqueras et exécuteras les activités d'intervention en suivant un protocole structuré et consigner les observations au dossier du patient; faire certaines interventions en suivant les recommandations établies à partir du plan d'intervention audiologique.

 

Enfin, tu effectueras une évaluation les résultats du traitement ou de l'intervention afin d'adapter ou modifier le plan et ainsi, augmenter les possibilités de réussite du programme permettant d'améliorer la qualité de l'audition de la patiente ou du patient.

 

Tu travailleras en étroite collaboration avec d'autres audiologistes, des orthophonistes, des psychoéducateurs, des orthopédagogues, des enseignants en adaptation scolaire, des conseillers en rééducation, des agents de formation en déficience auditive, des agents de correction de l'audition ou thérapeutes de l'audition, des médecins ORL, des médecins de famille et parfois, des art-thérapeutes.

 

Tu pourras travailler auprès de clientèles diversifiées ou de clientèles spécifiques (enfants, personnes âgées, travailleurs, etc).

 

En tant que thérapeute de l'audition ou agent(e) de correction de l'audition; tu pourras exécuter toutes tâches en lien avec la correction de l'audition qui ne sont pas des activités réservées aux audiologistes selon le Code des professions du Québec.

 

Tu seras responsable de la mise en œuvre d'un plan d'intervention établi par un(e) audiologiste dans le but de prévenir, réadapter ou rééduquer des personnes qui présentent ou qui sont susceptibles de présenter des troubles de l'audition.

 

Tu devras tout d'abord, évaluer les caractéristiques et les particularités de l'audition de la personne selon les tests réalisés par l'audiologiste; établir les besoins de la personne afin d'élaborer un plan d'intervention qui sera le plus efficace possible; exécuter des activités d'intervention en suivant un protocole structuré et consigner les observations au dossier du patient; faire certaines interventions en suivant les recommandations établies à partir du plan d'intervention audiologique. Tu travailleras en étroite collaboration avec un(e) audiologiste.

 

Tu pourras travailler en milieu scolaire (principalement les commissions scolaires), bien que la plupart emploient des étudiants(es) en fin de programme au baccalauréat en audiologie ou de la maîtrise en audiologie. Certaines cliniques privées en audiologie et orthophonie, centres de réadaptation et organismes d'aide aux personnes ayant une déficience auditive emploient également ces spécialistes.

 

En tant qu'agent(e) de formation en déficience auditive; tu seras responsable de concevoir, actualiser et évaluer des programmes de formation pratique et théorique sur les moyens de communication utilisés en déficience auditive. Tu établiras les besoins et adapteras les activités de formation selon la clientèle cible et mettras en application ces programmes pour le personnel de l'établissement, les parents d'enfants déficients auditifs, les personnes ayant des problèmes auditifs et le public en général.

 

Tu pourras travailler au sein d'un centre de réadaptation en déficience physique et sensorielle ou d'un centre de réadaptation spécialisé en déficience auditive (l'Institut Raymond Dewar). Les organismes d'aide aux personnes ayant une déficience auditive emploient également ces spécialistes.

 

QUALITÉS ET APTTITUDES NÉCESSAIRES :

-         Audition claire et normale

-         Aptitudes pour les sciences physiques et biologiques : la formation est très exigeante, elle demande de bonnes connaissances en physique, biologie, anatomie et physiologie humaines.

-         Aimer et facilité à travailler avec le public et entregent car tu auras à établir des contacts avec les patients(es)

-    Grande capacité d’écoute, respect, patience et empathie car tu auras à faire face aux problèmes psychologiques que peuvent avoir tes clients(es) ayant un handicap ou une déficience auditive

-         Capacité d’analyse et de synthèse et bon jugement pour être mesure d’analyser et déceler les problèmes auditifs

-         Sens des responsabilités car tu seras responsable de l’amélioration de la l’audition de tes patients(es)

-         Sens de l’organisation pour bien planifier et élaborer des plans de traitement et de rééducation

-        Facilité à travailler en équipe et professionnalisme car tu auras à collaborer avec d’autres professionnels (médecins spécialiste en ORL, audioprothésistes, orthophonistes, ergothérapeutes, etc)

-        Très bonne connaissance maîtrise de la langue langue française parlée et écrite afin d'expliquer et communiquer clairement et de façon professionnelle avec tes patients et les autres professionnels et pour rédiger des rapports de qualité

-        Très bonne connaissance de la langue anglaise afin d'expliquer et communiquer clairement et de façon professionnelle avec tes patients et les autres professionnels et pour rédiger des rapports de qualité et de plus, la plupart des manuels de référence dans ce domaine sont dans cette langue

PROFESSIONS APPARENTÉES :

-    Agent(e) de correction de l'audition

-    Art-thérapeute (Bacc en audiologie + maîtrise en art-thérapie)

-        Thérapeute de l’audition

-        Consultant(e) en réadaptation auditive

EMPLOYEURS POTENTIELS :

-         Centres de réadaptation

-         Centres hospitaliers de soins de longue durée CHSLD

-         Centres locaux des services communautaires CLSC

-         Cliniques privées d’audiologie et d’orthophonie

-    Cliniques privées d'audioprothésistes et audiologistes

-         Commissions scolaires (écoles spéciales)

-         Hôpitaux

PERMIS DE PRATIQUE :

 

Au Québec, pour pratiquer en tant qu’audiologiste, tu dois obligatoirement devenir membre de l’Ordre des orthophonistes et audiologistes du Québec. De plus, tu dois détenir une maîtrise pour pouvoir accéder à la profession.

Seuls(es) les titulaires d'une maîtrise en audiologie d'une université québécoise ou hors-Québec sont admissibles à l'Ordre.

 

Après l’obtention de ton diplôme, tu auras à faire une demande auprès de l’Ordre et remplir leurs conditions et ensuite ton obtiendras ton permis de pratique. Ensuite, tu pourras travailler et effectuer les tâches d'un(e) audiologiste, incluant celles constituant une activité réservée.

       

EXIGENCE DES EMPLOYEURS :

 

-         Connaissance de l’anglais un atout

 

PLACEMENT :

 

Selon les données disponibles au 31 janvier 2013 :

 

Note : les données suivantes combinent celles des programmes d'audiologie avec ceux en orthophonie

 

Baccalauréat :

 

Le placement est EXCELLENT, 95 % des répondants(es) qui se sont dirigés vers le marché du travail ont obtenu un emploi relié dont la presque totalité, soit 95 % sont à temps complet.

Quelques répondants(es), soit 8 % ont poursuivi leurs études au niveau de la maîtrise en audiologie.

 

NOMBRE DE  RÉPONDANTS

NOMBRE EN EMPLOI RELIÉ

NOMBRE EMPLOI EN TEMPS COMPLET

NOMBRE
 AUX
ÉTUDES

24 21 20 2

 

Note : la situation est comparable aux années précédentes (était de 100 % en 2011 et 88 % en 2009).

 

Maîtrise :

 

Le placement est EXCELLENT, 97 % des répondants(es) qui se sont dirigés vers le marché du travail ont obtenu un emploi relié dont la presque totalité, soit 83 % sont à temps complet.

Un(e) répondant(e) a poursuivi ses études au niveau du doctorat en sciences biomédicales (option audiologie).

 

NOMBRE DE  RÉPONDANTS

NOMBRE EN EMPLOI RELIÉ

NOMBRE EMPLOI A TEMPS COMPLET

NOMBRE
 AUX
ÉTUDES

36 34 28 1

 

Note : la situation est comparable aux années précédentes (était de 97 % en 2011 et 100 % en 2009).

 

Sources : Ministère de l’Enseignement supérieur du Québec

 

SALAIRE :

 

Selon les données de 2013 :

(données de 2015 dans le secteur public)

 

Le salaire moyen en début de carrière était de :

-         21,67 $/heure (35 hres/sem) en tant qu'agent(e) de formation en déficience auditive dans réseau de la santé (centres de réadaptation accueillant des malentendants dont l'Institut Raymond-Dewar)

-         21,83 $/heure (40 hres/sem) en tant que thérapeute de l'audition dans le secteur privé (avec le Bacc)

-         22,33 $/heure (35 hres/sem) en tant qu'agent(e) de correction du langage et de l'audition au sein des commissions scolaires (bacc seul)

-         22,54 $/heure (35 hres/sem) en tant qu'audiologiste au sein des commissions scolaires

-         22,68 $/heure (35 hres/sem) en tant qu'audiologiste dans réseau de la santé

-         23,08 $/heure (40 hres/sem) en tant qu'audiologiste dans le secteur privé (avec la maîtrise)

-         33,97 $/heure (37,5 hres/sem) en tant qu'audiologiste dans la fonction publique fédérale (postes civils dans les hôpitaux militaires et hôpitaux pour anciens combattants)

Note : légère augmentation de la moyenne salariale dans le secteur privé.
           Dans le secteur public, les augmentations sont établies par les conventions collectives.

 

Sources : Ministère de l’Enseignement supérieur du Québec, Commission de la Fonction publique du Canada et Ministère de l’Éducation

 

PERSPECTIVES D’AVENIR :

Les perspectives d’avenir pour ces diplômés(es) sont excellentes.

Selon l'Ordre des orthophonistes et audiologistes du Québec, il y avait 401 audiologistes actifs dans l'ensemble des régions du Québec au 31 mars 2014 (soit 21 de plus qu'en 2012).

 

Seulement 12 % de ces derniers sont des hommes, mais pourtant c'est un domaine qui touche autant les hommes que les femmes et donc, il devrait y avoir davantage d'audiologistes hommes dans cette profession. En effet, la profession étant constituée à 87% de femmes, dont près de une sur deux a moins de 35 ans, de nombreux remplacements en raison de congé de maternité sont nécessaires.

 

Plus de 59 % des orthophonistes travaillaient dans le secteur public seulement (hôpitaux, centres de réadapatation, commissions scolaires, CHSLD, etc.);

seulement 19 % pratiquaient dans le secteur privé seulement (notamment dans les cabinets et cliniques privés d'orthophonie-audiologie, cliniques médicales, centres de réadaptation privés, CHSLD privés, écoles privées spécialisées pour enfants avec déficience, etc.);

alors que près de 22 % œuvraient à mi-temps dans le secteur public et à mi-temps dans le secteur privé.

 

Au niveau de la répartition régionale des audiologistes :

 

Plus de 37 % pratiquaient dans la région de l'Île-de-Montréal;

15 % pratiquaient dans la région de Québec;

12 % pratiquaient dans la région de la Montérégie;

11 % pratiquaient dans la rive-nord de Montréal (Laurentides, Lanaudière, Laval);

ainsi que 26 % pratiquaient dans une autre région.

 

Dans les réseaux publics de la santé et de l'éducation, les gels d'embauche risquent d'engender des perspectives moins bonnes que prévues, mais des postes de remplacement de congés de maternité ou de départs à la retraite seront toutefois nécessaires.

 

De plus, l'âge moyen des audiologistes est de 30 ans et seulement 31 % sont âgés de 45 ou plus, donc peu de départs à la retraite sont prévus au cours des prochaines années.

 

En clinique privée, les perspectives d’emploi sont excellentes puisque les besoins de la population sont croissants et plusieurs personnes choisissent le privé compte tenu des délais d'attente avant d'obtenir les services d'un(e) audiologiste sont souvent longs dans le réseau public.

 

Pour plus de détails, consulte le Portrait du réseau de la santé

 

LE PROGRAMME D’ÉTUDES :

 

Le Baccalauréat spécialisé en audiologie B.Sc. a une durée totale de 3 ans offert à temps complet seulement.

 

Puisqu'il est nécessaire d'obtenir une maîtrise en audiologie, ce programme est considéré comme un programme préprofessionnel.

 

En début de formation, soit au cours de la 1re année, tu acquerras les connaissances fondementales nécessaires à l'audiologie (anatomie, physiologie, psychologie, acoustique) et des connaissances de base de la discipline. Tu auras des cours obligatoires en anatomie et physiologie de l'audition (théorie + labo), les bases du système nerveux, acoustique (nature physique du son), langage 1 (morphologie, lexique et sémantique), psychologie du développement humain 1, acquisition du langage de 0 à ans, initiation à l'exercice professionnel, anatomie et physiologie de la parole (théorie + labo), psychoacoustique (perception auditive normale), langage 2 (phonologie et syntaxe), psychologie du développement humain 2, psychologie de l'apprentissage, phonétique clinique (rôle des organes buccophonatoires dans l'articulation des sons de la parole), ainsi que collaboration en sciences de la santé 1 (travail en équipe avec des étudiants de d'autres disciplines).

 

Ensuite, au cours de la  2e année, tu acquerras les connaissances de base sur les différents aspects de la communication humaine, de la perception de la parole, des troubles auditifs et de la parole. Elle comporte les cours obligatoires suivants : neurologie de la communication humaine (théorie + labo), perception de la parole, troubles du système auditif (physiologie et à la psycho-acoustique des troubles de l'audition périphérique et centrale), métrologie acoustique (technologie utilisée en audiologie), troubles du langage chez l'enfant 1, déficiences auditives périphériques 1 (théorie + labo), initiation à la pratique orthophonique, méthodes et recherche en audiologie 1, système de santé et d'éducation, bilan audiologique chez l'adulte (procédés de mesure de l'audition), bilan audiologique chez l'enfant (procédés de mesure de l'audition), collaboration en sciences de la santé 2 (travail en équipe avec des étudiants de d'autres disciplines en lien avec l'audiologie tels que : orthophonie, ergothérapie, psychoéducation, sciences infirmières et médecine), ainsi qu'un stage clinique d'observation en audiologie (à raison d'1 jour/semaine pendant 15 semaines au trimestre d'hiver).

 

Enfin, la 3e année te permettra d'intégrer les connaissances acquises, d'acquérir les compétences théoriques de base en intervention en audiologie auprès des différents types de clientèle et de problématiques et de t'initier à l'intervention en milieu clinique. Elle comporte les cours obligatoires suivants : physiologie auditivo-vestibulaire (mécanismes physiologiques sous-tendant la fonction auditive, périphérique et centrale), psychoacoustique avancée, déficiences auditives périphériques 2 (troubles auditifs de l'oreille interne et du 8e nerf), déficiences auditives centrales (troubles du système auditif central), intervention audiologique 1 (théorie sur les approches d'intervention), intervention audiologique 2 (labo sur les notions de calibrage et de métrologie des appareils utilisés en audiologie),  atelier d'activités cliniques (labo d'intégration des connaissances), stage d'intervention en audiologie 1 (à raison de 5 jours/semaine pendant 3 semaines au trimestre d'automne), activité d'intégration en audiologie 1 (rencontres en petits groupes d'intégration des expériences cliniques acquises au stage), intervention audiologique 3 (labo sur les aides de correction à l'audition et les aides de suppléance à l'audition), réadaptation et adulte déficient auditif, intervention et enfant déficient auditif, intervention audiologique avancée (évaluation diagnostique  et thérapeutique des déficiences et des incapacités), collaboration en sciences de la santé 3, stage d'intervention audiologie 2 (à raison de 5 jours/semaine pendant 3 semaines au trimestre d'hiver), ainsi que l'activité d'intégration en audiologie 2 (rencontres en petits groupes d'intégration des expériences cliniques acquises au stage).

 

Ce programme te préparera à entreprendre des études de maîtrise en audiologie où tu acquerras des connaissances plus poussées en audiologie, les différentes approches d'intervention selon les différents troubles et problématiques et selon les types de clientèle, ainsi que de l'expérience clinique avancée en milieu de pratique.

 

ÉTUDES SUPÉRIEURES :

 

Afin de pouvoir faire carrière en tant qu’audiologiste, tu devras poursuivre tes études au niveau de la maîtrise :

 

Pour le programme offert à l'Université de Montréal :

 

La Maîtrise professionnelle en audiologie M.P.A. a une durée totale de 1½ an (3 sessions) offert à temps complet seulement.  Elle est destinée aux titulaires d’un baccalauréat en audiologie ou de l'ancien baccalauréat en orthophonie-audiologElle permet d'accéder à l'Ordre des orthophonistes et audiologistes du Québec.

 

Le programme comporte 45 crédits et propose 2 cheminements permettant tous les deux d'accéder à la profession :

 

Le cheminement « avec stages et rapport de stage » comporte les cours obligatoires : méthodes de recherche en audiologie, counseling en orthophonie et audiologie, séminaires d’intégration en audiologie, 2 stages obligatoires d'intervention en audiologie de 14 jours (à raison d'1 jour/semaine pendant 14 semaines chacun se réalisant en milieu scolaire et/ou en établissement de santé dont le premier se déroule au trimestre d'automne et le second au trimestre d'hiver), un choix de 7 cours optionnels à choisir parmi une liste proposée de cours en audiologie, mais également dans certaines disciplines connexes (psychologie, psychopédagogie, orthophonie, etc) et peut inclure égalemnt un stage de recherche en audiologie, la réalisation d'un troisième stage d'intervention et prise en charge en audiologie se déroulant en milieu clinique (à raison de 5 jours/semaine pendant 12 semaines), ainsi que la rédaction d’un rapport de stage portant sur la réflexion critique sur une dimension de la pratique professionnelle qui ressort du dernier stage effectué.

 

Le cheminement « avec travail dirigé et stages » comporte les mêmes cours obligatoires et stages obligatoires que le cheminement précédent, 5 cours optionnels à choisir parmi une liste proposée de cours en audiologie, mais également dans certaines disciplines connexes (orthophonie, psychologie, psychopédagogie, etc) et peut inclure égalemnt un stage de recherche en audiologie, ainsi que la rédaction d’un travail dirigé de recherche sur une problématique ou un thème ou un sujet d'intérêt relié à l’audiologie (environ 12 semaines).

 

Pour le programme offert à l'Université d'Ottawa :

 

La Maîtrise professionnelle en audiologie M.Sc. a une durée totale de 2 ans (6 sessions) offert à temps complet seulement.  Elle est destinée aux titulaires d’un baccalauréat en audiologie, d'un baccalauréat en orthophonie, de l'ancien baccalauréat en orthophonie-audiologie ou de tous autres baccalauréats dans une discipline appropriée (voir la section "programmes d'études" ci-haut). Elle permet d'accéder à l'Ordre des orthophonistes et audiologistes du Québec.

 

Seul un cheminement « avec stages et essai » est offert. Tu auras les cours obligatoires suivants en 1re année : anatomie et physiologie du système nerveux pour les troubles de la parole et du langage, anatomie et physiologie du système nerveux pour les troubles de l'audition, sciences de la parole, sciences de l'ouïe, introduction à l'audiologie, pratique professionnelle 1 (éthique, déontologie), troubles du langage chez l'enfant, stage en audiologie 1 (à raison d'1 jour/semaine pendant 5 semaines au trimestre d'automne), méthodologie de la recherche en orthophonie et audiologie, counselling, concepts d'orthophonie pertinents à l'audiologie, principes fondamentaux de l'audiologie, séminaire clinique de recherche en audiologie, évaluations électrophysiologiques, évaluation audiologique 1, projet de recherche en audiologie (essai s'échelonnant aux trimestres d'hiver et d'été), ainsi que le stage en audiologie 2 (3 semaines à temps complet au printemps).

 

Lors de la 2e année, tu auras les cours obligatoires suivants : amplification, instrumentation en audiologie, troubles de la phonation, troubles de l'audition d'orgine neurologique, évaluation audiologique 2, le bruit et l'audiologie, réadaptation de l'adulte avec une déficience auditive, réadaptation de l'enfant avec une déficience auditive, stage en audiologie 3 (2 jours/semaine pendant 12 semaines au trimestre d'automne), pratique professionnelle en audiologie 2, troubles de la parole et du langage chez les adultes, troubles de l'audition d'origine neurologique, séminaire clinique de recherche en audiologie, projet de recherche en audiologie (essai s'échelonnant aux trimestres d'hiver et d'été), stage en audiologie 4 (5 semaines à temps complet au trimestre d'hiver), stage en réaadaptation audiologique (3 semaines à temps complet au trimestre d'hiver), ainsi qu'un externat clinique en audiologie de 12 à 14 semaines à temps complet aux trimestres de printemps-été).

   

EXIGENCES D’ADMISSION :

 

-         Soit détenir le Baccalauréat international B.I. en sciences de la nature
(toutes les universités)

 

-         Soit détenir un D.E.C. intégré en sciences-arts-lettres

 

-    Soit détenir un D.E.C. en sciences de la nature ou en sciences pures et appliquées
et avoir réussi le cours préalable suivant ou avoir atteint l'objectif suivant ou son équivalent :
00XU (biologie 401)

 

-         Soit détenir un D.E.C. dans une autre discipline et avoir réussi les cours suivants ou leurs équivalents :

00UN (maths 103); 00UR, 00US et 00UT (physique 101; 201 et 301); 00UL et 00UM (chimie 101, 201); 00UK et 00XU (biologie 301 et 401)

 

-    Soit détenir un diplôme de 1er cycle universitaire dans une discipline connexe (biologie médicale, biologie, biophysique, sciences biomédicales, biochimie, sciences infirmières, physique, etc), pour plus de détails, consulte la page formations préparations aux sciences de la santé

 

-         Pour les candidats francophones de l’Ontario : soit détenir le CESO incluant 6 cours U ou M + 1 année d’études universitaires. Pour connaître les équivalences de préalables, voir la page suivante. Voir aussi le Programme d’études Ontario-Québec des services de santé.

 

-         Pour les candidats francophones des provinces maritimes : détenir le DES du N-B ou le High School Certificate de la N-É + 1 année d’études universitaires OU avoir complété le diplôme préparatoire aux sciences de la santé de l’Université de Moncton. Pour connaître les équivalences de préalables, voir la page suivante. Voir aussi l’Entente Nouveau-Brunswick-Québec sur les programmes d’études.

 

AUTRE EXIGENCE D’ADMISSION :

 

-         Subir une entrevue, si exigée par l’Université

-    Ne pas avoir d'antécédents judiciaires obligatoire avant d'effectuer les stages

 

STATISTIQUES D’ADMISSION :

 

Ce programme est très contingenté :

 

À l’automne 2016 pour le Baccalauréat :

 

Nombre total de demandes 

CAPACITÉ D’ACCUEIL TOTALE

TAUX D’ADMISSION

En %

COTE R

Dernier candidat admis
(2016)

COTE R


en 2015

COTE R


en 2014

COTE R

en 2013

COTE R

en 2012

220

35

16

31,720

31,959

32,012

31,640

30,588

 

Note : dans le cadre d'une entente entre le Gouvernement du Québec et le Gouvernements du Nouveau-Brunswick, 1 place est réservée aux étudiants francophones de cette province (subventionnées par la Commission des études supérieures des Provinces maritimes).

 

Sources : Université de Montréal et Université de Moncton (entente Québec-NB)

 

ENDROIT DE FORMATION :

-         Université de Montréal, offert en régime régulier à temps complet seulement, voir aussi les détails de la maîtrise professionnelle en audiologie,  voir aussi la page suivante, site de la Clinique universitaire d'orthophonie et d'audiologie de l'Université de Montréal, site de l’École d’orthophonie et d’audiologie
programme unique au Québec

Ailleurs au Canada :

 

Dans les autres provinces, seule la maîtrise est offerte :

-         Université d’Ottawa, Ottawa (Ontario) offert en français ou en anglais

-         Dalhousie University, Halifax (Nouvelle-Écosse)

-         University of Alberta, Edmonton (Alberta)

-         University of British Colombia, Vancouver (Colombie-Britannique)

-         University of Toronto, Toronto (Ontario)

-         University of Western Ontario, Hamilton (Ontario)

LIENS RECOMMANDÉS :

 

Tu veux avoir l'avis d'audiologistes sur leur profession ?, alors regarde les vidéos (et entrevues écrites) suivants :

Pour des infos sur des maladies ou problèmes de santé auditive, consulte la page suivante

 

Pour une liste d'établissements de santé, voir le Portrait du réseau de la santé

 

Pour une liste des établissements d'enseignement, consulte le Portrait du réseau de l'éducation

 

Divers :

-    Association canadienne des orthophonistes & audiologistes

-    Association des devenus sourds et malentendants du Québec

-    Association du Québec pour enfants avec problèmes auditifs

-    Association québécoise des enfants atteints d’audimutité

-    Centre québécois de la déficience auditive

-    Ordre des audiologistes & orthophonistes du Québec : page d’infos sur la carrière en tant qu’audiologiste

-    Ordre des audiologistes & orthophonistes du Québec : page d’infos sur les troubles de la communication

-    Société québécoise de l’autisme 

Hôpitaux (page du service d'audiologie) :

-    CHUM

-    CHUQ (voir aussi le site du Centre d'expertise en implant cochléaire)

-    Hôpital d'Ottawa

-    Hôpital de Montréal pour enfants

-    Hôpital du Sacré-Cœur de Montréal

-    Institut universitaire de gériatrie de Montréal

-    Jewish General Hospital

-    St-Mary's Hospital Center

-    CSS Champlain et Hopital Charles Lemoyne : situé à Longueuil, affilié à l'Université de Sherbrooke

Écoles primaires ou secondaires spécialisées :

-    École Joseph-Charbonneau : école secondaire spéciale de la C.S. de Montréal pour jeunes ayant des déficiences motrices ou sensorielles significatives ou persistantes

-    École Irénée-Lussier : école secondaire spéciale de la C.S. de Montréal pour jeunes ayant une déficience intellectuelle avec ou sans troubles associés

-    École Jean-Piaget : école primaire-secondaire de la C.S. de Laval pour jeunes ayant une déficience motrice grave et/ou une déficience intellectuelle profonde

-    École régionale des Quatre-Saisons : école primaire-secondaire spéciale de la C.S. de la Capitale à Québec pour jeunes ayant une déficience intellectuelle avec ou sans troubles associés

-    École Madeleine-Bergeron : école primaire-secondaire spéciale de la C.S. des Découvreurs à Québec pour jeunes ayant une déficience motrice ou sensorielle

-    École du Touret : école primaire-secondaire spéciale de la  C.S. Région-de-Sherbrooke pour jeunes ayant une déficience intellectuelle légère, grave ou profonde

-    École oraliste de Québec pour enfants sourds : école primaire-secondaire privée sans but lucratif situé à Québec

-    École spécialisée Joseph-Paquin : école primaire-secondaire de la C.S. des Premières-Seigneuries à Québec pour jeunes avec troubles de l'audition ou troubles sévères du langage

 -    Montreal Oral School for the Deaf : école primaire-secondaire privée sans but lucratif situé à Montréal

Centres de réadaptation en déficience auditive et du langage :

-    Centre de réadaptation en déficience physique Chaudière-Appalaches : situé à Lévis

 

-    Centre de réadaptation Interval : situé à Trois-Rivières en Mauricie

 

-    Centre montérégien de réadaptation : établissement affilié à l'Université de Sherbrooke situé à St-Hubert

 

-    Hôpital juif de réadaptation : établissement affilié à l'Université Mcgill situé à Laval

 

-    Hôpital Marie-Enfant : établissement rattaché au CHU Ste-Justine et affilié à l'Université de Montréal spécialisé en réadaptation chez les enfants et adolescents

 

-    Institut de réadaptation en déficience physique de Québec : situé à Québec, ce centre est reconnu comme un centre d'excellence en réadapttion et affilié à l'Université Laval

 

-    Institut Raymond-Dewar : situé à Montréal, cet établissement public affilié à l'Université de Montréal est spécialisé et surspécialisé en réadaptation en surdité et communication

 

Centres de réadaptation en déficience physique et sensorielle :

 

-    Association québécoise des intervenants auprès des personnes amputées

 

-    Centre de protection et de réadaptation de la Côte-Nord L'Émergent : situé à Les Escoumins en Côte-Nord

 

-    Centre de réadaptation Constance-Lethbrige : établissement affilié à l'Université Mcgill situé à Montréal

 

-    Centre de réadaptation de la Gaspésie à Ste-Anne-des-Monts

 

-    Centre de réadaptation en déficience physique Chaudière-Appalaches : situé à Lévis

 

-    Centre de réadaptation en déficience physique L'Interaction : situé à Mont-Joli dans le Bas-St-Laurent

 

-    Centre de réadaptation en déficience physique Le Parcours : situé à Saguenay

 

-    Centre de réadaptation Estrie : établissement affilié à l'Université de Sherbrooke situé à Sherbrooke en Estrie

 

-    Centre de réadaptation InterVal : établissement affilié à l'UQTR situé à Trois-Rivières en Mauricie

 

-    Centre de réadaptation La Maison : situé à Rouyn-Noranda en Abitibi-Témiscamingue

 

-    Centre de réadaptation Le Bouclier : situé à Joliette dans Lanaudière et à St-Jérôme dans les Laurentides

 

-    Centre de réadaptation Lucie-Bruneau : établissement affilié à l'Université de Montréal situé à Montréal

 

-    Centre de réadaptation MAB-Mackay : établissement privé situé à Montréal

 

-    Centre médical et de réadaptation de Dorval : centre multidisciplinaire privé de santé regroupement des professionnels d'une dizaine de disciplines reliés à la réadaptation et situé à Dorval dans la région de Montréal

 

-    Centre montérégien de réadaptation : établissement affilié à l'Université de Sherbrooke situé à Longueuil en Montérégie

 

-    Centre régional de réadaptation La Ressource : situé à Gatineau en Outaouais

 

-    Hôpital de réadaptation Villa Médica : établissement hospitalier public spécialisé en réadaptation auprès de personnes adultes atteintes d’une ou de plusieurs déficiences physiques suite à une maladie ou à un traumatisme situé à Montréal

 

-    Hôpital juif de réadaptation : établissement affilié à l'Université Mcgill situé à Laval

 

-    Hôpital Marie-Clarac : établissement hospitalier public spécialisé en réadaptation et soins de longue durée auprès de personnes adultes atteintes d'une maladie incurable (notamment le cancer) situé à Montréal

 

-    Hôpital Marie-Enfant (réadaptation pédiatrique)

 

-    Hôpital Shriners pour enfants de Montréal : établissement hospitalier privé spécialisé en réadaptation auprès d'enfants situé à Montréal

 

-    Institut de réadaptation Gingras Lindsay de Montréal : établissement affilié à l'Université de Montréal situé à Montréal

 

-    Institut de réadaptation en déficience physique de Québec : établissement affilié à l'Université Laval situé à Québec

 

-    Institut universitaire de gériatrie de Montréal : établissement affilié à l'Université de Montréal situé à Montréal

 

-    Institut universitaire de gériatrie de Sherbrooke : établissement affilié à l'Université de Sherbrooke situé à Sherbrooke

 

Retour à page du secteur santé

Retour à la page d’accueil