Retour à la page du secteur environnement et aménagement du territoire
Retour à page du secteur chimie et biologie
Retour à la page d’accueil

 

 

 

SECTEUR : ENVIRONNEMENT ET AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE

NIVEAU D’ÉTUDES : FORMATION PROFESSIONNELLE

 

OPÉRATEUR(TRICE) D’USINE DE TRAITEMENT DES EAUX

DIPLÔME D’ÉTUDES PROFESSIONNELLES D.E.P.

 

TÂCHES ET RESPONSABILITÉS :

 

En tant qu’opératrice ou opérateur d’usine de traitement des eaux; tu auras pour tâches d’assurer le fonctionnement, surveiller et entretenir des divers équipements et installations des stations de traitement des eaux, des stations d’épuration des eaux usées, stations de traitement des boues et les stations de traitement des eaux industrielles. Tu devras aussi à effectuer certaines tâches de contrôle de la qualité de l'eau en laboratoire notamment en préparant des échantillons d’eau pour fins d’analyse. Enfin, tu devras également t’assurer du bon fonctionnement du réseau de distribution de l’eau, ainsi que du matériel auxiliaire.

 

Depuis 2001, une règlementation du Ministère de l'Environnement oblige les exploitants d'installations de captage, de traitement ou de distribution de l'eau destiné à la consommation humaine (peut importe le nombre de personnes desservies), doivent embaucher des personnes reconnues compétentes dans le domaine.

QUALITÉS ET APTITUDES  NÉCESSAIRES :

 

-         Bonnes habiletés et dextérité manuelles pour manipuler et opérer efficacement les différents équipements

-         Bon sens de l’observation pour être capable de déceler une anomalie ou un problème d’un équipement ou dans les opérations

-         Minutie, précision et bonne méthode de travail car tu auras à manipuler des produits dangereux pour le traitement de l’eau

-         Sens des responsabilités car tu auras la responsabilité du bon fonctionnement de l’usine ou de la station

-         Facilité à travailler en équipe car tu auras à collaborer avec d’autres opérateurs, des techniciens et parfois même des chimistes et ingénieurs chimistes

 

PROFESSIONS APPARENTÉES :

-    Inspecteur(trice) en environnement

-    Inspecteur(trice) industriel

-    Inspecteur(trice) municipal

-    Préposé(e) à l'unité d'entretien mobile

-    Préposé(e) en laboratoire

-    Représentant(e) technique en vente de produits chimiques en traitement des eaux

-    Représentant(e) technique en vente d'équipements pour usines de traitement des eaux

-       Contremaître ou contremaîtresse d’usine (après expérience)

-      Technicien(ne) en eau, produits pétroliers en environnement (Forces armées) formation offerte par les Forces 

EMPLOYEURS POTENTIELS :

-       Industries chimiques, pétrochimiques et pétrolières (en traitement des boues)

-       Municipalités

-       Sociétés privées en gestion de l’eau

-    Forces armées canadiennes

EXIGENCES DES EMPLOYEURS :

 

-         Polyvalence

-         Horaires de travail sur quarts (jour/soir/nuit)

-         Facilité d’adaptation aux nombreux changements technologiques

 

PLACEMENT :

 

Selon les données disponibles au 31 mars 2012 :

 

Le placement est EXCELLENT, 90 % des répondants(es) ont obtenu un emploi relié dont la presque totalité sont à temps plein.

 

NOMBRE DE  RÉPONDANTS

NOMBRE EN EMPLOI RELIÉ

NOMBRE EMPLOI EN TEMPS PLEIN

NOMBRE
 AUX
ÉTUDES

43 36 33 3

 

Note : taux de placement tout aussi excellent depuis plus de 4 ans, il y a encore plusieurs postes disponibles même avec davantage de diplômés(es).

 

Source : Ministère de l’Éducation

 

SALAIRE :

 

Selon les données de 2012 :

(données de 2013 dans le secteur public)

 

Le salaire moyen en début de carrière était de :

 

-       22,23 $/heure (40 hres/sem) dans le secteur privé

 

-    23,47 $/heure (40 hres/sem) en tant qu'opérateur(trice) d'une usine d'assainissement de l'eau ou opérateur(trice) d'une usine de traitement de l'eau potable à la Ville de Laval

 

-    24,03 $/heure (40 hres/sem) en moyenne en tant qu'opérateur(trice) d'une station de traitement des eaux industrielles au sein des grandes industries papetières

-       24,81 $/heure (40 hres/sem) en moyenne en tant qu'opérateur(trice) d'une usine d'assainissement et épuration de l'eau usée au sein des moyennes municipalités (20 000 habitants et plus)

 

-       25,17 $/heure (40 hres/sem) en moyenne en tant qu'opérateur(trice) d'une usine de traitement de l'eau potable au sein des moyennes municipalités (20 000 habitants et plus)

-       25,43 $/heure (40 hres/sem) en moyenne en tant qu'opérateur(trice) d'une usine d'assainissement et d'épuration des eaux usées ou opérateur(trice) d'une usine de traitement de l'eau potable au sein des grandes municipalités (100 000 habitants et plus)

 

-    26,39 $/heure (40 hres/sem) en tant que technicien(ne)-opérateur(trice) d'une usine d'assainissement de l'eau ou technicien(ne)-opérateur(trice) d'une usine de traitement de l'eau potable à la Ville de Québec

-    26,84 $/heure (40 hres/sem) en moyenne en tant qu'opérateur(trice) d'une usine de traitement des eaux industrielles au sein de grandes industries chimiques et pétrochimiques

 

-    29,14 $/heure (40 hres/sem) en moyenne en période probatoire (2 ans) et augmente à 36,43 $/heure par la suite au sein des grandes industries pétrolières

-    30,12 $/heure (40 hres/sem) en moyenne en tant qu'opérateur(trice) d'une usine de traitement des eaux industrielles au sein de grandes compagnies minières

-       31,16 $/heure (36 hres/sem) en tant qu'opérateur(trice) d'une usine d'épuration des eaux à la Ville de Montréal

 

-       31,72 $/heure (36 hres/sem) en tant qu'opérateur(trice) d'une usine de traitement de l'eau potable à la Ville de Montréal

 

-    31,78 $/heure (40 hres/sem) en moyenne en tant qu'opérateur(trice) d'une usine de traitement des eaux industrielles au sein de grandes industries de transformation métallurgique (notamment les alumineries)

-    2 806 $/mois en tant que technicien(ne) en eau, produits pétroliers et environnement au sein des Forces canadiennes (Force régulière)

 

Note : hausse constante de la moyenne salariale dans le secteur privé depuis quelques années.
           Dans le secteur public, les augmentations sont établies par des conventions collectives.

 

Sources : Ministère de l’Éducation, Forces canadiennes, Syndicat des cols bleus regroupés de Montréal, Syndicat des employés manuels de la Ville de Québec, Syndicat des cols bleus de la Ville de Laval, conventions collectives des employés municipaux de plusieurs grandes et moyennes municipalités, conventions collectives des employés de plusieurs grandes industries chimiques et pétrochimiques, conventions collectives des employés de plusieurs grandes industries papetières, conventions collectives des employés de plusieurs grandes industries de transformation métallurgique, conventions collectives des employés de certaines grandes industries pétrolières et conventions collectives des employés de plusieurs grandes compagnies minières.

 

PERSPECTIVES D’AVENIR :

 

Il y a d’excellentes possibilités d’emplois dans ce domaine. On aura besoin de plus en plus de ces spécialistes dû aux nouveaux règlements en matière de qualité de l’eau devenue plus exigente, ainsi que la mise à la retraite de plusieurs opérateurs.

Selon le CFP Paul-Gérin-Lajoie, il ne réussit pas à répondre à la demande des employeurs puisqu'il reçoit annuellement plus d'une centaine de d'offres d'emploi et ce, depuis près de 7 ans.

Ces offrent proviennent principalement de petites et moyennes municipalités, de MRC, de grandes industries métallurgiques et de compagnies minières.

Pour plus de détails, consulte le portrait des secteurs suivants :

 

LE PROGRAMME D’ÉTUDES :

 

Note : ce programme a été révisé et une nouvelle version sera offerte à partir de l'automne 2013

 

Le Diplôme d’études professionnelles en conduite des procédés de traitement de l’eau D.E.P. a une durée totale de 1 800 heures, c’est-à-dire 2 ans offert à temps complet. Il comporte des cours d'introduction à la profession, santé et sécurité au travail, calculs des paramètres de fonctionnement, travaux de laboratoire, travaux d'atelier, caractérisation des micro-organismes, analyse de l'eau de consommation, fonctionnement, équipement de désinfection, opération et entretien des équipements d'une station de purification à traitements conventionnels, fonctionnement du matériel auxiliaire, fonctionnement et surveillance d'un réseau de distribution, fonctionnement, opération et entretien des équipements d'une station de purification à traitements spécifiques, analyse des eaux usées, fonctionnement et surveillance d'un réseau d'eaux usées, fonctionnement, opération et entretien des équipements d'une station d'épuration par boues activées, fonctionnement, opération et entretien des équipements d'une station d'épuration par étangs, fonctionnement, opération et entretien des équipements d'une station d'épuration par biofiltration, fonctionnement, opération et entretien des équipements d'une station d'épuration par traitements physicochimiques, traitement des boues, analyse des eaux industrielles, traitement de l'eau de fabrication, fonctionnement, opération et entretien des équipements d'une station de traitement des eaux industrielles, systèmes de controlei de la qualité de l'eau, automatisation des procédés, un stage dans une station de purification de l'eau d'une durée d'1 semaine à la fin de la 1ere année, ainsi qu'un stage dans une station d'épuration d'une durée d'1 semaine à la fin de la 2e année.

 

EXIGENCES D’ADMISSION :

 

-         Soit détenir le D.E.S.

-         Soit avoir 16 ans et avoir réussi les cours de français, anglais et mathématiques de 4e secondaire ou leurs équivalents

-         Soit avoir 18 ans et posséder des connaissances équivalentes

 

Note : il également recommandé d’avoir suivi le cours sciences physiques 436

 

AUTRE EXIGENCE D'ADMISSION :

 

-    Subir un test de sélection

 

STATISTIQUES D’ADMISSION :

 

Ce programme n’est pas contingenté

 

Les candidats(es) répondant aux conditions d'admission sont généralement admis.

 

ENDROIT DE FORMATION 

 

-         Centre de formation professionnelle Paul-Gérin-Lajoie, Vaudreuil (C.S. des Trois-Lacs), admissions de jour à l'automne et à l'hiver,
 programme unique au Canada

 

AUTRES FORMATIONS :

 

Il existe également des programmes d’Attestation d’études collégiales A.E.C. de courte ou moyenne durée destinés principalement aux personnes ayant quitté les études à temps plein depuis au moins 2 ans. Voici quelques exemples de programmes (consulte la section « formation continue »

 

Note : ces programmes exigent d’avoir réussi les maths 536 et chimie 534 ou leurs équivalents

 


 

Retour à la page du secteur environnement et aménagement du territoire
Retour à page du secteur chimie et biologie
Retour à la page d’accueil