Retour à la page du secteur transport

Retour à la page d'accueil

 

 

 

 

SECTEUR : TRANSPORT

NIVEAU D’ÉTUDES : AUTRES

 

CHAUFFEUR(EUSE) DE TAXI (ou de limousine)

 

Démystifions les mythes et les préjugés du métier de chauffeuse ou chauffeur de taxi :

De nombreux jeunes et moins jeunes désirant travailler avec le public avec des clientèles de tous genres et de tous âges qui choisissent ce métier, peut importe l'âge ou la nationalité;

Il est possible de travailler à temps complet sans problème;

Plusieurs chauffeurs sont salariés, mais plusieurs autres préfèrent travailler à leur propre compte;

Le chauffeur ou la chauffeuse a le choix d'accepter ou de refuser tout client qu'il juge dangereux ou problématique;

Il est vrai que ce n'est pas le métier le plus payant .... mais les périodes d'achalandage sont cycliques (ex : une journée de forte pluie est plus payante qu'un jour ensoleillée ou la période estivale lors des grands événements touristiques est plus payante qu'au mois de novembre, etc.). De plus, ce n'est pas moins payant qu'un(e) serveur(euse) ou que coiffeur(euse) ou qu'un conseiller(ère)-vendeur(euse) en magasin (qui est à commissions) ....

Tu aimes travailler avec le public ?

 

Tu n'es pas stressé(e) sur les routes ?

 

Tu connais les chemins de ta région comme le fond de ta poche ?

 

Tu n'aimes pas avoir de boss derrière ton dos pour surveiller ton travail ?

 

Tu n'as pas peur de travailler de longues heures dans une semaine ?

 

Tu envisages de devenir ton propre patron ?

 

Si tu as répondu oui à toutes ces raisons, c'est peut-être un métier pour toi !

 

Voir aussi la section "liens recommandés" au bas de cette page.

 

TÂCHES ET RESPONSABILITÉS : 

 

En tant que chauffeuse ou chauffeur de taxi, tu auras pour tâches de conduire un véhicule taxi afin de transporter des passagers vers la destination de leur choix. Tu auras à parcourir les routes d’un peu partout dans la région, mais on te désignera un territoire prédéterminé que tu devras respecter (les départs de tes voyages). Il y a 3 catégories de chauffeurs de taxi :

 

Les chauffeurs salariés qui sont employés par un propriétaire d'une flotte de véhicules taxis qui reçoit une rémunération par salaire ou par commission (plus les pourboires). Ils doivent respecter le territoire sur lequel le permis du propriétéaire a été délivré.

 

Les chauffeurs indépendants qui louent un véhicule (établit par un contrat de location) à un propriétaire d'un véhicule ou d'une flotte de véhicules. En tant que travailleurs indépendants, tous les revenus obtenus par ces chauffeurs lui sont attribués (coûts des transports + pourboires), mais doit assurer certaines dépenses (par exemple : l'essence et le stationnement). Ils doivent respecter le territoire sur lequel le permis du propriétéaire a été délivré.

 

Les chauffeurs propriétaires sont des travailleurs indépendants qui doivent, en plus d'obtenir son permis de conduire avec la classe taxi, payer un permis de propriétaire auprès de la Commission des transports du Québec (sauf à Montréal, auprès du Bureau de taxi de Montréal). Ce permis est souvent onéreux (jusqu'à 230 000 $ dans le centre-ville de Montréal). Il reçoit un salaire + pourboires, ainsi que des parts dans les revenus de son ou ses véhicules taxis et opérés par des employés. Ils doivent respecter le territoire sur lequel le permis du propriétéaire a été délivré.

 

En fait, la moitié sont chauffeurs(euses) salariés ou locateur(trice) et l'autre moitié sont des chauffeurs(euses) propriétaires de leur véhicule et détenteurs(trices) d'un permis de transport par taxi.
 

En tant que chauffeuse ou chauffeur de limousine, tu auras pour tâches de conduite une limousine afin de transporter des dirigeants ou des visiteurs d’entreprises ou d’organismes gouvernementaux, des personnalités V.I.P. ou parfois toutes sortes de passagers lors de nolisement pour occasions spéciales (mariages, bals de finissants, etc). Les catégories de chauffeurs sont les mêmes, mais on retrouve principalement des chauffeurs salariés.

 

QUALITÉS ET APTITUDES NÉCESSAIRES :

-       Avoir une très bonne vision (aucune restriction médicale ou autre sur ton permis)

-       Autonomie et débrouillardise car tu devras être en mesure de régler seul(e) certains problèmes (détours, problèmes avec un client, etc)

-      Aimer et aptitudes à travailler avec public car tu auras de fréquents contacts avec la clientèle

-       Sens des responsabilités  tu devras assurer la sécurité des passagers à bord de ton véhicule

    pour être capable de planifier un parcours le plus rapide possible vers la destination choisie par le  client en tenant compte de possibles imprévus(circulation dense, mauvaise température, accidents sur la route, routes bloquées, etc)

-       Bonne maîtrise de la langue française parlée

-       Bonne connaissance de la langue anglaise : souvent nécessaire pour travailler avec une clientèle anglophone

EMPLOYEURS POTENTIELS :

 

Pour un chauffeur de taxi :

-       Coopératives de taxi

-       Entreprises de taxi

-       À ton propre compte (chauffeur-propriétaire)

Pour un chauffeur de limousine :

-      Entreprises de location de limousines

-      Grandes entreprises

-      Gouvernements

-      Certains particuliers

EXIGENCES DE L’EMPLOI :

-      Détenir un permis de conduite classe 4C (ou d'une classe supérieure : 1, 2, 3, 4A ou 4B) émis par la SAAQ (obligatoire pour tous)

-      Détenir un permis de travail du Bureau de taxi de Montréal (pour l’Île de Montréal)

-      Détenir un permis de propriétaire émis par la Commission des transports (pour être chauffeur-propriétaire)

-      Travail à pourboires

-      Certains emplois sont sur appel ou à temps partiel en début de carrière

EXIGENCES DES EMPLOYEURS :

-    Avoir au moins 21 ans (notamment à cause des assurances)

-       Bonne connaissance de la langue anglaise parlée (bilinguisme souvent exigé, surtout dans la région de l'Île-de-Montréal)

-       Très bonne des connaissances du territoire où tu travailleras

-    Avoir un très bon dossier de conduite

SALAIRE :

 

Pour un chauffeur de taxi :

 

Le salaire varie beaucoup d’une région à l’autre, d’un chauffeur à l’autre et même d’une semaine à l’autre.

 

Difficile d'évaluer le salaire moyen d'un(e) chauffeur(euse)-propriétaire de taxi car plusieurs sources se contredisent :

 

-    670 $/semaine (60 à 70 hres/sem en moyenne) pour un chauffeur(euse)-propriétaire à Montréal selon Fintaxi (organisme de financement des permis de taxi)

 

-    750 $/semaine (70 hres/sem en moyenne) pour un chauffeur(euse)-propriétaire à Montréal selon la Commission des transports du Québec CTQ

 

-    Selon Industrie Canada - section du Québec : 69 % des chauffeurs(euse) gagnent moins de 20 000 $/année, 20 % gagnent 20 000 $ et 40 000 $/année et 5 % gagnent plus de 50 000 $/année.

 

Note : ces montants n'incluent pas les propriétaires-chauffeurs qui reçoivent également les coûts de tranport exigés aux passagers comme revenus.

 

Par contre, un(e) chauffeur(euse) de taxi salarié(e) gagne environ 450 $/semaine plus les pourboires (50 à 60 hres/sem)

et peut atteindre jusqu'à 600 $/semaine plus les pourboires.

 

Pour un chauffeur de limousine :

 

Le salaire moyen est d’environ 9,00 $ à 12,00 $/heure

 

LES EXIGENCES DU PERMIS :

 

Voici les exigences de la SAAQ afin d’obtenir le permis de conduire 4C permettant de conduire un véhicule taxi ou une limousine :

-    Être de citoyenneté canadienne ou résident permanent au sein de la Loi sur l'immigration

-    Être âgé de 18 ans ou +

-    Tres bonne connaissance du français (comprendre, parler et lire)

-       Posséder au moins 12 mois d’expérience comme titulaire d’un permis de conduire classe 5 (véhicule de promenade)

-       Subir un examen visuel (aucune restriction sur la vision n’est autorisée)

-       Subir un examen médical (aucune restriction sur l'état de santé n’est autorisée)

-       Subir un examen théorique (sauf pour l’Île de Montréal)

-       Avoir réussi la formation de chauffeur de taxi (Île de Montréal)

-       Ne pas avoir été déclaré coupable ou s’être déclaré coupable d’un acte criminel relativement à des infractions d’ordre sexuel ou à des infractions à la Loi sur les stupéfiants

-      Ne pas avoir été déclaré coupable ou s’être déclaré coupable d’une infraction punissable sur déclaration sommaire de culpabilité relativement à des infractions d’ordre sexuel ou à des infractions à la Loi sur les stupéfiants

PORTRAIT DE L'INDUSTRIE :

 

Le transport par taxi au Québec est assuré par des personnes ou des entreprises regroupées en associations de services ou par des chauffeurs indépendants répartis dans les diverses régions du Québec. Il comprend également les services de limousine pour les activités festives ou pour les affaires.

Les taxis québécois effectuent en moyenne plus de 50 millions de courses par année et transportent plus de 70 millions de passagers. Environ 8 000 voitures et 300 limousines sont affectées à ce service.

En 2015, l'industrie québécoise du taxi a généré des revenus de près de 480 millions $.

Dans l'ensemble de la province, on y comptait plus de 11 000 propriétaires de permis de taxi régulier employant près de 23 000 chauffeurs(euses) de taxi (salariés et propriétaires).

Dans la seule région de l'Île de Montréal; on y comptait 4 438 propriétaires de permis de taxi régulier (chaque permis de taxi correspond à une voiture de taxi) au sein de 19 coopératives et entreprises de taxi dont 219 détenant un permis retreint pour le transport adapté au sein de 7 entreprises et 232 détenant un permis restreint de taxi limousine au sein de 130 entreprises ou regroupements.

On y retrouvait plus de 10 350 chauffeurs(euses) de taxi (salariés ou propriétaires) dont 125 femmes afin de desservir l'ensemble du territoire de l'agglomération de Montréal (incluant l'Aéroport Trudeau de Dorval).

 

Sources : Bureau du taxi de Montréal, Transports Québec et Emploi-Québec.

 

LA FORMATION :

 

Pour travailler dans le territoire de la Ville de Montréal et de son agglomération (toute l’Île) en tant que chauffeur de taxi ou chauffeur de limousine :

 

Tu devras suivre une formation intensive obligatoire (150 heures échelonnées sur 5 semaines à temps complet ou sur 6 semaines à temps partiel) offerte par

l'École du taxi de Montréal ou par le Centre de formation en transport routier à Mirabel dans les Laurentides.

 

Le programme porte sur la connaissance des différentes artères, routes et autoroutes de la ville, les principaux complexes et attraits touristiques, la relation avec la clientèle, les lois et règlements du transport par taxi, les règlements municipaux en matière de transport, l’éthique professionnelle du chauffeur de taxi, etc. Après avoir terminé cette formation, tu devras réussir un examen dont la réussite te permettra d’obtenir ton permis de chauffeur de taxi de la SAAQ et le permis de travail de taxi ou de limousine du Bureau de taxi de Montréal.

 

Pour travailler dans le territoire de la Ville de Québec et son agglomération en tant que chauffeur de taxi ou chauffeur de limousine :

 

Tu seras suivre une formation intensive obligatoire d’une durée totale de 110 heures (échelonnées sur 4 semaines à temps complet ou à temps partiel) offerte par le Centre de formation en transport de Charlesbourg qui comprend : un total de 60 heures sur  la relation avec la clientèle, les lois et règlements du transport par taxi, les règlements municipaux en matière de transport, l’éthique professionnelle du chauffeur de taxi, etc. Par la suite, tu devras une formation de 50 heures sur la toponymie de la ville différentes artères, routes et autoroutes de la ville, les principaux complexes et attraits touristiques, etc). Après avoir terminé cette formation, tu devras réussir un examen dont la réussite te permettra d’obtenir ton permis de chauffeur de taxi de la SAAQ et le permis de travail de taxi ou de limousine de la SAAQ sur le territoire de cette ville.

 

Pour travailler dans le territoire de la Ville de Laval en en tant que chauffeur de taxi ou chauffeur de limousine :

 

Tu devras suivre une formation intensive obligatoire d’une durée de 60 heures (échelonnées sur 2 semaines à temps complet ou sur 2 semaines à temps partiel) fferte par l'École du taxi de Montréal ou par le Centre de formation en transport routier à Mirabel dans les Laurentides.

 

Le contenu porte sur la relation avec la clientèle, les lois et règlements du transport par taxi, les règlements municipaux en matière de transport, l’éthique professionnelle du chauffeur de taxi, etc. Après avoir terminé cette formation, tu devras réussir un examen dont la réussite te permettra d’obtenir ton permis de chauffeur de taxi de la SAAQ et le permis de travail de taxi ou de limousine de la SAAQ sur le territoire de cette ville.

 

Pour travailler dans le territoire de la Ville de Longueuil et son agglomération en tant que chauffeur de taxi ou chauffeur de limousine :

 

Tu devras suivre une formation intensive obligatoire d’une durée de 60 heures (sur 2 semaines à temps complet ou sur 2 semaines à temps partiel) fferte par l'École du taxi de Montréal.

 

Le contenu porte sur la relation avec la clientèle, les lois et règlements du transport par taxi, les règlements municipaux en matière de transport, l’éthique professionnelle du chauffeur de taxi, etc. Après avoir terminé cette formation, tu devras réussir un examen dont la réussite te permettra d’obtenir ton permis de chauffeur de taxi de la SAAQ et le permis de travail de taxi ou de limousine de la SAAQ sur le territoire de cette ville.

 

Pour travailler dans une autre région en tant que chauffeur de taxi ou chauffeur de limousine:

 

Aucune formation n’est nécessaire, seule la réussite de l’examen théorique portant sur la réglementation des services de transport par taxi de la SAAQ est nécessaire (en plus d’avoir à subir un test visuel et un examen médical).

 

LIENS RECOMMANDÉS :

 

Tu veux l'avis de chauffeurs(euses) de taxi sur leur métier ?, alors regarde les vidéos suivants :

Entreprises de limousines :

Entreprises de taxi :

 

Note : peu d'entreprises de taxi sont présentes sur le Web

 

 

Retour à la page du secteur transport

Retour à la page d'accueil