Retour à la page du secteur protection publique

Retour à la page du secteur services sociaux

Retour à la page d’accueil

 

 

 

SECTEUR : PROTECTION PUBLIQUE

NIVEAU D’ÉTUDES : ENSEIGNEMENT COLLÉGIAL

 

AGENT(E) DES SERVICES FRONTALIERS
(DOUANIER)

DIPLÔME D’ÉTUDES COLLÉGIALES D.E.C. ou

BACCALAURÉAT SPÉCIALISÉ B.Sc ou B.A.

 

Voir aussi la section "liens recommandés" à la fin de cette page (dont des vidéos d'agents des services frontaliers qui parlent de leur travail).

 

TÂCHES ET RESPONSABILITÉS

 

En tant qu’agente ou agent des services frontaliers; tu seras responsable d'empêcher l’entrée des armes, des drogues, de la pornographie, de la littérature haineuse, des matières dangereuses ou autresc et des personnes interdites de territoire au Canada  en vertu de la loi canadienne sur les douanes et accises, tout en facilitant le commerce et les voyages légitimes.

 

Tout dépendant du type de poste frontalier tu seras affecté(e) (poste terrestre, aéroport, port); tu auras pour tâches de:

APTITUDES ET QUALITÉS REQUISES :

-          Aimer travailler avec public, car les contacts avec les gens sont fréquents

-          Bonne condition et endurance physique car tu auras à travailler longtemps debout

-          Autonomie et débrouillardise car tu devras être apte à régler seul(e) certains problèmes

-         Sens des responsabilités et bon jugement, car il y en a certaines qui sont importantes à assumer

-         Esprit d’analyse, car les décisions devront être bien étudiées avant d’être exécutées

-         Jugement sûr et rapide pour être capable d’intervenir rapidement et efficacement lors de situations délicates

-         Très bon sens de l’observation et de la mémoire pour réussir à déceler des situations potentiellement dangereuses déceler des tentatives d’infractions criminelles

-         Bon jugement pour être en mesure d’identifier  les choses ou événements qui risquent devenir dangereux ou s’aggraver

-         Bonne capacité à la résolution de problèmes car tu en auras de toutes sortes à régler

-         Tact et diplomatie car tu auras à faire appliquer des règlements sans être nécessairement apprécié(e) par la clientèle

-         Sens de l’organisation, pour bien gérer ton travail et les dossiers à traiter

-         Leadership, et esprit d’équipe car tu devras travailler constamment avec d’autres collègues

-         Être éveillé à tout changement pour être prêt à intervenir à tout moment à toute situation

-         Facilité d’adaptation à divers situations, à divers milieux et à divers problèmes

-         Dynamisme et sens de l’initiative car tu seras amené(e) à prendre toutes sortes de décisions importantes

-         Excellente maîtrise de la langue anglaise car tu auras à travailler principalement dans cette langue

-          Aptitudes et facilité à apprendre d’autres langues (notamment l’espagnol, l’allemand ou le portugais, mais aussi les langues asiatiques) sont des atouts

PROFESSIONS APPARENTÉES : 

-         Agent(e) d’immigration

-         Agent(e) des accises

-         Agent(e) des exportations

-          Agent(e) des services frontaliers - maître-chien (quelques années d’expérience comme douanier + formation de maitre-chein sont nécessaires)

-          Courtier(ère) en douanes agréé(e)

-          Inspecteur(trice)-chef des services frontaliers (après expérience) 

EMPLOYEURS POTENTIELS :

-         Agence des services frontaliers du Canada (postes frontières, aéroports, ports, gares de trains, gares d’autobus ou un bureau régional)

-          Affaires mondiales Canada (dans les ambassades canadiennes à l’étranger)

-          Firmes de courtage en douanes (pour les courtiers en douanes)

-          Entreprises spécialisés en import-export (pour les agents des exportations)

EXIGENCES DE L'EMPLOYEUR :

-         Formation obligatoire de base des agents des services frontaliers

-    Compléter le stage et le Programme de développement de base pour les agents des services frontaliers

-         Subir un examen médical d’embauche

-         Bilinguisme obligatoire

-          Mobilité essentielle (tu pourras être affecté n’importe où au pays

-          Travail sur quarts (jour/nuit/soir/fins de semaine/congés officiels

-          Grande facilité d’adaptation aux changements

-          Connaissance d’une 3e langue un atout

CONDITIONS DE TRAVAIL :

 

Les agentes et les agents des services frontaliers possèdent tous les avantages sociaux accordés aux employés du Gouvernement du Canada selon la convention collective. Comme par exemple, les vacances annuelles payées, des régimes d'assurance-vie, de soins médicaux, dentaires et hospitaliers, des primes de travail par postes au besoin, des activités de perfectionnement reliées au métier, un régime de retraite, etc.

 

SALAIRE :

 

Selon les données 2019 :

 

Le salaire moyen en début de carrière était de :

 

-         30,77 $/heure (37,5 hres/sem) en tant qu'agent(e) stagiaire et augmente à 32,94 $ (après le stage) en tant qu'agent(e) des services frontaliers

 

Note : Des primes s'ajoutent pour les postes dans le Grand Nord canadien et pour les postes à l'étranger.

 

Source : Commission de la Fonction publique du Canada

 

PORTRAIT DE LA PROFESSION :

 

Selon l'Agence des services frontaliers du Canada, il y avait plus de 7 700 agentes et agents des services frontaliers travaillant à 1 100 points de services au d'un bout à l'autre du Canada, ainsi qu'à 37 emplacements étrangers.

 

Au Québec, on y retrouve plus de 900 agentes et agents des services frontaliers au sein de 128 points de services situés sur le territoire québécois dont l'Aéroport international Montréal-Trudeau, bien sûr (mais également : l'Aéroport international de Québec - Jean-Lesage, l'Aéroport de Montréal-Mirabel, le poste frontalier de St-Bernard-de-Lacolle, le poste frontalier Saint-Armand/Philipsburg, le Port de Montréal, le Port de Québec, le Port de Trois-Rivières, le Port de Sept-Îles, etc.).

 

Plus de 60 % étaient composés d'hommes, alors que les femmes représentaient 40 % des effectifs.

 

Plus de 46 % étaient âgés entre 25 et 44 ans.

 

PERSPECTIVES DE CARRIÈRE :

 

Avec les coupures récentes et les gels d'embauche qu'a effectué le Gouvernement du Canada, les perspectives sont incertaines.

 

Mais, avec l’augmentation des mesures de sécurité prises par le Gouvernement du Canada, ainsi qu'avec l’augmentation du nombre de passagers provent de l’étranger (notamment des touristes), ainsi que la mise à la retraite prochaine de nombreux agents(es); les perspectives devraient être bonnes.

 

En 2019, le salaire annuel moyen d'un(e) agent(e) des services frontaliers détenant 10 années d'expérience était de 73 547 $.

 

LA FORMATION :

 

Tout d'abord, tu devras compléter le Programme d'orientation d'une durée de 50 heures offert en ligne à la maison sur une période de 4 semaines avant de débuter le programme suivant.

 

Le Programme de formation des agents des services frontaliers du Gouvernement du Canada a une durée totale de 18 semaines intensives à temps complet (en résidence) offert au Collège de l'ASFC situé à Rigaud (Québec).

 

Il comprend des cours sur le Code criminel, la loi canadienne sur les douanes et accises, la loi sur l’immigration du Canada et plusieurs autres lois connexes, introduction à la profession de douanier, le fonctionnement des services frontaliers du Canada, notions d’informatique et documentation propre aux douanes, le conditionnement physique, les techniques de protection personnelle et d’autodéfense, les relations interpersonnelles et techniques de communication, les méthodes d’inspection et techniques d’observation de situations anormales, des notions de maniement d’un arme à feu, ainsi qu’une formation en langue seconde (si nécessaire), etc. S’ajoute à ces 8 semaines, une formation supplémentaire de 1 à 3 semaines spécifiques à un type de milieu (maritime, aérien, poste frontalier, etc). Enfin, après avoir terminé la formation, tu devras réaliser un stage au sein du milieu qui te sera assigné afin d’y obtenir une formation en cours d’emploi pendant 6 mois.

 

Par la suite, tu devras compléter le Programme de développement de base des agents de services frontaliers et le stage au sein de l'un des détachements de l'ASFC échelonné sur une période de 12 à 18 mois et sous supervision et encadrement d'un(e) agent(e) des services frontaliers d'expérience.

 

EXIGENCES D’ADMISSION :

-         Détenir un certificat ou un diplôme d'études secondaires (tel que le D.E.S. québécois), mais un diplôme post-secondaire (D.E.C. général, D.E.C. technique ou Baccalauréat) est recommandé

-         Avoir acquis quelques années d’expérience dans le service au public (voir détails plus bas)

Voici quelques exemples d’expériences de travail jugées appropriées :

-         Avoir traité avec le public afin de lui founir des renseignements dans un environnement bilingue (agent de service à la clientèle, secrétaire, agent d’information, etc.)

-          Avoir mené des enquêtes (détectivé privé, enquêteur d’assurances, enquêteur gouvernemental, etc.)

-          Avoir eu à faire appliquer la loi (agent de sécurité, policier, inspecteur municipal, inspecteur gouvernemental, agent correctionnel, etc.)

-          Avoir travaillé dans un contexte international (agent des exportations, représentant commercial international, technicien en logistique du transport, etc,)

-          Avoir acquis de l’expérience en gestion au sein d’un entreprise ou d’une organisation (agent d’administration, technicien comptable, conseiller financier, etc.) 

Le Test des agents(es) des services frontaliers portent sur des sujets tels que :

-         la capacité d’observation (la détection d’erreurs dans une image, trouver une image identique à l’originale parmi une série présentée, etc)

-         la capacité d’analyse et de décision (des mises en situation sur la prise de décision dans divers contextes)

-         la capacité de calculer (exercices de calculs)

-         la capacité de communiquer par écrit (exercices sur l’orthographe, la grammaire, la ponctuation dans la langue maternelle)

-         la capacité de communiquer dans la langue seconde (exercices de compréhension de textes simples)

AUTRES EXIGENCES À L’ADMISSION :

-         Être citoyen canadien ou résident permanent du Canada

-         Être âgé d’au moins 18 ans à l’embauche

-         Ne jamais avoir été déclaré coupable d’une infraction criminelle

-         Répondre aux normes médicales d’embauche (médicales et visuelles) 

-    Détenir un permis de conduire canadien valide

-    Avoir réussi le Cours canadien dans le maniement des armes à feu

-    Avoir réussi le Cours canadien dans le maniement des armes à feu à autorisation restreinte

-         Subir 2 épreuves écrites « Tests d'aptitudes des agents des services frontaliers » afin de démontrer que tu possèdes les aptitudes nécessaires pour l’emploi portant sur des connaissances générales (et non sur la réglementation ou sur la profession

-    Subir un test psychométrique

-    Subir un test d'aptitudes physiques

-    Subir un test de sécurité et de fiabilité

-    Subir des tests de connaissances du français et de l'anglais écrits et oraux

-         Subir des entrevues obligatoires de sélection 

ENDROIT DE FORMATION :

 

-         Centre canadien de formation des inspecteurs des douanes, Rigaud (Québec)

 

LIENS RECOMMANDÉS :

 

Tu veux l'avis d'agents(es) des services frontaliers sur leur métier ?, alors regarde les vidéos suivants :

  • l'entrevue avec Sophie Hoang; agente des services frontaliers et superviseure pour la prestation de la formation et de l'apprentissage au Collège de l'Agence à Rigaud au Québec pour l'Agence des services frontaliers du Canada et réalisée par l'Agence des services frontaliers du Canada;

  • l'entrevue avec Marc Banville; agent des services frontaliers pour l'Agence des services frontaliers du Canada à l'Aéroport international Montréal-Trudeau dans le cadre de l'émission "Le Droit de savoir" diffusée et réalisée par Télé-Québec;

  • l'entrevue avec Sherese Tardif-Cresse; agente des services frontaliers pour l'Agence services frontaliers du Canada dans un poste frontalier terrestre de la région des Prairies et réalisée par l'Agence des services frontaliers du Canada (en anglais, traduit en français);

  • l'entrevue avec Pierre-Luc Bazinet; agent des services frontaliers pour l'Agence des services frontaliers du Canada à l'Aéroport de Cornwall en Ontario et réalisée par CogecoTV Cornwall;

  • l'entrevue avec Julie Tassé; agente des services frontaliers et maître-chien pour l'Agence des services frontaliers du Canada à l'Aéroport international de Montréal-Mirabel pour l'Agence des services frontaliers du Canada dans le cadre de l'émission "Vie de chien" et réalisée par Viva Media;

  • l'entrevue avec Lori Streetkerk; agente des services frontaliers pour l'Agence des services frontaliers du Canada et réalisée par l'Agence des services frontaliers du Canada;

  • l'entrevue avec Jonelle Hupé (en anglais); agente des services frontaliers et chef intérimaire des opérations pour les opérations commerciales pour l'Agence des services frontaliers du Canada au poste frontalier d'Emerson dans le sud du Manitoba et réalisée par l'Agence des services frontaliers du Canada;

  • l'entrevue avec Tina Buffalo (en anglais); agente des services frontaliers pour l'Agence des services frontaliers du Canada à l'Aéroport international d'Edmonton en Alberta et réalisée par l'Agence des services frontaliers du Canada;

  • l'entrevue avec Mandy Ellis (en anglais); agente des services frontaliers et maître-chien avec son partenaire, Max à l'Aéroport international de Vancouver en BC et réalisée par l'Agence des services frontaliers du Canada.

 


 

Retour à la page du secteur protection publique

Retour à la page du secteur services sociaux

Retour à la page d’accueil