Retour à la page du secteur sciences naturelles

Retour à la page d’accueil

 

SECTEUR : SCIENCES NATURELLES

NIVEAU D’ÉTUDES : FORMATION PROFESSIONNELLE

 

COMMIS VÉTÉRINAIRE ou

CONSEILLER(ÈRE) ANIMALIER(ÈRE)

 

Voir aussi les métiers suivants :

 

-         Technicien(ne) en santé animale

-         Toiletteur(euse) de chiens et chats

-         Éducateur(trice) canin

 

Consulte aussi la section "liens recommandés"

 

TÂCHES ET RESPONSABILITÉS :

 

En tant que commis vétérinaire, tu auras pour tâches d’assurer le soutien administratif et technique au sein d’une clinique vétérinaire ou d’un chenil. Tu aurs à prodiguer les soins de base aux animaux (les nourrir, les laver, faire le toilettage de base, faire des pansements, etc), assister le technicien en santé animale et le vétérinaire à effectuer certains traitements, assurer l’accueil et le service à la clientèle, effectuer diverses tâches de bureau comme la mise à jour des dossiers, la prise de rendez-vous, la rédaction de documents en santé animale et assurer l’entretien des cages, des installations (salles de traitements, salles de chirurgie, salle d’accueil, etc).

 

En tant que conseillère-animalière ou conseiller-animalier; tu auras pour tâches de prodiguer les soins de base des animaux du commerce, prodiguer les traitements spécifiques aux différentes espèces animales, conseiller la clientèle les différentes espèces animales vendues en magasin répondant le mieux à leurs besoins et attentes et conseiller la clientèle sur les soins à apporter à leur animal de compagnie. Tu auras également à recevoir, vérifier, étaler et étiqueter la marchandise (produits, accessoires, nourriture, etc.) dans le magasin et enfin, effectuer l’entretien et le nettoyage des cages des animaux.

En tant que préposé(e) aux soins aux animaux; tu auras pour tâches de prodiguer les soins de base aux petits animaux domestiques vivant dans les cliniques vétérinaires, les chenils, les fourrières, les laboratoires de recherche ou dans les établissements commerciaux spécialisés. Tu devras notamment les nourrir et toiletter les animaux (lavage, brossage, tonte, etc.), à aider le personnel professionnel pendant les traitements, à nettoyer et désinfecter les cages et les enclos, à surveiller les lieux afin d'assurer la santé, la sécurité et le bien-être des animaux.

En milieu de recherche (centres de recherche d'hôpitaux, d'universités, d'entreprises pharmaceutiques, gouvernementaux ou privés), tu devras également diverses tâches reliées à l'utilisation de différentes catégories d'animaux aux fins de recherche telles que : préparer et stériliser les  cages  et  le matériel  nécessaire pour les salles sous barrière (souris génétiquement modifiée; précéder au nettoyage, à la désinfection et à la préparation des locaux d'hébergement,  des  pièces  d’expérimentation  et  de  l’animalerie  (mur,  plafond,  plancher,  toilette, douche, grille de ventilation, etc.); assister les techniciens en santé animale pour la contention de certaines espèces animales de gros calibre, après formation, la personne fera l’entretien quotidien des animaux d’expérimentation 
(nettoyer et nourrir) dans le cadre d’un horaire rotatif, etc.

En tant que contrôleur(euse) animalier; tu auras pour tâches de résoudre des problèmes relatifs aux animaux de compagnie pour les citoyens d'une municipalité afin de faire appliquer les règlements relatifs aux animaux de compagnie. Tu pourras entrer dans tout endroit où se trouve un animal blessé, malade, maltraité ou soupçonné de maladie contagieuse. Tu devras le capturer et le mettre en fourrière ou l'amener chez un vétérinaire jusqu'à son rétablissement ou jusqu'à ce l'endroit approprié à la gade de l'animal soit disponible. Si l'animal est atteint de maladie contagieuse, il devra être isolé jusqu'à la guérison complète et, à défaut de telle guérison, il devra être soumis à l'euthanasie.

QUALITÉS ET APTTITUDES NÉCESSAIRES :

 

-         Ne pas avoir d’allergies aux animaux

-         Souci du bien-être des animaux

-         Bonne connaissance des différentes espèces animales et des soins à leur apporter

-         Maturité et autonomie pour être en mesure de faire des tâches sans avoir besoin d’assistance (soins à apporter)

-         Aimer travailler avec le public et entregent car tu auras de fréquents contacts avec la clientèle

 

PROFESSIONS APPARENTÉES :

-         Assistant(e)-gérant(e) d’animalerie

-         Commis au sein de la SPA

-     Commis en soins vétérinaires

-         Gérant(e) d’animalerie

-     Préposé(e) à la fourrière

-     Préposé(e) aux chenils

-     Préposé(e) aux animaux de laboratoire

-         Préposé(e) aux soins aux animaux

-         Préposé(e) en animalerie

-     Soigneur(euse) d'animaux

-     Toiletteur(euse)

EMPLOYEURS POTENTIELS :

-       Animaleries

-       Chenils

-       Cliniques vétérinaires

-       Commerces de produits pour animaux

-    Salons de toilettage

-    Centres de réhabilitation offrant des services de zoothérapie

-    Musées de sciences naturelles (Biodôme, Musée canadien de la nature, etc)

-    Sociétés Protectrices des Animaux SPA

-    Refuges et fourrières

-    Universités (animaleries de recherche)

-       À ton propre compte 

EXIGENCES DES EMPLOYEURS :

 

-      Polyvalence

-      Connaissance de l’anglais est un atout

-      Horaires de travail parfois variables (soir ou fins de semaine)

 

PLACEMENT :

 

Aucune donnée disponible

 

SALAIRE :

Selon les données de 2012 :

(données de 2013 dans le secteur public et parapublic)

 

Le salaire moyen en début de carrière était de :

-     9,65 $/heure (40 hres/sem) dans le secteur privé

-     10,16 $/heure (40 hres/sem) dans le secteur privé (clinique ou hôpital vétérinaire, centre de recherche)

-    16,11 $/heure (36,25 hres/sem) en milieu hospitalier (animalerie de recherche)

-    18,55 $/heure (35 hres/sem) en tant que préposé(e) à la patrouille canine à la Ville de Montréal (civil)

-    18,94 $/heure (38,75 ou 40 hres/sem) en moyenne au sein des universités (animalerie de recherche)

-    23,63 $/heure (38,75 ou 40 hres/sem) en moyenne en tant qu'animalier(ère) ou préposé(e) aux soins animaliers ou contrôleur(euse) animalier au sein des grandes municipalités (100 000 habitants et plus)

-    24,12 $/heure (40 hres/sem) en tant qu'animalier(ère) au Biodôme

-    25,56 $/heure (40 hres/sem) en moyenne en tant qu'animalier(ère) ou préposé(e) aux soins animaliers ou contrôleur(euse) animalier sein des municipalités de moyenne dimension (20 000 habitants et plus)

Sources : Emploi Québec, Conseil du Trésor du Québec, Syndicat des cols bleus de la Ville de Montréal, Syndicat des fonctionnaires municipaux de Montréal (patrouille canine), Syndicat des cols bleus de la Ville de Laval, syndicats des employés de soutien de la plupart des universités, syndicats des cols bleus de la plupart des grandes municipalités et syndicats des cols bleus de plusieurs moyennes municipalités.

LE PROGRAMME D’ÉTUDES :

 

Note : il n'est pas obligatoire de suivre cette formation pour occuper ce métier

L'Attestation d'études professionnelles en animalier A.E.P. a une durée totale de 495 heures, c'est-à-dire 17 semaines à temps complet de jour seulement. Ce programme te préparera à travailler comme commis dans les animaleries, comme préposé aux soins dans les cliniques vétérinaires, comme animalier dans les animaleries de recherche, pour les SPA, les entreprises de toilettage, les centres de réhabilitation offrant des services de zoothérapie, les fourrières, les fermes d'élevage, etc. Tu auras des cours sur l'information et les observations relatives aux animaux, procédures normalisées de fonctionnement, alimentation des animaux, manipulation des animaux, activités relatives à l'hygiène des animaux, entreposage et préparation de la marchandise, communication en milieu de travail, stage en milieu de travail d'une durée de 4 semaines, etc.

 

EXIGENCE D’ADMISSION :

ENDROITS DE FORMATION :

 

LIENS RECOMMANDÉS :

 


 

Retour à la page du secteur sciences naturelles

Retour à la page d’accueil