Retour à la page du secteur mines et travaux de génie
Retour à la page d’accueil

SECTEUR : MINES ET PÉTROLE

NIVEAU D’ÉTUDES : FORMATION PROFESSIONNELLE

 

MÉTIERS SEMI-SPÉCIALISÉS

 

Voir aussi les différents métiers de ce secteur dont plusieurs sont très en demande.

 

Aucune formation n’est nécessaire pour occuper l’un des métiers suivants, mais une carrière peut-être prometteuse :

 

Voici un aperçu de quelques-uns de ces métiers :

Aide-Mineur(euse) : Voir journalier ou manœuvre de mine

 

Conducteur(trice) au raffinage de pétrole : tu auras pour tâches de faire fonctionner des appareils de raffinage et de traitement du pétrole servant à la production de dérivés du pétrole tels que l'essence, le kérosène, les huiles de combustion. Tu auras également à surveiller les indicateurs (température, pression, débit) et de détecter rapidement toute défectuosité des appareils afin de permettre un fonctionnement continu et conforme aux conditions de sécurité et d'efficacité. Tu devras également effectuer l’entretien des appareils afin de t’assurer de son bon état de fonctionnement.

Tu pourras travailler pour une compagnie pétrolière dans l'une des 16 raffineries au pays, dont :

Valero-Ultramar à Lévis (Québec), Suncor à Montréal (Québec), Irving Oil à St-Jean (N-B), Esso à Strathcona (Alberta), Suncor à Edmonton (Alberta), Shell à Scotford (Alberta), North Atlantic Refining sur la péninsule d'Avalon (T-N), Essso à Sarnia (Ontario), Suncor à Sarnia (Ontario) ou la Regina Refinery à Regina (Saskatchewan).

 

Possibilités d'avancement (après quelques annés d'expérience) : technicien(ne) opérateur(trice) (plusieurs classes possibles d'obtenir, souvent jusqu' à 5). Pour augmenter de classe, la plupart des raffineries exigent un nombre minimal d'expérience dans classe immédiatement inférieure et la passation d'examens. La progression moyenne pour atteindre le niveau 5 est de 5 ans :

unité de transformation du brut, unité de craquage catalytique UCCF, unité de fabrication du soufre, unité de distillation, équipements de vapeur, jaugeur, mélangeur de produits, séparateur,etc.

 

Formation proposée : consulte les détails du DEP en opération de machines industriels dans la page d'opérateur(trice) de machines de production.

 

Conducteur(trice) d’installations de forage de minerai : tu auras pour tâches d’opérer des machines (telles que broyeur, bétonneuse, boulonneuse, concasseur, crible, sondeuse, carotteuse, perceur de trou de mine, foreuse  à fond de trou, fond à long trou, foreuse jumbo, camion à flèche, camion de service, niveleuse, rétrocaveuse, machine à émulsions, inséreur à câbles, etc.) servant au forage au diamant dans le mort-terrain, dans le roc, en surface, ou dans le roc sous terre. Tu devras t’assurer de respecter les procédures et les étapes pré-établies reliées au forage, ainsi qu’effectuer l’entretien des machines afin d’assurer leur bon état de fonctionnement.

La préférence est accordée aux titulaires d'une formation professionnelle, mais parfois une formation en milieu de travail est donnée à ceux qui occupent déjà un emploi comme manœuvre de mine.

CE MÉTIER EST EN FORTE DEMANDE.

 

Possibilités d'avancement (après avoir acquis quelques d'expérience) : opérateur(trice) de concasseur minier (à matériaux, à impact, mobile, etc.), mineur(euse)-opérateur(trice) de concasseur, mineur(euse)-opérateur(trice) de foreuse jumbo, mineur(euse)-opérateur(trice) d'engins en construction sous terre, opérateur(trice) de treuil, chef d'équipe de foreurs, contremaître de forage, superviseur(e) des opérations, etc.

 

Formation proposée : consulte les détails du programme de DEP en extraction du minerai ou le DEP en forage au diamant dans la page de mineur.

 

Pour plus de détails, consulte la page du métier de Foreur.

 

Conducteur(trice) sur une équipe d’essais de puits de pétrole ou de gaz : tu seras responsable d’effectuer des essais sur le débit, la pression, la salinité ou tous autres essais utiles au conducteur par rapport à ce qui se passe au fond du puits et ce, avant que les procédures d’introduction du gaz et du pétrole dans le pipeline ne soient effectuées. Tu auras pour tâches de déterminer les endroits sécuritaires et les procédures à suivre en cas d'une fuite (comme l’hydrogène sulfuré); emballer et transporter les tuyaux qui sont joints par la suite aux tuyaux d'essais à la surface du puits; effectuer des essais de pression sur les tuyaux afin de s'assurer qu'il n'existe aucune fuite; contrôler les fluides et les gaz qui s'échappent du puits et d'alimenter l’équipement de ces fluides et gaz; effectuer des essais sur les fluides que nous appelés la pulvérisation qui consiste à prendre des échantillons et les placer dans une centrifugeuse afin de débloquer les masses solides et ainsi de les reconnaître, ainsi que rassembler les données recueillies lors des essais dans un programme informatique. Ces informations permettront à l’entreprise d’exploration pétrolière de déterminer les quantités de gaz qui se retrouvent dans le puits et ainsi, débuter les procédures d’extraction. Tu pourras travailler pour des entreprises spécialisées dans les essais de puits de pétrole et de gaz.

De nombreux emplois sont offerts en Alberta, mais aussi en Saskatchewan, Colombie-Britannique et à Terre-Neuve-et-Labrador.

 

Formation proposée : consulte la description du programme de Rig technician apprentice dans la section "programmes d'études".

 

Pour plus de détails, consulte le site de l’Association canadienne des services pétroliers.

 

Foreur(euse) de puits d'eau : tu auras pour tâches de faire fonctionner différents types d'appareils et équipements mobiles de forage servant à creuser et contrôler des puits d'eau pour alimenter des résidences, des commerces et des installations industrielles en eau.

Tu pourras travailler principalement au sein d'un entrepreneur spécialisé en forage de puits d'eau.

 

Possibilités d'avancement (après avoir acquis quelques d'expérience) : chef d'équipe de forage, superviseur(e) des opérations.

 

Formation proposée : consulte les détails du programme d'AEP en forage de puits d'eau dans la section "programmes d'études".

Journalier ou manœuvre de mine :  tu auras pour tâches de participer avec les autres travailleurs miniers aux opérations d'entretien et de construction d'installations minières souterraines ou de surface en exécutant des tâches simples; dégager des amoncellements de minerais ou de charbon en utilisant des outils manuels ou mécaniques; charger, déplacer, trier et empiler des matériaux et des fournitures; faire fonctionner et entretenir les cheminées à minerai pour régulariser l'acheminement du minerai dans une mine souterraine; construire et réparer des soutènements et des charpentes en bois ou en métal (ex : cloisons plates-formes, portes et glissières) à l'aide d'outils de construction ou d'extraction; mettre en place et rallonger les réseaux de ventilation et d'eau et les installations minerais connexes; fournir et maintenir la distribution d'approvisionnement en sable, roche ou autres matériaux; conduire des véhicules électriques ou diesels tels que des wagons, pour transporter les matériaux, le matériel et l'outillage dans la mine souterraine et acheminer le minerai dans les cheminées ou skips; effectuer l'entretien général et nettoyer les chambres et les voies souterraines, le matériel minier et de convoyage et les aires de travail à l'aide d'outils manuels; ainsi qu'exécuter d'autres tâches générales de soutien aux opérations minières.

CE MÉTIER EST EN FORTE DEMANDE.

 

Possibilités d'avancement (après avoir acquis quelques d'expérience) : cheminot, aide-conducteur(trice) de grue ferroviaire, préposé(e) à l'agglomération, préposé(e) à la plate-forme, préposé(e) à la cage, préposé(e) au séchoir et lampes, préposé(e) au déblaiement, opérateur(trice) de broyeur, opérateur(trice) de crible, opérateur(trice) d'engin de forage, opérateur(trice) de sondeuse, opérateur(trice) de carotteuse, opérateur(trice) de concasseur, opérateur(trice) de camion de service, préposé(e) à l'empaquetage et au déchargement des explosifs, responsable de l'entretien des puits, opérateur(trice) de treuil, etc.

 

Journalier ou manœuvre en traitement des minerais :  tu auras pour tâches de charger les transporteurs, les concasseurs et autres équipements; ouvrir les valves et les pompes; enlever les scories (déchets solides) des fours; trier, empiler, empaqueter et estamper les matériaux; transporter des matières premières, des produits finis, des produits recyclables et la ferraille à travers l'usine de façon manuelle ou à l'aide d'un chariot élévateur ou à l'aide d'un autre équipement spécialisé motorisé; effectuer des travaux mineurs de réparation dans l'usine; ainsi qu'entretenir et nettoyer l'équipement et les aires de travail.

CE MÉTIER EST EN FORTE DEMANDE.

 

Possibilités d'avancement (après avoir acquis quelques d'expérience) : préposé(e) à l'empaquetage et au chargement des réactifs, préposé(e) aux produits chimiques, opérateur(trice) d'usine de remblai, opérateur(trice) de broyeur, opérateur(trice) de flottation junior, opérateur(trice) au convertisseur, etc.

 

Manœuvre de pipeline : tu auras pour tâches de détecter les tuyaux enfouis à l’aide d’appareils nécessaires, aider à l’exécution des travaux effectués par le tracteur (sauf l’alignement et l’espacement des tuyaux), écailler le roc sur des surfaces dangereuses, maintenir le niveau d’excavation, opérer un marteau pneumatique, opérer un lance sable, eau ou béton (nozzelman), opérer les pompes à eau, charger et décharger les tuyaux dans les cours et sur la ligne de pipeline,  ainsi que d’autres tâches de soutien (comme contrôleur la circulation sur le chantier, aide à la cour ou agir comme aide sur les camions routiers, etc.). Tu travailleras sur de gros chantiers de génie civil en construction de réseaux de pipeline (notamment les gazoducs).

 

Manutentionnaire ou Commis d'entrepôt (aussi appelé "cariste") : tu auras pour fonction de manipuler, déplacer, charger et décharger à la main ou à l'aide d'appareils de manutention, les différentes marchandises reçues dans l'entrepôt et qui devront être livrées chez les clients ou les différents points de ventes de l'entreprise.

 

Si tu travailles manuellement; tu auras pour tâches de charger, décharger et déplacer des produits et matériaux à la main ou à l'aide d'accessoires et équipements de manutention (diables de manutention, chariots manuels de manutention, dessertes à roulettes, gerbeurs manuels, servantes, chevalets, tablettes de manutention à roulettes, tillers, transpalettes, etc.). Tu devras également effectuer d'autres tâches connexes comme compter, peser, trier, emballer et déballer les différents produits et matériaux.

 

Si tu travailles en utilisant des appareils électriques ou motorisés de manutention; tu auras pour tâches de charger et décharger les produits et matériaux à l'aide d'appareils de manutention (treuils, chariots électriques de manutention, gerbeurs électriques, plate-formes de levage et autres équipements de manutention, etc.) provenant de camions ou de wagons de trains.

 

Si tu possèdes les qualifications requises, tu pourras conduire et opérer le matériel électrique ou motorisé industriel (rouleurs électriques, chariots élévateurs électriques ou à essence, tracteurs conventionnels, tracteurs électriques, mini-dumpers, automoteurs, chargeuses, véhicules à guidage automatique, etc.), faire fonctionner les transporteurs, les convoyeurs et autres appareils, machines et systèmes servant au déplacement dans l'entrepôt ou à l'extérieur, ainsi qu'au chargement et au déchargement des remorques de camions et/ou wagons de trains.

 

Formation proposée : consulte les détails sur les formations de manutentionnaire et conduite de chariot élévateur dans la section "programmes d'études".

 

Mineur(euse) de déveleppement et production :  tu auras pour tâches de procéder à l’extraction de substances minérales (minerai, roche, charbon, etc.) dans une exploitation minière souterraine ou à ciel ouvert en vue de la production de la matière première à l’aide de différents types d’outils et de machinerie (comme une chargeuse à navette, chariot de perforation ou de chargement de minerai ou tracteur sur roues. Tu auras notamment à percer différents types de galeries et de rampes, installer des tiges de structure ou autre pièce de sécurité, poser les conduites à l'air, à l'eau et de ventilation et accomplir les vérifications requises.

La préférence est accordée aux titulaires d'une formation professionnelle, mais parfois une formation en milieu de travail est donnée à ceux qui occupent déjà un emploi comme manœuvre de mine.

CE MÉTIER EST EN FORTE DEMANDE.

 

Possibilités d'avancement (après avoir acquis quelques d'expérience) : opérateur(trice) de concasseur minier (à matériaux, à impact, mobile, etc.), mineur(euse)-marineur(euse), mineur(euse)-opérateur(trice) de concasseur, mineur(euse)-opérateur(trice) de foreuse jumbo, mineur(euse) en construction sous terre, mineur(euse) de monterie, mineur(euse) dynamiteur(euse) de longs trous, opérateur(trice) de treuil, chef d'équipe de mineurs, contremaître de mine, superviseur(e) des opérations, etc.

 

Formation proposée : consulte les détails du programme de DEP en extraction du minerai ou le DEP en forage au diamant dans la page de mineur.

 

Opérateur(trice) de concasseur de pierres et gravier : tu auras pour tâches d’opérer cette machine servant à concasser des pierres, des roches et du gravier lors de travaux de construction d’infrastructures publiques sur des chantiers de génie civil (ponts, barrages, gazoducs, routes, autoroutes, etc.) ou dans une carrière de pierres ou de gravier.

 

Possibilités d'avancement (après avoir acquis quelques d'expérience) : chef d'équipe, superviseur(e) des opérations de concassage d'une carrière, contremaître d'une usine de concassage (chantier de génie civil), contremaître de carrière, etc.

Préposé(e) à la cour : au sein d'un fabricant de produits en minéraux industriels non métalliques (en béton, en granite, en marbre, en pierre, etc.), tu auras pour tâches de manipuler, déplacer, transporter et manutentionner les blocs de pierre, de béton, de granite ou autres matériaux non métalliques bruts dans la cour et de les transporter dans l'usine à l'aide d'un chariot élévateur ou autres équipements appropriés.

 

Technicien(ne) d'installations de puits de pétrole ou de gaz (en anglais "rig technician") : tu seras responsable de faire fonctionner les installations de forage pour l'exploitation du pétrole, du gaz de chiste ou du gaz naturel. Il existe 3 niveaux d'apprentissage, soit "niveau 1 : motorhand", "niveau 2 : derrickhand" et "niveau 3 : driller". En tant que "motorhand", tu auras pour tâches d'effectuer l'entretien régulier des appareils de forage, transmissions, systèmes de chauffage, générateurs et moteurs diesel-électrique, systèmes hydrauliques et autres systèmes mécaniques; tenir des registres de l'équipement et des dossiers d'entretien préventif; gère l'inventaire de carburants, filtres à huile, huiles lubrifiantes, graisses et autres matériels de service; participer à la mobilisation et à la démobilisation de plate-forme et assister les techniciens(nes) de niveau 2 à opérer les systèmes de fluides de forage et pompes de forage.

 

Tu devras tout d'abord compléter une période d'apprentissage d'1 an avant d'obtenir le statut de compagnon. Chaque niveau exige un minimum de 3 ans d'expérience en tant que compagnon afin de pouvoir atteindre un niveau supérieur. Tu pourras travailler pour des entreprises spécialisées en forage de puits de pétrole et de gaz (sous contrat avec les compagnies d'exploitation pétrolières et gazières).

De nombreux emplois sont offerts en Alberta, mais aussi en Saskatchewan, Colombie-Britannique et à Terre-Neuve-et-Labrador.

 

Aptitudes et qualités requises : excellente santé, excellente condition physique, bonne force physique et endurance, bonne dextérité manuelle, capacité d'évaluer les distances et les relations spatiales, aptitudes pour la mécanique et le travail manuel, bonnes aptitudes à communiquer et travailler en équipe.

 

Formation nécessaire : consulte la description du programme de Rig technician apprentice dans la section "programmes d'études".

 

Pour plus de détails, consulte le site de l’Association canadienne des services pétroliers.

 

Travailleur(euse) souterrain (mineur) : tu auras pour tâches d’effectuer divers travaux reliés à la construction de tunnels (routiers, gazoducs, lignes électriques, etc.). Tu travailleras sur de gros chantiers de génie civil.

 

Possibilités d'avancement (après avoir acquis quelques d'expérience) : opérateur(trice) de concasseur minier (à matériaux, à impact, mobile, etc.), opérateur(trice) de broyeur, opérateur(trice) de crible, opérateur(trice) d'engin de forage, opérateur(trice) de sondeuse, opérateur(trice) de carotteuse, chef d'équipe de mineurs, contremaître de mine, superviseur(e) des opérations, etc.

 

Formation proposée : consulte les détails du programme de DEP en forage au diamant dans la page de mineur.

 

QUALITÉS ET APTITUDES  NÉCESSAIRES :

 

-         Aimer travailler à l’extérieur

-         Excellente santé 

-         Très bonne condition physique car tu auras à transport du matériel qui peut être assez lourd et à travailler debout de longues heures

-         Minutie, précision et souci du détail car tu devras exécuter avec précisions des manœuvres en respectant les procédures et des étapes préétablies

-         Sens des responsabilités car tu auras à respecter des mesures strictes de sécurité et assurer le bon état des équipements sur le site

-         Facilité à travailler en équipe car tu auras à travailler à étroite collaboration avec divers collègues afin d’exécuter de façon efficace et sécuritaire des manœuvres

 

EMPLOYEURS POTENTIELS :

-         Compagnies d’exploitation et d’exploration minières

-         Compagnies d’exploration pétrolière

-         Entreprises spécialisées dans les essais de puits

EXIGENCES DES EMPLOYEURS :

 

-         Polyvalence

-         Disponibilité

-         Mobilité en régions éloignées

-         Travail sur quarts de jour

 

SALAIRE :

 

Selon les données de 2012  :

(données de 2013 pour le secteur de la construction)

-    18,36 $/heure (40 hres/sem) en moyenne en tant que foreu(euse) de puits d'eau au sein des PME

-    22,37 $/heure (40 hres/sem) en moyenne en tant que manœuvre ou journalier au sein des grands fabricants de produits en minéraux industriels (béton, asphalte, granite, marbre, etc.)

-        22,75 $/heure (40 hres/sem) en moyenne en tant qu'aide-mécanicien(ne) d'entretien au sein des grands fabricants de produits en minéraux industriels (béton, asphalte, granite, marbre, etc.)

-    24,11 $/heure (40 hres/sem) en moyenne en tant que manœuvre ou journalier spécialisé au sein des grands fabricants de produits en minéraux industriels (béton, asphalte, granite, marbre, etc.)

-    24,78 $/heure (40 hres/sem) en moyenne en tant que réceptionnaire-expéditeur(trice) au sein des grands fabricants de produits en minéraux industriels (béton, asphalte, granite, marbre, etc.)

-    25,14 $/heure (40 hres/sem) en moyenne en tant que préposé(e) à la cour au sein des grands fabricants de produits en minéraux industriels (béton, asphalte, granite, marbre, etc.)

-         25,18 $/heure (40 à 50 hres/sem) en moyenne en tant que préposé(e) à l'entretien de l'équipement et outillage minier au sein des grandes compagnies minières

-    25,28 $/heure (40 hres/sem) en moyenne en tant que préposé(e) au vrac au sein des grands fabricants de produits en minéraux industriels (béton, asphalte, granite, marbre, etc.)

-    25,74 $/heure (40 hres/sem) en moyenne en tant qu'ensacheur(euse) au sein des grands fabricants de produits en minéraux industriels (béton, asphalte, granite, marbre, etc.)

-         26,31 $/heure (40 à 50 hres/sem) en moyenne en tant que journalier de mines au sein des grandes compagnies minières

-         27,24 $/heure (40 à 50 hres/sem) en moyenne en tant qu'aide-mineur au sein des grandes compagnies minières

-    27,60 $/heure (40 hres/sem) en moyenne en tant qu'opérateur(trice) de concasseur au sein des grands fabricants de produits en minéraux industriels (béton, asphalte, granite, marbre, etc.)

-         28,73 $/heure (40 à 50 hres/sem) dans le secteur de la construction de génie civil (tunnels, stationnements souterrains, réseaux électriques souterrains, etc) pour un manœuvre de pipeline

-         31,28 $/heure (40 à 50 hres/sem) dans le secteur de la construction de génie civil (pipelines réseaux de distribution de gaz naturel ou de pétrole) pour un manœuvre de pipeline

-         32,41 $/heure (40 à 50 hres/sem) en tant que pour un travailleur souterrain dans le secteur de la construction de génie civil (tunnels, stationnements souterrains, etc)

-         33,28 $/heure (40 à 50 hres/sem) en tant qu'apprenti(e) rig technician - niveau 1 au sein des entreprises de forage pétrolier ou gazier (extérieur du Québec)

-         36,58 $/heure (40 à 50 hres/sem) en tant que pour un travailleur souterrain dans le secteur de la construction de génie civil (tunnels, stationnements souterrains, etc) sur les chantiers isolés et Baie-James

-         37,40 $/heure (40 à 50 hres/sem) en tant que pour un travailleur souterrain dans le secteur de la construction de génie civil (infrastructures électriques souteraines ou infrastructures de pipeline gazier ou pétrolier)

Sources : Développement des Ressources humaines Canada, Emploi-Québec, Commission de la construction du Québec, conventions collectives des employés de plusieurs grandes compagnies minières et Northern Alberta Institute of Technology NAIT.

 

PERSPECTIVES D’AVENIR :

 

Dans le secteur des mines :

Le Québec est l’un des 10 territoires miniers les plus explorés au monde. Depuis le début des années 90, la moitié des mines ont commencé à être exploitées ce qui permis au Québec de connaître une des plus grandes croissance de son industrie minière de toute son histoire. Pour toutes ces raisons, les perspectives de découvertes nouvelles et par le fait même des emplois pour des spécialistes des mines sont excellentes.

Grâce au boum minier que vit présentement le Québec, il y a une pénurie importante de main-d'œuvre au sein de l'industrie minière. On prévoit que le placement sera excellent pour les 10 prochaines années, puisqu'en plus les mines qui sont actuellement exploitées, il y a de nombreux projets d'exploration situés dans des secteurs prometteurs notamment pour l'or, le diamant, le sel de lithium (prometteur pour le traitement de certaines maladies), etc.

Les entreprises offrent des salaires très concurrentiels, de nombreux avantages sociaux et d'excellentes conditions de travail  nettement supérieurs à la plupart des secteurs industriels afin d'attirer et de garder leur main-d'œuvre. Par exemple, elles utilisent des services de navette aérienne afin que leurs travailleurs(euses) habitant l'extérieur des régions minières  puissent résider dans la région de leur choix tout en pouvant travaillant dans mines en régions éloignées.

Des appartements ou chambres en maisons de chambres payées par l'employeur avec une multitude de services inclus (ex : Internet, câble, interurbains gratuits, salle de conditionnement physique, salles de loisirs, etc.) sont également laissés à la disposition de leurs travailleurs (qu'ils soient simples ouvriers, superviseurs ou ingénieurs).

On leur offre des horaires organisées en 7 jours de travail + 7 jours de congé OU 14 jours de travail + 14 jours de congé permettant aux travailleurs d'accorder davantage de temps à leur famille et à leurs loisirs. Enfin, l'industrie minière est l'une des industries offrant la rémunération et les avantages sociaux (assurance collective, régime de retraite, etc.) les plus avantageux et parmi les meilleurs.

Pour obtenir davantage d’informations sur le profil de l’industrie minière canadienne, consulte le site du

Conseil canadien d’adaptation et de formation de l’industrie minière et le Portrait de l'industrie minière 

 

Dans secteur pétrolier :

 

Il y a de bonnes possibilités d’emplois dans ce domaine, sauf que la majorité des postes disponibles sont situés à l’extérieur du Québec. Malgré tout, il y a quelques emplois disponibles au Québec dans les raffineries et au sein des services techniques des compagnies pétrolières.

 

Les compagnies pétrolières conditions offrent des salaires très concurrentiels nettement supérieurs à la plupart des secteurs de l'industrie et parmi les plus élevés au pays et de nombreux avantages sociaux forts intéressants (assurance santé, régime de retraite, vacances, frais d'hébergement, formation continue, etc.).

 

Pour plus de détails, consulte le Portrait de l'industrie pétrolière où tu auras des infos sur les carrières au sein de cette industrie et profil de ce secteur économique

 

PROGRAMMES D'ÉTUDES :

Bien qu’aucune formation ne soit nécessaire pour occuper l’un de ces métiers, une formation peut t’apporter des compétences techniques dans le domaine et te permettre de mieux t’intégrer sur le marché du travail. Les programmes de formation d’opérateur(trice) permettent également la possibilité d’opérer plusieurs types de machines, ainsi la capacité de programmer ces dernière

Voici quelques exemples de programmes d’études recommandés et qui sont de courte durée (section formation continue) :

L'Attestation d’études professionnelles en forage de puits d'eau A.E.P. a une durée totale de 690 heures, soit 23 semaines à temps complet de jour. Elle prépare à fournir les compétences nécessaires pour exécuter des opérations de forage de puits d'eau pour des municipalités, des entreprises ou des particuliers.

Elle comporte les cours suivants : santé et sécurité au travail, notions de conduite d'un véhicule lourd (pour l'obtention du permis de conduire - classe 3 de la SAAQ), utilisation des techniques de levage et de manutention, entretien et réparations de circuits hydrauliques, exécution de travaux de coupage et de soudage, notions de géologie, notions d'hydrogéologie, normes et règlementations environnementales, notions de forage, organisation d'un chantier de forage, manœuvre d'une foreuse rotative, aménagement des ouvrages de captage des eaux souterraines, installation, entretien et réparation d'un système de pompage d'eau potable et d'eau usée, notions de géothermie, ainsi qu'un stage d'intégration au marché du travail d'une durée de semaines à temps complet.

Reconnaissance d'acquis : une reconnaissance de certains acquis scolaires de ce programme peut être reconnue si tu décides de t'inscrire par la suite au D.E.P. en forage et dynamitage ou au D.E.P. en extraction du minerai.

 

Exigences d'admission :

ENDROITS DE FORMATION :

Le Programme de certificat de compétence de Rig Technician Apprentice a une durée totale d'1 an à temps complet. Tout d'abord, tu devras suivre 4 semaines de formation technique sur la santé et sécurité au travail, les notions théoriques de forage, le fonctionnement des équipements de forage, ainsi que l'utilisation et la mnipulation des équipements.

Ensuite, tu devras compléter une période d'apprentissage en milieu de travail d'environ 1. Une fois cette étape, tu pourras subir l'examen de certification dont la réussite te permettra de devenir technicien(ne) de forage - niveau 1 "motorhand".

Exigences d'admission :

ENDROITS DE FORMATION :

Les formations en manutention de marchandises et conduite de chariots élévateurs ont une durée variable de 5 à 10 heures offerts à temps partiel. Elles te fournira les compétences et les habiletés nécessaires pour conduire un chariot élévateur (lift) en respectant les notions de conduite préventive et de manière sécuritaire.

 

Elles comprennent des cours tels que : lois et règlements, description sommaire des différents équipements, maniement des commandes de direction et d'opération d'un chariot élévateur, différents aspects de la sécurité, inspection avant utilisation du chariot élévateur et démarrage, notions de mécanique et d'entretien du chario élévateur, manœuvres de base de conduite d'un chariot élévateur, manœuvres de base en manutention avec un chariot élévateur, etc.

 

Certains établissements offrent d'autres formations comme : conduite d'un chariot élévateur avec mât télescopique, opération d'une plate-forme élévatrice (scissor lift), opération d'un élévateur à nacelle, opération d'un pont roulant, opération d'une transpalette, conduite d'un chargeur de type bobcat, conduite d'un camion-grue, etc.

 

Exigences d'admission :

 

ENDROITS DE FORMATION :

 

Plusieurs centres de formation professionnelle (mais également certains établissemens privés) offrent une formation en manutention de marchandises, informe-toi auprès de l'établissement le plus près de chez toi. En voici quelques exemples :

 

Note : certaines de ces formations ne sont offertes qu'aux entreprises, donc vérifie également si une formation est aussi offerte aux particuliers sans emploi

 

 

Retour à la page du secteur mines et travaux de génie
Retour à la page d’accueil