Retour à la page du secteur sciences humaines

Retour à la page du secteur services sociaux

Retour à la page d’accueil

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

SECTEUR : SCIENCES ET TECHNIQUES HUMAINES

NIVEAU D’ÉTUDES : ENSEIGNEMENT COLLÉGIAL

 

TECHNICIEN(NE) EN LOISIRS

Diplôme d'études collégiales D.E.C.

 

Voir aussi les métiers et professions suivantes :

 

Consulte également les formations offertes par les fédérations sportives dans ma section « autres formations »

 

Va voir aussi ma section « liens recommandés » à la fin de cette page (dont des vidéos de techniciens ou animateurs en loisirs qui parlent de leur travail).

 

TÂCHES ET RESPONSABILITÉS : 

 

Si tu deviens technicien ou technicienne en loisirs; tu seras responsable de planifier, organiser, réaliser et d’animer des activités récréatives, sportives, sociales ou culturelles auprès de toutes clientèles ou d’une clientèle spécifique selon les milieux.

 

Tu pourrais également avoir la responsabilité de la planification, la réalisation, la promotion et le financement d'un événement ou d'un projet en loisir; intervenir en relation d'aide à la personne par le loisir avec des clientèles ayant des besoins complexes : déficience intellectuelle, incapacité physique, hyperactives, problèmes de santé mentale, déficits cognitifs et clientèle âgée, etc; faire vivre des expériences optimales en animation à chacun de tes participants lors de spectacles, jeux coopératifs, activités sportives et activités aidant à maintenir ou développer l'autonomie physique, intellectuelle et les liens sociaux pour des clientèles particulières; etc.

 

Il y a de nombreuses clientèles différentes où tu pourrais être appelé(e) à intervenir : ce peut-être les enfants, les adolescents, les personnes âgées, les personnes handicapées, des athlètes amateurs, des personnes en réadaptation après accident ou maladie ou toutes clientèles confondues.

 

Ainsi que de nombreux milieux comme : le milieu municipal (organismes sportifs, centres sportifs, maisons de jeunes, administration municipale des loisirs, etc); le milieu scolaire (programmation des loisirs, animation à la vie étudiante dans les les commissions scolaires, les écoles privées, collèges, universités), le milieu de santé et des services sociaux (centres d’accueil pour personnes âgées, centres d’accueil pour personnes handicapées, centres jeunesse, centres de réadaptation, hôpitaux, etc); le milieu sportif (organismes sportifs, fédérations sportives, clubs sportifs, parcs récréo-touristiques, pourvoiries, centres de plein air, événements sportifs, hôtels, etc); le milieu touristique (organismes et associations touristiques, entreprises de services touristiques, organismes de promotion et développement touristique, etc); la fonction publique municipale (bureaux de tourisme ou autres organismes de promotion et développement touristique des municipalités ou MRC, service des loisirs des municipalités, etc.) et la fonction publique (parcs récréo-touristiques, parcs provinciaux, parcs nationaux, Zones d’exploitation contrôlée ZEC pour la chasse et la pêche, etc).

 

QUALITÉS ET APTITUDES NÉCESSAIRES :

 

-         Aimer et facilité à travailler avec le public et entregent car tu auras de fréquents contacts avec la clientèle

-         Facilité à communiquer pour bien animer tes activités

-         Sens des responsabilités et maturité tu seras responsable des gens de ton groupe (notamment avec des enfants, ados, handicapées) et aussi de leur sécurité

-         Grande facilité pour le travail en équipe et dynamisme pour être capable de les encourager à participer

-         Esprit d’initiative et autonomie pour réussir à emmener ta clientèle à participer aux activités

-         Dynamisme et leadership pour bien encadrer et encourager ta clientèle à participer

-         Sens de l’organisation pour planifier, organiser et animer différentes activités éducatives et récréatives

-         Sens de l’observation et vigilance pour être en mesure de détecter les limites de tes clients(es) surtout chez les personnes âgées, handicapées et les enfants

-         Imagination, débrouillardise, ouverture d’esprit et créativité pour développer de nouvelles approches récréatives

-         Facilité d’adaptation pour mieux t’intégrer dans divers milieux et avec divers clientèles

PROFESSIONS APPARENTÉES :

-       Animateur(trice) à la vie étudiante

-       Animateur(trice) culturel(le)

-       Animateur(trice) de plein air

-       Animateur(trice) en loisirs

-       Animateur(trice) sportif

-       Assistant(e) thérapeute en loisirs

-       Directeur(trice) de camps de vacances

-    Directeur(trice)-adjoint(e) des loisirs (petites municipalités)

-    Directeur(trice) des loisirs (petites municipalités)

-       Éducateur(trice) en loisirs

-       Entraîneur(euse) d’une équipe club sportif amateur

-       Gérant(e) d’un centre de loisirs

-       Ludothérapeute (thérapeute par le sport)

-       Moniteur(trice) en loisirs

-    Préposé(e) à l'animation

-       Surveillant-sauveteur ou surveillante-sauveteure de piscines ou plages (certification nécessaire de la Société de sauvetage)

-       Technicien(ne) en loisirs culturels

-       Technicien(ne) en loisirs sportifs

EMPLOYEURS POTENTIELS :

-       Agences de voyages

-       Associations et organisations touristiques

-       Centres d’accueil et d’hébergement pour personnes âgées CHSLD

-       Centres d’accueil et d’hébergement pour personnes handicapées

-       Centres d’accueil pour jeunes

-       Centres de conditionnement physique

-       Centres de loisirs privés

-       Centres de réadaptation

-       Centres de réhabilitation

-       Centres de villégiature

-       Centres récréo-touristiques

-       Centres sportifs privés

-       Collèges publics et privés

-       Colonies de vacances

-       Commissions scolaires

-       Écoles primaires privées

-       Écoles secondaires privées

-       Hôpitaux

-       Hôtels

-       Municipalités

-       Organismes communautaires de loisirs

-       Organismes et clubs sportifs

-       Résidences pour personnes âgées autonomes

-       Universités

EXIGENCES DES EMPLOYEURS :

-         Connaissance de l’anglais (bilinguisme demandée dans certains milieux)

-         Disponibilité

-         Dynamisme et leadership

-         Certains emplois sont à temps partiel de jour, de soir ou de fins de semaine ou temporaire

-         Certains emplois sont saisonniers

-         Avoir de l’expérience de travail bénévole ou rémunéré avec les enfants favorise beaucoup le placement (gardiennage d’enfants, animation dans un camps de vacances, animation dans un organisme de loisirs pour jeunes, etc)

PLACEMENT :

 

Selon les données disponibles au 1er juin 2014 :

 

Le placement est très bon, 83 % des répondants(es) qui se sont dirigés vers le marché du travail ont obtenu un emploi relié à leurs études dont 66 % sont à temps complet.
 

Plusieurs autres répondants(es), soit 29 % ont décidé de poursuivre leurs études à l’université en récréologie, en intervention sportive ou en sc de l’activité physique.

 

NOMBRE DE  RÉPONDANTS

NOMBRE EN EMPLOI RELIÉ

NOMBRE EMPLOI À TEMPS COMPLET

NOMBRE
 AUX
ÉTUDES

120 68 45 38

 

Note : hausse du taux de placement par rapport aux années précédentes (était de 68 % en 2013, 67 % en 2012 et 72 % en 2010), mais légère baisse en comparaison avec 2011 (qui était de 88 %).

 

Source : Ministère de l’Enseignement supérieur du Québec

 

SALAIRE :

 

Selon les données 2014 :

(données de 2015 dans le secteur public et parapublic et chez les grands employeurs privés)

 

Le salaire moyen en début de carrière était de :

Dans le secteur privé :

-         14,25 $/heure (40 hres/sem) en tant qu'animateur(trice) ou moniteur(trice) de loisirs

-    14,91 $/heure (40 hres/sem) en moyenne en tant que technicien(ne) en loisirs ou coordonnateur(trice) des loisirs ou coordonnateur(trice) des activités socioculturelles au sein des grands hôtels 4 ou 5 étoiles (extérieur de Montréal)

-         15,05 $/heure (40 hres/sem) en guidage et accompagnement en tourisme d'aventure

-         16,13 $/heure (40 hres/sem) en tant que technicien(ne) ou coordonnateur(trice) en loisirs

-         17,51 $/heure (40 hres/sem) en tant que technicien(ne) en loisirs ou technicien(ne) en activités culturelles au sein des grands établissements privés d'hébergement pour aînés

-    18,79 $/heure (40 hres/sem) en moyenne en tant que technicien(ne) en loisirs ou coordonnateur(trice) des loisirs ou coordonnateur(trice) des activités socioculturelles au sein des grands hôtels 4 ou 5 étoiles (Île de Montréal)

 

-         18,90 $/heure (35 hres/sem) en moyenne en tant que technicien(ne) en loisirs ou animateur(trice) de la vie étudiante ou animateur(trice) d'activités étudiantes au sein des établissements privés d'enseignement primaire et/ou secondaire

 

-         20,21 $/heure (35 hres/sem) en moyenne en tant que technicien(ne) en loisirs au sein des collèges préuniversitaires ou techniques privés

 

Dans le secteur public et parapublic :

-    15,29 $/heure (38,75 hres/sem) en tant que animateur(trice) d'activités de plein air à la SEPAQ (parcs nationaux et stations touristiques du Québec)

-         17,42 $/heure (35 hres/sem) en tant que technicien(ne) en loisirs dans les commissions scolaires

-         17,70 $/heure (35 hres/sem) en tant que moniteur(trice) d’activités sportives ou de plein air dans les cégeps

-        17,79 $/heure (35 hres/sem) en moyenne en que surveillant(e)-animateur(trice) de loisirs ou moniteur(trice) de natation au sein des universités

-         17,93 $/heure (35 ou 38,75 hres/sem) en tant que moniteur(trice) en loisirs au sein dans le réseau de la santé

-    17,94 $/heure (38,75 hres/sem) en tant que technicien(ne) en loisirs de plein air à la SEPAQ (parcs nationaux du Québec)

-         19,34 $/heure (35 hres/sem) en tant que animateur(trice) sportif ou de natation dans les cégeps

-         19,73 $/heure (35 hres/sem) en tant qu'animateur(trice) d’activités sportives ou de plein air dans les cégeps

-         19,90 $/heure (35 hres/sem) en tant que technicien(ne) en loisirs dans les cégeps

-         20,10 $/heure (35 hres/sem) en tant que technicien(ne) en loisirs dans le réseau de la santé et des services sociaux (hôpitaux, centres de réadaptation, etc)

-         21,01 $/heure (35 hres/sem) en moyenne en que technicien(ne) en loisirs au sein des universités

-     24,23 $/heure (32 ou 32,5 ou 33 ou 35 hres/sem selon les municipalités) en tant que coordonnateur(trice) des loisirs ou directeur(trice) des loisirs dans les petites municipalités (moins de 20 000 habitants)

-     25,15 $/heure (32,5 ou 33 ou 33,45 ou 33,75 ou 35 hres/sem selon les municipalités) en tant qu'animateur(trice) en loisirs ou technicien(ne) en loisirs ou coordonnateur(trice) des loisirs dans les moyennes municipalités (20 000 à 99 999 habitants)

-     25,17 $/heure (33,45 ou 33,75 ou 35 hres/sem selon les municipalités) en tant qu'animateur(trice) en loisirs ou technicien(ne) en loisirs dans les grandes municipalités (100 000 habitants et plus)                                                

Note 1 : hausse de la moyenne salariale dans le secteur privé par rapport aux années précédentes (était de 15,50 $ en 2013; 14,25 $ en 2012 et 13,75 $ en 2011).
              Dans le secteur public et parapublic, les augmentations sont établies par les conventions collectives.

Note 2 : prendre en considération que bien que le salaire horaire est élevé dans les petites et moyennes municipalités, les avantages sociaux (ex : assurance-santé, régime de retraite, etc) y sont moins nombreux que dans les grandes municipalités ou la fonction publique fédérale, mais les responsabilités sont davantages importantes. Dans plusieurs petites et moyennes municipalités, tu agiras comme coordonnateur(trice) des loisirs (programmation et animation sportive et culturelle, gestion des infrastructures, service à la clientèle et supervision de quelques employés).

Sources : Ministère de l’Enseignement supérieur du Québec, Conseil du Trésor du Québec, Comité patronal de négociation pour les commissions scolaires francophones du Québec, Ministère de l’Éducation, Syndicat des fonctionnaires municipaux de Montréal, Syndicat des fonctionnaires municipaux de Québec, Syndicat des employés des loisirs de Laval,  Syndicat des employés de bureau, techniques et professionnels de la Ville de Laval, syndicats des employés de soutien de la plupart des universités, syndicats des fonctionnaires municipaux de plusieurs grandes municipalités, syndicats des employés municipaux de plusieurs moyennes municipalités, syndicats des employés de plusieurs petites municipalités, syndicats des employés de plusieurs écoles secondaires privées, syndicats des employés de plusieurs collèges privés, syndicats des employés de plusieurs grands établissements privés d'hébergement pour aînés, syndicats des employeurs de plusieurs grands établissements hôteliers, Institut de la statistique du Québec (guide sur la rémunération moyenne dans les municipalités 2011) et Québec municipal.

 

PERSPECTIVES D'AVENIR :

 

Avec une population de plus en plus vieillissante, il y a davantage de personnes retraitées qui restent actives dans leur milieu et participent à de nombreuses activités récréatives, culturelles et sportives.

 

Chez les jeunes, malgré ce qu'on pourrait croire, il y a encore de nombreux enfants et adolescents qui participent à différentes activités récréatives, culturelles ou sportives de toutes sortes. De plus, avec le babyboom des dernières années, il y a davantage de jeunes au sein des organismes de loisirs.

 

Pour ce qui est des familles, la tendance est des jeunes familles est d'effectuer davantage d'activités récréatives en famille que chacun individuellement.

 

Donc, pour toutes ces raisons, les perspectives semblent bonnes pour les prochaines années pour les carrières en loisirs, mais tout dépendant du milieu

 

Plusieurs petites municipalités et municipalités de moyenne dimension situées dans les régions en expansion (notamment en Montérégie, Laurentides, Lanaudière et Chaudière-Appalaches) ont accueilli de nombreuses nouvelles jeunes familles, ce qui a fait augmenter les besoins de la population en matière de loisirs.

 

Les établissements privés de soins et d'hébergement pour personnes âgés et les résidences pour aînés ont de la clientèle de plus en plus importante et qui se consacrent davantage aux activités récréatives et qui nécessitent des besoins de spécialistes des loisirs.

 

Le milieu touristique a un marché plutôt cyclique dépendant de différents facteurs (valeur monétaire canadienne et américaine, température, etc.). Mais, de façon générale, il y a plusieurs besoins de personnel qualifié autant qu'au sein des entreprises de services touristiques, des attraits que dans les événements touristiques.

 

Le milieu récréotouristique (centres de villégiature, centres récréatifs, camps de vacances, etc.) est aussi dépendant de différents facteurs, mais a toujours la cote pour les perspectives d'emploi en loisirs, bien qu'en majorité saisonniers, il y a aussi plusieurs emplois à l'année.

 

Bien qu'il ne soit pas reconnu comme milieu de travail offrant les meilleures conditions de travail, le milieu communautaire du loisir a toujours de nombreux besoins de personnel pouvant coordonner et gérer les programmes et les équipes de bénévoles. Malgré les coupures dans leur financement, il reste un milieu de travail fort intéressant et dynamique.

 

Avec les gels d'embauche et les coupures budgétaires au sein des commissions scolaires et dans le réseau de la santé et des services sociaux, de même que dans les cégeps et universités, ainsi que dans les organismes parapublics (tel que la SEPAQ); les perspectives risquent d'être plus difficiles.

 

Au sein des établissements privés d'enseignement primaire et/ou secondaire; leur financement est à la baisse depuis quelques années et leur budget consacré aux loisirs en a subi les conséquences.

 

Les grandes municipalités éprouvent d'importantes difficultés financières dont le secteur des loisirs a subi les premiers contrecoups des coupures budgétaires.

 

Enfin, la fonction publique tant fédérale et provinciale a effectué des coupures de postes, des gels d'embauche et des coupures budgétaires; les perspectives sont plutôt faibles.

 

LES PROGRAMMES D’ÉTUDES :

 

Le Diplôme d’études collégiales en techniques d’intervention en loisirs D.E.C. a une durée totale de 3 ans offert à temps complet. Il comporte des cours tels que : introduction à la profession et au monde du loisir, la créativité et ses applications, perceptions et tendances en loisir, communication et loisir, sécurité et secourisme, sécurité en milieu naturel (Cégep de St-Jérôme seulement), animation d'une équipe de travail et de réunions, élaboration d'activités de loisir, animation d'activités culturelles, organisation d'activités sportives et de plein air, développement de la personne et loisir, loisir et société québécoise, observation des clientèles, adaptation d'activités selon les clientèles, stage de sensibilisation au loisir (offert en 1ere année dans plusieurs cégeps à raison d'une demi-journée par semaines pendant 15 semaines), outils de gestion et d'organisation, gestion du bénévolat, jeux et intervention auprès des enfants, gestion des ressources matérielles, gestion et encadrement des ressources humaines, communication et éthique, changements sociaux en loisir, sports et plein air chez les adultes, culture et tourisme chez les aînés, interventions auprès des adolescents, programmation et réalisation des activités en milieu de loisir, animation et action collective, anglais appliqué aux techniques humaines, stage en animation en loisir (offert en 2e année, à raison d'1 jour/semaine pendant 15 semaines), enquêtes et recherches sociales, information et promotion du loisir, marketing et le loisir, organisation d'un événement de loisir, gestion des équipements récréatifs, stage d'intervention en loisir auprès d'une clientèle particulière (offert en 2e année dans certains cégeps, à raison d'1 ou 2 jours/semaine pendant 15 semaines auprès d'enfants, d'adolescents, d'ainés, d'handicapés physiques ou sensoriels, de déficients intellectuels ou en d'adultes en tourisme d'aventure), stratégies de promotion en loisir, recrutement des ressources humaines, recherche et développement d'activités, élaboration d'un programme de loisir, encadrement de projets en loisir et tourisme, financement et autofinancement des organismes, projet d'intégration en loisir, ainsi qu'un stage d'intégration en loisir (intervention et encadrement d'une équipe de loisir dans le milieu de ton choix : scolaire, municipal et communautaire, récréotouristique, tourisme d'aventure et de plein air ou institutionnel ou un stage à l'étranger, à raison de 5 jours/semaine pendant 15 semaines).

 

Dans le cas du programme offert sous la formule en alternance travail-études par le Cégep de St-Jérôme, il comporte 2 stages rémunérés (non crédités) en milieu de travail d'une durée de 8 semaines consécutives à temps complet offerts aux trimestres d'été de la 1ere et de 2e année et s'ajoutent aux 2 stages obligatoires crédités offert en 3e année qui peuvent être rémunérés ou non rémunérés.

 

Note : le nom et le contenu des cours peuvent différer selon les cégeps, mais les objectifs du programme restent les mêmes.

 

Le Diplôme d’études collégiales en techniques de tourisme d’aventure D.E.C. a une durée totale de 3 ans offert à temps complet. Ce programme vise à former des spécialistes en animation et accompagnement touristique dans les milieux naturels. Il comporte des cours sur les fondements d'introduction à la profession, leadership, interprétation des milieux d'eau douce, cuisine de plein air, activité physique et santé, voyage en milieu naturel : notions de base, canot-camping, secourisme en région éloignée, entretien et réparation de l'équipement, interprétation des milieux naturels en hiver, activité physique et efficacité, photographie et tourisme d'aventure, nouvelles technologies de l'information et des communications NTIC en tourisme d'aventure, techniques de sauvetage 1 : avalanches, ski de montagne 1, orientation : cartes et instruments, interprétation des milieux terrestres, communication et tourisme d'aventure, techniques de sauvetage 2 : eaux vives, anglais et tourisme d'aventure 1 OU espagnol 1, kayak de mer 1, trekking 1, géographie du tourisme d'aventure, interprétation du ciel, sécurité sur terre et sur mer, formation en entreprise, anglais et tourisme d'aventure 2 OU espagnol 1 OU espagnol 2, ski de montagne 2 : expédition, entretien des sites et des sentiers, activité physique et autonomie, interprétation des milieux marins, culture traditionnelle des autochtones, kayak de mer 2 : expédition, trekking 2 : expédition, l'industrie du tourisme d'aventure, aventure, écotourisme et développement durable, l'eau vive, conception et promotion des produits du tourisme d'aventure, ainsi qu'un stage en entreprise à raison d'1 jour/semaine pendant 15 semaines.

 

PASSERELLES :

 

Un programme passerelle permet aux titulaires d'un D.E.C. dans une discipline en particulier de se faire reconnaître un certain nombre de crédits par une université dans le cadre de son baccalauréat. Par contre, aucune garantie d'admission n'est offerte lors de la demande.

 

Pour plus de détails, consulte la page suivante

 

Voici les ententes actuellement offertes :

PERFECTIONNEMENT :

 

Pour les diplômés(es) en intervention en loisir qui le désirent pourront aussi se perfectionner dans le cadre d'un AEC en tourisme d'aventure offert par quelques collèges.

 

Tu peux également entreprendre des études dans un second programme collégial qui pourrait être complémentaire à ce D.E.C. comme par exemple :

ÉTUDES SUPÉRIEURES :

 

Ce programme vise à t’intégrer au marché du travail, mais tu pourras aussi poursuivre tes études à l’université dans des programmes connexes tels que :

Note : Certains ce ces programmes comportent des cours préalables de niveau collégial et certains sont contingentés.

 

EXIGENCES D’ADMISSION :

 

D.E.C. en techniques de loisir  et D.E.C. en tourisme d’aventure :

 

-         Détenir un D.E.S. sans cours préalable exigée

 

AUTRES EXIGENCES :

 

D.E.C. en techniques de loisir :

 

-         Aucune exigence particulière (tous les collèges)

 

D.E.C. en tourisme d’aventure :

STATISTIQUES D’ADMISSION :

 

Pour le D.E.C. en techniques d'intervention en loisirs :

 

Aucun contingentement à ce programme

 

Les candidats(es) admissibles (c'est-à-dire qui répondent aux exigences d'admission) sont généralement admis.

 

Le DEC en tourisme d'aventure est contingenté

 

À l’automne 2015 :

 

PROGRAMMES

DEMANDES

ADMIS

TAUX

D’ADMISSION

EN %

en français

42

42

43

en anglais

32

9

28

 

Admissions ouvertes au trimestre d’automne seulement

 

ENDROITS DE FORMATION :

 

-         Cégep de la Gaspésie (DEC en tourisme d'aventure), offert en français ou en anglais, offert en alternance travail-études, unique au Québec

 

-         Cégep de Rivière-du-Loup, possibilité de réaliser un séjour d’intervention en loisir humanitaire de six semaines en République dominicaine, de faire ton stage de fin d’études à l’extérieur du Québec accompagné par un tuteur francophone, DEC accéléré en 2 ans pour titulaires d'un autre DEC ou ayant complété tous les cours de la formation générale également offert, site du département

 

-         Cégep de St-Jérôme (campus de Mont-Tremblant) offert en alternance travail-études ou en cheminement régulier, programme orienté vers le plein air et le tourisme, seul cégep à offrir la Formation nationale en accompagnement en loisir pour les personnes handicapées

 

-    Cégep de St-Laurent, possibilité d'effectuer un stage à l'international "Loisir sans frontières"

 

-    Cégep du Vieux-Montréal, site du département

 

-    Cégep Dawson College

 

-    Cégep Champlain-St-Lambert (Montérégie)

 

-    Collège Laflèche (à Trois-Rivières), possibilité d'effectuer un stage à l'international , possibilité d'obtenir un 2e DEC en techniques d'éducation spécialisée en 12 mois pour titulaires du DEC en loisir

 

-    Cité Collégiale, Ottawa (Ontario) diplôme d’études collégiales de l’Ontario en études des loisirs offert en français

 

AUTRES FORMATIONS :

 

Il existe également d’autres programmes d’études permettant la formation d’animateur ou animatrice en loisirs ou autres professions connexes. Ce sont des programmes d’A.E.C. généralement destinés à des adultes.

 

Exigences : détenir un D.E.S. ou D.E.P. ou l'équivalent ET, soit avoir quitté les études pendant moins 1 année scolaire à temps complet (ou 2 sessions consécutives) OU ayant complété au moins 1 année d'études post-secondaires échelonnée sur un période d'1 an ou +.

 

Voici les programmes actuellement offerts (consulte la section "formation continue" ou "formation aux adultes" du collège désiré) :

 

Note : voir aussi d’autres types de formations offertes par des écoles privées plus bas dans cette page

 

Programmes d'Attestations d'études collégiales A.E.C. :

Autres types de formation :

 

Les formations suivantes permettent d’obtenir une certification de moniteur(trice) ou d’instructeur(trice) émis par la Fédération du sport choisi.

 

Note : consulte également la fédération sportive de la discipline désirée où tu pourras obtenir plusieurs infos sur la certification de moniteur ou instructeur de ce sport. Voir dans la section "liens recommandés"

 

Programme National de Certification des Entraîneurs PNCE :

 

-         Association canadienne des entraîneurs : infos générales et description du programme

-         Sports Québec : détails sur la formation au PNCE au Québec

  

Moniteur(trice) de ski alpin ou de planche à neige :

-    École de ski Bromont, Bromont en Montérégie

-    École de ski Mont-Blanc, Mont-Tremblant dans les Laurentides

-    École de ski du Mont-Saint-Sauveur, Mont-Saint-Sauveur dans les Laurentides

-         École de ski du Mont St-Bruno, St-Bruno en Montérégie

-    École de ski du Mont-Ste-Anne, Beaupré dans la région de Québec

-    École de glisse du Mont Sutton, Sutton en Estrie

-    École de ski Stoneham, Stoneham-et-Tewesbury dans la région de Québec

-    École de ski et planche Val-St-Côme, Val-St-Côme dans Lanaudière

-         Programmes d’Enseignements Sportifs du Québec, Bromont formation offerte au Centre de ski Bromont

-         Ski Exp-Air, St-Augustin (Québec) formation donnée au Centre de ski Mont-Ste-Anne 

Moniteur(trice) de golf :

 

-         Programmes d’Enseignements Sportifs du Québec, différentes écoles à Bromont, Sherbrooke, L’Assomption, Granby, Drummondville et St-Jean-Baptiste en Montérégie

 

Moniteur(trice) de parachutisme :

 

        -   Parachutisme Adrénaline à St-Jérôme

 

Moniteur(trice) de plongée sous-marine :

-         École de plongée Soulo à Grande-Île

-    Plongée Évasion à Montréal

-    Total Diving Montréal à Montréal

Moniteur(trice) de tennis :

 

-          Programmes d’Enseignements Sportifs du Québec, formation offerte à l’École de tennis et golf Benoît Ratté à Lac Brome, Estrie

 

Moniteur(trice) en danse aérobique, tae-bo ou workout :

 

        -    Énergie-Cardio

        -    Association nationale des intervenants en entraînement (conjointement avec Nautilus Plus)

 

Moniteur(trice) en patins à roues alignées :

 

-          Programmes d’Enseignements Sportifs du Québec, formation offerte à Brossard, Jonquière, Granby et Sherbrooke

 

Moniteur(trice) en skateboard :

 

-          Programmes d’Enseignements Sportifs du Québec, formation offerte à Granby et Montréal

 

Moniteur(trice) en équitation :

 

Voir la description du métier d’entraîneur(e) de chevaux

   

Moniteur(trice) d’escalade :

 

-         École nationale d’escalade du Québec, Boucherville

  

LIENS RECOMMANDÉS :

 

Tu veux l’avis de professionnels(les) du métier ?, alors regarde les vidéos suivants :

Au niveau culturel :

 

Pour une liste de musées, voir la page de muséologue

 

Pour une liste de bibliothèques, voir la page de bibliothécaire

 

Pour une liste de théâtres et salles de spectacles, voir la page de comédien

 

Au niveau sportif :

 

Pour une liste de chaînes de magasins d'articles de sports, voir la page de technicien-vendeur en sports

 

Pour une liste de stations de ski et de clubs de golf, voir la page suivante

 

Pour une liste d'entreprises et organismes spécialisés en sports d'aventure, voir la page d'intervenant en tourisme d'aventure

 

Pour une liste de centres de conditionnement physique, centres sportifs, équipes et clubs sportifs, consulte la page d'Intervenant en sports

 

Pour une liste d'associations, fédérations et autres organisations sportives canadiennes et québécoises, consulte la page d'éducateur physique

Retour à la page du secteur services sociaux

Retour à la page du secteur sciences humaines

Retour à la page d’accueil