Retour à la page du secteur bâtiment et construction

Retour à la page du secteur mines et travaux de génie

Retour à la page d’accueil

 

SECTEUR : MINES, PÉTROLE

ET TRAVAUX DE CHANTIER

NIVEAU D’ÉTUDES : FORMATION PROFESSIONNELLE

 

OPÉRATEUR(TRICE) DE MACHINERIES LOURDES

DIPLÔME D’ÉTUDES PROFESSIONNELLES D.E.P.

 

Consulte aussi la section "liens recommandés" à la fin de cette page

 

TÂCHES ET RESPONSABILITÉS : 

 

En tant qu’opérateur ou opératrice de machineries lourdes, tu auras pour tâches de conduire un engin sur un chantier et opérer les commandes nécessaires pour effectuer des travaux d’excavation (construction résidentielle, commerciale, industrielle, institutionnelle), de construction d’infrastructures (routes, ponts, chemins, stationnements, etc), de chargement de camions et de nivelage de terrains.

Dans la construction résidentielle lourde; tu participeras à la construction d'immeubles locatifs, d'immeubles à condos, de projets domiciliaires, etc.

Dans la construction commerciale et institutionnelle; tu participeras à la construction de magasins, d'immeubles à bureaux, d'écoles, d'hôpitaux, de complexes sportifs, de centres culturels, etc.

Dans la construction industrielle; tu participeras à la construction d'usines, d'ateliers, d'entrepôts ou autres bâtiments ou structures d'un complexe industriel.

Dans la construction de génie civil; tu participeras à la construction de routes, de ponts, de barrages hydroélectriques, de réseaux d'aqueduc et d'égouts, d'infrastructures de transport ou de distribution d'électricité, de réseaux de distribution de gaz naturel ou de pétrole, etc.

Dans les chantiers nordiques, tu pourras opérer des engins de grande taille pour effectuer des travaux d’envergure (construction d’autoroutes, de villages, d’infrastructures hydroélectriques, etc).

 

Pour le Ministère des Transports et pour les municipalités, les entreprises en travaux publics et les municipalités, tu auras pour tâches d’effectuer des travaux construction, de déneigement, d'entretien des infrastructures de transportTu devras également effectuer des tâches d’entretien périodique du véhicule. Tu pourras opérer un bouteur, une chargeuse, une chargeuse-pelleteuse, une pelle hydraulique, une pelle mécanique, une excavatrice, une niveleuse, un souffleur à neiges ou tout machinerie lourde de construction ou de travaux publics.

 

En conduite de machinerie lourde forestière, tu exécuteras des travaux de construction de chemins forestiers, d’exploitation des forêts et autres travaux connexes. Tu pourras opérer des tracteurs forestiers, abatteuses, ébrancheuses, débardeurs, fendeuses, treuils forestiers, béliers mécaniques, pelles mécaniques, etc.

 

QUALITÉS ET APTITUDES NÉCESSAIRES :

 

-         Bonne vision

-         Bonne endurance physique car tu auras à travailler assis(e) de longues heures

-         Bonnes dextérités manuelles pour manipuler efficacement les commandes de l’engin

-         Autonomie et débrouillardise car tu auras à travailler généralement seul(e)

-         Sens des responsabilités car tu seras responsable du bon état du véhicule (et dans certains cas, de la sécurité de tes collègues qui travailleront près de l’engin)

-         Aptitudes à travailler en équipe car tu auras à travailler en collaboration avec d’autres collègues ouvriers et techniciens sur les chantiers

 

PROFESSIONS APPARENTÉES :

 

-         Conducteur(trice) d’excavateur

-         Conducteur(trice) de bouteur

-         Conducteur(trice) de chargeuse-pelleteuse (buldozer)

-         Conducteur(trice) de niveleuse

-         Conducteur(trice) de rétro-excavatrice

-         Opérateur(trice) de pelle hydraulique

-         Instructeur(trice) en conduite de machineries lourdes (après quelques années d’expérience)

 

EMPLOYEURS POTENTIELS :

 

-         Cimenteries

-         Compagnies forestières

-         Compagnies minières

-         Compagnies pétrolières

-         Municipalités

-         Entreprises d’excavation

-         Entreprises de construction

-         Entreprises en travaux publics

-         Gouvernement du Québec (Transports Québec)

 

EXIGENCES DE L’EMPLOI :

 

Pour travailler sur les chantiers de construction, tu devras :

 

Détenir ta carte de compétence est obligatoire, en début de carrière. Tu travailleras en tant qu’apprenti et tu n’obtiendras ta carte de compagnon seulement après avoir accumulé un minimum de 2000 heures de travail comme apprenti. Voir les détails auprès de la Commission de construction du Québec.

 

CLASSES ET TYPES D'ÉQUIPEMENTS :

 

Il existe plusieurs classes et types de machineries pour les opérateurs :

Opérateurs d'équipements lourds sur les chantiers de construction :

Opérateurs de pelles mécaniques sur les chantiers de construction :

Opérateurs d'équipements lourds pour les travaux publics :

notamment pour Transports Québec, mais également dans les grandes villes

Opérateurs de machineries forestières :

Peut opérer : des tracteurs forestiers, des abatteuses, des abatteuses-tronçonneuses, des débusqueuses, des ébrancheuses, des débardeurs, des fendeuses, des treuils forestiers, des béliers mécaniques, des pelles mécaniques, etc.

EXIGENCES DES EMPLOYEURS :

 

-         Détenir le certificat de compétence-apprenti émis par la Commission de la construction CCQ pour travailler sur les chantiers de construction

-    Détenir un permis de conduire de classe 1, 2 ou 3 pour travailleur pour Transports Québec et dans la plupart des municipalités

-         Polyvalence

-         Horaires de travail variés

-         Longues heures de travail à centaines périodes

-         Connaissances en mécanique un atout

-         Travail en régions éloignées (en exploitation forestière et chantiers nordiques)

 

PLACEMENT 

 

Selon les données disponibles au 31 mars 2009 :

 

Au moment de l'enquête, seulement 45 % des répondants(es) ont obtenu un emploi relié à leurs études dont la totalité à temps plein.

 

Note : cette étude a été effectuée en mars, soit avant que l'activité
dans l'industrie de la construction soit à son maximum.

NOMBRE DE  RÉPONDANTS

NOMBRE EN EMPLOI RELIÉ

NOMBRE EMPLOI EN TEMPS PLEIN

109 49 49

 

Source : Ministère de l’Éducation

 

SALAIRE :

 

Selon les données 2009 

 

Le salaire moyen en début de carrière était de :

 

Dans les secteurs hors-construction :

 

-         17,50 $/heure (en moyenne) (38 à 40 hres/sem) au sein des municipalités de moyennes dimensions

 

-         19,34 $/heure (38,75 hres/sem) pour Transports Québec

 

-    22,00 $/heure (40 hres/sem) au sein des grandes municipalités (ex : Québec, Laval, Longueuil, etc)

 

-         20,24 $/heure (38,75 hres/sem) à la Ville de Montréal

 

Dans le secteur de la construction :

 

Opérateurs d'équipements lourds classe A :

 

-         25,62 $/heure (40  à 50 hres/sem) en tant qu’apprenti et augmente à 30,14 $ en tant que compagnon dans le secteur de la construction résidentielle lourde

-         25,47 $/heure(40  à 50 hres/sem) en tant qu’apprenti et augmente à 29,97 $ en tant que compagnon dans le secteur de la construction commerciale industrielle et institutionnelle

 

-         26,55 $/heure (40  à 50 hres/sem) en tant qu’apprenti et augmente à 31,23 $ en tant que compagnon dans le secteur de la construction du génie civil (infrastructures publiques)

 

-         26,55 $/heure (40  à 50 hres/sem) en tant qu’apprenti et augmente à 31,26 $ en tant que compagnon dans le secteur de la construction du génie civil (réseaux de transport d'électricité)

 

-         27,91 $/heure (40  à 50 hres/sem) en tant qu’apprenti et augmente à 32,83 $ en tant que compagnon dans le secteur de la construction commerciale industrielle et institutionnelle sur les chantiers nordiques et isolés

 

-         28,96 $/heure (40  à 50 hres/sem) en tant qu’apprenti et augmente à 34,07 $ en tant que compagnon dans le secteur de la construction du génie civil sur les chantiers nordiques et isolés

-         30,83 $/heure (40  à 50 hres/sem) en tant qu’apprenti et augmente à 35,51 $ en tant que compagnon dans le secteur de la construction du génie civil (réseaux de distribution de gaz naturel ou de pétrole)

 

Note : Cependant, le salaire annuel moyen en 2009 pour un apprenti-opérateur d'équipements lourds était de 23 454 $

 

Opérateurs de pelles mécaniques classe A :

 

-         27,23 $/heure (40  à 50 hres/sem) en tant qu’apprenti et augmente à 32,04 $ en tant que compagnon dans le secteur de la construction commerciale industrielle et institutionnelle

 

-         27,24 $/heure (40  à 50 hres/sem) en tant qu’apprenti et augmente à 32,05 $ en tant que compagnon dans le secteur de la construction résidentielle lourde

 

 

-         27,66 $/heure (40  à 50 hres/sem) en tant qu’apprenti et augmente à 32,54 $ en tant que compagnon dans le secteur de la construction du génie civil (éoliennes)

 

-         28,17 $/heure(40  à 50 hres/sem) en tant qu’apprenti et augmente à 33,14 $ en tant que compagnon dans le secteur de la construction du génie civil

 

-         28,87 $/heure (40  à 50 hres/sem) en tant qu’apprenti et augmente à 33,97 $ en tant que compagnon dans le secteur de la construction commerciale industrielle et institutionnelle sur les chantiers nordiques et isolés

 

-         30,74 $/heure(40  à 50 hres/sem) en tant qu’apprenti et augmente à 36,17 $ en tant que compagnon dans le secteur de la construction du génie civil sur les chantiers nordiques et isolés

-         32,45 $/heure (40  à 50 hres/sem) en tant qu’apprenti et augmente à 37,42 $ en tant que compagnon dans le secteur de la construction du génie civil (réseaux de distribution de gaz naturel ou de pétrole)

 

Note : Cependant, le salaire annuel moyen en 2009 pour un apprenti-opérateur de pelles mécaniques était de 21 150 $

 

Sources  : Ministère de l’Éducation, Conseil du Trésor du Québec, Commission de la construction du Québec et Syndicat des cols bleus regroupés de Montréal

 

PERSPECTIVES D’AVENIR :

 

Dans le secteur de la construction :

Pour les opérateurs d'équipements lourds :

On retrouve 1 790 entreprises qui embauchent des opérateurs d'équipements lourds dans la province. Différents types d’équipement sont utilisés. L’opération de tracteur compte pour 62 % du travail; l’opération de rouleau, 14 %; l’opération d’épandeuse, 10 %; l’opération de rétrocaveuse, 8 %; et l’opération de niveleuse, 6 %

Depuis le début des années 2000, ce métier tire profit d’une croissance de l’emploi, grâce aux nombreux projets dans les domaines hydroélectrique, routier et des infrastructures. Le travail est toutefois saisonnier : il y a six fois plus de travail en été qu’en hiver. Le vieillissement des travailleurs, combiné à une hausse de la demande, entraînera de bonnes perspectives d’emploi pour les prochaines années.


(source : Commission de la construction du Québec)

En dehors du secteur de la construction :

Les emplois au sein des municipalités et Transports Québec sont plutôt rares car les besoins en main-d'oeuvre supplémentaire est faible et peu de travailleurs qui quittent pour la retraite sont remplacés. Par contre, malgré cela, plusieurs postes devront l'être, ce qui apportera de l'emploi au sein de ces organisations.

Dans l'industrie minière, plusieurs postes sont offerts aux opérateurs d'équipements lourds dans les différentes régions minières de la province (Abitibi-Témiscaminque, Cote-Nord et Nord-du-Québec) et on y offrent de très bons salaires et avantage sociaux.

Dans l'industrie forestière, malgré les nombreuses difficultés économiques qu'éprouve cette industrie, elle a d'importants besoins d'opérateurs afin de combler les nombreux départs à la retraite.

Pour plus de détails, consulte le Portrait de l'industrie de la construction de génie civil
le Portrait de l'industrie minière et pétrolière, et le Portrait de l'industrie forestière

LES PROGRAMMES D’ÉTUDES :

 

Voir aussi la section "autres formations"

 

Le Diplôme d’études professionnelles D.E.P. en conduite d’engins de chantiers a une durée totale de 1095 heures (10 mois) offert à temps plein. Il comporte des cours de santé et sécurité sur les chantiers, notions de compactage et d’épandage des enrobés, travaux de manutention et de chargement avec l’aide d’une chargeuse, préparation d’un terrain avec une pelle, préparation d’un terrain avec une niveleuse, travaux de démolition avec une chargeuse-pelleteuse, travaux d’excavation avec une pelle, travaux d’excavation avec une excavatrice, travaux de construction d’infrastructures avec un bouteur, travaux de construction d’infrastructures avec une niveleuse, travaux de finition avec une niveleuse, etc.

 

Le Diplôme d’études professionnelles D.E.P. en conduite d’engins de chantiers nordiques a une durée de 900 (8 mois) offert à temps plein. Les cours sont semblables à celui du programme précédent avec seulement 2 différences : tu apprendras à utiliser à utiliser des machines adaptées aux chantiers nordiques et tu apprendras à effectuer des travaux spécifiques aux chantiers nordiques.

Le Diplôme d’études professionnelles en conduite de machinerie en voirie forestière D.E.P. a une durée totale de 630 heures, c’est-à-dire de 21 semaines (5 mois) à temps plein. Tu auras des cours sur les normes de construction des chemins forestiers, l’entretien des engins de voirie forestière, la conduite d’une pelle hydraulique, la conduite d’un bouteur, la lutte contre les incendies de forêt, la mise en forme d’un chemin forestier, la construction de ponceaux, la construction et l’entretien de la surface de roulement d’un chemin forestier, l’exploitation d’un banc d’emprunt, etc.

 

EXIGENCES D’ADMISSION :

 

-         Soit détenir un D.E.S.

-         Soit avoir au moins 16 ans de l’année scolaire en ET avoir réussi les cours de 3e secondaire en maths, français et anglais ou se faire reconnaître les équivalences

-         Soit avoir 18 ans au moment au début de la formation et avoir réussi les cours équivalents

 

STATISTIQUES D’ADMISSION :

 

Aucun contingentement à ces programmes

 

ENDROITS DE FORMATION :

 

Pour le D.E.P. en conduite d’engins de chantier :

 

-         Centre national de conduite d’engins de chantiers Ouest du Québec  Vaudreuil-Dorion (C.S. des Trois-Lacs)
 

-         Centre national de conduite d’engins de chantiers Est du Québec, St-Jean-Chrysostome (C.S. des Navigateurs, Rive-sud de Québec), admissions ouvertes de jour ou de soir à l’hiver seulement
 

-         Centre de formation professionnelle Nunavimmi Pigiursavik, Inukjuak (C.S. Kativik) offert en français et en anglais
 

    -         École du routier Drummond,  Drummondville (école privée)
 

    -    École nationale de camionnage et d'équipement lourd É.N.C.E.L, Québec (école privée)
 

   -    École nationale de camionnage et d'équipement lourd É.N.C.E.L, Terrebonne (école privée)

 

Pour le D.E.P. en conduite d’engins de chantier nordique :

 

-    Centre de formation professionnelle Nunavimmi Pigiursavik, Inukjuak (C.S. Kativik) offert en français et en anglais

 

Pour le D.E.P. en conduite de machinerie en voirie forestière :

 

-         Centre de formation en foresterie de l'Est du Québec, Causapscal (Amqui), (C.S. des Monts-et-des-Marées)

-         Centre de formation Harricana, Amos (C.S. Harricana)

-         Centre de formation professionnelle de Forestville, Forestville (C.S. de l’Estuaire)

-    Centre de formation professionnelle de Mont-Laurier, Mont-Laurier (C.S. Pierre-Neveu)

-    Centre de formation professionnelle Dolbeau-Mistassini, Dolbeau (C.S. du Pays-des-Bleuets)

-    École forestière de La Tuque, La Tuque (C.S. de l’Énergie)

AUTRES FORMATIONS :

 

Il existe également des écoles privés qui offrent des courtes formations en conduite d’équipements lourds et qui permet d’obtenir une attestation de formation (diplôme) émise par cette école. Voici les formations offertes :

 

Note : la liste des cours offerts sont identifiés entre les ( )

 

  -    École nationale de camionnage et d'équipement lourd É.N.C.E.L, (anciennement le CFEL), Québec (conduite d’un chargeur, conduite d’un bélier mécanique, conduite d’une pelle hydraulique, conduite d’une niveleuse ou conduite d’un rétro-excavatrice)
 

  -    École nationale de camionnage et d'équipement lourd É.N.C.E.L, Terrebonne (conduite d’un chargeur, conduite d’un bélier mécanique, conduite d’une pelle hydraulique, conduite d’une niveleuse ou conduite d’un rétro-excavatrice)
 

-         Camion-école de Québec à Montréal (conduite d’une chargeuse-pelleteuse, conduite d’une chargeuse sur roues, conduite d’une niveleuse ou conduite d’une pelle hydraulique)

 

-         École du routier Drummond, Drummondville (conduite d’une chargeuse sur roues)

 

-    École du routier G.C. inc, Trois-Rivières (conduite d'engins de chantier : bélier mécanique, pelle hydraulique, chargeur sur roues, niveleuse, rétro-excavatrice, nacelle aérienne, chariot élévateur)

 

-    École professionnelle de machinerie lourde du Québec, Ste-Julienne dans Lanaudière (tracteurs : tracteurs, des bouteurs, des décapeurs, des chargeuses ou chargeuses-pelleteuses, niveuleuses, épandeuses ou profileuses-épandeuses, pelles hydrauliques, rouleaux : rouleaux, rouleaux compresseurs et compacteurs)

 

-    Formation Mirabel à Mirabel dans les Laurentides (mini pelle hyddraulique, pelle hydraulique, rétro-excavatrice, chargeur sur roues)

 

LIENS RECOMMANDÉS :

 

 

-    Caterpillar : site de ce manufacturier de machineries lourdes (en anglais)

-    Case Agriculture : site de ce manufacturier de machines agricoles (en anglais)

-    Case Construction : site de ce manufacturier de machineries pour la construction (en anglais)

-    Hitachi construction : site de ce manufacturier de machineries pour la construction (en anglais)

-    John Deere : site de manufacturier de machineries lourdes (en anglais)

-    Komatsu America : site de manufacturier de machineries lourdes

-    Skytrak : site de ce manufacturier de grues et camions élévateurs (en anglais)

-    Volvo Construction Equipment : site de ce manufacturier de pour la construction (en anglais)

 


 

Retour à la page du secteur bâtiment et construction

Retour à la page du secteur mines et travaux de génie

Retour à la page d’accueil