0Retour à page du secteur bâtiment et construction

Retour à la page d’accueil

 

 

SECTEUR : BÂTIMENT ET CONSTRUCTION

NIVEAU D’ÉTUDES : FORMATION PROFESSIONNELLE

 

OUVRIER(ERE) CERTIFIÉ(E) D’ENTRETIEN DE BÂTIMENTS

DIPLÔME D’ÉTUDES PROFESSIONNELLES D.E.P.

 

Consulte aussi la section "liens recommandés" en bas de cette page (dont des vidéos d'ouvriers d'entretien de bâtiments qui parlent de leur travail).

TÂCHES ET RESPONSABILITÉS :

 

En tant qu'ouvrier(ère) certifié(e) d'entretien de bâtiments; tu seras responsable d'effectuer la réfection, la réparation et l'entretien général de bâtiments, d'installations sanitaires et d'installations mécaniques simples (électricité, appareils de chauffage, appareils de protection incendie, tuyauterie, etc.) dans des endroits ouo ne serait pratique ni nécessaire de faire appel, de facon continue, à des ouvriers spécialisés de métier (charpentier, plombier, électricien, etc.).

 

Alors que l'ouvrier d'entretien général se charge des tâches simples comme la menuiserie, les travaux mineurs de réparation des installations sanitaires, certains travaux ménagers lourds, etc; tu auras pour tâches d’effectuer des travaux plus ou moins complexes de menuiserie (assemblage, placage, collage, restauration) sur des surfaces, équipements et ameublements, effectuer des travaux de revêtement de plâtre, réparer et installer différents matériaux d'isolation, de recouvrement et d'étanchéité à l'intérieur et sur les convertures des édifices, effectuer des travaux comportant la réfection et la réparation d'ouvrages en briques, pierres, céramique, en bloc de ciment ou de verre ou d'autres matériaux ou substances du même genre certains travaux plus ou moins complexes de réparation des installations sanitaires, des travaux d'entretien sur des installations mécaniques simples, entretenir les systèmes de plomberie et de chauffage, entretenir les systèmes de ventilation et de climatisation, entretenir les systèmes de sécurité, entretenir les systèmes de protection des incendies, entretien des systèmes électriques, etc.

 

Tu devras également manipuler, transporter, régler, entretenir, ajuster et régler la machinerie, les outils, les équipements et les matériaux appropriés, ainsi que voire à leur entretien et à la propreté des lieux.

 

En fait, tu seras le menuisier, le plombier, le mécanicien en climatisation-ventilation, le mécanicien en protection-incendie et l'électricien de l'immeuble en même temps..... mais sans avoir les qualifications nécessaires et toutes les connaissances spécialisées que détient un ouvrier spécialisé.

 

Enfin, tu seras parfois appelé(e) à coordonner des travaux effectués par des ouvrières ou ouvriers moins expérimentés ou non spécialisés.

 

La plupart des propriétaires d'immeubles commerciaux, institutionnels et industriels ont besoin de ces ouvriers.

 

QUALITÉS ET APTITUDES NÉCESSAIRES :

-         Bonne santé

-         Bonne condition physique

-         Bonnes habiletés et dextérité manuelles

-         Débrouillardise et autonomie pour être capable de régler seul(e) certains problèmes

-         Souci de la qualité de ton travail

-         Facilité à travailler seul(e) ou en petite équipe

EMPLOYEURS POTENTIELS :

-        Compagnies de gestion immobilière

-        Entreprises spécialisées en gestion et entretien d'immeubles

-        Entreprises spécialisées en entretien ménager d'immeubles (ont aussi des ouvriers certifiés d'entretien)

-    PME

-        Industries

-        Hôpitaux

-    CHSLD publics et privés

-    Commissions scolaires et Cégeps

-    Établissements hôteliers

-    Établissements privés d'enseignement

-    Résidences privées pour aînés

-        Grandes entreprises

-    Sociétés d'État

-    Gouvernements

-    Propriétaires immobiliers commerciaux ou résidentiels

-    Syndicats de propriétaires de condominiums

-         À ton propre compte

EXIGENCES DES EMPLOYEURS :

-    Formation dans un métier du bâtiment (entretien général d'immeubles, charpenterie-menuiserie, plomberie, etc.) exigée pour les ouvriers certifiés d'entretien

-         Polyvalence

-         Permis de conduire parfois demandé

-    Etre prêt à te déplacer à différents endroits (notamment chez les propriétaires de plusieurs immeubles)

-    les crédits obtenu dans le cadre d'une formation professionnelle peut compenser un nombre d'heures ou d'années d'expérience exigées par l'employeur (notamment dans le secteur public et parapublic)

PLACEMENT :

 

Selon les données disponibles au 31 mars 2013 :

 

Le placement est bon, 63 % des répondants(es) qui se sont dirigés vers le marché du travail ont obtenu un emploi relié à leurs études dont 87 % sont à temps complet.

 

Quelques autres répondants(es), soit 17 % ont décidé de poursuivre leurs études dans un domaine connexe (ex : plomberie-chauffage, charpenterie-menuiserie, peinture en bâtiment, plâtrage, électricité, etc.) oudans  un autre domaine.

 

NOMBRE DE  RÉPONDANTS

NOMBRE EN EMPLOI RELIÉ

NOMBRE EMPLOI à temps complet

NOMBRE AUX ÉTUDES

161 84 73 27

 

Note : taux de placement comparable à 2011 (qui était de 61 %), mais hausse par rapport aux années précédentes (il était de 44 % en 2009).

 

Source : Ministère de l’Éducation

 

SALAIRE :

 

Selon les données de 2013 :

(données de 2015 dans le secteur public et parapublic)

 

Le salaire moyen en début carrière était de :

 

Dans le secteur privé :

Dans le secteur public :

Note : baisse de la moyenne salariale dans le secteur privé par rapport aux années précédentes (était de 16,28 $ en 2011 et 16,25 $ en 2009).

 

Sources : Ministère de l'Éducation du Québec, Emploi-Québec, Conseil du Trésor du Québec, Commission de la fonction publique du Canada, Syndicat des employés des Aéroports de Montréal, Alliance de la fonction publique du Canada - section locale Aéroport de Québec, Syndicat national des employés du Port de Montréal, SCFP - section locale 3149 Port de Québec, Syndicat des employés de Gaz Métro, Syndicat des employés de métiers d'Hydro-Québec, Syndicat des employés d'entretien de la Société de transport de Montréal, Syndicat des employés de la Société immobilière du Québec, Syndicat des employés de la Société des casinos du Québec, Syndicat de la fonction publique du Québec - section locale SEPAQ et section locale musées publics québécois, conventions collectives des cols bleus de la plupart des grandes municipalités, conventions collectives des cols bleus de plusieurs moyennes municipalités, conventions collectives des employés municipaux de plusieurs petites municipalités, conventions collectives des employés de soutien de la plupart des universités, conventions collectives des employés de soutien de plusieurs établissements privés d'enseignement secondaire, conventions collectives des employés de soutien de plusieurs établissements privés d'hébergement pour aînés, conventions collectives des employés de soutien grands établissements hôteliers, conventions collectives des employés de plusieurs grandes industries et conventions collectives des employés de plusieurs grandes compagnies minières.

 

PERSPECTIVES D'AVENIR :

Plusieurs organisations ont besoin d'ouvriers de plusieurs métiers de la construction afin d'entretenir leurs différents bâtiments (ou un seul immeuble, mais de grande dimension comme un hopital ou une usine par exemple).

Le problème, c'est qu'il n'y a pas assez de travail spécifiquement pour un menuisier, un peintre, un platrier, un carreleur et un briqueteur et surtout, pas les ressources financières pour payer tous ces ouvriers.

La solution serait d'embaucher un seul ouvrier qui détiendrait les compétences pour effectuer la plupart des tâches de tous les métiers, sans toutefois prétendre qu'il possède toutes les compétences de ces derniers.

La solution ?

L'ouvrier(ère) certifié(e) d'entretien de bâtiments détient une bonne des connaissances sur presque tout ce qui touche les métiers de la construction allant aux taches de peinture, de plâtrage et de menuiserie jusqu'aux bases de la plomberie et même l'électricité.

Il n'a pas besoin d'une carte de compétence, il est davantage plus polyvalent et ...il coûte moins cher pour un employeur qu'un métier spécialisé de la construction, bien que sa rémunération soit intéressante.

Donc, il est avantageux pour un employeur d'embaucher un ouvrier certifié d'entretien que ce soit une entrepreneur général effectuant des contrats d'entretien d'immeubles, un entrepreneur en entretien ménager offrant également des services d'entretien des composantes de bâtiments, une compagnie immobilière qui détient plusieurs immeubles à bureaux ou une entreprise manufacturière qui n'a plus les moyens de se payer plusieurs ouvriers spécialisés.

LE PROGRAMME D’ÉTUDES :

 

Le Diplôme d’études professionnelles en entretien général d’immeubles D.E.P. a une durée totale de 900 heures, c’est-à-dire de 8 mois à temps complet. Il comporte des cours en santé et sécurité au travail, entretien ménager d’un bâtiment, travaux mineurs d’entretien général, travaux de menuiserie et de réfection, systèmes de mécanique d’un bâtiment, entretien du matériel électrique, entretien des systèmes de plomberie et de chauffage, entretien des systèmes de ventilation et de climatisation, entretien des systèmes de protection-incendie, lecture de plans de bâtiments, notions d’utilisation d’un ordinateur, administration d’un bâtiment, communication en milieu de travail, etc.

Pour plus de détails sur ce programme, regarde les vidéos suivants :

 

EXIGENCES D’ADMISSION :

 

-         Soit détenir le D.E.S.

-         Soit avoir 16 ans et réussi les cours de français, anglais et mathématiques de 3e secondaire ou leurs équivalents

-         Soit avoir 18 ans et posséder des connaissances équivalentes

 

STATISTIQUES D’ADMISSION :

 

Aucun contingentement à ce programme

Les candidats(es) admissibles (qui répondent aux exigences d'admission) sont généralement admis 

ENDROITS DE FORMATION :

 

Région de Montréal :

 

-    Centre de formation professionnelle de Lachine, Lachine (C.S. Marguerite-Bourgeoys) offert en alternance travail-études

 

-    École des métiers du meuble de Montréal, Montréal (C.S. de Montréal) offert en alternance travail-études

 

-    Centre de formation professionnelle Charlotte-Tassé, Longueuil (C.S. Marie-Victorin, région de la Montérégie), admissions de jour ou de soir à l’automne et à l’hiver

 

-      École Polymécanique de Laval, Laval (C.S. de Laval), admissions de jour ou de soir à l’automne

 

-    Centre de formation professionnelle L'Émergence, Deux-Montagnes (C.S. de la Seigneurie des Mille-Îles, région des Laurentides), admissions de jour ou de soir à l’hiver

 

-    West Island Career Centre, Montréal (C.S. Lester-B.-Pearson)

 

Région de Québec :

 

-         Centre de formation professionnelle Samuel-de-Champlain, Québec (C.S. des Premières-Seigneuries), admissions de jour à l’automne et à l’hiver

 

Ouest du Québec :

 

-         Centre de formation professionnelle 24 juin, Sherbrooke (C.S. Région-de-Sherbrooke) offert en alternance travail-études

 

-    Centre de formation professionnelle Qualitech, Trois-Rivières (C.S. du Chemin-du-Roy)

-        Centre de formation professionnelle Compétences Outaouais, Gatineau (C.S. des Draveurs)

 

-         Centre Polymétier, Rouyn-Noranda (C.S. Rouyn-Noranda) offert en alternance travail-études

 

Est du Québec :

 

-    Centre de formation professionnelle Champagnat-Haute-Gaspésie, Ste-Anne-des-Monts (C.S. des Chic-Chocs) offert conjointement avec le CFP Pavillon de l'Avenir

 

-    Centre de formation professionnelle de Jonquière, Jonquière (C.S. De la Jonquière) offert en alternance travail-études

 

-    Centre de formation professionnelle Pavillon de l’Avenir, Rivière-du-Loup (C.S. Rivière-du-Loup-Kamouraska)

 

LIENS RECOMMANDÉS :

 

Tu veux avoir l'avis d'ouvriers d'entretien de bâtiments sur leur métier ?, alors regarde les vidéos suivants :

Voici une liste de quelques entreprises de gestion immobilière :

 

Retour à page du secteur bâtiment et construction

Retour à la page d’accueil